Messe du jeudi 4 janvier 2018 -

Hebdomada II post Nativitatem IIème semaine après la Nativité
Feria V Jeudi


Introitus Introït
Sap.18,14-15; Ps.92
Dum médium siléntium tenérent ómnia, et nox in suo cursu médium iter habéret, omnípotens sermo tuus, Dómine, de caelis a regálibus sédibus venit. Ps. Dóminus regnávit, decórem indútus est: indútus est Dóminus fortitúdinem, et praecínxit se. V/. Gloria Patri. Tandis que tout reposait dans le silence, et que la nuit, dans sa course, était au milieu de son chemin, Ta parole toute-puissante, Seigneur, vint des cieux du trône royal. Ps. Le Seigneur a régné et a été revêtu de gloire ; le Seigneur a été revêtu et S’est ceint de force. V/. Gloire au Père.
Collecta
Collecte
Lectio I Ière lecture
1 Jn 3,7-10
Filíoli, nemo vos sedúcat. Qui facit iustítiam, iústus est, sicut ille iústus est; qui facit peccátum, ex Diábolo est, quóniam a princípio Diábolus peccat. Propter hoc appáruit Fílius Dei, ut dissólvat ópera Diáboli. Omnis, qui natus est ex Deo, peccátum non facit, quóniam semen ipsíus in eo manet; et non potest peccáre, quóniam ex Deo natus est. In hoc manifésti sunt fílii Dei et fílii Diáboli: omnis, qui non facit iustítiam, non est ex Deo, et qui non díligit fratrem suum. Mes petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. Celui qui commet le péché est enfant du diable, car le diable pèche depuis le commencement. Voici pourquoi le Fils de Dieu a paru : c’est pour détruire les œuvres du diable. Quiconque est né de Dieu ne commet pas de péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pas pécher, parce qu’il est né de Dieu. A ceci on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable : Quiconque n’est pas juste, n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 3 et 2
R/. Speciósus forma prae fíliis hóminum: diffúsa est grátia in lábiis tuis. V/. Eructávit cor meum verbum bonum, dico ego ópera mea Regi: lingua mea cálamus scribae, velóciter scribéntis. R/. Tu surpasses en beauté les enfants des hommes; la grâce est répandue sur Tes lèvres; V/. De mon cœur a jailli une excellente parole; c'est que j'adresse mes œuvres à un Roi. Ma langue est comme le roseau du scribe qui écrit rapidement.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 92, 1
R/. Allelúia. V/. Dóminus regnávit, decórem índuit: índuit Dóminus fortitúdinem, et praecínxit se virtúte. R/. Alléluia. V/. Le Seigneur a régné, et a été revêtu de gloire; le Seigneur a été revêtu et S'est ceint de force.
Evangelium Evangile
Io (1,35-42)
In illo tempore: Stabat Ioánnes et ex discípulis eíus duo, et respíciens Iésum ambulántem dicit: “Ecce agnus Dei.” Et audiérunt eum duo discípuli loquéntem et secúti sunt Iésum. Convérsus autem Iésus et videns eos sequéntes se dicit eis: “Quid quǽritis?” Qui dixérunt ei: “Rábbi – quod dícitur interpretátum Magíster – ubi manes?” Dicit eis: “Vénite et vidébitis.” Venérunt ergo et vidérunt, ubi manéret, et apud eum mansérunt die illo; hora erat quasi décima. Erat Andréas, frater Simónis Petri, unus ex duóbus, qui audíerant ab Ioánne et secúti fúerant eum. Invénit hic primum fratrem suum Simónem et dicit ei: “Invénimus Messíam” – quod est interpretátum Christus –; addúxit eum ad Iésum. Intúitus eum Iésus dixit: “Tu es Simon fílius Ioánnis; tu vocáberis Cephas” – quod interpretátur Petrus –. En ce temps là : Jean était là, avec deux de ses disciples. Et regardant Jésus qui passait, il dit: Voici l'Agneau de Dieu. Les deux disciples l'entendirent parler ainsi, et ils suivirent Jésus. Jésus, S'étant retourné, et voyant qu'ils Le suivaient, leur dit: Que cherchez-vous? Ils Lui dirent: Rabbi (ce qui signifie Maître), où demeures-Tu ? Il leur dit: Venez et voyez. Ils vinrent et virent où Il demeurait, et ils restèrent chez Lui ce jour-là. Il était environ la dixième heure. Or André, frère de Simon-Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean, et qui avaient suivi Jésus. Il trouva le premier son frère Simon, et lui dit: Nous avons trouvé le Messie (ce qui signifie le Christ). Et il l'amena à Jésus. Jésus, l'ayant regardé, dit: Tu es Simon, fils de Jona; tu seras appelé Céphas (ce qui signifie Pierre).
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 102, 2 et 5
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius: et renovábitur, sicut áquilae, iuvéntus tua. Mon âme, bénis le Seigneur, et n’oublie jamais tous Ses bienfaits ; et ta jeunesse sera renouvelée comme celle de l’aigle.
Communio Communion
Ioann. 1, 41 et 42
Dicit Andréas Simóni fratri suo: Invénimus Messíam, qui dícitur Christus: et addúxit eum ad Iesum. André dit à son frère Simon : Nous avons trouvé le Messie (ce qui signifie le Christ). Et il l'amena à Jésus.

Modifications aux messes lues :