Messe du mardi 8 mai 2018

Hebdomada VI Paschae VIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Isai. 48, 20
VOCEM iucunditátis annuntiáte, et audiátur, allelúia: annuntiáte usque ad extrémum terrae: liberávit Dóminus pópulum suum, allelúia, allelúia. Ps. 65, 1-2 Iubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini eius: date glóriam laudi eius. ℣. Glória Patri. Avec des cris de joie, publiez-le, faites-le entendre, alléluia ; proclamez-le jusqu’aux extrémités de la terre : le Seigneur a délivré Son peuple, alléluia, alléluia. Ps. Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière ; chantez une hymne à Son nom ; rendez glorieuse Sa louange. ℣. Gloire au Père.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (16,22-34)
In diébus illis: Cucúrrit plebs Philippensium advérsus Paulum et Silam; et magistrátus, scissis túnicis eórum, iussérunt virgis caedi et, cum multas plagas eis imposuíssent, misérunt eos in cárcerem, praecipiéntes custódi, ut caute custodíret eos; qui cum tale praecéptum accepísset, misit eos in interiórem cárcerem et pedes eórum strinxit in ligno. Média autem nocte, Paulus et Silas orántes laudábant Deum, et audiébant eos, qui in custódia erant; súbito vero terraemótus factus est magnus, ita ut moveréntur fundaménta cárceris, et apérta sunt statim óstia ómnia, et universórum víncula solúta sunt. Expergefáctus autem custos cárceris et videns apértas iánuas cárceris, evagináto gládio volébat se interfícere, ǽstimans fugísse vinctos. Clamávit autem Paulus magna voce dicens: “Nihil féceris tibi mali; univérsi enim hic sumus.” Petitóque lúmine, intro cucúrrit et tremefáctus prócidit Paulo et Silae; et prodúcens eos foras ait: “Dómini, quid me opórtet fácere, ut salvus fiam?” At illi dixérunt: “Crede in Dómino Iésu et salvus eris tu et domus tua.” Et locúti sunt ei verbum Dómini cum ómnibus, qui erant in domo eíus. Et tollens eos in illa hora noctis lavit eos a plagis, et baptizátus est ipse et omnes eíus contínuo; cumque perduxísset eos in domum, appósuit mensam et laetátus est cum omni domo sua credens Deo. En ces jours là, le peuple de Philippes courut contre Paul et Silas ; et les magistrats, ayant fait déchirer leurs tuniques, ordonnèrent qu'on les battît de verges. Et après qu'on leur eut donné des coups nombreux, ils les mirent en prison, en ordonnant au geôlier de les garder avec soin. Lorsqu'il eut reçu cet ordre, il les mit dans une prison intérieure, et serra leurs pieds dans des ceps. Au milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et louaient Dieu, et ceux qui étaient dans la prison les écoutaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, de sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; et aussitôt toutes les portes s'ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus. Le gardien de la prison, réveillé et voyant les portes de la prison ouvertes, tira son épée et voulait se tuer, pensant que les prisonniers s'étaient enfuis. Mais Paul cria d'une voix forte: Ne te fais pas de mal, car nous sommes tous ici. Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra, et tout tremblant se jeta aux pieds de Paul et de Silas; et les conduisant dehors, il dit: Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé? Ils répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison. Et les prenant à cette heure de la nuit, il lava leurs plaies; et aussitôt il fut baptisé avec toute sa famille. Puis les ayant conduits dans sa maison, il leur servit à manger, et se réjouit avec toute sa famille d'avoir cru en Dieu.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
