Messe du jeudi 8 mars 2018

Hebdomada III Quadragesimae IIIème semaine de Carême
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps 30,7-8
SALUS pópuli ego sum, dicit Dóminus: de quacúmque tribulatióne clamáverint ad me, exáudiam eos: et ero illórum Dóminus in perpétuum. Ps. 77, 1 Atténdite, pópule meus, legem meam: inclináte aurem vestram in verba oris mei. ℣. Glória Patri. Moi Je suis le salut du peuple, dit le Seigneur ; en quelque tribulation qu’ils crient vers Moi, Je les exaucerai, et Je serai leur Seigneur pour toujours. Ps.Mon peuple, soyez attentif à ma loi, prêtez l’oreille aux paroles de ma bouche. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Maiestátem tuam, Dómine, supplíciter implorámus, ut, quanto magis dies salutíferæ festivitátis accédit, tanto devótius ad eius celebrándum proficiámus paschále mystérium. Per Dóminum. Nous supplions humblement Ta majesté, Seigneur : à mesure qu'approche le jour où nous fêterons notre salut, accorde-nous une plus grande générosité pour célébrer le mystère pascal.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Ieremiæ prophétæ (7,23-28)
Haec dicit Dóminus: Hoc verbum praecépi eis dicens: Audíte vocem meam, et ero vobis Deus, et vos éritis mihi pópulus; et ambuláte in omni via, quam mandáverim vobis, ut bene sit vobis. Et non audiérunt nec inclinavérunt aurem suam, sed abiérunt in voluntátibus et in pravitáte cordis sui mali factíque sunt retrórsum et non in ante a die, qua egréssi sunt patres eórum de terra Aegýpti, usque ad diem hanc. Et misi ad vos omnes servos meos prophétas, per diem consúrgens dilúculo et mittens; et non audiérunt me nec inclinavérunt aurem suam, sed induravérunt cervícem suam et peíus operáti sunt quam patres eórum. Et lóqueris ad eos ómnia verba haec, et non áudient te; et vocábis eos, et non respondébunt tibi; et dices ad eos: Haec est gens, quae non audívit vocem Dómini Dei sui nec recépit disciplínam. Périit fides et abláta est de ore eórum. Voici ce que dit le Seigneur : voici l'ordre que Je leur ai donné : Ecoutez Ma voix, et Je serai votre Dieu, et vous serez Mon peuple; et marchez dans toutes les voies que Je vous ai prescrites, afin que vous soyez heureux. Et ils n'ont pas écouté, et ils n'ont pas prêté l'oreille; mais ils ont suivi leurs désirs et la dépravation de leur mauvais coeur; ils ont été en arrière et non en avant, depuis le jour où leurs pères sont sortis du pays d'Egypte jusqu'à ce jour. Et Je vous ai envoyé tous Mes serviteurs, les prophètes, jour par jour, les envoyant de grand matin; et ils ne M'ont pas écouté, et ils n'ont pas prêté l'oreille; mais ils ont raidi leur cou, et ils ont fait le mal plus que leurs pères. Tu leur diras toutes ces choses, et ils ne t'écouteront pas; tu les appelleras, et ils ne te répondront pas. Alors tu leur diras : C'est ici le peuple qui n'a pas écouté la voix du Seigneur son Dieu, et qui n'a pas reçu Ses instructions. La foi a disparu, et elle est bannie de leur bouche.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 32, 12 et 6 Ps. 32, 12 et 6
℟. Beáta gens, cuius est Dóminus Deus eórum: pópulus, quem elégit Dóminus in hereditátem sibi. ℣. Verbo Dómini caeli firmáti sunt: et spíritu oris eius omnis virtus eórum. ℟. Bienheureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, le peuple que le Seigneur a choisi pour son héritage. ℣. Les cieux ont été faits par le verbe du Seigneur et toute leur beauté vient du souffle de Sa bouche.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (11,14-23)
In illo tempore: Erat Iesus eíciens dæmónium, et illud erat mutum; et factum est, cum dæmónium exísset, locútus est mutus. Et admirátæ sunt turbæ; quidam autem ex eis dixérunt: “In Beélzebul príncipe dæmoniórum éicit dæmónia.” Et álii tentántes signum de caelo quærébant ab eo. Ipse autem sciens cogitatiónes eórum dixit eis: “Omne regnum in seípsum divísum desolátur, et domus supra domum cadit. Si autem et Sátanas in seípsum divísus est, quómodo stabit regnum ipsíus? Quia dícitis in Beélzebul eícere me daemónia. Si autem ego in Beélzebul eício dæmónia, fílii vestri in quo eíciunt? Ídeo ipsi iúdices vestri erunt. Porro si in dígito Dei eício dæmónia, profécto pervénit in vos regnum Dei. Cum fortis armátus custódit átrium suum, in pace sunt ea, quae póssidet; si autem fórtior illo supervéniens vícerit eum, univérsa arma eíus áuferet, in quibus confidébat, et spólia eíus distríbuet. Qui non est mecum, advérsum me est; et, qui non cólligit mecum, dispérgit. En ce temps là : Jésus chassait un démon, et ce démon était muet. Et lorsqu'Il eut chassé le démon, le muet parla, et les foules furent dans l'admiration. Mais quelques-uns d'entre eux dirent: C'est par Béelzébub, prince des démons, qu'Il chasse les démons. Et d'autres, pour Le tenter, Lui demandaient un signe qui vînt du Ciel. Mais Lui, ayant vu