Messe du lundi 1 janvier 2018 - Octave de la Nativité SOLENNITE DE LA SAINTE MERE DE DIEU, MARIE

Infra octavam Nativitatis Dans l'octave de la Nativité
Feria II Lundi
In octava Nativitatis SOLLEMNITAS SANCTAE DEI GENITRICIS MARIAE Octave de la Nativité SOLENNITE DE LA SAINTE MERE DE DIEU, MARIE
Sollemnitas Solennité


Introitus Introït
Sedulius
SALVE, sancta parens, eníxa puérpera Regem: qui caelum terrámque regit in saécula saeculórum. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. 44, 2 Eructávit cor meum verbum bonum: dico ego ópera mea Regi. V/. Glória Patri. Salut, ô Mère sainte ; mère qui avez enfanté le Roi qui régit le ciel et la terre dans les siècles des siècles. (T.P. Alléluia). Ps. 44,2 De mon coeur a jailli une heureuse parole : je dédis mes oeuvres au Roi. V/. Gloire au Père.
Vel:Vel:
Introitus Introït
Isai. 9, 2 et 6
LUX fulgébit hódie super nos: quia natus est nobis Dóminus: et vocábitur Admirábilis, Deus, Princeps pacis, Pater futúri saéculi: cuius regni non erit finis. Ps. 92, 1 Dóminus regnávit, decórem indútus est: indútus est Dóminus fortitúdinem, et praecínxit se. V/. Glória Patri. La lumière va resplendir aujourd’hui sur nous : car le Seigneur nous est né : et on L’appellera l’Admirable, le Dieu fort, prince de la paix, Père du siècle à venir : car Son règne n’aura pas de fin. Ps. 92, 1. Le Seigneur est roi, Il est revêtu de gloire : le Seigneur est revêtu de force, Il S’arme de puissance. V/. Gloire au Père.
Deus, qui salútis ætérnæ, beátæ Maríæ virginitáte fecúnda, humáno géneri præmia præstitísti, tríbue, quæsumus, ut ipsam pro nobis intercédere sentiámus, per quam merúimus Fílium tuum auctórem vitæ suscípere. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum.Dieu qui, par la virginité féconde de la bienheureuse Marie, as procuré au genre humain le salut éternel, daigne nous faire ressentir la bienfaisante intercession de celle par qui nous avons reçu l'auteur de la vie, Ton Fils. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Nb 6,22-27
Locutús est Dóminus ad Móysen dicens: " Lóquere Áaron et fíliis eíus: Sic benedicétis fíliis Israel et dicétis eis: "Benédicat tibi Dóminus et custódiat te! Illúminet Dóminus fáciem suam super te et misereátur tui! Convértat Dóminus vultum suum ad te et det tibi pacem!". Invocabúntque nomen meum super fílios Israel, et ego benedícam eis ". Le Seigneur parla à Moïse, et lui dit : Dis à Aaron et à ses fils : C’est ainsi que vous bénirez les enfants d’Israël, et vous leur direz : Que le Seigneur te bénisse, et qu’Il te conserve. Que le Seigneur te montre Son visage, et qu’Il ait pitié de toi.  Que le Seigneur tourne Son visage vers toi, et qu’Il te donne la paix. C’est ainsi qu’ils invoqueront Mon Nom sur les enfants d’Israël, et Je les bénirai.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduale
Ps. 44, 3
R/. Diffúsa est grátia in lábiis tuis: proptérea benedíxit te Deus in aetérnum. V/. Ibid., 5 Propter veritátem, et mansuetúdinem, et iustítiam: et dedúcet te mirabíliter déxtera tua. R/. La grâce est répandue sur Tes lèvres; c'est pourquoi Dieu T'a béni à jamais. V/. Pour la vérité, la douceur et la justice; * et Ta droite Te conduira merveilleusement.
Lectio II IIème lecture
Ad Galatas (4,4-7)
Fratres: Ubi venit plenitúdo témporis, misit Deus Fílium suum, factum ex mulíere, factum sub lege, ut eos, qui sub lege erant, redímeret, ut adoptiónem filiórum reciperémus. Quóniam autem estis fílii, misit Deus Spíritum Fílii sui in corda nostra clamántem: “Abba, Pater!” Ítaque iam non es servus sed fílius; quod si fílius, et heres per Deum. Frères : lorsque fut venue la plénitude des temps, Dieu a envoyé Son Fils, formé d’une femme, assujetti à la loi, pour qu’Il rachetât ceux qui étaient sous la loi, pour que nous reçussions l’adoption des fils. Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans vos cœurs l’Esprit de Son Fils, qui crie : Abba, Père ! Ainsi, nul n’est plus esclave, mais fils. S’il est fils, il est aussi héritier par la grâce de Dieu.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Allelúia
R/. Allelúia V/. Post partum, Virgo, invioláta permansísti: Dei Génitrix, intercéde pro nobis. R/. Alléluia. V/. Après votre enfantement, vous êtes restée Vierge inviolée : Mère de Dieu, intercédez pour nous.
Vel:Vel:
Allelúia. Allelúia.
Hebr. 1, 1-2
R/. Allelúia. V/. Multifárie olim Deus loquens pátribus in prophétis, novíssime diébus istis locútus est nobis in Fílio. R/. Alléluia. V/. Après avoir, à plusieurs reprises et en diverses manières, parlé autrefois à nos pères par les Prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils.
Evangelium Evangile
Luc (2,16-21)
In illo tempore : venérunt pastores festinántes et invenérunt Maríam et Ióseph et infántem pósitum in praesépio. Vidéntes autem notum fecérunt verbum, quod dictum erat illis de púero hoc. Et omnes, qui audiérunt, miráti sunt de his, quae dicta erant a pastóribus ad ipsos. María autem conservábat ómnia verba haec cónferens in corde suo. Et revérsi sunt pastóres glorificántes et laudántes Deum in ómnibus, quae audíerant et víderant, sicut dictum est ad illos. Et postquam consummáti sunt dies octo, ut circumciderétur, vocátum est nomen eíus Iésus, quod vocátum est ab ángelo, priúsquam in útero conciperétur. En ce temps là : les bergers vinrent en grande hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et l’enfant couché dans une crèche. Et en Le voyant, ils reconnurent la vérité de ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui l’entendirent admirèrent ce qui leur avait été raconté par les bergers. Or Marie conservait toutes ces choses, les repassant dans son cœur. Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu de tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qu’il leur avait été dit. Le huitième jour, auquel l’enfant devait être circoncis, étant arrivé, on Lui donna le nom de Jésus, que l’ange avait indiqué avant qu’Il fût conçu dans le sein de Sa mère.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertorium
Felix namque es, sacra Virgo María, et omni laude digníssima: quia ex te ortus est sol iustítiae, Christus Deus noster. Heureuse êtes-vous, sainte Vierge Marie, et digne de toute louange, car de vous est sorti le soleil de justice, le Christ notre Dieu.
Communio Communio
Zach. 9, 9
Exsúlta, fília Sion, lauda, fília Ierúsalem: ecce rex tuus venit, sanctus, et salvátor mundi. Danse de joie, fille de Sion, crie de joie, fille de Jérusalem : voici que vient ton roi, le Saint et le Sauveur du monde.

Modifications aux messes lues :