Messe du dimanche 20 mai 2018

Hebdomada VII Paschae VIIème semaine de Pâques
Dominica Dimanche
Dominica Pentecostes Dimanche de la Pentecôte
Sollemnitas Solennité
Ad Missam
A la Messe


Ad missam in vigilia A la Messe de Vigile
Introitus Introït
Ezech. 36, 23, 24 et 25-26
DUM sanctificátus fúero in vobis, congregábo vos de univérsis terris: et effúndam super vos aquam mundam, et mundabímini ab ómnibus inquinaméntis vestris: et dabo vobis spíritum novum, allelúia, allelúia. Ps. 33, 2 Benedícam Dóminum in omni témpore: semper laus eius in ore meo. ℣. Glória Patri. Lorsque J’aurai été sanctifié en vous, Je vous rassemblerai de tous les pays, et Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés de toutes vos souillures : Je vous donnerai un esprit nouveau, alléluia, alléluia. Ps. 33,2 Je bénirai le Seigneur en tout temps : toujours Sa louange sera dans ma bouche. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, qui paschále sacraméntum in reconciliatiónis humánæ foedere contulísti, da méntibus nostris, ut, quod professióne celebrámus, imitémur efféctu. Per Dóminum. Dieu tout-puissant et éternel, qui par le mystère de la Pâque as formé un pacte de réconciliation avec l'humanité ; accorde-nous de reproduire dans nos actions les vérités que nous professons en cette fête.
Vel:Ou :
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus, ut claritátis tuæ super nos splendor effúlgeat, et lux tuæ lucis corda eórum, qui per tuam grátiam sunt renáti, Sancti Spíritus illustratióne confírmet. Per Dóminum. Nous T'en prions, Dieu tout puissant, fais que brille sur nous la splendeur de Ta gloire et que Ta lumière illumine le coeur et confirme ceux qui par Ta grâce sont nés de nouveau.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Génesis (11,1-9)
Erat univérsa terra lábii uníus et sermónum eorúndem. Cumque proficisceréntur de oriénte, invenérunt campum in terra Sénnaar et habitavérunt in eo. Dixítque alter ad próximum suum: “Vénite, faciámus láteres et coquámus eos igni.” Habuerúntque láteres pro saxis et bitúmen pro caeménto. Et dixérunt: “Vénite, faciámus nobis civitátem et turrim, cuíus culmen pertíngat ad caelum, et faciámus nobis nomen, ne dividámur super fáciem univérsae terrae.” Descéndit autem Dóminus, ut vidéret civitátem et turrim, quam aedificavérunt fílii hóminum, et dixit Dóminus: “Ecce unus est pópulus et unum lábium ómnibus; et hoc est inítium operatiónis eórum, nec eis erit deínceps diffícile, quidquid cogitáverint fácere. Veníte ígitur, descendámus et confundámus ibi linguam eórum, ut non intéllegat unusquísque vocem próximi sui.” Atque ita divísit eos Dóminus ex illo loco super fáciem univérsae terrae, et cessavérunt aedificáre civitátem. Et idcírco vocátum est nomen eíus Babel, quia ibi confúsum est lábium univérsae terrae, et inde dispérsit eos Dóminus super fáciem univérsae terrae. La terre n'avait qu'une seule langue et qu'une même manière de parler.
Et comme ils étaient partis du côté de l'orient, ayant trouvé une plaine dans le pays de Sennaar, ils y habitèrent; Et ils se dirent l'un à l'autre: Venez, faisons des briques, et cuisons-les au feu. Ils se servirent donc de briques comme de pierres, et de bitume comme de ciment. Ils s'entredirent encore: Venez, faisons-nous une ville et une tour dont le sommet touche le ciel; et rendons notre nom célèbre avant que nous nous dispersions en toute la terre. Or le Seigneur descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les enfants d'Adam; Et Il dit: Ils ne font tous maintenant qu'un peuple, et ils ont tous le même langage; et, ayant commencé à faire cet ouvrage, ils ne quitteront point leur dessein qu'ils ne l'aient achevé entièrement. Venez donc, descendons en ce lieu, et confondons tellement leur langage, qu'ils ne s'entendent plus les uns les autres. C'est en cette manière que le Seigneur les dispersa de ce lieu dans tous les pays du monde, et qu'ils cessèrent de bâtir la ville. C'est aussi pour cette raison que cette ville fut appelée Babel, parce que c'est là que fut confondu le langage de toute la terre. Et le Seigneur les dispersa ensuite dans toutes les régions.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Vel: Ou :
Léctio libri Exodi (19, 3-8a. 16-20 b)
Móyses ascéndit ad Deum, vocavítque eum Dóminus de monte et ait: " Haec dices dómui Iácob et annuntiábis fíliis Israel: Vos ipsi vidístis, quae fécerim Aegýptiis, quómodo portáverim vos super alas aquilárum et addúxerim ad me. Si ergo audiéritis vocem meam et custodiéritis pactum meum, éritis mihi in pecúlium de cunctis pópulis; mea est enim omnis terra. Et vos éritis mihi regnum sacerdótum et gens sancta. Haec sunt verba, quae lóqueris ad fílios Israel ". Venit Móyses et, convocátis maióribus natu pópuli, expósuit omnes sermónes, quos mandáverat Dóminus. Respondítque univérsus pópulus simul: " Cuncta, quae locútus est Dóminus, faciémus ".
