Messe du samedi 3 février 2018 - de la férie

Hebdomada IV per annum IVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 104, 3-4
LAETÉTUR cor quaeréntium Dóminum: quaérite Dóminum, et confirmámini: quaérite fáciem eius semper. Ps. ibid., 1 Confitémini Dómino, et invocáte nomen eius: annuntiáte inter gentes ópera eius. V/. Glória Patri. Que le cœur de ceux qui cherchent le Seigneur se réjouisse. Cherchez le Seigneur, et soyez remplis de force, cherchez sans cesse Son visage. Ps. Célébrez le Seigneur et invoquez Son Nom; annoncez Ses œuvres parmi les nations. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecte
Concéde nobis, Dómine Deus noster, ut te tota mente venerémur, et omnes hómines rationábili diligámus afféctu. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Accorde-nous, Seigneur notre Dieu, de T'adorer de toute notre âme, et d'aimer tous les hommes d'une vraie charité. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
 Léctio libri primi Regum (3,4-13)  
In diébus illis : Ábiit Sálomon in Gábaon, ut immoláret ibi : illud quippe erat excélsum máximum : mille hóstias in holocáustum óbtulit Sálomon super altáre illud in Gábaon. Appáruit autem Dóminus Salomóni per sómnium nocte, dicens : Póstula quod vis ut dem tibi. Et ait Sálomon : Tu fecísti cum servo tuo David patre meo misericórdiam magnam, sicut ambulávit in conspéctu tuo in veritáte et justítia, et recto corde tecum : custodísti ei misericórdiam tuam grandem, et dedísti ei fílium sedéntem super thronum ejus, sicut est hódie. Et nunc Dómine Deus, tu regnáre fecísti servum tuum pro David patre meo : ego autem sum puer párvulus, et ignórans egréssum et intróitum meum. Et servus tuus in médio est pópuli quem elegísti, pópuli infiníti, qui numerári et supputári non potest pr� multitúdine. Dabis ergo servo tuo cor dócile, ut pópulum tuum judicáre possit, et discérnere inter bonum et malum. Quis enim póterit judicáre pópulum istum, pópulum tuum hunc multum ? Plácuit ergo sermo coram Dómino, quod Sálomon postulásset hujuscémodi rem. Et dixit Dóminus Salomóni : Quia postulásti verbum hoc, et non petísti tibi dies multos, nec divítias, aut ánimas inimicórum tuórum, sed postulásti tibi sapiéntiam ad discernéndum judícium : ecce feci tibi secúndum sermónes tuos, et dedi tibi cor sápiens et intélligens, in tantum ut nullus ante te símilis tui fúerit, nec post te surrectúrus sit. Sed et hæc quæ non postulásti, dedi tibi : divítias scílicet, et glóriam, ut nemo fúerit símilis tui in régibus cunctis retro diébus. En ces jours là : Salomon s'en alla à Gabaon pour y sacrifier, parce que c'était là le plus considérable de tous les hauts lieux; et il offrit mille hosties en holocauste sur l'autel qui était à Gabaon. Or le Seigneur apparut en songe à Salomon pendant la nuit, et lui dit : Demande-Moi ce que vous voulez que Je vous donne. Salomon Lui répondit : Tu as usé d'une grande miséricorde envers David mon père, Ton serviteur, selon qu'il a marché devant Toi dans la vérité et dans la justice, et que son coeur a été droit à Tes yeux; Tu lui as conservé cette grande miséricorde, et Tu lui as donné un fils qui est assis sur son trône, comme il paraît aujourd'hui. Maintenant donc, Seigneur Dieu, Tu m'as fait régner, moi Ton serviteur, à la place de David mon père; mais je ne suis encore qu'un jeune enfant, qui ne sait de quelle manière il doit se conduire. Et Ton serviteur se trouve au milieu du peuple que Tu as choisi, d'un peuple infini, qui est innombrable à cause de sa multitude. Donne donc à Ton serviteur un coeur docile, afin qu'il puisse juger Ton peuple, et discerner entre le bien et le mal; car qui pourra rendre la justice à Ton peuple, à ce peuple si nombreux? Le Seigneur agréa donc que Salomon Lui eût fait cette demande. Et Il dit à Salomon : Parce que vous M'avez fait cette demande, et que vous n'avez point désiré un grand nombre d'années, ou de grandes richesses, ou la vie de vos ennemis, mais la sagesse pour discerner ce qui est juste, J'ai déjà fait ce que vous M'avez demandé, et Je vous ai donné un coeur si plein de sagesse et d'intelligence, qu'il n'y a jamais eu d'homme avant vous qui vous ait égalé, et qu'il n'y en aura point après vous qui vous égale. Mais Je vous ai en outre donné ce que vous ne M'avez point demandé, savoir, les richesses et la gloire, de sorte qu'aucun roi ne vous aura jamais égalé en ce point dans tous les siècles passés.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 112,5-7