℟. Allelúia ℣. Surréxit Christus, et illúxit nobis, quos redémit sánguine suo. ℟. Alléluia. ℣. Le Christ est ressuscité, et Il a fait lever Sa lumière sur nous, qu'Il a rachetés de Son sang.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (16,5-11)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Nunc vado ad eum, qui me misit, et nemo ex vobis intérrogat me: ‘Quo vadis?’ Sed quia haec locútus sum vobis, tristítia implévit cor vestrum. Sed ego veritátem dico vobis: Éxpedit vobis, ut ego vadam. Si enim non abíero, Paráclitus non véniet ad vos; si autem abíero, mittam eum ad vos. Et cum vénerit ille, árguet mundum de peccáto et de iustítia et de iudício: de peccáto quidem, quia non credunt in me; de iustítia vero, quia ad Patrem vado, et iam non vidétis me; de iudício autem, quia princeps mundi huíus iudicátus est. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Je ne vous les ai pas dites dès le commencement, parce que J'étais avec vous. Et maintenant, Je vais à Celui qui M'a envoyé, et aucun de vous ne Me demande: Où allez-Vous? Mais, parce que Je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre coeur. Cependant, Je vous dis la vérité: il vous est utile que Je M'en aille; car, si Je ne M'en vais pas, le Paraclet ne viendra point à vous; mais, si Je M'en vais, Je vous L'enverrai. Et lorsqu'Il sera venu, Il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement. En ce qui concerne le péché, parce qu'ils n'ont pas cru en Moi; en ce qui concerne la justice, parce que Je M'en vais à Mon Père, et que vous ne Me reverrez plus; en ce qui concerne le jugement, parce que le prince de ce monde est déjà jugé.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 65, 8-9 et 20
Benedícite, gentes, Dóminum Deum nostrum, et obaudíte vocem laudis eius: qui pósuit ánimam meam ad vitam, et non dedit commovéri pedes meos: benedíctus Dóminus, qui non amóvit deprecatiónem meam, et misericórdiam suam a me, allelúia. Nations, bénissez notre Dieu et faites entendre les accents de Sa louange ; c’est Lui qui a conservé la vie à mon âme, et qui n’a point permis que mes pieds soient ébranlés. Béni soit Dieu qui n’a pas rejeté ma prière ni éloigné de moi Sa miséricorde, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Concéde, quǽsumus, Dómine, semper nos per hæc mystéria paschália gratulári, ut contínua nostræ reparatiónis operátio perpétuæ nobis fiat causa lætítiæ. Per Christum. Obtiens-nous, Seigneur, de toujours nous réjouir de ces sacrements de Pâques, afin que la mise à jour continue de Ton œuvre de réparation soit pour nous une source de joie incessante.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS I Ière PREFACE PASCALE
De mysterio paschali Du mystère pascal
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre: Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hac potíssimum nocte (die) gloriósius prædicáre, (sed in hoc potíssimum gloriósus prædicáre,) cum Pascha nostrum immolátus est Christus. Ipse enim verus est Agnus qui ábstulit peccáta mundi. Qui mortem nostram moriéndo destrúxit, et vitam resurgéndo reparávit. Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat. Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes: Vraiment il est digne et juste, équitable et salutaire : de Te louer en tout temps, Seigneur, mais plus encore en (cette nuit glorieuse / ce jour glorieux) où le Christ, notre Pâque, a été immolé.
Parce qu'Il est le vrai Agneau qui a enlevé les péchés du monde; par Sa mort Il a détruit notre mort, et en ressuscitant Il a restauré la vie. Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Io 16,8
Dum vénerit Paráclitus Spíritus veritátis, ille árguet mundum de peccáto et de iustítia, et de iudício, allelúia, allelúia. Lorsque sera venu l'Esprit Paraclet, Il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Exáudi, Dómine, preces nostras, ut redemptiónis nostræ sacrosáncta commércia et vitæ nobis cónferant præséntis auxílium et gáudia sempitérna concílient. Per Christum. Exauce nos prières, Seigneur, en sorte que le prix sacro-saint de notre rédemption nous procure Ton secours dans la vie présente et nous obtienne les joies sans fin.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Ap 19, 7.6
Gaudeámus et exsultémus et demus glóriam Deo, quóniam regnávit Dóminus Deus noster omnípotens, allelúia.
Ant. ad communionem
Cf. Lc 24, 46.26
Opórtuit pati Christum, et resúrgere a mórtuis,
et ita intráre in glóriam suam, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word