Iámque advénerat tértius dies, et mane inclarúerat; et ecce coepérunt audíri tonítrua ac micáre fúlgura et nubes densíssima operíre montem, clangórque búcinae veheméntius perstrepébat; et tímuit pópulus, qui erat in castris. Cumque eduxísset eos Móyses in occúrsum Dei de loco castrórum, stetérunt ad radíces montis. Totus autem mons Sínai fumábat, eo quod descendísset Dóminus super eum in igne, et ascénderet fumus ex eo quasi de fornáce. Et trémuit omnis mons veheménter. Et sónitus búcinae paulátim crescébat in maíus; Móyses loquebátur, et Deus respondébat ei cum voce. Descendítque Dóminus super montem Sínai in ipso montis vértice et vocávit Móysen in cacúmen eíus.
Moïse monta auprès de Dieu, et le Seigneur l'appela du haut de la montagne et lui dit: Voici ce que vous direz à la maison de Jacob et ce que vous annoncerez aux enfants d'Israël: Vous avez vu vous-mêmes ce que J'ai fait aux Egyptiens, et de quelle manière Je vous ai portés sur des ailes d'aigle, et Je vous ai pris pour être à Moi. Si donc vous écoutez Ma voix et si vous gardez Mon alliance, vous M'appartiendrez entre tous les peuples comme Mon bien propre; car toute la terre est à Moi. Vous serez pour moi un royaume de prêtres et une nation sainte. C'est là ce que vous direz aux enfants d'Israël. Moïse, étant donc venu vers le peuple, en fit assembler les anciens et leur exposa tout ce que le Seigneur lui avait commandé de leur dire. Le peuple répondit tout d'une voix: Nous ferons tout ce que le Seigneur a dit. Moïse rapporta au Seigneur les paroles du peuple.
Le troisième jour étant arrivé, sur le matin, comme le jour était déjà brillant, on commença à entendre des tonnerres et à voir briller des éclairs; une nuée très épaisse couvrit la montagne, la trompette sonna avec grand bruit, et le peuple qui était dans le camp fut saisi de frayeur. Alors Moïse le fit sortir du camp pour aller au-devant de Dieu, et ils demeurèrent au pied de la montagne. Tout le mont Sinaï était couvert de fumée, parce que le Seigneur était descendu au milieu du feu. La fumée s'en élevait comme d'une fournaise, et toute la montagne était terrible. Le son de la trompette s'augmentait aussi peu à peu et devenait plus fort et plus perçant. Moïse parlait, et Dieu lui répondait. Et le Seigneur descendit sur la montagne du Sinaï, sur le sommet de la montagne, et Il appela Moïse sur la cime.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Vel: Ou :
Léctio libri Ezechiélis prophétæ (37,1-14)
In diébus illis: Facta est super me manus Dómini et edúxit me in spíritu Dómini et pósuit me in médio campi, qui erat plenus óssibus, et circumdúxit me per ea in gyro: erant autem multa valde super fáciem campi siccáque veheménter. Et dixit ad me: “Fili hóminis, putásne vivent ossa ista?” Et dixi: “Dómine, tu nosti.” Et dixit ad me: “Vaticináre super ossa ista et dices eis: Ossa árida, audíte verbum Dómini. Haec dicit Dóminus Deus óssibus his: Ecce ego intromíttam in vos spíritum, et vivétis, et dabo super vos nervos et succréscere fáciam super vos carnes et superexténdam in vobis cutem et dabo vobis spíritum, et vivétis et sciétis quia ego Dóminus.” Et prophetávi, sicut praecéperat mihi. Factus est autem sónitus, prophetánte me, et ecce commótio; et accessérunt ossa ad ossa, unumquódque ad iunctúram suam. Et vidi: et ecce super ea nervi et carnes ascendérunt, et exténta est in eis cutis désuper, sed spíritum non habébant. Et dixit ad me: “Vaticináre ad spíritum; vaticináre, fili hóminis, et dices ad spíritum: Haec dicit Dóminus Deus: A quáttuor ventis veni, spíritus, et insúffla super interféctos istos, ut revivíscant.” Et prophetávi, sicut praecéperat mihi, et ingréssus est in ea spíritus; et vixérunt steterúntque super pedes suos, exércitus grandis nimis valde. Et dixit ad me: “Fili hóminis, ossa haec univérsa domus Israel est. Ipsi dicunt: “Aruérunt ossa nostra, et périit spes nostra, et abscíssi