Messe du vendredi 15 juin 2018

Hebdomada X per annum Xème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
DÓMINUS illuminátio mea, et salus mea, quem timébo ? Dóminus defénsor vitae meae, a quo trepidábo ? qui tríbulant me inimíci mei, ipsi infirmáti sunt, et cecidérunt. Ps. ibid., 3 Si consístant advérsum me castra: non timébit cor meum. ℣. Glória Patri. Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ? Le Seigneur est le défenseur de ma vie, de quoi tremblerai-je ? Mes ennemis qui me suscitent des maux, ce sont eux qui se sont affaiblis et sont tombés. Ps. Si des armées rangées en bataille s’élèvent contre moi : mon cœur n’aura pas de frayeur.
Collecta Collecte
Deus, a quo bona cuncta procédunt, tuis largíre supplícibus, ut cogitémus, te inspiránte, quæ recta sunt, et, te gubernánte, éadem faciámus. Per Dóminum. Dieu, de qui procède tout bien, nous T'en supplions, inspire la rectitude à notre pensée et fais que, sous Ta gouverne, nous y accordions nos actes.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri primi Regum (19,9-16)
In diébus illis: Cum venísset Elías ad montem Dei Horeb, mansit in spelúnca. Et ecce sermo Dómini ad eum dixítque illi: " Quid hic agis, Elía? ". 10 At ille respóndit: " Zelo zelátus sum pro Dómino, Deo exercítuum, quia dereliquérunt pactum tuum fílii Israel, altária tua destruxérunt et prophétas tuos occidérunt gládio; et derelíctus sum ego solus, et quaerunt ánimam meam, ut áuferant eam ". Et ait ei: " Egrédere et sta in monte coram Dómino ". Et ecce Dóminus transit, et ventus grandis et fortis subvértens montes et cónterens petras ante Dóminum; non in vento Dóminus. Et post ventum, commótio; non in commotióne Dóminus. Et post commotiónem, ignis; non in igne Dóminus. Et post ignem, síbilus aurae ténuis. Quod cum audísset Elías, opéruit vultum suum pállio et egréssus stetit in óstio spelúncae; et ecce vox ad eum dicens: " Quid agis hic, Elía? ". Et ille respóndit: " Zelo zelátus sum pro Dómino, Deo exercítuum, quia dereliquérunt pactum tuum fílii Israel, altária tua destruxérunt et prophétas tuos occidérunt gládio; et derelíctus sum ego solus, et quaerunt ánimam meam, ut áuferant eam ". Et ait Dóminus ad eum: " Vade et revertére in viam tuam per desértum in Damáscum. Cumque pervéneris, unges Hazael regem super Sýriam; 16 et Iéhu fílium Namsi unges regem super Israel; Eliséum autem fílium Saphat, qui est de Abelméhula, unges prophétam pro te. En ces jours là : Lorsqu'ELie fut arrivé à la montagne de Dieu Horeb, il demeura dans une caverne; et le Seigneur lui adressa la parole et lui dit : Que faites-vous ici, Elie? Elie lui répondit : Je brûle de zèle pour Toi, Seigneur, Dieu des armées, parce que les fils dIsraël ont abandonné Ton alliance, qu'ils ont détruit Tes autels, qu'ils ont tué Tes prophètes par l'épée, et je suis demeuré seul et ils cherchent encore à m'ôter la vie. Le Seigneur lui dit : Sortez, et tenez-vous sur la montagne devant le Seigneur, car voici que le Seigneur passe. Et il y eut devant le Seigneur un vent violent et impétueux, qui renversait les montagnes et brisait les rochers; et le Seigneur n'était point dans ce vent. Après le vent, il y eut un tremblement de terre; et le Seigneur n'était point dans ce tremblement. Après le tremblement il s'alluma un feu; et le Seigneur n'était point dans ce feu. Et après le feu, on entendit le souffle d'une brise légère. Quand Elie l'entendit, il se couvrit le visage de son manteau, et étant sorti, il se tint à l'entrée de la caverne; et voici qu'une voix lui dit : Que faites-vous ici, Elie? Il répondit: Je brûle de zèle pour Toi, Seigneur Dieu des armées, parce que les fils d'Israël ont abandonné Ton alliance, qu'ils ont détruit Tes autels, qu'ils ont tué Tes prophètes par le fer, et je suis demeuré seul, et ils cherchent à m'ôter la vie. Et le Seigneur lui dit : Allez, retournez par votre chemin le long du désert, vers Damas, et lorsque vous y serez arrivé, vous oindrez Hazaël pour roi de Syrie; vous oindrez aussi Jéhu, fils de Namsi, pour roi d'Israël; et vous oindrez Elisée, fils de Saphat, d'Abelméhula, pour prophète à votre place.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 78, 9 et 10 Ps 78,9 et 10
℟. Propítius esto, Dómine, peccátis nostris: ne quando dicant gentes: Ubi est Deus eórum ? ℣. Adiuva nos, Deus salutáris noster: et propter honórem nóminis tui, Dómine, líbera nos. ℟. Pardonne-nous, Seigneur, nos péchés : de peur qu'on ne dise parmi les nations: Où est leur Dieu? ℣. Aide-nous ô Dieu notre sauveur : et pour l'honneur de Ton nom, Seigneur, libère-nous.
