Messe du jeudi 30 novembre 2017 - St André, apôtre

Hebdomada XXXIV per annum XXXIVème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
S. Andreae, apostoli St André, apôtre
Festum Fête


éditer éditer
Introit Introit
Loquétur Dóminus pacem in plebem suam: et super sanctos suos, et in eos qui convertúntur ad ipsum. T.P. Allélúia, allelúia. Ps. Benedixísti, Dómine terram tuam: avertísti captivitátem Iacob. Le Seigneur annoncera la paix pour son peuple et pour ses saints, et pour ceux qui se tournent vers leur cœur. Ps. ibid., 2. Tu as béni, Seigneur, Ta terre : Tu as délivré Jacob de la captivité.
V/. Gloria Patri. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Collecta
Excita, quæsumus, Dómine, tuórum fidélium voluntátes, ut, divíni óperis fructum propénsius exsequéntes, pietátis tuæ remédia maióra percípiant. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Léctio libri Daniélis prophétae (6,11-27)
In diébus illis: Viri, curiósius inquiréntes, invenérunt Daniélem orántem et obsecrántem Deum suum. Et eccendéntes locúti sunt coram rege super edícto: “Rex, numquid non signásti decrétum, ut omnis homo, qui rogáret quemquam de diis et homínibus usque ad dies trigínta, nisi a te, rex, mitterétur in lacum leónum?” Respóndens rex ait: “Verus est sermo iúxta decrétum Medórum atque Persárum, quod praevaricári non licet.” Tunc respondéntes dixérunt coram rege: “Dániel de fíliis captivitátis Iúdae non curávit de te, rex, et de edícto, quod constituísti, sed tribus tempóribus per diem orat obsecratióne sua.” Quod verbum cum audísset, rex satis contristátus est; et pro Daniéle pósuit cor, ut liberáret eum, et usque ad occásum solis laborábat, ut erúeret illum. Viri autem illi accessérunt ad regem et dixérunt ei: “Scito, rex, quia lex Medórum est atque Persárum, ut omne decrétum et edíctum, quod constítuit rex, non líceat immutári.” Tunc rex praecépit, et adduxérunt Daniélem et misérunt eum in lacum leónum. Dixítque rex Daniéli: “Deus tuus, quem colis semper, ipse líberet te.” Allatúsque est lapis unus et pósitus est super os laci; quem obsignávit rex ánulo suo et ánulo optimátum suórum, ne quid fíeret contra Daniélem. Et ábiit rex in domum suam et dormívit incenátus, cibíque non sunt illáti coram eo; ínsuper et somnus recéssit ab eo. Tunc rex primo dilúculo consúrgens festínus ad lacum leónum perréxit; appropinquánsque lácui Daniélem voce lacrimábili inclamávit et affátus est Daniélem: “Dániel, serve Dei vivéntis, Deus tuus, cui tu servis semper, putásne váluit liberáre te a leónibus?” Et Dániel regi respóndens ait: “Rex, in aetérnum vive! Deus meus misit ángelum suum et conclúsit ora leónum, et non nocuérunt mihi, quia coram eo iustítia invénta est in me; sed et coram te, rex, delíctum non feci.” Tunc rex veheménter gavísus est super eo et Daniélem praecépit edúci de lacu; eductúsque est Dániel de lacu, et nulla lǽsio invénta est in eo, quia crédidit Deo suo. Dixit autem rex, et addúcti sunt viri illi, qui accusáverant Daniélem, et in lacum leónum missi sunt, ipsi et fílii eórum et uxóres eórum, et non pervenérunt usque ad paviméntum laci, donec potiréntur eis leónes, et ómnia ossa eórum comminuérunt. Tunc Daríus rex scripsit univérsis pópulis, tríbubus et linguis, habitántibus in univérsa terra: “Pax vobis multiplicétur! A me constitútum est decrétum, ut in univérso império regni mei treméscant et páveant Deum Daniélis: ipse est enim Deus vivens et pérmanens in sǽcula, et regnum eíus non dissipábitur, et potéstas eíus usque in aetérnum; ipse liberátor atque salvátor et fáciens signa et mirabília in caelo et in terra. Liberávit autem Daniélem de manu leónum.” En ces jours là : des hommes, qui épiaient Daniel avec soin, le trouvèrent qui priait et adorait son Dieu. Et se présentant devant le roi, ils lui dirent au sujet de l'édit: O roi, n'as-tu pas ordonné