Messe du dimanche 14 janvier 2018

Hebdomada III post Nativitatem IIIème semaine après la Nativité
Dominica Dimanche
IN BAPTISMATE DOMINI BAPTEME DU SEIGNEUR
Festum Fête
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 44, 8 Ps. 44,8
DILEXÍSTI iustítiam, et odísti iniquitátem: proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo laetítiae prae consórtibus tuis. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. ibid., 2 Eructávit cor meum verbum bonum: dico ego ópera mea Regi. ℣. Glória Patri. Tu as aimé la justice et haï l’iniquité : c’est pourquoi, Dieu, ton Dieu, t'a oint d’une huile d’allégresse d’une manière plus excellente que tous tes compagnons. (T.P. Alléluia, alléluia.). Ps. De mon cœur a jailli une bonne parole : c’est au roi que je raconte mes œuvres.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, qui Christum, in Iordáne flúmine baptizátum, Spíritu Sancto super eum descendénte, diléctum Fílium tuum sollémniter declarásti, concéde fíliis adoptiónis tuæ, ex aqua et Spíritu Sancto renátis, ut in beneplácito tuo iúgiter persevérent. Per Dóminum. Dieu éternel et tout puissant, qui, lors du baptême du Christ dans l'eau du Jourdain et de la descente de l'Esprit saint, L'as solennellement déclaré Ton fils bien-aimé, accorde à Tes fils adoptifs, renés de l'eau et de l'Esprit-Saint, de persévérer toujours dans Ton bon plaisir.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Isaíæ prophétæ (55,1-11)
Hæc dicit Dominus: Omnes sitiéntes, veníte ad aquas; et, qui non habétis argéntum, properáte, émite et comédite, veníte, émite absque argénto et absque ulla commutatióne vinum et lac. Quare appénditis argéntum non in pánibus et labórem vestrum non in saturitáte? Audíte, audiéntes me, et comédite bonum, ut delectétur in crassitúdine ánima vestra. Inclináte aurem vestram et veníte ad me; audíte, ut vivat ánima vestra, et fériam vobíscum pactum sempitérnum, misericórdias David fidéles. Ecce testem pópulis dedi eum, ducem ac praeceptórem géntibus. Ecce gentem, quam nesciébas, vocábis, et gentes, quae te non cognovérunt, ad te current, propter Dóminum Deum tuum et Sanctum Israel, quia glorificávit te. Quǽrite Dóminum, dum inveníri potest; invocáte eum, dum prope est. Derelínquat ímpius viam suam, et vir iníquus cogitatiónes suas; et revertátur ad Dóminum, et miserébitur eíus, et ad Deum nostrum, quóniam multus est ad ignoscéndum. Non enim cogitatiónes meae cogitatiónes vestrae, neque viae vestrae viae meae, dicit Dóminus. Quia sicut exaltántur caeli a terra, sic exaltátae sunt viae meae a viis vestris, et cogitatiónes meae a cogitatiónibus vestris. Et quómodo descéndit imber et nix de caelo et illuc ultra non revértitur, sed inébriat terram et infúndit eam et germináre eam facit et dat semen serénti et panem comedénti, 11 sic erit verbum meum, quod egrediétur de ore meo: non revertétur ad me vácuum, sed fáciet, quaecúmque vólui, et prosperábitur in his, ad quae misi illud. Voici ce que dit le Seigneur : Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, et vous qui n'avez pas d'argent, hâtez-vous, achetez et mangez; venez, achetez sans argent et sans aucun échange le vin et le lait. Pourquoi employez-vous votre argent à ce qui ne peut nourrir, et votre travail à ce qui ne peut rassasier? Ecoutez-Moi bien, et