Allelúia Alléluia
℟. Allelúia. ℣. Deus, qui sedes super thronum, et iúdicas aequitátem: esto refúgium páuperum in tribulatióne. ℟. Alléluia. ℣. Dieu, qui sièges au dessus des trônes, et qui juges avec équité : sois le refuge des pauvres dans la tribulation.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (5,27-32)
In illo tempore : Dixit Iesus discipulis suis : Audístis quia dictum est: ‘Non moecháberis.’ Ego autem dico vobis: Omnis, qui víderit mulíerem ad concupiscéndum eam, iam moechátus est eam in corde suo. Quod si óculus tuus dexter scandalízat te, érue eum et proíce abs te; éxpedit enim tibi, ut péreat unum membrórum tuórum, quam totum corpus tuum mittátur in gehénnam. Et si déxtera manus tua scandalízat te, abscíde eam et proíce abs te; éxpedit enim tibi, ut péreat unum membrórum tuórum, quam totum corpus tuum ábeat in gehénnam. Dictum est autem: ‘Quicúmque dimíserit uxórem suam, det illi libéllum repúdii.’ Ego autem dico vobis: Omnis, qui dimíserit uxórem suam, excépta fornicatiónis causa, facit eam moechári; et, qui dimíssam dúxerit, adúlterat. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens: Tu ne commettras point d'adultère. Mais Moi Je vous dis que quiconque aura regardé une femme pour la convoiter, a déjà commis l'adultère avec elle dans son coeur. Si ton oeil droit te scandalise, arrache-le, et jette-le loin de toi; car il vaut mieux pour toi qu'un de tes membres périsse, que si tout ton corps était jeté dans la géhenne. Et si ta main droite te scandalise, coupe-la, et jette-la loin de toi; car il vaut mieux pour toi qu'un de tes membres périsse, que si tout ton corps allait dans la géhenne. Il a été dit encore: Que quiconque renverra sa femme lui donne un acte de répudiation. Mais Moi Je vous dis que quiconque renverra sa femme, si ce n'est en cas d'infidélité, la fait devenir adultère; et celui qui épouse une femme renvoyée commet un adultère.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 12, 4-5
Illúmina óculos meos, ne umquam obdórmiam in morte: ne quando dicat inimícus meus: Praeválui advérsus eum. Eclaire mes yeux, afin que je ne m'endorme jamais dans la mort; de peur que mon ennemi me dise : J'ai eu l'avantage contre lui.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Réspice, Dómine, quǽsumus, nostram propítius servitútem, ut quod offérimus sit tibi munus accéptum, et nostræ caritátis augméntum. Per Christum. Regarde avec bonté Seigneur, nous T'en prions, notre humble service, pour que ce que nous T'offrons Te soit un don agréé, et fasse grandir notre charité.
Communio Communion
Ps. 17, 3 Ps 17,3
Dóminus firmaméntum meum, et refúgium meum, et liberátor meus: Deus meus, adiútor meus. Le Seigneur est mon ferme appui, mon refuge et mon libérateur. Mon Dieu est mon secours.
Post communionem Post communion
Tua nos, Dómine, medicinális operátio, et a nostris perversitátibus cleménter expédiat, et ad ea quæ sunt recta perdúcat. Per Christum. Que Ton action médicinale, Seigneur, nous libère heureusement de nos perversités et nous conduise à ce qui est juste.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 26, 1-2
Dóminus illuminátio mea, et salus mea, quem timébo? Dóminus defénsor vitæ meæ, a quo trepidábo? Qui tríbulant me inimíci mei, ipsi infirmáti sunt. Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ? Le Seigneur est le défenseur de ma vie, de quoi tremblerai-je ? Mes ennemis qui me suscitent des maux, ce sont eux qui se sont affaiblis et sont tombés.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 17, 3
Dóminus firmaméntum meum, et refúgium meum, et liberátor meus. Deus meus adiútor meus. Le Seigneur est mon ferme appui, mon refuge et mon libérateur. Mon Dieu est mon secours.
Vel: Ou :
1 Io 4, 16
Deus cáritas est, et qui manet in caritáte in Deo manet et Deus in eo. Dieu est charité, et celui qui demeure dans la charité demeure en Dieu, et Dieu en lui.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word