affiche_liturgia("journee")office = martyrologe

Martyrologe du vendredi 4 octobre 2019 - St François d’Assise

Martyrologe
Le 4 octobre
1. Mémoire de saint François d’Assise. Après une jeunesse légère, il choisit de vivre selon l’Évangile, en servant le Christ, découvert principalement dans les pauvres et les abandonnés, et en se faisant pauvre lui-même. Il attira à lui et rassembla des compagnons, les Frères Mineurs. Sur les routes, jusqu’en Terre sainte, il prêcha à tous l’amour de Dieu, cherchant par sa parole et ses gestes à suivre le mieux possible le Christ, et voulut mourir sur la terre nue, en 1226.
2. À Bologne en Émilie, vers 450, saint Pétrone, évêque. Il passa du pouvoir dans le monde à la charge du sacerdoce et enseigna, par ses écrits et son exemple, ce qu’est le devoir de l’évêque.
3. En Touraine, peut-être au VIe siècle, saint Quintin, vénéré comme martyr.
4. À Paris, vers 666, sainte Aure, abbesse, établie par saint Éloi à la tête d’un monastère qu’il avait fondé dans la cité sous la règle de saint Colomban et où il avait rassemblé trois cents vierges.
5*. À la Nouvelle-Orléans en Louisiane, en 1867, le bienheureux François-Xavier Seelos, prêtre de la Congrégation du Très Saint Rédempteur. Venu de Bavière, il eut continuellement le souci des enfants, des jeunes gens, des migrants et de leurs besoins.
6*.; En Espagne, Henri Morant Pellicer, prêtre, à Xaraco.
7*. Dans la région de Valence en Espagne, en 1936, le bienheureux martyr Joseph Canet Girer, prêtre, à Gandie. 
8*. En Espagne, le bienheureux Alfred Pellicer Muñoz, religieux franciscain, à Bellreguart, victime de la persécution déchaînée en haine de l’Église au cours de la guerre civile.