Messe du jeudi 26 avril 2018

Hebdomada IV Paschae IVème semaine de Pâques
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 67, 8 et 9 Ps. 67, 8 et 9
DEUS, dum egrederéris coram pópulo tuo, iter fáciens eis, hábitans in illis, allelúia: terra mota est, caeli distillavérunt, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. ℣. Glória Patri. Dieu, quand Tu sortais devant Ton peuple, alléluia, frayant le chemin pour eux, habitant parmi eux, alléluia, la terre fut ébranlée et les cieux se fondirent, alléluia, alléluia. Ps. Que Dieu Se lève et que Ses ennemis soient dissipés : et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
Collecta Collecte
Deus, qui humánam natúram supra primæ oríginis réparas dignitátem, réspice ad pietátis tuæ ineffábile sacraméntum, ut, quos regeneratiónis mystério dignátus es innováre, in his dona tuæ perpétuæ grátiæ benedictionísque consérves. Per Dóminum. Ô Dieu, qui as restauré la nature humaine au-dessus de la dignité de sa première origine, tourne-Toi vers l'ineffable mystère de Ta bonté, afin que, ceux que Tu as jugés dignes de renouveler par le mystère de la régénération, Tu les conserves dans ces dons de Ta grâce éternelle et de Tes bénédictions.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (13,13-25)
Cum a Papho navigássent, qui erant cum Paulo, venérunt Pergen Pamphýliae; Ioánnes autem discédens ab eis revérsus est Hierosólymam. Illi vero pertranseúntes, a Perge venérunt Antiochíam Pisídiae, et ingréssi synagógam die sabbatórum sedérunt. Post lectiónem autem Legis et Prophetárum, misérunt príncipes synagógae ad eos dicéntes: “Víri fratres, si quis est in vobis sermo exhortatiónis ad plebem, dícite!” Surgens autem Paulus et manu siléntium indícens ait: “Víri Israelítae et qui timétis Deum, audíte. Deus plebis huíus Israel elégit patres nostros et plebem exaltávit, cum essent íncolae in terra Aegýpti, et in bráchio excélso edúxit eos ex ea; et per quadragínta fere annórum tempus mores eórum sustínuit in desérto; et déstruens gentes septem in terra Chánaan sorte distríbuit terram eórum, quasi quadringéntos et quinquagínta annos. Et post haec dedit iúdices usque ad Sámuel prophétam. Et exínde postulavérunt regem, et dedit illis Deus Saul fílium Cis, virum de tribu Beniámin, annis quadragínta. Et amóto illo, suscitávit illis David in regem, cui et testimónium pérhibens dixit: ‘Invéni David fílium Iésse, virum secúndum cor meum, qui fáciet omnes voluntátes meas.’ Huíus Deus ex sémine secúndum promissiónem edúxit Israel salvatórem Iésum, praedicánte Ioánne ante advéntum eíus baptísmum paeniténtiae omni pópulo Israel. Cum impléret autem Ioánnes cursum suum, dicébat: ‘Quid me arbitrámini esse? Non sum ego; sed ecce venit post me, cuíus non sum dignus calceaménta pedum sólvere.’ Paul et ceux qui étaient avec lui, s'étant embarqués à Paphos, vinrent à Perge en Pamphylie ; mais Jean, se séparant d'eux, revint à Jérusalem. Pour eux, passant au-delà de Perge, ils vinrent à Antioche de Pisidie ; et étant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s'assirent. Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire : Frères, si vous avez quelque exhortation à faire au peuple, parlez. Alors Paul, se levant, et ayant fait signe de la main pour demander le silence, dit : Hommes d'Israël, et vous qui craignez Dieu, écoutez. Le Dieu du peuple d'Israël a choisi nos pères, et il a exalté le peuple lorsqu'ils demeuraient comme étrangers dans le pays d'Egypte ; puis il les en a fait sortir à bras étendu. Et pendant l'espace de quarante ans, il a supporté leur conduite dans le désert. Puis ayant détruit sept nations dans le pays de Chanaan, il leur en distribua au sort le territoire, après environ quatre cent cinquante ans. Ensuite il leur donna des juges, jusqu'au prophète Samuel. Alors ils demandèrent un roi ; et Dieu leur donna Saül, fils de Cis, homme de la tribu de Benjamin, pendant quarante ans. Puis l'ayant mis à l'écart, il leur suscita pour roi David, à qui il a rendu témoignage, en disant : J'ai trouvé David, fils de Jessé, homme selon mon cœur, qui fera toutes mes volontés. C'est de sa race (postérité) que Dieu, selon sa promesse, a fait sortir un Sauveur pour Israël, Jésus ; Jean ayant prêché, avant sa venue, le baptême de pénitence à tout le peuple d'Israël. Et lorsque Jean achevait sa course, il disait : Je ne suis pas celui que vous pensez ; mais voici que vient après moi celui dont je ne suis pas digne de délier les sandales.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 88, 21 Ps. 88,21
