Messe du mardi 16 janvier 2018 -

Hebdomada II per annum IIème semaine dans l'année
Feria III Mardi


Introitus Introït
Ps. 65, 4
OMNIS terra adóret te, Deus, et psallat tibi: psalmum dicat nómini tuo, Altíssime. Ps. ibid., 1-2 Iubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini eius: date glóriam laudi eius. Que la terre T'adore et chante en Ton honneur, qu'elle dise une hymne à Ton nom. Ps. Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom : rendez glorieuse Sa louange.
Collecta
Collecte
Collecta
Omnípotens sempitérne Deus, qui cæléstia simul et terréna moderáris, supplicatiónes pópuli tui cleménter exáudi, et pacem tuam nostris concéde tempóribus. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, Toi qui gouvernes à la fois le ciel et la terre, exauce avec bonté les supplications de Ton peuple, et accorde Ta paix à notre temps.
Lectio I Ière lecture
Regum I (16,1-13)
In diébus illis: Dixít Dóminus ad Samúelem: “Usquéquo tu luges Saul, cum ego proiécerim eum, ne regnet super Israel? Imple cornu tuum óleo et veni, ut mittam te ad Ísai Bethlehémitem; próvidi enim in fíliis eíus mihi regem.” Et ait Sámuel: “Quómodo vadam? Áudiet enim Saul et interfíciet me.” Et ait Dóminus: “Vítulam de arménto tolles in manu tua et dices: “Ad immolándum Dómino veni.” Et vocábis Ísai ad víctimam; et ego osténdam tibi quid fácias, et unges quemcúmque monstrávero tibi.” Fecit ergo Sámuel, sicut locútus est ei Dóminus, venítque in Béthlehem. Et expavérunt senióres civitátis occurréntes ei dixerúntque: “Pacificúsne ingréssus tuus?” Et ait: “Pacíficus; ad immolándum Dómino veni. Sanctificámini et veníte mecum, ut ímmolem.” Sanctificávit ergo Ísai et fílios eíus et vocávit eos ad sacrifícium. Cumque ingréssi essent, vidit Elíab et ait: “Absque dúbio coram Dómino est christus eíus!” Et dixit Dóminus ad Samúelem: “Ne respícias vultum eíus neque altitúdinem statúrae eíus, quóniam abiéci eum; nec iúxta intúitum hóminis iúdico: homo enim videt ea, quae parent, Dóminus autem intuétur cor.” Et vocávit Ísai Abinádab et addúxit eum coram Samúele, qui dixit: “Nec hunc elégit Dóminus.” Addúxit autem Ísai Samma, de quo ait: “Étiam hunc non elégit Dóminus.” Addúxit ítaque Ísai septem fílios suos coram Samúele, et ait Sámuel ad Ísai: “Non elégit Dóminus ex istis.” Dixítque Sámuel ad Ísai: “Númquid iam compléti sunt fílii?” Qui respóndit: “Adhuc réliquus est mínimus et pascit oves.” Et ait Sámuel ad Ísai: “Mítte et adduc eum; nec enim discumbémus prius quam huc ille vénerit.” Misit ergo et addúxit eum; erat autem rufus et pulcher aspéctu decoráque fácie. Et ait Dóminus: “Súrge, unge eum; ipse est enim.” Tulit ígitur Sámuel cornu ólei et unxit eum in médio fratrum eíus; et diréctus est spíritus Dómini in David a die illa et in réliquum. Surgénsque Sámuel ábiit in Rama. En ces jours là : le Seigneur dit à Samuel : Jusqu’à quand pleureras-tu Saül, puisque Je l’ai rejeté, et que Je ne veux plus qu’il règne sur Israël ? Remplis d’huile ta corne, et viens, afin que je t’envoie chez Isaï le Bethléhémite, car je me suis choisi un roi parmi ses fils. Et Samuel Lui répondit : Comment irai-je ; car Saül l’apprendra et Il me fera mourir. Et le Seigneur lui dit : Prends avec toi un veau du troupeau, et tu diras : Je suis venu sacrifier au Seigneur. Tu appelleras Isaï au sacrifice, et Je t’indiquerai ce que tu auras à faire, et tu oindras celui que Je t’aurai montré. Samuel fit donc ce que le Seigneur lui avait dit. Il vint à Bethléhem, et les anciens de la ville en furent tout surpris ; ils allèrent au-devant de lui, et ils lui dirent : Nous apportez-vous la paix ? Il leur répondit : Je vous apporte la paix ; je suis venu pour sacrifier au Seigneur. Purifiez-vous, et venez avec moi, afin que j’offre la victime. Samuel purifia donc Isaï et ses fils, et les appela au sacrifice. Et lorsqu’ils furent entrés, Samuel dit en voyant Eliab : Est-ce là celui que le Seigneur a choisi pour être Son christ ? (Et) Le Seigneur dit à Samuel : N’aie égard ni à sa bonne mine ni à sa taille avantageuse, parce que Je l’ai rejeté, et que Je ne juge pas avec les yeux des hommes ; car l’homme ne voit que ce qui paraît au dehors, mais le Seigneur regarde le cœur. Isaï appela ensuite Abinadab, et le présenta à Samuel. Et Samuel lui