que tout homme qui, pendant l'espace de trente jours, prierait quelqu'un des dieux ou des hommes, excepté toi, ô roi, serait jeté dans la fosse aux lions? Le roi leur répondit: Vous dites vrai; c'est une loi des Perses et des Mèdes, qu'il n'est pas permis de violer. Ils prirent de nouveau la parole et dirent au roi: Daniel, l'un des captifs d'entre les fils de Juda, n'a pas tenu compte de ta loi ni de l'édit que tu as porté, et il fait sa prière trois fois le jour. Lorsque le roi eut entendu cela, il fut très affligé; et il prit en son coeur la résolution de délivrer Daniel, et jusqu'au coucher du soleil il s'efforçait de le sauver. Mais ces hommes, comprenant l'intention du roi, lui dirent: Sache, ô roi, que c'est une loi des Mèdes et des Perses qu'il n'est permis de rien changer dans tout édit que le roi a établi. Alors le roi donna un ordre, et on amena Daniel, et on le jeta dans la fosse aux lions. Et le roi dit à Daniel: Ton Dieu, que tu adores sans cesse, te délivrera. On apporta une pierre, et on la mit sur l'ouverture de la fosse; et le roi la scella de son sceau et du sceau de ses grands, de peur qu'on ne fît quelque chose contre Daniel. Le roi rentra ensuite dans sa maison et se coucha sans avoir soupé; on ne servit pas de mets devant lui, et le sommeil s'éloigna de lui. Le roi se leva dès le point du jour et alla en toute hâte à la fosse des lions; et, s'approchant de la fosse, il appela Daniel d'une voix triste et lui dit: Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu que tu sers sans cesse a-t-Il bien pu te délivrer des lions? Daniel répondit au roi: Roi, vis éternellement! Mon Dieu a envoyé Son Ange, qui a fermé la gueule des lions, et ils ne m'ont fait aucun mal, parce que j'ai été trouvé juste devant Lui; et devant toi non plus, ô roi, je n'ai rien fait de mauvais. Alors le roi fut transporté de joie, et il ordonna qu'on fît sortir Daniel de la fosse; Daniel fut retiré de la fosse, et on ne trouva sur lui aucune blessure, parce qu'il avait cru en son Dieu. Sur l'ordre du roi, on amena les hommes qui avaient accusé Daniel, et ils furent jetés dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes; et avant qu'ils fussent venus jusqu'au pavé de la fosse, les lions les saisirent et brisèrent tous leurs os. Alors le roi Darius écrivit à tous les peuples, à toutes les nations et à toutes les langues qui habitaient sur toute la terre: Que la paix se multiplie pour vous! J'ordonne par cet édit que, dans tout mon empire et mon royaume, on révère et on craigne le Dieu de Daniel; car c'est lui qui est le Dieu vivant et éternel dans tous les siécles; Son royaume ne sera pas détruit, et Sa puissance durera jusque dans l'éternité. C'est Lui qui est le libérateur et le sauveur, qui fait des prodiges et des merveilles dans le ciel et sur la terre; c'est Lui qui a délivré Daniel de la fosse aux lions.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Pro Graduale Pro Graduale
Benedíctus es Dómine Deus patrum nostrórum. Et laudábilis et gloriósus in saécula.
Et benedíctum nomen glóriae tuae, quod es sanctum. Et laudábile et gloriósum in saécula.
Benedíctus es in templo sancto gloriae tuae. Et laudabilis et glóriosus in saécula.
Benedíctus es super thronum sanctum regni tui. Et laudábilis et gloriosus in saécula.
Benedíctus es super sceptrum divinitatis tuae. Et laudábilis et gloriósus in saécula.
Benedíctus es qui sedes super Chérubim, íntuens abýsos. * Et laudábilis et gloriosus in saécula.
Benedíctus es qui ámbulas super pennas ventórum, et super undas maris. * Et laudábilis et gloriósus in saécula. Benedícant te omnes Angeli et Sancti tui. * Et laudent te, et gloríficent in saécula.
Benedícant te caeli, terra, mare, et ómnia quae in eis sunt. * Et laudent te et gloríficent in saécula. Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto.
