Messe du vendredi 13 avril 2018

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 67, 8 et 9 Ps. 67, 8 et 9
DEUS, dum egrederéris coram pópulo tuo, iter fáciens eis, hábitans in illis, allelúia: terra mota est, caeli distillavérunt, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. ℣. Glória Patri. Dieu, quand Tu sortais devant Ton peuple, alléluia, frayant le chemin pour eux, habitant parmi eux, alléluia, la terre fut ébranlée et les cieux se fondirent, alléluia, alléluia. Ps. Que Dieu Se lève et que Ses ennemis soient dissipés : et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
Collecta Collecte
Deus, qui pro nobis Fílium tuum crucis patíbulum subíre voluísti, ut inimíci a nobis expélleres potestátem, concéde nobis fámulis tuis, ut resurrectiónis grátiam consequámur. Per Dóminum. O Dieu qui a voulu que Ton Fils subît pour nous le gibet de la croix pour enlever à l'ennemi tout pouvoir sur nous, accorde-nous qui sommes Tes serviteurs la grâce de la résurrection.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (5,34-42) Actes des apôtres (5,34-42)
In diebus illis: Surgens quidam in concílio pharisǽus nómine Gamáliel, legis doctor honorábilis univérsae plebi, iússit foras ad breve apostolos fíeri dixítque ad illos: “Víri Israelítae, atténdite vobis super homínibus istis quid actúri sitis. Ante hos enim dies éxstitit Theúdas dicens esse se áliquem, cui consénsit virórum númerus círciter quadringentórum; qui occísus est, et omnes, quicúmque credébant ei, dissipáti sunt et redácti sunt ad níhilum. Post hunc éxstitit Iúdas Galilǽus in diébus census et avértit pópulum post se; et ipse périit, et omnes, quotquot consentiébant ei, dispérsi sunt. Et nunc dico vobis: Discédite ab homínibus istis et sínite illos. Quóniam si est ex homínibus consílium hoc aut opus hoc, dissolvétur; si vero ex Deo est, non potéritis dissólvere eos, ne forte et advérsus Deum pugnántes inveniámini!” Consensérunt autem illi et convocántes apóstolos, caesis denuntiavérunt, ne loqueréntur in nómine Iésu, et dimisérunt eos. Et illi quidem ibant gaudéntes a conspéctu concílii, quóniam digni hábiti sunt pro nómine contuméliam pati; et omni die in templo et circa domos non cessábant docéntes et evangelizántes Christum, Iésum. En ces jours là : un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, honoré de tout le peuple, se levant dans le conseil, ordonna qu'on fit sortir un instant les Apôtres; puis il dit: Hommes Israëlites, prenez garde à ce que vous allez faire à ces hommes. Car il y a quelque temps s'est levé Théodas, qui prétendait être quelque chose, et quatre cents hommes environ s'attachèrent à lui; il fut tué, et tous ceux qui croyaient en lui furent dispersés et réduits à néant. 37 Après lui se leva Judas de Galilée, au temps du dénombrement, et il attira le peuple à sa suite; mais il périt aussi, et tous ceux qui s'étaient attachés à lui furent dispersés. Et maintenant je vous dis: Retirez-vous de ces hommes, et laissez-les aller; car si ce conseil ou cette oeuvre vient des hommes, elle dissoudra; mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas la dissoudre, et vous risquez de combattre contre Dieu même. Ils se rendirent à son avis; et ayant rappeler les Apôtres, ils leur défendirent absolument, après les avoir flagellés, de parler au nom de Jésus; puis ils les relâchèrent. Et eux, ils s'en allaient joyeux de devant le conseil, parce qu'ils avaient été jugés dignes de souffrir des outrages pour le nom de Jésus. Et tous les jours ils ne cessaient point d'enseigner dans le temple et dans les maisons, et d'annoncer le Christ Jésus.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Matth. 28, 7
℟. Allelúia. ℣. In die resurrectiónis meae, dicit Dóminus, praecédam vos in Galilaéam. ℟. Alléluia. ℣. Au jour de Ma résurrection, dit le Seigneur, Je vous précéderai en Galilée.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (6,1-15)
In illo tempore: Abiit Iésus trans mare Galilǽae, quod est Tiberíadis. Et sequebátur eum multitúdo magna, quia vidébant signa, quae faciébat super his, qui infirmabántur. Súbiit autem in montem Iésus et ibi sedébat cum discípulis suis. Erat autem próximum Pascha, dies festus Iudaeórum. Cum sublevásset ergo óculos Iésus et vidísset quia multitúdo magna venit ad eum, dicit ad Philíppum: “Unde emémus panes, ut mandúcent hi?” Hoc autem dicébat tentans eum; ipse enim sciébat quid esset factúrus. Respóndit ei Philíppus: “Ducentórum denariórum panes non suffíciunt eis, ut unusquísque módicum quid accípiat!” Dicit ei unus ex discípulis eíus, Andréas frater Simónis Petri: “Est puer hic, qui habet quinque panes hordeáceos et duos pisces; sed haec quid sunt propter tantos?” Dixit Iésus: “Fácite hómines discúmbere.” Erat autem fenum multum in loco. Discubuérunt ergo viri número quasi quinque mília. Accépit