Messe du lundi 8 janvier 2018 - BAPTEME DU SEIGNEUR

Hebdomada III post Nativitatem IIIème semaine après la Nativité
Feria II Lundi
IN BAPTISMATE DOMINI BAPTEME DU SEIGNEUR
Festum Fête


Introitus Introït
Ps. 44, 8
DILEXÍSTI iustítiam, et odísti iniquitátem: proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo laetítiae prae consórtibus tuis. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. ibid., 2 Eructávit cor meum verbum bonum: dico ego ópera mea Regi. V/. Glória Patri. Tu as aimé la justice et haï l’iniquité : c’est pourquoi, Dieu, ton Dieu, t'a oint d’une huile d’allégresse d’une manière plus excellente que tous tes compagnons. (T.P. Alléluia,alléluia.). Ps. De mon cœur a jailli une bonne parole : c’est au roi que je raconte mes œuvres.
Collecta
Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, qui Christum, in Iordáne flúmine baptizátum, Spíritu Sancto super eum descendénte, diléctum Fílium tuum sollémniter declarásti, concéde fíliis adoptiónis tuæ, ex aqua et Spíritu Sancto renátis, ut in beneplácito tuo iúgiter persevérent. Per Dóminum. Dieu éternel et tout puissant, qui, lors du baptême du Christ dans l'eau du Jourdain et de la descente de l'Esprit saint, L'as solennellement déclaré Ton fils bien-aimé, accorde à Tes fils adoptifs, renés de l'eau et de l'Esprit-Saint, de persévérer toujours dans Ton bon plaisir.
Lectio I Ière lecture
Is 42,1-4.6-7
Haec dicit Dominus : Ecce servus meus, suscípiam eum; eléctus meus, complácet sibi in illo ánima mea; dedi spíritum meum super eum, iudícium géntibus próferet. Non clamábit neque vociferábitur, nec audiétur vox eíus foris. Cálamum quassátum non cónteret et linum fúmigans non exstínguet; in veritátem próferet iudícium. Non languébit nec frangétur, donec ponat in terra iudícium; et legem eíus ínsulae exspéctant. “Ego, Dóminus, vocávi te in iustítia et apprehéndi manum tuam; et formávi te et dedi te in foedus pópuli, in lucem géntium, ut aperíres óculos caecórum et edúceres de conclusióne vinctum, de domo cárceris sedéntes in ténebris. Voici Mon serviteur, Je le soutiendrai; Mon élu en qui Mon âme s'est complue : J'ai mis Mon Esprit sur Lui, Il apportera la justice aux nations. Il ne criera point, Il n'aura pas d'égard aux personnes, et on n'entendra pas Sa voix dans les rues. Il ne brisera pas le roseau cassé, et Il n'éteindra pas la mèche qui fume encore; Il produira la justice selon la vérité. Il ne sera pas triste, ni précipité, jusqu'à ce qu'Il établisse la justice sur la terre; et les îles attendront Sa loi. Moi, le Seigneur, Je T'ai appelé dans la justice, et Je T'ai pris par la main, et Je T'ai gardé, et Je T'ai établi pour l'alliance du peuple et la Lumière des nations, pour ouvrir les yeux des aveugles, pour tirer des fers celui qui est enchaîné, et de la prison ceux qui sont assis dans les ténèbres.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 117, 26, 27 et 23
R/. Benedíctus qui venit in nómine Dómini: Deus Dóminus, et illúxit nobis. V/. A Dómino factum est istud: et est mirábile in óculis nostris. R/. Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur : c’est le Seigneur Dieu et Il a fait briller sur nous Sa lumière. V/. C’est l’œuvre du Seigneur, et c'est une merveille pour nos yeux.
Vel:Vel:
Graduale Graduel
Ps. 44, 8
Dilexísti iustítiam, et odísti iniquitátem. V/. Proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo laetítiae. R/. Tu as aimé la justice et haï l’iniquité : V/. C’est pourquoi, Dieu, ton Dieu, t'a oint d’une huile d’allégresse.
Lectio II IIème lecture
Act 10,34-38
In diebus illis : Apériens Petrus os dixit: “In veritáte compério quóniam non est personárum accéptor Deus, sed in omni gente, qui timet eum et operátur iustítiam, accéptus est illi.Verbum misit fíliis Israel evangelízans pacem per Iésum Christum; hic est ómnium Dóminus. Vos scitis quod factum est verbum per univérsam Iudǽam incípiens a Galilǽa post baptísmum, quod praedicávit Ioánnes: Iésum a Názareth, quómodo unxit eum Deus Spíritu Sancto et virtúte, qui pertransívit benefaciéndo et sanándo omnes oppréssos a Diábolo, quóniam Deus erat cum illo. Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception des personnes, mais qu'en toute nation celui qui Le craint et qui pratique la justice Lui est agréable. Dieu a envoyé Sa parole aux enfants d'Israël, annonçant la paix par Jésus-Christ, qui est le Seigneur de tous. Vous savez ce qui s'est passé dans toute la Judée, ce qui a commencé en Galilée, après le baptême que Jean a prêché; comment Dieu a oint de l'Esprit-Saint et de force Jésus de Nazareth, qui est allé de lieu en lieu en faisant le bien, et en guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le diable, parce que Dieu était avec Lui.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
R/. Allelúia V/. Benedíctus qui venit in nómine Dómini: Deus Dóminus et illúxit nobis. R/. Alléluia. V/. Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur. Le Seigneur est Dieu, et Il a fait briller sur nous Sa lumière.
Vel:Vel:
Allelúia. Allelúia.
Ps. 88, 21
R/. Allelúia. V/. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum. R/. Alléluia. V/. J'ai trouvé David, Mon serviteur; Je l'ai oint de Mon huile sainte.
Evangelium Evangile
Marcus (1,7-11)
In illo tempore: Praedicábat Ioannes dicens: “Venit fórtior me post me, cuíus non sum dignus procúmbens sólvere corrígiam calceamentórum eíus. Ego baptizávi vos aqua; ille vero baptizábit vos in Spíritu Sancto.” Et factum est in diébus illis, venit Iésus a Názareth Galilǽae et baptizátus est in Iordáne ab Ioánne. Et statim ascéndens de aqua vidit apértos caelos et Spíritum tamquam colúmbam descendéntem in ipsum; et vox facta est de caelis: “Tu es Fílius meus diléctus; in te complácui.” En ce temps là : Jean-Baptiste prêchait en disant : Il vient après moi, Celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de Ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; mais Lui, Il vous baptisera dans l’Esprit-Saint. Or, il arriva qu’en ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, en Galilée, et Il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et soudain, comme Il sortait de l’eau, Il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit, comme une colombe, descendre et S’arrêter (se reposant) sur Lui. Et une voix Se fit entendre des cieux : Tu es mon Fils bien-aimé ; en Toi j’ai mis mes complaisances.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 117, 26-27
Benedíctus, qui venit in nómine Dómini: benedíximus vobis de domo Dómini: Deus Dóminus, et illúxit nobis, allelúia, allelúia. Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur. Nous Vous bénissons de la maison du Seigneur. * Le Seigneur est Dieu, et Il a fait briller sur nous Sa lumière, alléluia.
Communio Communion
Gal. 3, 27
Omnes qui in Christo baptizáti estis, Christum induístis, allelúia. Vous tous qui avez été baptisés dans le Christ, vous avez été revêtus du Christ, alléluia.

Modifications aux messes lues :