sumus.” Proptérea vaticináre et dices ad eos: Haec dicit Dóminus Deus: Ecce ego apériam túmulos vestros et edúcam vos de sepúlcris vestris, pópulus meus, et indúcam vos in terram Israel; et sciétis quia ego Dóminus, cum aperúero sepúlcra vestra et edúxero vos de túmulis vestris, pópulus meus. Et dabo spíritum meum in vobis, et vivétis, et collocábo vos super humum vestram, et sciétis quia ego Dóminus. Locútus sum et fácio”, ait Dóminus Deus. En ces jours là : La main du Seigneur fut sur moi, et elle m'emmena dans l'Esprit du Seigneur, et elle me laissa au milieu d'une campagne qui était remplie d'ossements. Elle m'en fit faire le tour; ils étaient très nombreux à la surface de la terre, et extrêmement secs. Alors Il me dit: Fils de l'homme, penses-tu que ces os puissent revivre? Je répondis: Seigneur Dieu, Vous le savez. Et Il me dit: Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur. Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces os: Voici, Je vais introduire un esprit en vous, et vous vivrez. Je mettrai sur vous des nerfs, et Je ferai croître sur vous des chairs; J'étendrai de la peau sur vous, et Je vous donnerai un esprit, et vous vivrez, et vous saurez que Je suis le Seigneur. Je prophétisai donc comme Il me l'avait ordonné, et tandis que je prophétisais, il se fit un bruit, puis un mouvement, et les os s'approchèrent les uns des autres, chacun dans sa jointure. Je regardai, et voici que des nerfs et des chairs se formèrent sur eux, et de la peau s'étendit par-dessus; mais il n'y avait pas d'esprit en eux. Et Il me dit: Prophétise à l'esprit; prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur Dieu: Viens des quatre vents, esprit, et souffle sur ces morts, afin qu'ils revivent. Je prophétisai donc comme Il me l'avait ordonné, et l'esprit entra en eux, et ils devinrent vivants, et ils se tinrent sur les pieds; c'était une armée extrêmement nombreuse. Et Il me dit: Fils de l'homme, tous ces os sont les enfants d'Israël. Ils disent: Nos os se sont desséchés, notre espérance a péri, et nous sommes retranchés du nombre des hommes. Prophétise donc, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur Dieu: Voici, Je vais ouvrir vos tombeaux, et Je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô Mon peuple, et Je vous amènerai dans la terre d'Israël. Et vous saurez que Je suis le Seigneur, lorsque J'aurai ouvert vos sépulcres, que Je vous aurai fait sortir de vos tombeaux, ô Mon peuple, et que J'aurai mis Mon Esprit en vous, et que vous vivrez, et que Je vous aurai placés en repos sur votre terre: et vous saurez que Moi, le Seigneur, J'ai parlé et J'ai exécuté, dit le Seigneur Dieu.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Vel: Ou :
Léctio libri Ioélis prophétæ (2,28-32)
Hæc dicit Dóminus : effúndam spíritum meum super omnem carnem, et prophetábunt fílii vestri et fíliae vestrae, senes vestri sómnia somniábunt, et iuvénes vestri visiónes vidébunt; sed et super servos meos et ancíllas in diébus illis effúndam spíritum meum.Et dabo prodígia in caelo et in terra, sánguinem et ignem et colúmnas fumi; sol convertétur in ténebras, et luna in sánguinem, ántequam véniat dies Dómini magnus et horríbilis. Et erit: omnis, qui invocáverit nomen Dómini, salvus erit, quia in monte Sion et in Ierusálem erit salvátio, sicut dixit Dóminus, et in resíduis, quos Dóminus vocáverit. Voici ce que dit le Seigneur : Je répandrai Mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens auront des visions. Même sur Mes serviteurs et sur Mes servantes Je répandrai en ces jours-là Mon Esprit. Je ferai paraître des prodiges dans le ciel et sur la terre, du sang, du feu et des tourbillons de fumée. Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant que vienne le grand et terrible jour du Seigneur. Et alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé; car le salut sera sur la montagne de Sion et dans Jérusalem, comme le Seigneur l'a dit, et parmi les restes que le Seigneur aura appelés.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 103, 30 Ps. 103,30
