affiche_liturgia("journee")office = messe

Messe du lundi 11 décembre 2017 - de la férie

Hebdomada II Adventus IIème semaine de l'Avent
Feria II Lundi


éditer éditer
Introitus Introït
Isai. 30, 30
PÓPULUS Sion, ecce Dóminus véniet ad salvándas gentes: et audítam fáciet Dóminus glóriam vocis suae in laetítia cordis vestri. Ps. 79, 2 Qui regis Israël, inténde: qui dedúcis, velut ovem, Ioseph. Peuple de Sion, voici le Seigneur qui vient pour sauver les nations ; et le Seigneur fera entendre Sa voix pleine de majesté, et votre cœur sera dans la joie. Ps. Écoute-nous, ô Toi qui gouvernes Israël, qui conduis Joseph comme une brebis!
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Dirigátur, quæsumus, Dómine, in conspéctu tuo nostræ petitiónis orátio, ut ad magnum incarnatiónis Unigéniti tui mystérium nostræ vota servitútis illibáta puritáte pervéniant. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Que monte en Ta présence, nous T'en prions, Seigneur, notre prière qui T'implore, afin que les désirs de Tes serviteurs se portent dans une pureté sans faille vers le grand mystère de l'Incarnation de Ton fils unique. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Léctio libri lsaiae prophétae (35,1-10)
Laetábitur desérta et ínvia, et exsúltábit solitúdo et flóreat quasi lílium. Gérminet et exsúltet laetabúnda et laudans. Glória Líbani data est ei, decor Carméli et Saron; ipsi vidébunt glóriam Dómini, maiestátem Dei nostri. Confortáte manus dissolútas et génua debília roboráte. Dícite pusillánimis: “Confortámini, nolíte timére! Ecce Deus vester, últio véniet, retribútio Dei; ipse véniet et salvábit vos.” Tunc aperiéntur óculi caecórum, et aures surdórum patébunt. Tunc sáliet sicut cervus claudus, et exsultábit lingua mutórum, quia erúmpent in desérto aquae, et torréntes in solitúdine. Et terra árida erit in stagnum, et sítiens in fontes aquárum; in cubílibus, in quibus dracónes habitábant, erit locus cálami et iúnci. Et erit ibi sémita et via; et via sancta vocábitur: non transíbit per eam pollútus; et erit eis dirécta via, ita ut stulti non errent per eam. Non erit ibi leo, et rapax béstia non ascéndet per eam nec inveniétur ibi; et ambulábunt, qui liberáti fúerint, et redémpti a Dómino reverténtur. Et vénient in Sion cum laude, et laetítia sempitérna super caput eórum: gáudium et laetítiam obtinébunt, et fúgiet maeror et gémitus. Le pays désert et sans chemin se réjouira, la solitude sera dans l'allégresse et fleurira comme un lis.Elle poussera et germera, elle tressaillira de joie et de louanges; la gloire du Liban lui sera donnée, la beauté du Carmel et de Saron; ils verront eux-mêmes la gloire du Seigneur, et la beauté de notre Dieu. Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent. Dites aux pusillanimes : Prenez courage et ne craignez point; voici votre Dieu qui apporte la vengeance et les représailles; Dieu Lui-même viendra, et Il vous sauvera. Alors les yeux des aveugles verront, et les oreilles des sourds seront ouvertes. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la langue des muets sera déliée; car des eaux jailliront dans le désert, et des torrents dans la solitude. La terre aride se changera en étang, et la terre desséchée, en fontaines d'eaux. Dans les tanières où les dragons habitaient auparavant, naîtra la verdure des roseaux et des joncs. Il y aura là un sentier et une voie, qui sera appelée la voie sainte; nul impur n'y passera, et ce sera pour vous une voie droite, de sorte que les insensés ne pourront s'y égarer. Il n'y aura pas là de lion, la bête fauve n'y montera pas et ne s'y trouvera point; ceux qui auront été délivrés y marcheront. Et les rachetés du Seigneur retourneront, et viendront à Sion en chantant des louanges; une joie éternelle couronnera leur tête; le ravissement de la joie ne les quittera pas, la douleur et les gémissements s'enfuiront.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Graduale Graduel
Ps. 49, 2-3 et 5