* Et laudábili et gorióso in saécula. Sic ut erat in princípio, et nunc, et semper, et in saécula saeculórum. Amen.
* Et laudábili et gorióso in saécula.
Benedíctus es, Dómine Deus patrum nostrórum, * Et laudábilis et gloriósus in saécula.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
R/. Allelúia. V/. Benedíctus es, Dómine, Deus patrum nostrórum, et laudábilis in saécula. R/. Alléluia. V/. Tu es béni, Seigneur, Dieu de nos pères ; et Tu es louable dans tous les siècles.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (21,20-28)
In illo témpore: Dixit Iesus discípulis suis: Cum vidéritis circumdári ab exércitu Ierusálem, tunc scitóte quia appropinquávit desolátio eíus. Tunc, qui in Iudǽa sunt, fúgiant in montes; et, qui in médio eíus, discédant; et, qui in regiónibus, non intrent in eam. Quia dies ultiónis hi sunt, ut impleántur ómnia, quae scripta sunt. Vae autem praegnántibus et nutriéntibus in illis diébus! Erit enim pressúra magna super terram et ira pópulo huic, et cadent in ore gládii et captívi ducéntur in omnes gentes, et Ierusálem calcábitur a géntibus, donec impleántur témpora natiónum. Et erunt signa in sole et luna et stellis, et super terram pressúra géntium prae confusióne sónitus maris et flúctuum, arescéntibus homínibus prae timóre et exspectatióne eórum, quae supervénient orbi, nam virtútes caelórum movebúntur. Et tunc vidébunt Fílium hóminis veniéntem in nube cum potestáte et glória magna. His autem fíeri incipiéntibus, respícite et leváte cápita vestra, quóniam appropínquat redémptio vestra.” En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Lorsque vous verrez Jérusalem entourée par une armée, alors sachez que sa désolation est proche. Alors, que ceux qui sont dans la Judée s'enfuient dans les montagnes, et que ceux qui sont au milieu d'elle en sortent, et que ceux qui sont dans les environs n'y entrent point. Car ce seront des jours de vengeance, afin que s'accomplisse tout ce qui est écrit. Malheur à celles qui seront enceintes et qui allaiteront en ces jours-là! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant du glaive, et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les gentils, jusqu'à ce que le temps des nations soit accompli. Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles, et, sur la terre, détresse des nations, à cause du bruit confus de la mer et des flots, les hommes séchant de frayeur, dans l'attente de ce qui doit arriver à tout l'univers; car les puissances des cieux seront ébranlées. Et alors on verra le Fils de l'homme venant sur une nuée, avec une grande puissance et une grande majesté. Or, lorsque ces choses commenceront à arriver, regardez et levez la tête, parce que votre rédemption approche.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Ps. 91, 2
Bonum est confitéri Dómino, et psállere nómini tuo, Altíssime. Il est bon de louer le Seigneur et de chanter Ton nom, ô Très-Haut.
Super oblata
Prière sur les oblats
éditer éditer
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
éditer éditer
Super oblataPrière sur les oblats
Súscipe, Dómine, sacra múnera, quæ tuo nómini iussísti dicánda, et, ut per ea tuæ pietáti reddámur accépti, fac nos tuis semper oboedíre mandátis. Per Christum.
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer
éditer éditer
Communio Communion
Ps. 121, 3-4
Ierúsalem, quae aedificátur ut cívitas, cuius participátio eius in idípsum: illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, ad confiténdum nómini tuo, Dómine. Jérusalem qui est bâtie comme une ville, dont toutes les parties se tiennent ensemble. Car c’est là que montaient les tribus, les tribus du Seigneur, pour célébrer Ton nom, ô Seigneur !
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
éditer éditer
Quæsumus, omnípotens Deus, ut, quos divína tríbuis participatióne gaudére, a te numquam separári permíttas. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
éditer éditer
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 84, 9
Loquétur Dóminus pacem in plebem suam, et super sanctos suos, et in eos qui convertúntur ad ipsum.
éditer éditer
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 116, 1-2
Laudáte Dóminum, omnes gentes, quóniam confirmáta est super nos misericórdia eius.
Vel: Mt 28, 20
Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sæculi, dicit Dóminus.