℟. Allelúia. ℣. Emítte Spíritum tuum, et creabúntur: et renovábis fáciem terrae. ℟. Alléluia. ℣. Envoie Ton Esprit et ils seront créés, et Tu renouvelleras la face de la terre.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Romános (8,22-27)
Fratres: Scimus quod omnis creatúra congemíscit et compartúrit usque adhuc; non solum autem, sed et nos ipsi primítias Spíritus habéntes, et ipsi intra nos gémimus adoptiónem filiórum exspectántes, redemptiónem córporis nostri. Spe enim salvi facti sumus; spes autem, quae vidétur, non est spes; nam, quod videt, quis sperat? Si autem, quod non vidémus, sperámus, per patiéntiam exspectámus. Simíliter autem et Spíritus adiúvat infirmitátem nostram; nam quid orémus, sicut opórtet, nescímus, sed ipse Spíritus interpéllat gemítibus inenarrabílibus; qui autem scrutátur corda, scit quid desíderet Spíritus, quia secúndum Deum póstulat pro sanctis. Frères : nous savons que toute créature gémit et est dans le travail de l’enfantement jusqu'à cette heure. Et non seulement elle(s), mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous gémissons en nous-mêmes, attendant l’adoption des enfants de Dieu, la rédemption de notre corps. Car c’est en espérance que nous sommes (avons été) sauvés. Or l’espérance que l’on voit n’est plus de l’espérance ; car ce qu’on voit, peut-on l’espérer ? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec patience. De même aussi l’Esprit vient en aide à notre faiblesse : car nous ne savons pas ce que nous devons demander dans nos prières ; mais l’Esprit lui-même intercède pour nous par des gémissements ineffables (inénarrables, note). Et celui qui scrute les cœurs connaît les désirs de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède pour les saints.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia.
℟. Allelúia.
℣. Dum compleréntur dies Pentecóstes, erant omnes páriter sedéntes.
℟. Alléluia. ℣. Lorsque le jour de la Pentecôte fut arrivé, ils étaient assis tous ensemble.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (7,37-39)
In novíssimo autem die magno festivitátis stabat Iésus et clamávit dicens: " Si quis sitit, véniat ad me et bibat, qui credit in me. Sicut dixit Scriptúra, flúmina de ventre eíus fluent aquae vivae ". Hoc autem dixit de Spíritu, quem acceptúri erant qui credíderant in eum. Nondum enim erat Spíritus, quia Iésus nondum fúerat glorificátus. Le dernier jour, qui est le plus grand de la fête, Jésus Se tenait debout, et criait, en disant: Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à Moi, et qu'il boive. Celui qui croit en Moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture. Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croyaient en Lui; car l'Esprit n'avait pas encore été donné, parce que Jésus n'était pas encore glorifié.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 103, 30-31
Emítte Spíritum tuum, et creabúntur, et renovábis fáciem terrae: sit glória Dómini in saécula, allelúia. Envoie Ton Esprit, et tout sera créé, et la face de la terre sera renouvelée : que la gloire de Dieu soit dans les siècles, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Præséntia múnera, quǽsumus, Dómine, Spíritus tui benedictióne perfúnde, ut per ipsa Ecclésiæ tuæ ea diléctio tribuátur, per quam salutáris mystérii toto mundo véritas enitéscat. Per Christum. Nous T'en prions, Seigneur, emplis avec la bénédiction de Ton Esprit ces offrandes, afin qu'à travers elles l'amour de Ton Église soit manifestée,
et que brille dans le monde entier la vérité du mystère du salut.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
Præfatio Préface
De mysterio Pentecostes. Du mystère de la Pentecôte
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus.