mangez ce qui est bon, et votre âme se délectera de mets savoureux. Prêtez l'oreille, et venez à Moi; écoutez-Moi, et votre âme vivra; et Je conclurai avec vous une alliance éternelle, pour rendre stable la miséricorde promise à David. Voici que Je l'ai donné comme témoin aux peuples, comme maître et comme chef aux nations. Tu appelleras une nation que tu ne connaissais pas, et les peuples qui ne te connaissaient pas accourront à toi, à cause du Seigneur ton Dieu et du Saint d'Israël, qui t'a glorifié. Cherchez le Seigneur pendant qu'on peut Le trouver; invoquez-Le pendant qu'Il est proche. Que l'impie abandonne sa voie et l'homme d'iniquité ses pensées, et qu'il revienne au Seigneur, car Il aura pitié de lui; et à notre Dieu, parce qu'Il est large pour pardonner. Car Mes pensées ne sont pas vos pensées, et Mes voies ne sont pas vos voies, dit le Seigneur. Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant Mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et Mes pensées au-dessus de vos pensées. Et comme la pluie et la neige descendent du ciel et n'y retournent plus, mais qu'elles abreuvent la terre, la fécondent et la font germer, et qu'elle donne la semence au semeur, et le pain à celui qui mange; ainsi Ma parole qui sort de Ma bouche ne retournera pas à Moi sans fruit; mais elle fera tout ce que Je veux, et elle produira les effets pour lesquels Je l'ai envoyée.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 117, 26, 27 et 23
℟. Benedíctus qui venit in nómine Dómini: Deus Dóminus, et illúxit nobis. ℣. A Dómino factum est istud: et est mirábile in óculis nostris. ℟. Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur : c’est le Seigneur Dieu et Il a fait briller sur nous Sa lumière. ℣. C’est l’œuvre du Seigneur, et c'est une merveille pour nos yeux.
Vel:Ou :
Graduale Graduel
Ps. 44, 8
Dilexísti iustítiam, et odísti iniquitátem. ℣. Proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo laetítiae. ℟. Tu as aimé la justice et haï l’iniquité : ℣. C’est pourquoi, Dieu, ton Dieu, t'a oint d’une huile d’allégresse.
Lectio II IIème lecture
Ioannis I (5,1-9)
Carissimi: Omnis, qui credit quóniam Iésus est Christus, ex Deo natus est; et omnis, qui díligit Deum, qui génuit, díligit et eum, qui natus est ex eo. In hoc cognóscimus quóniam dilígimus natos Dei, cum Deum diligámus et mandáta eíus faciámus. Haec est enim cáritas Dei, ut mandáta eíus servémus; et mandáta eíus grávia non sunt, quóniam omne, quod natum est ex Deo, vincit mundum; et haec est victória, quae vicit mundum: fides nostra. Quis est qui vincit mundum, nisi qui credit quóniam Iésus est Fílius Dei? Hic est, qui venit per aquam et sánguinem, Iésus Christus; non in aqua solum sed in aqua et in sánguine. Et Spíritus est, qui testificátur, quóniam Spíritus est véritas. Quia tres sunt, qui testificántur: Spíritus et aqua et sanguis; et hi tres in unum sunt. Si testimónium hóminum accípimus, testimónium Dei maíus est, quóniam hoc est testimónium Dei, quia testificátus est de Fílio suo.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Alléluia
℟. Allelúia
℣. Benedíctus qui venit in nómine Dómini: Deus Dóminus et illúxit nobis.
℟. Alléluia. ℣. Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur. Le Seigneur est Dieu, et Il a fait briller sur nous Sa lumière.