R/. Quis sicut Dóminus, Deus noster, qui in altis hábitat, et humilia réspicit in cælo et in terra ? V/. Súscitans a terra ínopem et de stércore érigens páuperem. R/. Qui est semblable au Seigneur notre Dieu qui habite les hauteurs, et qui abaisse ses regards sur ce qu'il y a de plus humble dans le ciel et sur la terre ? V/. Retirant le faible de la poussière et élevant le pauvre de dessus le fumier.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 137, 2
R/. Allelúia. V/. Adorábo ad templum sanctum tuum, et confitébor nómini tuo. R/. Alléluia. V/. J’adorerai dans Ton saint temple, et je célébrerai Ton nom.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (6,30-34)
In illo tempore: Conveniéntes apóstoli ad Iésum renuntiavérunt illi ómnia, quae égerant et docúerant. Et ait illis: “Vénite vos ipsi seórsum in desértum locum et requiéscite pusíllum.” Erant enim, qui veniébant et redíbant, multi, et nec manducándi spátium habébant. Et abiérunt in navi in desértum locum seórsum. Et vidérunt eos abeúntes et cognovérunt multi; et pedéstre de ómnibus civitátibus concurrérunt illuc et praevenérunt eos. Et éxiens vidit multam turbam et misértus est super eos, quia erant sicut oves non habéntes pastórem, et coepit docére illos multa. En ce temps là : les Apôtres, revenant auprès de Jésus, Lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné. Et Il leur dit: Venez à l'écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. Car ceux qui allaient et venaient étaient nombreux, et ils n'avaient pas même le temps de manger. Montant donc dans une barque, ils se retirèrent à l'écart dans un lieu désert. Mais beaucoup les virent partir et en eurent connaissance, et ils y accoururent à pied de toutes les villes, et arrivèrent avant eux. Mc 6,34. Jésus, sortant de la barque, vit une foule nombreuse, et Il en eut compassion, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont point de pasteur, et Il Se mit à leur enseigner beaucoup de choses.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 91, 2
Bonum est confitéri Dómino, et psállere nómini tuo, Altíssime. Il est bon de louer le Seigneur et de chanter Ton nom, ô Très-Haut.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Altáribus tuis, Dómine, múnera nostræ servitútis inférimus, quæ, placátus assúmens, sacraméntum nostræ redemptiónis effícias. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 30, 17-18
Illúmina fáciem tuam super servum tuum, et salvum me fac in tua misericórdia: Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te. Fais luire Ton visage sur Ton serviteur, et sauve-moi par Ta miséricorde ; Seigneur, que je ne sois pas confondu, car je T'ai invoqué
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Redemptiónis nostræ múnere vegetáti, quæsumus, Dómine, ut hoc perpétuæ salútis auxílio fides semper vera profíciat. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 105, 47
Salvos nos fac, Dómine Deus noster, et cóngrega nos de natiónibus, ut confiteámur nómini sancto tuo, et gloriémur in laude tua.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 30, 178
Illúmina fáciem tuam super servum tuum, et salvum me fac in tua misericórdia. Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te.
Vel: Mt 5, 3-4
Beáti páuperes spíritu, quóniam ipsórum est regnum cælórum. Beáti mites, quóniam ipsi possidébunt terram.