Tu enim, sacraméntum paschále consúmmans, quibus, per Unigéniti tui consórtium, fílios adoptiónis esse tribuísti, hódie Spíritum Sanctum es largítus; qui, princípio nascéntis Ecclésiæ, et cunctis géntibus sciéntiam índidit deitátis, et linguárum diversitátem in uníus fídei confessióne sociávit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout-puissant.
Pour consommer le sacrement pascal, Tu T'es uni par Ton Fils unique à ceux dont Tu as fait Tes fils d'adoption, en répandant aujourd’hui l’Esprit Saint ; qui au commencement de la naissance de l'Eglise, qui a donné à tous les peuples, la connaissance du vrai Dieu, afin qu’ils confessent une seule et même foi malgré la diversité des langues.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communicantes proprium:Communicantes propre :
Communicántes, et diem sacratíssimum Pentecóstes celebrántes, quo Spíritus Sanctus Apóstolis in ígneis linguis appáruit: sed et memóriam venerántes, in primis gloriósæ semper Vírginis Maríæ, Genetrícis Dei et Dómini nostri Iesu Christi: ¶ Unis dans une même communion et célébrant le jour très saint de la Pentecôte où l’Esprit-Saint est apparu aux Apôtres sous la forme de langues de feu, et vénérant en premier lieu la mémoire de la glorieuse Vierge Marie, Mère de notre Dieu et notre Seigneur Jésus-Christ : ¶
Communio Communion
Ioann. 7, 37-39
Ultimo festivitátis die dicébat Iesus: Qui in me credit, flúmina de ventre eius fluent aquae vivae: hoc autem dixit de Spíritu, quem acceptúri erant credéntes in eum, allelúia, allelúia. Le dernier jour de la fête, Jésus disait : celui qui croit en Moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein : Il dit cela de l’Esprit-Saint que devaient recevoir ceux qui croyaient en Lui, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Hæc nobis, Dómine, múnera sumpta profíciant, ut illo iúgiter Spíritu ferveámus,quem Apóstolis tuis ineffabíliter infudísti. Per Christum. Que ces dons que nous venons de recevoir, Seigneur, nous servent avec profit, afin que le même Esprit que tu as diffusé de manière ineffable dans Tes apôtres nous enflamme.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Rom 5, 5; cf. 8, 11
Cáritas Dei diffúsa est in córdibus nostris per inhabitántem Spíritum eius in nobis, allelúia. L'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui habite en nous, alléluia.
Psalmus responsorius Psaume responsorial
Ps 103, 1-2 a. 24 et 35 c. 27-28. 29 bc-30 ( ℟. : cf. 30 )
℟. Emitte Spiritum tuum, Dómine, et rénova fáciem terrre. ℟. Envoie Ton Esprit, Seigneur, et renouvelle la face de la terre
Vel: Ou :
℟. Alleluia. ℟. Alléluia.
Bénedic, ánima mea, Dómino: Dómine Deus meus, magnifìcátus es veheménter. Confessiónem et decórem induísti, amictus lúmine sicut vestiménto. ℟.
Quam multiplicáta sunt ópera tua, Dómine: ómnia in sapiéntia fecísti,
is impléta est terra creatura tua. ℟.
Omnia a te exspéctant, ut des illis escam in témpore suo. Dante te illis, cólligent, aperiénte te manum tuam, implebúntur bonis. ℟.
Revocábis spíritum eórum, et defícient, et in púlverem suum reverténtur. Emíttes spíritum tuum, et creabúntur, et renovábis fáciem terrre. ℟.
Mon âme, bénis le Seigneur. Seigneur mon Dieu, Tu as fait paraître magnifiquement Ta grandeur. Tu T'es revêtu de majesté et de splendeur, enveloppé de lumière comme d'un vêtement. ℟.
Que Tes oeuvres sont grandes, Seigneur! Tu as fait toutes choses avec sagesse; la terre est toute remplie de tes créatures. ℟.
Tous attendent de Toi que Tu leur donnes leur nourriture en son temps. Lorsque Tu la leur donnes, ils la recueillent; lorsque Tu ouvres Ta main, ils sont tous remplis de Tes biens. ℟.