Vel: Ou :
Allelúia Alléluia
Ps. 88, 21 Ps. 88,21
℟. Allelúia. ℣. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum. ℟. Alléluia. ℣. J'ai trouvé David, Mon serviteur; Je l'ai oint de Mon huile sainte.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (1,7-11)
In illo tempore: Praedicábat Ioannes dicens: “Venit fórtior me post me, cuíus non sum dignus procúmbens sólvere corrígiam calceamentórum eíus. Ego baptizávi vos aqua; ille vero baptizábit vos in Spíritu Sancto.” Et factum est in diébus illis, venit Iésus a Názareth Galilǽae et baptizátus est in Iordáne ab Ioánne. Et statim ascéndens de aqua vidit apértos caelos et Spíritum tamquam colúmbam descendéntem in ipsum; et vox facta est de caelis: “Tu es Fílius meus diléctus; in te complácui.” En ce temps là : Jean-Baptiste prêchait en disant : Il vient après moi, Celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de Ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; mais Lui, Il vous baptisera dans l’Esprit-Saint. Or, il arriva qu’en ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, en Galilée, et Il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et soudain, comme Il sortait de l’eau, Il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit, comme une colombe, descendre et S’arrêter (se reposant) sur Lui. Et une voix Se fit entendre des cieux : Tu es mon Fils bien-aimé ; en Toi j’ai mis mes complaisances.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 117, 26-27
Benedíctus, qui venit in nómine Dómini: benedíximus vobis de domo Dómini: Deus Dóminus, et illúxit nobis, allelúia, allelúia. Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur. Nous Vous bénissons de la maison du Seigneur. * Le Seigneur est Dieu, et Il a fait briller sur nous Sa lumière, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe múnera, Dómine, in dilécti Fílii tui revelatióne deláta, ut fidélium tuórum oblátio in eius sacrifícium tránseat, qui mundi vóluit peccáta miserátus ablúere. Qui vivit et regnat in sΔcula sæculórum.  
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
 Præfatio  Préface
De Baptismate Domini. Du Baptême du Seigneur
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Qui miris signásti mystériis novum in Iordáne lavácrum, ut, per vocem de cælo delápsam, habitáre Verbum tuum inter hómines crederétur; et, per Spíritum in colúmbæ spécie descendéntem, Christus Servus tuus óleo perúngi lætítiæ ac mitti ad evangelizándum paupéribus noscerétur.
Et ídeo cum cælórum virtútibus in terris te iúgiter celebrámus, maiestáti tuæ sine fine clamántes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Gal. 3, 27 Gal. 3,27
Omnes qui in Christo baptizáti estis, Christum induístis, allelúia. Vous tous qui avez été baptisés dans le Christ, vous avez été revêtus du Christ, alléluia.
Post communionem Post communion
Sacro múnere satiáti, cleméntiam tuam, Dómine, supplíciter exorámus, ut, Unigénitum tuum fidéliter audiéntes, fílii tui vere nominémur et simus. Per Christum.  
Modifications aux messes lues :
 Ant. ad introitum  
Cf. Mt 3, 16-17
Baptizáto Dómino, apérti sunt cæli,
et sicut colúmba super eum Spíritus mansit,
et vox Patris intónuit:
Hic est Fílius meus diléctus,
in quo mihi bene complácui.
 Psalmus responsorius Psaume responsorial
Ps 28 , 1 a et 2 . 3 ac-4.3b et 9 b-10 (℟. : 11b )
℟. Dominus benedícet pópulo suo in pace.
Afférte Dómino, fílii Dei, afférte Dómino glóriam nóminis eius, adoráte Dóminum in splendóre sancto. ℟. Vox Dómini super aquas, Dóminus super aquas multas. Vox Dómini in virtúte, vox Dómini in magnificéntia. ℟. Deus maiestátis intónuit : et in templo eius omnes dicent glóriam. Dóminus super dilúvium hábitat, et sedébit Dóminus rex in aetérnum. ℟.
 Allelúia  Alléluia
Cf. Mc 9, 6
℟. Allelúia. ℣. Caeli apérti sunt et vox Patris intónuit : « Hic est Filius meus caríssimus; audíte illum ». ℟. Alléluia. ℣. Les cieux s'ouvrirent et la voix du Père se fit entendre : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-Le".
 Ant. ad communionem  
Io 1, 32.34
Ecce de quo dicébat Ioánnes: Ego vidi et testimónium perhíbui, quia hic est Fílius Dei.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word