affiche_liturgia("journee")office = martyrologe

Martyrologe du mercredi 3 avril 2019 -

Martyrologe
Le 3 avril
1. À Rome, en 128, saint Sixte Ier, pape, qui, au temps de l’empereur Adrien, gouverna l’Église de Rome, le sixième après saint Pierre.
2. À Tomes en Scythie, au début du IVe siècle, les saints martyrs Chrestus et Pappus.
3. À Tyr en Phénicie, l’an 306, saint Ulpien, martyr. Adolescent, pendant la persécution de Maximin Daia, il fut cousu dans un sac avec un aspic et un chien, puis jeté à la mer.
4. À Naples, l’an 432, saint Jean, évêque, qui mourut la nuit sainte de Pâques, en célébrant les saints mystères, et fut mis au tombeau le jour solennel de la Résurrection du Seigneur, accompagné de la foule des fidèles et des néophytes.
5. Au monastère de Médice en Bithynie, l’an 824, saint Nicétas, higoumène, qui, sous l’empereur Léon l’Isaurien souffrit la prison et l’exil pour le culte des saintes images.
6. À Constantinople, en 886, saint Joseph, surnommé l’Hymnographe, prêtre et moine. Quand sévissaient les détracteurs des saintes images, il fut envoyé à Rome pour demander la protection du Siège apostolique, mais, sans pouvoir remplir sa mission, il dut endurer bien des souffrances. Enfin il reçut la garde des vases sacrés de l’église Sainte-Sophie.
7. À Chichester en Angleterre, l’an 1253, saint Richard, évêque, qui fut privé par le roi Henri III de son temporel, obligé de loger dans une maison d’emprunt et de manger à la table d’autrui, mais, malgré ces entraves, il visita à pied ses paroisses, veilla à la dignité du culte et aux mœurs des prêtres et, quand son temporel lui fut restitué, distribua de larges aumônes aux pauvres.
8*. Près de Polizzi en Sicile, l’an 1260, le bienheureux Gandolphe Sacchi de Binascho, prêtre de l’Ordre des Mineurs, qui vécut en grande austérité dans la solitude, sauf pour aller prêcher la parole de Dieu aux populations des alentours.
9*. À Penna San Giovanni dans les Marches, vers 1270, le bienheureux Jean, prêtre, un des premiers compagnons de saint François, qui l’envoya dans la région de Narbonne, où il développa la forme de vie évangélique.
10*. À Lancastre en Angleterre, l’an 1601, les bienheureux Robert Middleton de la Compagnie de Jésus, et Thurstan Hunt, prêtres et martyrs. Le second essaya de délivrer le premier en chemin, et fut lui-même arrêté. Tous deux furent condamnés à mort, sous la reine Élisabeth Ière, en raison de leur sacerdoce, et conduits aux supplices de la potence.
11. À Udine en Vénétie, l’an 1884, Saint Louis Scrosoppi, prêtre de l’Oratoire, qui fonda les Sœurs de la Divine Providence pour la formation des jeunes filles dans un esprit chrétien.
12*. Au camp de concentration d’Auschwitz (Oswiecim), près de Cracovie en Pologne, l’an 1942, le bienheureux Pierre-Édouard Dankowski, prêtre et martyr. Interné à cause de son ministère, sous le régime nazi qui occupait le pays, il succomba aux tortures, le vendredi de la Passion du Seigneur.