Messe du mercredi 18 avril 2018

Hebdomada III Paschae IIIème semaine de Pâques
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 70, 8 et 23
REPLEÁTUR os meum laude tua, allelúia: ut possim cantáre, allelúia: gaudébunt lábia mea, dum cantávero tibi, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1-2 In te, Dómine, sperávi, non confúndar in aetérnum: in iustítia tua líbera me, et éripe me. ℣. Glória Patri. Que ma bouche soit remplie de louanges, pour que je chante Ta gloire, alléluia : que se réjouissent les lèvres, quant je Te chante, alléluia, alléluia. Ps. En Toi Seigneur, j'ai mis mon espérance, que je ne sois pas confondu : dans Ta justice, libère-moi, et délivre-moi.
Collecta Collecte
Adésto, quæsumus, Dómine, famíliæ tuæ, et dignánter impénde, ut, quibus fídei grátiam contulísti, in resurrectióne Unigéniti tui portiónem largiáris ætérnam. Per Dóminum. Sois proche, nous T'en prions, Seigneur, de Ta famille, et avec elle dépense avec bonté [Ta grâce], pour qu'à ceux que Tu as rassemblés par la grâce de la foi, Tu donnes avec largesse leur part éternelle dans la résurrection de Ton Fils unique.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (8,1b-8)
Facta est in illa die persecútio magna in ecclésiam, quae erat Hierosólymis; et omnes dispérsi sunt per regiónes Iudǽae et Samaríae praeter apóstolos. Sepeliérunt autem Stéphanum viri timoráti et fecérunt planctum magnum super illum. Saulus vero devastábat ecclésiam, per domos intrans et trahens viros ac mulíeres tradébat in custódiam. Ígitur qui dispérsi erant, pertransiérunt evangelizántes verbum. Philíppus autem descéndens in civitátem Samaríae praedicábat illis Christum. Intendébant autem turbae his, quae a Philíppo dicebántur, unanímiter, audiéntes et vidéntes signa, quae faciébat: ex multis enim eórum, qui habébant spíritus immúndos, clamántes voce magna exíbant; multi autem paralýtici et claudi curáti sunt. Factum est autem magnum gáudium in illa civitáte. En ce jour là, il s'éleva une grande persécution contre l'Eglise qui était à Jérusalem; et tous se dispersèrent dans les régions de la Judée et de la Samarie, excepté les Apôtres. Cependant des hommes craignant Dieu prirent soin du corps d'Etienne, et firent un grand deuil sur lui. Mais Saul dévastait l’Église; entrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait mettre en prison. Or Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, leur prêchait le Christ. Et les foules étaient attentives aux choses que Philippe disait, écoutant d'un commun accord, et voyant les miracles qu'il faisait. Car beaucoup d'esprits impurs sortaient de ceux qu'ils possédaient, en poussant de grands cris. Beaucoup de paralytiques et de boiteux furent aussi guéris. Il y eut donc une grande joie dans cette ville.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Luc. 24, 35
℟. Allelúia. ℣. Cognovérunt discípuli Dóminum Iesum in fractióne panis. ℟. Alléluia. ℣. Les disciples reconnurent le Seigneur Jésus à la fraction du pain.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum loánnem (6,35-40)
In illo tempore: Dixit Iesus turbis: Ego sum panis vitae. Qui venit ad me, non esúriet; et, qui credit in me, non sítiet umquam. Sed dixi vobis, quia et vidístis me et non créditis. Omne, quod dat mihi Pater, ad me véniet; et eum, qui venit ad me, non eíciam foras, quia descéndi de caelo, non ut fáciam voluntátem meam sed voluntátem eíus, qui misit me. Haec est autem volúntas eíus, qui misit me, ut omne, quod dedit mihi, non perdam ex eo, sed resúscitem illud in novíssimo die. Haec est enim volúntas Patris mei, ut omnis, qui videt Fílium et credit in eum, hábeat vitam aetérnam; et resuscitábo ego eum in novíssimo die.” En ce temps là : Jésus dit à la foule : Je suis le Pain de vie; celui qui vient à Moi n'aura pas faim, et celui qui croit en Moi n'aura jamais soif. Mais, Je vous l'ai dit, vous M'avez vu et vous ne croyez point.  Tout ce que le Père Me donne viendra à Moi, et celui qui vient à Moi, Je ne le jetterai pas dehors. Car Je suis descendu du Ciel, pour faire, non Ma volonté, mais la volonté de Celui qui M'a envoyé. Or la volonté du Père qui M'a envoyé, c'est que Je ne perde rien de ce qu'Il M'a donné, mais que Je le ressuscite au dernier jour. La volonté de Mon Père qui M'a envoyé, c'est que quiconque voit le Fils, et croit en Lui, ait la vie éternelle; et Moi-même Je le ressusciterai au dernier jour.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 145, 2
Lauda, ánima mea, Dóminum: laudábo Dóminum in vita mea: psallam Deo meo, quámdiu ero, allelúia. O mon âme, loue le Seigneur. Je louerai le Seigneur pendant ma vie; je chanterai mon Dieu tant que je serai, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Concéde, quǽsumus, Dómine, semper nos per hæc mystéria paschália gratulári, ut contínua nostræ reparatiónis operátio perpétuæ nobis fiat causa lætítiæ. Per Christum. Obtiens-nous, Seigneur, de toujours nous réjouir de ces sacrements de Pâques, afin que la mise à jour continue de Ton œuvre de réparation soit pour nous une source de joie incessante.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS III IIIème PREFACE PASCALE
De Christo vivente et semper interpellante pro nobis Du Christ, vivant et intercédant sans cesse pour nous
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Qui se pro nobis offérre non désinit, nosque apud te perénni advocatióne deféndit; qui immolátus iam non móritur, sed semper vivit occísus.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Parce qu'Il ne cesse de S'offrir pour nous, intercédant sans cesse devant Toi ; tué, Il ne meurt plus; immmolé, Il vit pour toujours.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 95, 2
Cantáte Dómino, allelúia: cantáte Dómino, et benedícite nomen eius: bene nuntiáte de die in diem salutáre eius, allelúia, allelúia. Chantez au Seigneur, alléluia, chantez le Seigneur et bénissez Son Nom, annoncez de jour en jour Son salut, alléluia, alléuia.
Post communionem Post communion
Exáudi, Dómine, preces nostras, ut redemptiónis nostræ sacrosáncta commércia et vitæ nobis cónferant præséntis auxílium et gáudia sempitérna concílient. Per Christum. Exauce nos prières, Seigneur, en sorte que le prix sacro-saint de notre rédemption nous procure Ton secours dans la vie présente et nous obtienne les joies sans fin.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ps 70, 8.23
Repleátur os meum laude tua, ut possim cantáre; gaudébunt lábia mea, dum cantávero tibi, allelúia.
Ant. ad communionem
Surréxit Dóminus et illúxit nobis, quos redémit sánguine suo, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word