ergo panes Iésus et, cum grátias egísset, distríbuit discumbéntibus; simíliter et ex píscibus, quantum volébant. Ut autem impléti sunt, dicit discípulis suis: “Collígite, quae superavérunt, fragménta, ne quid péreat.” Collegérunt ergo et implevérunt duódecim cóphinos fragmentórum ex quinque pánibus hordeáceis, quae superfuérunt his, qui manducavérunt. Illi ergo hómines, cum vidíssent quod fécerat signum, dicébant: “Hic est vere prophéta, qui venit in mundum!” Iésus ergo, cum cognovísset quia ventúri essent, ut ráperent eum et fácerent eum regem, secéssit íterum in montem ipse solus. En ce temps là : Jésus S'en alla au delà de la mer de Galilée, ou de Tibériade; et une multitude nombreuse Le suivait, parce qu'ils voyaient les miracles qu'Il opérait sur les malades. Jésus monta donc sur une montagne, et là Il S'assit avec Ses disciples.Or la Pâque, jour de fête des Juifs, était proche. Ayant donc levé les yeux, et voyant qu'une très grande multitude venait à Lui, Jésus dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains pour leur donner à manger? Mais Il disait dela pour l'éprouver; car, Lui, Il savait ce qu'Il allait faire. Philippe Lui répondit: Deux cents deniers de pains ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu. Un de Ses disciples, André, frère de Simon-Pierre, Lui dit: Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde?  Jésus dit donc: Faites asseoir ces hommes. Or il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille hommes. Jésus prit alors les pains, et ayant rendu grâces, Il les distribua à ceux qui étaient assis; Il leur donna de même des poissons, autant qu'ils en voulaient.  Lorsqu'ils furent rassasiés, Il dit à Ses disciples: Ramassez les morceaux qui sont restés, pour qu'ils ne se perdent pas.  Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze corbeilles avec les morceaux qui étaient restés des cinq pains d'orge, après que tous eurent mangé. Ces hommes, ayant donc vu le miracle qu'avait fait Jésus, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète que doit venir dans le monde. Mais Jésus, sachant qu'ils allaient venir L'enlever pour Le faire roi, S'enfuit de nouveau, tout seul, sur la montagne.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Matth. 28, 2, 5 et 6
Angelus Dómini descéndit de cælo, et dixit muliéribus: Quem quǽritis, surréxit, sicut dixit, allelúia. L'ange du Seigneur descendit du ciel et dit aux femmes : Celui que vous cherchez est ressuscité comme Il l'avait dit, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Oblatiónes famíliæ tuæ, quǽsumus, Dómine, súscipe miserátus, ut, sub tuæ protectiónis auxílio, et colláta non perdant, et ad ætérna dona pervéniant. Per Christum. Accueille dans Ta miséricorde, Seigneur, les oblations de Ta famille, de sorte que sous Ta protection, nous ne perdions pas les dons que nous avosn reçus et que nous parvenions aux dons éternels.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS II IIème PREFACE PASCALE
De vita nova in Christo Dela vie nouvelle dans le Christ
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre: Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus. Per quem in ætérnam vitam fílii lucis oriúntur, et regni cæléstis átria fidélibus reserántur.
Quia mors nostra est eius morte redémpta, et in eius resurrectióne vita ómnium resurréxit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment il est digne et juste, équitable et salutaire : de Te louer en tout temps, Seigneur, mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé. Par lui, les enfants de lumière s'éveillent à la vie éternelle, et les portes du royaume des cieux sont ouvertes aux fidèles ;
car notre mort a été surmontée dans Sa mort, et dans Sa glorieuse résurrection, toute vie est ressuscitée.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ioann. 20, 27 Jn 20,27
Mitte manum tuam, et cognósce loca clavórum: et noli esse incrédulus, sed fidélis. Mets ici ta main, et touche la place des clous, alléluia ; et ne sois pas incrédule, mais croyant, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Contínua, quǽsumus, Dómine, quos salvásti pietáte custódi, ut, qui Fílii tui passióne sunt redémpti, eius resurrectióne læténtur. Qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Continue, nous T'en prions, Seigneur, de conserver ceux que Tu as sauvé dans Ta bonté pour que ceux pour lesquels Tu as obtenu la rédemption par la Passion de Ton Fils puissent se réjouir dans Sa résurrection.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ps 67, 8-9.20
Deus, dum egrederéris coram pópulo tuo, iter fáciens eis, hábitans in illis, terra mota est, cæli distillavérunt, allelúia.
Ant. ad communionem
Mt 28, 20
Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sΔculi, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word