R/. Ex Sion spécies decóris eius: Deus maniféste véniet. V/. Congregáte illi sanctos eius, qui ordinavérunt testaméntum eius super sacrifícia. R/. C'est de Sion que va briller l'éclat de Sa beauté : Il va paraître au grand jour, notre Dieu. V/. Rassemblez autour de Lui Ses Saints, tous ceux qui ont contracté avec Lui une alliance scellée par le sacrifice.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
Ps. 121, 1
R/. Allelúia. V/. Laetátus sum in his, quae dicta sunt mihi: in domum Dómini íbimus. R/. Alléluia. V/. J'ai été joyeux quand on m'a dit : nous irons dans la maison du Seigneur.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (5,17-26)
In una diérum, Iesus erat docens, et erant pharisǽi sedéntes et legis doctóres, qui vénerant ex omni castéllo Galilǽae et Iudǽae et Ierusálem; et virtus Dómini erat ei ad sanándum. Et ecce viri portántes in lecto hóminem, qui erat paralýticus, et quaerébant eum inférre et pónere ante eum. Et non inveniéntes qua parte illum inférrent prae turba, ascendérunt supra tectum et per tégulas summisérunt illum cum léctulo in médium ante Iésum. Quorum fidem ut vidit, dixit: “Hómo, remittúntur tibi peccáta tua.” Et coepérunt cogitáre scribae et pharisǽi dicéntes: “Quis est hic, qui lóquitur blasphémias? Quis potest dimíttere peccáta nisi solus Deus?” Ut cognóvit autem Iésus cogitatiónes eórum, respóndens dixit ad illos: “Quid cogitátis in córdibus vestris? Quid est facílius, dícere: ‘Dimittúntur tibi peccáta tua’, an dícere: ‘Súrge et ámbula’? Ut autem sciátis quia Fílius hóminis potestátem habet in terra dimíttere peccáta – ait paralýtico – : Tibi dico: Surge, tolle léctulum tuum et vade in domum tuam.” Et conféstim surgens coram illis tulit, in quo iacébat, et ábiit in domum suam magníficans Deum. Et stupor apprehéndit omnes, et magnificábant Deum; et repléti sunt timóre dicéntes: “Vídimus mirabília hódie.” Il arriva qu'un jour où Jéquq enseignait. Et des pharisiens et des docteurs de la loi, qui étaient venus de tous les villages de la Galilée, et de la Judée, et de Jérusalem, étaient assis auprès de Lui; et la puissance du Seigneur agissait pour opérer des guérisons. Et voici que des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le déposer devant Jésus. Mais, ne trouvant point par où le faire entrer, à cause de la foule, ils montèrent sur le toit, et, par les tuiles, ils le descendirent avec le lit au milieu de l'assemblée, devant Jésus. Dès qu'Il vit leur foi, Il dit: Homme, tes péchés te sont remis. Alors, les scribes et les pharisiens se mirent à penser et à dire en eux-mêmes: Quel est Celui-ci, qui profère des blasphèmes? Qui peut remettre les péchés, si ce n'est Dieu seul? Mais Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit: Que pensez-vous dans vos coeurs? Lequel est le plus facile, de dire: Tes péchés te sont remis; ou de dire: Lève-toi et marche? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de remettre les péchés: Je te l'ordonne, dit-Il au paralytique; lève-toi, prends ton lit et va dans ta maison. Et aussitôt, se levant devant eux, il prit le lit sur lequel il était couché, et s'en alla dans sa maison, glorifiant Dieu. Et la stupeur les saisit tous, et ils glorifiaient Dieu. Et ils furent remplis de crainte, et ils disaient: Nous avons vu aujourd'hui des choses prodigieuses.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Isai. 35, 4
Confortámini, et iam nolíte timére: ecce enim Deus noster retríbuet iudícium: ipse véniet, et salvos nos fáciet. Prenez courage et ne craignez pas ; voici votre Dieu qui apporte(ra) la justice ; lui-même viendra, et Il vous sauvera.
éditer éditer
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer
éditer éditer
Communio Communion
Isai. 35, 4
Dícite: Pusillánimes, confortámini, et nolíte timére: ecce Deus noster véniet, et salvábit nos. Dites à mon peuple : vous qui avez le cœur abattu, prenez courage et ne craignez point : voici notre Dieu qui vient, et Il nous sauvera.
éditer éditer

Modifications aux messes lues :
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/Ps85,9.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/Ps85,9.xml éditer