Tu leur retireres le souffle, et ils tomberont en défaillance et retourneront dans leur poussière. Tu enverras Ton souffle, et ils seront créés, et Tu renouvelleras la face de la terre.
Allelúia Alléluia
℟. Allelúia. ℣. Veni, Sancte Spíritus, reple tuórum corda fìdélium; et tui amóris in eis ignem accénde. ℟. Viens, Esprit Saint, emplis les coeurs de Tes fidèles ; et allume en eux le feu de Ton amour.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Io 7, 37
Ultimo festivitátis die, stabat Iesus et clamábat dicens: Si quis sitit, véniat ad me et bibat, allelúia. Le dernier jour de la fête, Jésus se tenait debout et criait : Celui qui a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive, alléluia.


Ad missam in die A la Messe du jour
Introitus Introit
Sap. 1, 7
SPÍRITUS Dómini replévit orbem terrárum, allelúia: et hoc quod cóntinet ómnia, sciéntiam habet vocis, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. 67, 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. ℣. Glória Patri. L’Esprit du Seigneur remplit l’univers, alléluia, et comme Il contient tout, Il connaît tout ce qui se dit, alléluia, alléluia, alléluia. Ps. 67, 2. Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés, et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus, ut claritátis tuæ super nos splendor effúlgeat, et lux tuæ lucis corda eórum, qui per tuam grátiam sunt renáti, Sancti Spíritus illustratióne confírmet. Per Christum. Nous T'en prions, Dieu tout puissant, que Ta splendeur sur nous reflète Ta gloire, et que la lumière éclaire les coeurs de ceux qui sont renés, et confirme l'illumination du Saint Esprit.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (2, 1-11)
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 103, 30 Ps. 103,30
℟. Allelúia. ℣. Emítte Spíritum tuum, et creabúntur: et renovábis fáciem terrae. ℟. Alléluia. ℣. Envoie Ton Esprit et ils seront créés, et Tu renouvelleras la face de la terre.
Lectio II IIème lecture
Ad Galatas (5,16-25)
Fratres: Dico autem: Spíritu ambuláte et concupiscéntiam carnis ne perfecéritis. Caro enim concupíscit advérsus Spíritum, Spíritus autem advérsus carnem; haec enim ínvicem adversántur, ut non, quaecúmque vultis, illa faciátis. Quod si Spíritu ducímini, non estis sub lege. Manifésta autem sunt ópera carnis, quae sunt fornicátio, immundítia, luxúria, idolórum sérvitus, venefícia, inimicítiae, contentiónes, aemulatiónes, irae, rixae, dissensiónes, sectae, invídiae, ebrietátes, comissatiónes et his simília; quae praedíco vobis, sicut praedíxi, quóniam, qui tália agunt, regnum Dei non consequéntur. Fructus autem Spíritus est cáritas, gáudium, pax, longanímitas, benígnitas, bónitas, fides, mansuetúdo, continéntia; advérsus huiúsmodi non est lex. Qui autem sunt Christi Iésu, carnem crucifixérunt cum vítiis et concupiscéntiis. Si vívimus Spíritu, Spíritu et ambulémus.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
℟. Allelúia. ℟. Alléluia.
Hic genuflectitur On se met à genoux
℣. Veni, Sancte Spíritus, reple tuórum corda fidélium : et tui amóris in eis ignem accénde. ℣. Viens, Esprit-Saint, remplis les cœurs de Tes fidèles ; et allume en eux le feu de Ton amour.
