Messe du vendredi 16 mars 2018 -

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria VI Vendredi


Introitus Introït
Ps. 53,3.4.5
Deus, in nómine tuo salvum me fac, et in virtúte tua iúdica me: Deus exáudi oratiónem meam. Ps. Quóniam aliéni insurrexérunt advérsum me: et fortes quaesiérunt ánimam maeam.
Lectio I Ière lecture
Sapentia (2,1a.12-22)
Dixérunt impii cogitántes apud se non recte: “Exíguum et cum tǽdio est tempus vitae nostrae, et non est refrigérium in fine hóminis, et non est ágnitus, qui sit revérsus ab ínferis. Circumveniámus ergo iústum, quóniam inútilis est nobis et contrárius est opéribus nostris et impróperat nobis peccáta legis et diffámat in nos peccáta disciplínae nostrae. Promíttit se sciéntiam Dei habére et fílium Dei se nóminat. Factus est nobis in accusatiónem cogitatiónum nostrárum; gravis est nobis étiam ad vidéndum, quóniam dissímilis est áliis vita illíus, et immutátae sunt viae eíus. Tamquam scória aestimáti sumus ab illo, et ábstinet se a viis nostris tamquam ab immundítiis; beáta dicit novíssima iustórum et gloriátur patrem se habére Deum. Videámus ergo, si sermónes illíus veri sint, et tentémus, quae in éxitu eíus erunt: si enim est verus fílius Dei, suscípiet illum et liberábit eum de mánibus contrariórum. Contumélia et torménto interrogémus eum, ut sciámus modéstiam eíus et probémus patiéntiam illíus; morte turpíssima condemnémus eum: erit enim ei visitátio ex sermónibus illíus.” Haec cogitavérunt et erravérunt; excaecávit enim illos malítia eórum, et nesciérunt sacraménta Dei neque mercédem speravérunt sanctitátis nec iudicavérunt honórem animárum immaculatárum.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 33, 18-19
R/. Clamavérunt iusti, et Dóminus exaudívit eos: et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos. V/. Iuxta est Dóminus his, qui tribuláto sunt corde: et húmiles spíritu salvábit. R/. Les justes ont crié, et le Seigneur les a exaucés; et Il les a délivrés de toutes leurs tribulations. V/. Le Seigneur est près de ceux qui ont le cœur affligé, et Il sauvera les humbles d'esprit.
Evangelium Evangile
Io (7,1-2.10.25-30)
In illo tempore: Ambulábat Iésus in Galilǽam; non enim volébat in Iudǽam ambuláre, quia quaerébant eum Iudǽi interfícere. Erat autem in próximo dies festus Iudaeórum, Scenopégia. Ut autem ascendérunt fratres eíus ad diem festum, tunc et ipse ascéndit, non maniféste sed quasi in occúlto. Dicébant ergo quidam ex Hierosolýmitis: “Nónne hic est, quem quaerunt interfícere? Et ecce palam lóquitur, et nihil ei dicunt. Numquid vere cognovérunt príncipes quia hic est Christus? Sed hunc scimus unde sit, Christus autem cum vénerit, nemo scit unde sit.” Clamávit ergo docens in templo Iésus et dicens: “Et me scitis et unde sim scitis. Et a meípso non veni, sed est verus, qui misit me, quem vos non scitis. Ego scio eum, quia ab ipso sum, et ipse me misit.” Quaerébant ergo eum apprehéndere, et nemo misit in illum manus, quia nondum vénerat hora eíus. En ce temps là : Jésus parcourait la Galilée ; car Il ne voulait pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à Le faire mourir. Or la fête des Juifs, dite des Tabernacles (la Scénopégies, note), était proche. Mais, lorsque ses frères furent partis, il monta, lui aussi, à la fête, non pas publiquement, mais comme en secret. Quelques-uns, qui étaient de Jérusalem, disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? Et voilà qu’il parle publiquement, et ils ne lui disent rien. Est-ce que vraiment les autorités ont reconnu qu’il est le Christ ? Mais Celui-ci, nous savons d’où il est ; or, quand le Christ viendra, personne ne saura d’où il est.  Jésus criait donc dans le temple, enseignant et disant : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis. Je ne suis pas venu de moi-même ; mais celui qui m’a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez pas.  Moi, je le connais, parce que je viens de lui, et que c’est lui qui m’a envoyé. Ils cherchaient donc à l’arrêter ; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 17, 28 et 32
Pópulum húmilem salvum fácies, Dómine, et óculos superbórum humiliábis: quóniam quis Deus praeter te, Dómine ? Tu sauveras le peuple qui est humble, Seigneur et Tu humilieras les yeux des superbes. Car qui est Dieu, si ce n'est le Seigneur ?
Communio Communion
Luc. 15, 10
Dico vobis: gáudium est Angelis Dei super uno peccatóre paeniténtiam agénte. Je vous le dis : la joie des anges de Dieu est plus grande pour un pécheur faisant pénitence.