Martyrologe du jeudi 9 mai 2019 -

Martyrologe
Le 9 mai
1. Commémoraison de saint Isaïe, prophète, qui, au VIIIe siècle avant le Christ, aux jours d’Ozias, de Jotham, d’Achaz et d’Ézéchias, rois de Juda, fut envoyé pour révéler au peuple infidèle et pécheur un Seigneur fidèle et sauveur, qui accomplirait la promesse jurée par Dieu à David. Selon la tradition, il serait mort martyr, en Judée, sous le roi Manassé.
2. Commémoraison de saint Hermas, dont parle saint Paul dans sa lettre aux Romains.
3. En Thébaïde, l’an 347 ou 348, saint Pacôme, abbé. Soldat encore païen, témoin de la charité chrétienne envers les recrues de l’armée tenues à l’étroit, il en fut ému, se convertit à la vie chrétienne, reçut de l’anachorète Palémon l’habit monastique et, sept années plus tard, sur un avertissement divin, il édifia un grand nombre de monastères pour accueillir des frères, et écrivit une célèbre Règle des moines.
4. En Perse, au IVe siècle, trois cent dix saints martyrs.
5. À Vienne sur le Rhône, au IVe siècle, saint Denis, évêque.
6. À Cagli, sur la voie Flaminienne dans les Marches, vers 501, le trépas de saint Géronce, évêque de Cervia, près de Ravenne. Revenant d’un synode tenu à Rome, il fut, dit-on, mis à mort de manière criminelle dans ce lieu.
7*. À Vendôme sur le Loir, au VIe ou VIIe siècle, saint Béat, prêtre, qui vécut en ermite.
8*. Au monastère camaldule de Fonte Avellana en Ombrie, l’an 1040, le bienheureux Fort Gabrielli , ermite.
9*. Près de Monticchiello en Toscane, l’an 1426, le bienheureux Benincasa de Montepulciano, religieux de l’Ordre des Servites de Marie, qui se retira dans une grotte du mont Amiata au pays de Sienne et y mena une vie pénitente.
10*. À Londres, en 1679, le bienheureux Thomas Pickering, moine bénédictin et martyr. Homme d’une vraie simplicité et innocence de vie, il fut faussement accusé de complot contre le roi Charles II et, d’un cœur tranquille, alla à la potence de Tyburn.
11. À Nam Dinh au Tonkin, en 1840, saint Joseph Do Quang Hien, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs et martyr. Détenu en prison, il s’appliqua à convertir les païens et à conforter les chrétiens dans la foi et, à la fin, par décret de l’empereur Tu Duc, il fut décapité.
12*. À Munich en Bavière, l’an 1879, la bienheureuse Marie-Thérèse de Jésus (Caroline Gerhardinger), vierge, qui fonda la Congrégation des Pauvres Sœurs des Écoles de Notre-Dame.
13*. Au camp de concentration de Dachau en Bavière, l’an 1941, le bienheureux Étienne Grelewski, prêtre de Radom et martyr. Arrêté et déporté sous l’occupation nazie de la Pologne, et réduit à bout de forces par les tourments subis, il reçut la couronne du martyre.