Messe du samedi 6 janvier 2018 -

Hebdomada II post Nativitatem IIème semaine après la Nativité
Sabbato Samedi


Introitus Introït
Sap.18,14-15; Ps.92
Dum médium siléntium tenérent ómnia, et nox in suo cursu médium iter habéret, omnípotens sermo tuus, Dómine, de caelis a regálibus sédibus venit. Ps. Dóminus regnávit, decórem indútus est: indútus est Dóminus fortitúdinem, et praecínxit se. V/. Gloria Patri. Tandis que tout reposait dans le silence, et que la nuit, dans sa course, était au milieu de son chemin, Ta parole toute-puissante, Seigneur, vint des cieux du trône royal. Ps. Le Seigneur a régné et a été revêtu de gloire ; le Seigneur a été revêtu et S’est ceint de force. V/. Gloire au Père.
Collecta
Collecte
Lectio I Ière lecture
1 Jn 5,5-13 1 Jn 5,5-13
Carissimi: Quis est qui vincit mundum, nisi qui credit quóniam Iésus est Fílius Dei? Hic est, qui venit per aquam et sánguinem, Iésus Christus; non in aqua solum sed in aqua et in sánguine. Et Spíritus est, qui testificátur, quóniam Spíritus est véritas. Quia tres sunt, qui testificántur: Spíritus et aqua et sanguis; et hi tres in unum sunt. Si testimónium hóminum accípimus, testimónium Dei maíus est, quóniam hoc est testimónium Dei, quia testificátus est de Fílio suo. Qui credit in Fílium Dei, habet testimónium in se. Qui non credit Deo, mendácem facit eum, quóniam non crédidit in testimónium, quod testificátus est Deus de Fílio suo. Et hoc est testimónium, quóniam vitam aetérnam dedit nobis Deus, et haec vita in Fílio eíus est. Qui habet Fílium, habet vitam; qui non habet Fílium Dei, vitam non habet. Haec scripsi vobis, ut sciátis quóniam vitam habétis aetérnam, qui créditis in nomen Fílii Dei. Très chers : Quel est celui qui est vainqueur du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C'est Lui qui est venu par l'eau et par le sang, Jésus-Christ; non par l'eau seulement, mais par l'eau et par le sang. Et c'est l'Esprit qui rend témoignage que le Christ est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le Ciel: le Père, le Verbe et le Saint-Esprit; et ces trois sont un. Et il en a trois qui rendent témoignage sur la terre: l'Esprit, l'eau, et le sang; et ces trois sont un. Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand; or, ce témoignage de Dieu qui est plus grand, est celui qu'Il a rendu au sujet de Son Fils. Celui qui croit au Fils de Dieu a le témoignage de Dieu en lui-même. Celui qui ne croit pas au Fils fait Dieu menteur, parce qu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à l'égard de Son Fils. Et voici ce témoignage: c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans Son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils n'a pas la vie. Je vous écris ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 3 et 2
R/. Speciósus forma prae fíliis hóminum: diffúsa est grátia in lábiis tuis. V/. Eructávit cor meum verbum bonum, dico ego ópera mea Regi: lingua mea cálamus scribae, velóciter scribéntis. R/. Tu surpasses en beauté les enfants des hommes; la grâce est répandue sur Tes lèvres; V/. De mon cœur a jailli une excellente parole; c'est que j'adresse mes œuvres à un Roi. Ma langue est comme le roseau du scribe qui écrit rapidement.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 92, 1
R/. Allelúia. V/. Dóminus regnávit, decórem índuit: índuit Dóminus fortitúdinem, et praecínxit se virtúte. R/. Alléluia. V/. Le Seigneur a régné, et a été revêtu de gloire; le Seigneur a été revêtu et S'est ceint de force.
Evangelium Evangile
Marcus (1,7-11)
In illo tempore: Praedicábat Ioannes dicens: “Venit fórtior me post me, cuíus non sum dignus procúmbens sólvere corrígiam calceamentórum eíus. Ego baptizávi vos aqua; ille vero baptizábit vos in Spíritu Sancto.” Et factum est in diébus illis, venit Iésus a Názareth Galilǽae et baptizátus est in Iordáne ab Ioánne. Et statim ascéndens de aqua vidit apértos caelos et Spíritum tamquam colúmbam descendéntem in ipsum; et vox facta est de caelis: “Tu es Fílius meus diléctus; in te complácui.” En ce temps là : Jean-Baptiste prêchait en disant : Il vient après moi, Celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de Ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; mais Lui, Il vous baptisera dans l’Esprit-Saint. Or, il arriva qu’en ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, en Galilée, et Il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et soudain, comme Il sortait de l’eau, Il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit, comme une colombe, descendre et S’arrêter (se reposant) sur Lui. Et une voix Se fit entendre des cieux : Tu es mon Fils bien-aimé ; en Toi j’ai mis mes complaisances.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 102, 2 et 5
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius: et renovábitur, sicut áquilae, iuvéntus tua. Mon âme, bénis le Seigneur, et n’oublie jamais tous Ses bienfaits ; et ta jeunesse sera renouvelée comme celle de l’aigle.
Communio Communion
Ps. 8, 2
Dómine, Dóminus noster, quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra ! Seigneur, notre Seigneur, que Ton nom est admirable dans toute la terre !

Modifications aux messes lues :