Sequentia
Séquence
VENI, Sancte Spíritus, Et emítte caélitus Lucis tuae rádium. Veni, pater páuperum, Veni, dator múnerum, Veni, lumen córdium. Consolátor óptime, Dulcis hospes ánimae, Dulce refrigérium. In labóre réquies, In aestu tempéries, In fletu solátium. O lux beatíssima, Reple cordis íntima Tuórum fidélium. Sine tuo númine, Nihil est in hómine, Nihil est innóxium. Lava quod est sórdidum, Riga quod est áridum, Sana quod est sáucium. Flecte quod est rígidum, Fove quod est frígidum, Rege quod est dévium. Da tuis fidélibus, In te confidéntibus, Sacrum septenárium. Da virtútis méritum, Da salútis éxitum, Da perénne gáudium. Amen . Allelúia. Viens, ô Saint-Esprit, Et envoie du ciel Un rayon de Ta lumière. Viens, père des pauvres, Viens, distributeur de tous dons, Viens, lumière des cœurs. Consolateur suprême, Doux hôte de l’âme, Douceur rafraîchissante. Repos dans le labeur, Calme, dans l’ardeur, Soulagement, dans les larmes. Ô lumière bienheureuse, Inonde jusqu’au plus intime, Le cœur de Tes fidèles. Sans Ton secours, Il n’est en l’homme, rien, Rien qui soit innocent. Lave ce qui est souillé, Arrose ce qui est aride, Guéris ce qui est blessé. Plie ce qui est raide, Échauffe ce qui est froid. Redresse ce qui dévie. Donne à Tes fidèles, qui en Toi se confient Les sept dons sacrés. Donne-leur le mérite de la vertu, Donne une fin heureuse, Donne l’éternelle joie. Amen. Alléluia.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (15,26-27;16,12-15)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Cum autem vénerit Paráclitus, quem ego mittam vobis a Patre, Spíritum veritátis, qui a Patre procédit, ille testimónium perhibébit de me; sed et vos testimónium perhibétis, quia ab inítio mecum estis. Adhuc multa hábeo vobis dícere, sed non potéstis portáre modo. Cum autem vénerit ille, Spíritus veritátis, dedúcet vos in omnem veritátem; non enim loquétur a semetípso, sed quaecúmque áudiet, loquétur et, quae ventúra sunt, annuntiábit vobis. Ille me clarificábit, quia de meo accípiet et annuntiábit vobis. Ómnia, quaecúmque habet Pater, mea sunt; proptérea dixi quia de meo áccipit et annuntiábit vobis. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : lorsque le Paraclet que Je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, Il rendra témoignage de Moi. Et vous aussi vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec Moi depuis le commencement. J'ai encore beaucoup de choses à vous dire; mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand cet Esprit de vérité sera venu, Il vous enseignera toute vérité. Car Il ne parlera pas de Lui-même, mais Il dira tout ce qu'Il aura entendu, et Il vous annoncera l'avenir. Il Me glorifiera, parce qu'Il recevra de ce qui est à Moi, et vous l'annoncera. Tout ce qu'a le Pére est à Moi. C'est pourquoi J'ai dit: Il recevra de ce qui est à Moi, et vous l'annoncera.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 67, 29-30
Confírma hoc, Deus, quod operátus es in nobis: a templo tuo, quod est in Ierúsalem, tibi ófferent reges múnera, allelúia.
Affermis, ô Dieu, ce que Tu as fait parmi nous, dans Ton temple de Jérusalem, les rois T'offriront des présents, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Præsta, quǽsumus, Dómine, ut, secúndum promissiónem Fílii tui, Spíritus Sanctus huius nobis sacrifícii copiósius revélet arcánum, et omnem propítius réseret veritátem. Per Christum. Nous T'en prions, Seigneur, que, conformément à la promesse de Ton Fils, le Saint-Esprit nous fasse comprendre plus profondément la réalité mystérieuse de ce sacrifice et puisse nous conduire à la connaissance de la vérité révélée toute entière.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
Præfatio Préface
De mysterio Pentecostes. Du mystère de la Pentecôte
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus.
Tu enim, sacraméntum paschále consúmmans, quibus, per Unigéniti tui consórtium, fílios adoptiónis esse tribuísti, hódie Spíritum Sanctum es largítus; qui, princípio nascéntis Ecclésiæ, et cunctis géntibus sciéntiam índidit deitátis, et linguárum diversitátem in uníus fídei confessióne sociávit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout-puissant.
