Martyrologe du dimanche 1 septembre 2019 - XXIIème dimanche dans l'année

Martyrologe
Le 1er septembre
1. Commémoraison de saint Josué, fils de Noun, serviteur du Seigneur, vers 1220 avant le Christ. Quand Moïse lui eut imposé les mains, il fut rempli de l’esprit de sagesse et, après la mort de Moïse, il fit passer le peuple d’Israël à travers le lit du Jourdain et l’introduisit, d’une manière merveilleuse, dans la terre de la promesse.
2. À Reims, au IIIe siècle, saint Sixte, qui est regardé comme le premier évêque de la cité.
3. À Capoue en Campanie, sur la voie Aquaria, vers le IVe siècle, saint Prisque, martyr.
4. À Todi en Ombrie, vers le IVe siècle, saint Térentien, évêque.
5. À Dax, vers le IVe siècle, saint Vincent, célébré comme évêque et martyr.
6. À Zurzach sur le Rhin, dans le canton d’Argovie en Suisse, au IVe siècle, sainte Vérène, vierge.
7. Au Mans, vers 490, saint Victeur, évêque, dont saint Grégoire de Tours rapporte les miracles.
8. Près d’Aquin dans le Latium, vers 570, saint Constance, évêque, dont le pape saint Grégoire le Grand loue le don de prophétie.
9. Au pays de Nîmes dans la province de Narbonne, au VIe ou VIIe siècle, saint Gilles, dont le nom a été donné à la ville qui s’est formée ensuite dans la vallée Flavienne, où lui-même aurait érigé un monastère et terminé sa vie.
10. À Sens, vers 623, saint Loup, évêque. Parce qu’il avait eu l’audace de déclarer, devant un important personnage du lieu, que le devoir de l’évêque était de diriger le peuple et qu’il fallait obéir à Dieu plutôt qu’aux princes, il dut subir l’exil.
11*. À Venise, en 1262, la bienheureuse Julienne de Collalto, abbesse bénédictine.
12*. À Florence en Toscane, vers 1367, la bienheureuse Jeanne Soderini , vierge du Tiers-Ordre des Servites de Marie, célèbre pour ses pratiques d’oraison et d’austérité.
13*. En Espagne, dans la persécution menée contre l’Église au cours de la guerre civile, en 1936, seize bienheureux martyrs : Christin (Michel Roca Huguet), prêtre, et onze compagnons, de l’Ordre de Saint-Jean-de-Dieu, mis à mort près de Madrid ; à Paterna, dans la région de Valence, Alphonse Sebastia Viñals, prêtre, et à Barcelone, Pierre Rivera.
14*.        A Paterna, dans la région de Valence, le bienheureux Alphonse Sebastia Viñals, prêtre
15*.        En Espagne, à Barcelone, le bienheureux Pierre Rivera, prêtre franciscain conventuel, la bienheureuse Marie-Carmen (Moreno Benitez) et la bienheureuse Marie du Refuge (Maria Amparo Carbonell Munoz), vierges de l’Institut de Marie Auxiliatrice.
**        À Barcelone, en, 1936, le bienheureux Josep Samso Elias  Prêtre martyr de la guerre civile espagnole.(béatifié le 23 janvier 2010 par Benoît XVI)