℟. Allelúia. ℣. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum. ℟. Alléluia. ℣. J'ai trouvé David, Mon serviteur; Je l'ai oint de Mon huile sainte.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (13,16-20)
In illo tempre: dixit Iesus : Amen, amen dico vobis: Non est servus maíor dómino suo, neque apóstolus maíor eo, qui misit illum. Si haec scitis, beáti estis, si fácitis ea. Non de ómnibus vobis dico, ego scio, quos elégerim, sed ut impleátur Scriptúra: ‘Qui mandúcat meum panem, levávit contra me calcáneum suum.’ Ámodo dico vobis priúsquam fiat, ut credátis, cum factum fúerit, quia ego sum. Amen, amen dico vobis: Qui áccipit, si quem mísero, me áccipit; qui autem me áccipit, áccipit eum, qui me misit.” En ce temps là : Jésus dit : En vérité, en vérité, Je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son maître, ni l'envoyé plus grand que celui qui l'a envoyé. Si vous savez ces choses, vous serez heureux, pourvu que vous les pratiquiez. Je ne parle pas de vous tous. Je connais ceux que J'ai choisis; mais il faut que l'Ecriture s'accomplisse: Celui qui mange du pain avec Moi, lèvera son talon contre Moi. Dès maintenant Je vous le dis, avant que la chose arrive, afin que, lorsqu'elle sera arrivée, vous croyiez à ce que Je suis. En vérité, en vérité, Je vous le dis, quiconque reçoit celui que J'aurai envoyé, Me reçoit; et celui qui Me reçoit, reçoit Celui qui M'a envoyé.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 62, 2 et 5
Deus, Deus meus, ad te de luce vígilo: et in nómine tuo levábo manus meas, allelúia. O Dieu, mon Dieu, je veille aspirant à Toi dès l'aurore ; et à Ton nom j'élève les mains, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Ascéndant ad te, Dómine, preces nostræ cum oblatiónibus hostiárum, ut, tua dignatióne mundáti, sacraméntis magnæ pietátis aptémur. Per Christum. Que montent vers Toi, Seigneur, nos prières avec l'offrande du sacrifice, de
sorte que, purifié par Ta bonté, nous nous préparions pour le sacrement de Ton amour immense.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS IV IVème PREFACE PASCALE
De restauratione universi per mysterium paschale De la restauration universelle par le mystère de Pâques
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Quia, vetustáte destrúcta, renovántur univérsa deiécta, et vitæ nobis in Christo reparátur intégritas.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Car notre ancienne misère a été détruite, tout ce qui s'est effondré a été reconstruit
et notre vie dans le Christ a été entièrement renouvelée.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 95, 2
Cantáte Dómino, allelúia: cantáte Dómino, et benedícite nomen eius: bene nuntiáte de die in diem salutáre eius, allelúia, allelúia. Chantez au Seigneur, alléluia, chantez le Seigneur et bénissez Son Nom, annoncez de jour en jour Son salut, alléluia, alléuia.
Post communionem Post communion
Omnípotens sempitérne Deus, qui ad ætérnam vitam in Christi resurrectióne nos réparas, fructus in nobis paschális multíplica sacraménti, et fortitúdinem cibi salutáris nostris infúnde pectóribus. Per Christum. Dieu tout - puissant et éternel, qui nous a conduit à la vie éternelle par la résurrection du Christ, multiplie en nous les fruits du mystère pascal
et infuse dans nos cœurs la force de la nourriture de notre salut.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ps 67, 8-9.20
Deus, dum egrederéris coram pópulo tuo, iter fáciens eis, hábitans in illis, terra mota est, cæli distillavérunt, allelúia.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Mt 28, 20
Ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus, usque ad consummatiónem sǽculi, allelúia. Voici que Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word