Martyrologe du vendredi 29 mars 2019 -

Martyrologe
Le 29 mars
1.         À Naples, commémoraison de saint Eustase, évêque, au IIIe siècle.
2.         Commémoraison de saint Marc, évêque d’Aréthuse en Syrie. Par esprit de conciliation, il proposa une formule de foi capable d’apaiser les discussions entre les fidèles de Nicée et les ariens, ce qui le rendit suspect aux orthodoxes. Sous Julien l’Apostat, des païens le torturèrent grièvement, mais il survécut et mourut en paix l’an 364, salué par saint Grégoire de Nazianze comme un homme remarquable et un très savant vieillard.
3.         Commémoraison des saints martyrs Armogaste, Archinime et Saturnin, officiers africains. Vers 462, à l’époque de la persécution vandale, sous le roi arien Genséric, ils furent torturés, soumis aux travaux forcés dans les mines, puis réduits en esclavage et envoyés comme vachers dans les environs de Carthage, glorieux confesseurs de la foi catholique.
4*.         Au mont Carmel en Palestine, vers 1188, le bienheureux Berthold. Soldat, il fut admis parmi les frères qui menaient la vie religieuse sur ce mont et, élu peu après par eux comme prieur, il confia la communauté à la Mère de Dieu.
5*.         À Poitiers, en 1197, saint Guillaume Tempier, évêque, qui défendit avec prudence et fermeté les droits de son Église contre les nobles, et corrigea les mœurs, offrant lui-même un exemple de vie très vertueuse.
6*. À Wismar en Saxe, l’an 1250, saint Ludolphe, évêque de Ratzbourg et martyr. Il soutint une longue lutte pour la liberté de son Église contre les prétentions du duc Albert, qui le fit jeter dans un cachot infect. Il eut le corps si épuisé par les mauvais traitements subis qu’à peine remis en liberté il quitta ce monde.
7*.        Commémoraison du bienheureux Jean Hambley, prêtre et martyr, à Salisbury en Angleterre. En 1587, sous la reine Élisabeth Ière, un jour inconnu de ce mois aux environs de la Pâque du Seigneur, à cause de son sacerdoce, il fut livré aux supplices du gibet, communiant ainsi aux souffrances du Christ.