Pour consommer le sacrement pascal, Tu T'es uni par Ton Fils unique à ceux dont Tu as fait Tes fils d'adoption, en répandant aujourd’hui l’Esprit Saint ; qui au commencement de la naissance de l'Eglise, qui a donné à tous les peuples, la connaissance du vrai Dieu, afin qu’ils confessent une seule et même foi malgré la diversité des langues.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communicantes proprium:Communicantes propre :
Communicántes, et diem sacratíssimum Pentecóstes celebrántes, quo Spíritus Sanctus Apóstolis in ígneis linguis appáruit: sed et memóriam venerántes, in primis gloriósæ semper Vírginis Maríæ, Genetrícis Dei et Dómini nostri Iesu Christi: ¶ Unis dans une même communion et célébrant le jour très saint de la Pentecôte où l’Esprit-Saint est apparu aux Apôtres sous la forme de langues de feu, et vénérant en premier lieu la mémoire de la glorieuse Vierge Marie, Mère de notre Dieu et notre Seigneur Jésus-Christ : ¶
Communio Communion
Act. 2, 2 et 4 Act. 2,2.4
Factus est repénte de caelo sonus, tamquam adveniéntis spíritus veheméntis, ubi erant sedéntes, allelúia: et repléti sunt omnes Spíritu Sancto, loquéntes magnália Dei, allelúia, allelúia. Tout à coup il se produisit, venant du ciel, un bruit comme celui d’un vent impétueux là où ils étaient assis, alléluia. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit, annonçant les merveilles de Dieu, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Deus, qui Ecclésiæ tuæ cæléstia dona largíris,custódi grátiam quam dedísti,ut Spíritus Sancti vígeat semper munus infúsum,et ad ætérnæ redemptiónis augméntum spiritális esca profíciat. Per Christum. Dieu, qui a communiqué à Ton Église les biens du ciel, conserve-lui la grâce que Tu lui as donnée, afin que le don infusé du Saint-Esprit soit toujours notre force, et que la nourriture spirituelle augmente son fruit pour la rédemption éternelle.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Sap 1, 7
Spíritus Dómini replévit orbem terrárum, et hoc quod cóntinet ómnia sciéntiam habet vocis, allelúia. L’Esprit du Seigneur remplit l’univers, et comme Il contient tout, Il connaît tout ce qui se dit, alléluia.
Vel:
Rom 5, 5; cf. 8, 11
Cáritas Dei diffúsa est in córdibus nostris per inhabitántem Spíritum eius in nobis, allelúia. La Charité de Dieu a été diffusée dans nos coeurs, par l'inhabitation de Son Esprit en nous, alléluia.
Psalmus responsorius Psaume responsorial
Ps 103, 1-2 a. 24 et 35 c. 27-28. 29 bc-30 ( ℟. : cf. 30 )
℟. Emitte Spiritum tuum, Dómine, et rénova fáciem terrre. ℟. Envoie Ton Esprit, Seigneur, et renouvelle la face de la terre
Vel: Ou :
℟. Alleluia. ℟. Alléluia.
Bénedic, ánima mea, Dómino: Dómine Deus meus, magnifìcátus es veheménter. Confessiónem et decórem induísti, amictus lúmine sicut vestiménto. ℟.
Quam multiplicáta sunt ópera tua, Dómine: ómnia in sapiéntia fecísti,
is impléta est terra creatura tua. ℟.
Omnia a te exspéctant, ut des illis escam in témpore suo. Dante te illis, cólligent, aperiénte te manum tuam, implebúntur bonis. ℟.
Revocábis spíritum eórum, et defícient, et in púlverem suum reverténtur. Emíttes spíritum tuum, et creabúntur, et renovábis fáciem terrre. ℟.
Mon âme, bénis le Seigneur. Seigneur mon Dieu, Tu as fait paraître magnifiquement Ta grandeur. Tu T'es revêtu de majesté et de splendeur, enveloppé de lumière comme d'un vêtement. ℟.
Que Tes oeuvres sont grandes, Seigneur! Tu as fait toutes choses avec sagesse; la terre est toute remplie de tes créatures. ℟.
Tous attendent de Toi que Tu leur donnes leur nourriture en son temps. Lorsque Tu la leur donnes, ils la recueillent; lorsque Tu ouvres Ta main, ils sont tous remplis de Tes biens. ℟.
Tu leur retireres le souffle, et ils tomberont en défaillance et retourneront dans leur poussière. Tu enverras Ton souffle, et ils seront créés, et Tu renouvelleras la face de la terre.
A la messe lue, la séquence est prise avant l'alléluia.
Allellúia Alléluia
℟. Alleluia. ℣. Veni, Sancte Spiritus, reple tuórum corda fidélium; et tui amóris in eis ignem accénde. Viens, Esprit-Saint, remplis les cœurs de Tes fidèles ; et allume en eux le feu de Ton amour.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Act 2, 4.11
Repléti sunt omnes Spíritu Sancto, loquéntes magnália Dei, allelúia. Tous furent remplis de l'Esprit Saint, et il racontaient les merveilles de Dieu, alléluia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word