dit : Ce n’est point lui non plus que le Seigneur a choisi. (Or) Il lui présenta Samma ; et Samuel lui dit : Le Seigneur n’a pas non plus choisi celui-là. Isaï fit donc venir ses sept fils devant Samuel ; et Samuel lui dit : Dieu n’a choisi aucun de ceux-ci. 11 Alors Samuel dit à Isaï : Sont-ce là tous tes fils ? Isaï lui répondit : Il reste encore le plus jeune, qui garde les brebis. Envoie-le chercher, dit Samuel ; car nous ne nous mettrons point à table qu’il ne soit venu. Isaï l’envoya donc chercher et le présenta à Samuel. Or il était blond (roux), beau à contempler, et d’une physionomie agréable. Le Seigneur lui dit : Lève-toi, oins-le, car c’est lui. Samuel prit donc la corne (pleine) d’huile, et il l’oignit au milieu de ses frères. Et dès lors l’Esprit du Seigneur fut toujours en David. Et se levant, Samuel retourna à Ramatha.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 106, 20-21
R/. Misit Dóminus verbum suum, et sanávit eos: et erípuit eos de intéritu eórum. V/. Confiteántur Dómino misericórdiae eius: et mirabília eius fíliis hóminum. R/. Il envoya Sa parole, et Il les guérit, et les arracha à la mort. V/.  Qu'ils louent le Seigneur pour Sa miséricorde, et pour Ses merveilles en faveur des enfants des hommes.
Allelúia Alléluia
Ps. 148, 2
R/. Allelúia. V/. Laudáte Dóminum, omnes Angeli eius: laudáte eum, omnes virtútes eius. R/. Alléluia. V/. Louez-Le tous, Vous Ses Anges; louez-Le, toutes Ses puissances.
Evangelium Evangile
Marcus (2,23-28)
Factum est Iesus cum ipse sábbatis ambuláret per sata, discípuli eíus coepérunt prǽgredi velléntes spicas. Pharisǽi autem dicébant ei: “Ecce, quid fáciunt sábbatis, quod non licet?” Et ait illis: “Númquam legístis quid fécerit David, quando necessitátem hábuit et esúriit ipse et qui cum eo erant? Quómodo introívit in domum Dei sub Abiáthar príncipe sacerdótum et panes propositiónis manducávit, quos non licet manducáre nisi sacerdótibus, et dedit étiam eis, qui cum eo erant?” Et dicébat eis: “Sabbátum propter hóminem factum est, et non homo propter sábbatum; ítaque dóminus est Fílius hóminis étiam sábbati.” Il arriva que, le Seigneur passant le long des blés un jour de sabbat, Ses disciples se mirent, chemin faisant, à arracher des épis. Et les pharisiens Lui disaient : Vois, pourquoi font-ils, le jour du sabbat, ce qui n’est pas permis ? Il leur dit : N’avez-vous jamais lu ce que fit David lorsqu’il fut dans le besoin, et qu’il eut faim, lui et ceux qui l’accompagnaient ; comment il entra dans la maison de Dieu, au temps du grand prêtre Abiathar, et mangea les pains de proposition, qu’il n’était permis qu’aux prêtres de manger, et en donna à ceux qui étaient avec lui ? Il leur disait encore : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. C’est pourquoi le Fils de l’homme est maître du sabbat même.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 65, 1-2 et 16
Iubiláte Deo, univérsa terra: psalmum dícite nómini eius: veníte, et audíte, et narrábo vobis, omnes qui timétis Deum, quanta fecit Dóminus ánimae meae, allelúia. Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom; Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme.
Super oblataPrière sur les oblats
Concéde nobis, quæsumus, Dómine, hæc digne frequentáre mystéria, quia, quóties huius hóstiæ commemorátio celebrátur, opus nostræ redemptiónis exercétur. Per Christum Dóminum nostrum. Par le Christ notre Seigneur.
Communio Communion
Ps. 19, 6
Laetábimur in salutári tuo: et in nómine Dómini Dei nostri magnificábimur. Nous nous réjouirons de Ton salut, et nous nous glorifierons au Nom de notre Dieu.
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Spíritum nobis, Dómine, tuæ caritátis infúnde, ut, quos uno cælésti pane satiásti, una fácias pietáte concórdes. Per Christum Dóminum nostrum. Par le Christ notre Seigneur.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 65, 4
Omnis terra adóret te, Deus, et psallat tibi; psalmum dicat nómini tuo, Altíssime. Que la terre T'adore et chante en Ton honneur, qu'elle dise une hymne à Ton nom.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 22, 5
Parásti in conspéctu meo mensam, et calix meus inébrians quam præclárus est!
Vel: 1 Io 4, 16
Nos cognóvimus et credídimus caritáti, quam Deus habet in nobis.