Messe du lundi 8 janvier 2018

Hebdomada III post Nativitatem IIIème semaine après la Nativité
Feria II Lundi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Malach. 3, 1 Malach. 3,1
ECCE advénit dominátor Dóminus: et regnum in manu eius, et potéstas, et impérium. Ps. 71, 1 Deus, iudícium tuum Regi da: et iustítiam tuam Fílio Regis. ℣. Glória Patri. Voilà que vient le Seigneur Maître ; le pouvoir est dans Sa main, la puissance et l’empire. Ps. 71,1. O Dieu, donne au roi Ton jugement et au fils du roi Ta justice. ℣. Gloire au Père.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolae primae beáti loannis apóstoli (3,22-4,6)
Caríssimi : quodcúmque petiérimus, accípimus ab eo, quóniam mandáta eíus custódimus et ea, quae sunt plácita coram eo, fácimus. Et hoc est mandátum eíus, ut credámus nómini Fílii eíus Iésu Christi et diligámus altérutrum, sicut dedit mandátum nobis. Et, qui servat mandáta eíus, in ipso manet, et ipse in eo; et in hoc cognóscimus quóniam manet in nobis, ex Spíritu, quem nobis dedit. Caríssimi, nolíte omni spirítui crédere, sed probáte spíritus si ex Deo sint, quóniam multi pseudoprophétae prodiérunt in mundum. In hoc cognoscítis Spíritum Dei: omnis spíritus, qui confitétur Iésum Christum in carne venísse, ex Deo est.  Et omnis spíritus, qui non confitétur Iésum, ex Deo non est; et hoc est antichrísti, quod audístis quóniam venit, et nunc iam in mundo est. Vos ex Deo estis, filíoli, et vicístis eos, quóniam maíor est, qui in vobis est, quam qui in mundo. Ipsi ex mundo sunt; ídeo ex mundo loquúntur, et mundus eos audit. Nos ex Deo sumus. Qui cognóscit Deum, audit nos; qui non est ex Deo, non audit nos. Ex hoc cognóscimus Spíritum veritátis et spíritum erróris. Très chers : et quoi que nous demandions, nous le recevrons de Lui, parce que nous gardons Ses commandements, et que nous faisons ce qui Lui est agréable. Et voici Son commandement: que nous croyions au nom de Son Fils Jésus-Christ, et que nous nous aimions les uns les autres, comme Il nous l'a commandé. Celui qui garde Ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu'Il demeure en nous, par l'Esprit qu'Il nous a donné. Bien-aimés, ne croyez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits, pour voir s'ils sont de Dieu; car beaucoup de faux prophètes sont venus dans le monde. Voici à quoi vous reconnaîtrez l'esprit de Dieu: tout esprit qui confesse que Jésus-Christ est venu en chair est de Dieu; et tout esprit qui divise Jésus n'est pas de Dieu; et c'est là l'antechrist, dont vous avez entendu dire qu'il vient, et maintenant déjà il est dans le monde. Vous, mes petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous l'avez vaincu, parce que Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. Eux, ils sont du monde; c'est pourquoi ils parlent selon le monde, et le monde les écoute. Nous, nous sommes de Dieu. Celui qui connaît Dieu nous écoute; celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas. C'est par là que nous connaissons l'esprit de vérité et l'esprit de l'erreur.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
℟. Omnes de Saba vénient, aurum et thus deferéntes, et laudem Dómino annuntiántes. ℟. Tous ceux de Saba viendront, ils apporteront de l’or et de l’encens, et publieront les louanges du Seigneur.
℣. Surge, et illumináre Ierúsalem: quia glória Dómini super te orta est. ℣. Lève-toi, et resplendis, Jérusalem ! Car la gloire du Seigneur s’est levée sur toi.
Allelúia Alléluia
℟. Allelúia ℣. Vídimus stellam eius in Oriénte, et vénimus cum munéribus adoráre Dóminum. ℟. Alléluia. ℣. Nous avons vu Son étoile à l’orient et nous sommes venus avec des présents adorer le Seigneur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (4,12-17.23-25)
In illo tempore : Cum audísset Iesus quod Ioánnes tráditus esset, secéssit in Galilǽam. Et relícta Názareth, venit et habitávit in Caphárnaum marítimam in fínibus Zábulon et Nephtháli, ut implerétur, quod dictum est per Isaíam prophétam dicéntem: “Térra Zábulon et terra Nephtháli, ad viam maris, trans Iordánem, Galilǽa géntium; pópulus, qui sedébat in ténebris, lucem vidit magnam, et sedéntibus in regióne et umbra mortis lux orta est eis.” Exínde coepit Iésus praedicáre et dícere: “Paeniténtiam ágite; appropinquávit enim regnum caelórum.” Et circumíbat Iésus totam Galilǽam, docens in synagógis eórum et prǽdicans evangélium regni et sanans omnem languórem et omnem infirmitátem in pópulo. Et ábiit opínio eíus in totam Sýriam; et obtulérunt ei omnes male habéntes, váriis languóribus et torméntis comprehénsos, et qui daemónia habébant, et lunáticos et paralýticos, et curávit eos. Et secútae sunt eum turbae multae de Galilǽa et Decápoli et Hierosólymis et Iudǽa et de trans Iordánem. En ce temps là : quand Jésus eut appris que Jean avait été mis en prison, Il Se retira en Galilée ; et ayant quitté la ville de Nazareth, Il vint habiter à Capharnaüm, ville maritime, sur les confins de Zabulon et de Nephtali, afin que s’accomplît ce qui avait été dit par le prophète Isaïe : Le pays de Zabulon et le pays de Nephtali, la voie de la mer, le pays qui est au delà du Jourdain, la Galilée des nations : ce peuple qui était assis dans les ténèbres a vu une grande lumière, et sur ceux qui étaient assis dans la région de l’ombre de la mort la lumière s’est levée. Dès lors Jésus commença à prêcher, et à dire : Faites pénitence, car le royaume des Cieux est proche. Et Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, prêchant l’Evangile du royaume, et guérissant toute langueur et toute infirmité parmi le peuple. Et Sa renommée se répandit dans toute la Syrie ; et on Lui présenta tous ceux qui étaient malades, atteints de langueurs et de diverses souffrances, et les possédés du démon, et les lunatiques, et les paralytiques ; et Il les guérit. Et des foules nombreuses Le suivirent de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et d’au delà du Jourdain.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 71,10.11
Reges Tharsis et ínsulae múnera ófferent: reges Arabum et Saba dona addúcent: et adorábunt eum omnes reges terrae, omnes gentes sérvient ei. Les rois de Tharsis et les îles Lui offriront des présents, les rois d’Arabie et de Saba apporteront des dons et tous les rois de la terre L’adoreront, toutes les nations Le serviront.
Communio Communion
Matth. 2, 2
Vídimus stellam eius in Oriénte, et vénimus cum munéribus adoráre Dóminum. Nous avons vu Son étoile à l’orient et nous sommes venus avec des présents adorer le Seigneur.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word