leurs pensées, leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même sera dévasté, et la maison tombera sur la maison. Si donc Satan est aussi divisé contre lui-même, comment son règne subsistera-t-il? Car vous dites que c'est par Béelzébub que Je chasse les démons. Or si c'est par Béelzébub que Je chasse les démons, par qui vos fils les chassent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais si c'est par le doigt de Dieu que Je chasse les démons, assurément le royaume de Dieu est arrivé jusqu'à vous. Lorsque l'homme fort, armé, garde sa maison, ce qu'il possède est en paix. Mais si un plus fort que lui survient et triomphe de lui, il emportera toutes ses armes, dans lesquelles il se confiait, et il distribuera ses dépouilles. Celui qui n'est point avec Moi est contre Moi, et celui qui ne recueille pas avec Moi dissipe.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Ps. 137, 7
Si ambulávero in médio tribulatiónis, vivificábis me, Dómine: et super iram inimicórum meórum exténdes manum tuam, et salvum me fáciet déxtera tua. Quand j’aurai marché au milieu des tribulations, Tu me vivifieras, Seigneur ; Tu étendras Ta main contre la fureur de mes ennemis et Ta droite me sauvera.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Ut tibi grata sint, Dómine, múnera pópuli tui, ab omni, quǽsumus, eum contágio perversitátis emúnda, nec falsis gáudiis inhærére patiáris, quem ad veritátis tuæ prǽmia veníre promíttis. Per Christum.  
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
 PRÆFATIO I DE QUADRAGESIMA  Ière PREFACE DU CAREME
De spiritali significatione Quadragesimæ De la signification spirituelle du Carême
Sequens præfatio dicitur tempore Quadragesimæ, præsertim vero in dominicis, quando non est dicenda alia præfatio magis propria. Cette préface est dite pendant le temps du Carême, surtout le dimanche, quand on ne dit pas une autre préface propre.
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Quia fidélibus tuis dignánter concédis quotánnis paschália sacraménta in gáudio purificátis méntibus exspectáre: ut, pietátis offícia et ópera caritátis propénsius exsequéntes, frequentatióne mysteriórum, quibus renáti sunt, ad grátiæ filiórum plenitúdinem perducántur.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia cæléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur.
Car Tu daignes accorder à Tes fidèles, chaque année, d'attendre les sacrements de Pâques pour purifier leur âme dans la joie ; afin que, par une plus grande assiduité à la prière, à la charité fraternelle, et à fréquentation des mystères qui par lesquels ils sont renés, ils puissent parvenir à la plénitude de la grâce des fils.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 118, 4-5
Tu mandásti mandáta tua custodíri nimis: útinam dirigántur viae meae ad custodiéndas iustificatiónes tuas. Tu as ordonné que Tes commandements soient très fidèlement observés ; puissent mes voies être dirigées de manière à ce que je garde Tes justes ordonnances.
Post communionem Post communion
Quos réficis, Dómine, sacraméntis, attólle benígnus auxíliis, ut tuæ salvatiónis efféctum et mystériis capiámus et móribus. Per Christum.   
Ad dimissionem diaconus vel, eo deficiente, ipse sacerdos dicere potest invitationem:  Au renvoi, le diacre, ou sans lui, le prêtre lui-même peut dire l'invitation :
Inclináte vos ad benedictiónem. Inclinez-vous pour la bénédiction.
Deinde sacerdos, stans versus ad populum, et super illum manus extendens, dicit hanc orationem super populum: Puis le prêtre, debout et tourné vers le peuple, et les mains étendues sur lui, dit cette oraison sur le peuple :
 Oratio super populum (ad libitum adhibenda)  
Cleméntiam tuam implorámus, Dómine, in misericórdia tua confidéntes, ut, sicut nos ex te habémus esse quod sumus, sic per grátiam tuam et bene velle sumámus et bonum posse quod vólumus. Per Christum. Nous implorons Ta clémence, Seigneur, confiants en Ta miséricorde ; nous tenons de Toi ce que nous sommes : que nous recevions de Ta grâce de rechercher ce qui est bien et le pouvoir de l’accomplir.
Modifications aux messes lues :
 Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Salus pópuli ego sum, dicit Dóminus. De quacúmque tribulatióne clamáverint ad me, exáudiam eos, et ero illórum Dóminus in perpétuum. Moi Je suis le salut du peuple, dit le Seigneur ; en quelque tribulation qu’ils crient vers Moi, Je les exaucerai, et Je serai leur Seigneur pour toujours.
 Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 118, 4-5
Tu mandásti mandáta tua custodíri nimis: útinam dirigántur viæ meæ ad custodiéndas iustificatiónes tuas. Tu as ordonné que Tes commandements soient très fidèlement observés ; puissent mes voies être dirigées de manière à ce que je garde Tes justes ordonnances.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word