Messe du dimanche 15 juillet 2018 - XVème dimanche dans l'année

Hebdomada XV per annum XVème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XV per annum XVème dimanche dans l'année


éditer éditer
Introitus Introït
Ps. 51, 10 et 11
EGO autem, sicut olíva fructífera in domo Dómini, sperávi in misericórdia Dei mei: et exspectábo nomen tuum, quóniam bonum est ante conspéctum sanctórum tuórum. Ps. ibid., 3 Quid gloriáris in malítia: qui potens es in iniquitáte ? V/. Glória Patri. Moi, je suis comme un olivier fertile dans la maison de Dieu, j’espère en la miséricorde de Dieu ; et j’attendrai Ton nom, car il est secourable en présence de Tes fidèles. Ps. Pourquoi te glorifies-tu dans le mal, toi qui es vaillant, à commettre l’iniquité ?
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Deus, qui errántibus, ut in viam possint redíre, veritátis tuæ lumen osténdis, da cunctis qui christiána professióne censéntur, et illa respúere, quæ huic inimíca sunt nómini, et ea quæ sunt apta sectári. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, qui montres la lumière de Ta vérité à ceux qui s'égarent pour qu'ils puissent revenir sur le chemin, donne à tous ceux qui appartiennent à la foi chrétienne de rejeter les choses indignes de ce nom et de rechercher celles qui lui sont conformes. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Amos (7,12-15) Amos (7,12-15)
In diebus illis: Dixit Amásias ad Amos: “Qui vides, grádere. Fuge in terram Iúdae et cómede ibi panem et prophetábis ibi; et in Bethel non adícies ultra ut prophétes, quia sanctuárium regis est, et domus regni est.” Respondítque Amos et dixit ad Amásiam: “Non sum prophéta et non sum fílius prophétae; sed armentárius ego sum, véllicans sycómoros. Et tulit me Dóminus, cum séquerer gregem, et dixit Dóminus ad me: “Váde, prophéta ad pópulum meum Israel.” Et Amasias dit à Amos: Homme de vision, va-t'en, fuis au pays de Juda, et manges-y ton pain, et là tu prophétiseras. Mais ne continue pas de prophétiser à Béthel, parce que c'est le sanctuaire du roi, et le siège du royaume. Amos répondit et dit à Amasias: Je ne suis pas prophète, et je ne suis pas fils de prophète; mais je suis berger, et je cultive les sycomores. Le Seigneur m'a pris lorsque je suivais mon troupeau, et le Seigneur m'a dit: Va comme prophète vers Mon peuple d'Israël.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Graduale Graduel
Ps. 16, 8 et 2
Custódi me, Dómine, ut pupíllam óculi: sub umbra alárum tuárum prótege me. V/. De vultu tuo iudícium meum pródeat: óculi tui vídeant aequitátem. Défends-moi, Seigneur, comme la prunelle de l'oe’œil, protège-moi à l'’ombre de Tes ailes. V/. Que mon jugement procède de Ta face ; que Tes yeux voient l'’équité.
Lectio II IIème lecture
éditer éditer
Ad Ephesios (1,3-14) Aux Ephésiens (1,3-14)
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iésu Christi, qui benedíxit nos in omni benedictióne spiritáli in caeléstibus in Christo, sicut elégit nos in ipso ante mundi constitutiónem, ut essémus sancti et immaculáti in conspéctu eíus in caritáte; qui praedestinávit nos in adoptiónem filiórum per Iésum Christum in ipsum, secúndum beneplácitum voluntátis suae, in laudem glóriae grátiae suae, in qua gratificávit nos in Dilécto, in quo habémus redemptiónem per sánguinem eíus, remissiónem peccatórum, secúndum divítias grátiae eíus, quam superabundáre fecit in nobis in omni sapiéntia et prudéntia, notum fáciens nobis mystérium voluntátis suae, secúndum beneplácitum eíus, quod propósuit in eo, in dispensatiónem plenitúdinis témporum: recapituláre ómnia in Christo, quae in caelis et quae in terra, in ipso; in quo étiam sorte vocáti sumus, praedestináti secúndum propósitum eíus, qui ómnia operátur secúndum consílium voluntátis suae, ut simus in laudem glóriae eíus, qui ante sperávimus in Christo; in quo et vos cum audissétis verbum veritátis, evangélium salútis vestrae, in quo et credéntes signáti estis Spíritu promissiónis Sancto, qui est arrábo hereditátis nostrae in redemptiónem acquisitiónis, in laudem glóriae ipsíus. Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis dans le Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles, dans les Cieux! Il nous a élus en Lui avant la création du monde, par amour, pour que nous fussions saints et irréprochables devant Lui; nous ayant prédestinés à être Ses fils adoptifs, par Jésus-Christ, pour Lui-même, selon le bon plaisir de Sa volontê, à la louange et à la gloire de Sa grâce, par laquelle Il nous a rendus agréables à Ses yeux en Son Fils bien-aimé. C'est en Lui que nous avons la rédemption par Son sang, la rémission des péchés, selon les richesses de Sa grâce, qui a surabondé en nous, en toute sagesse et prudence, pour nous faire connaître le mystère de Sa volonté, selon Son bon plaisir, par lequel Il S'était proposé en Lui-même, dans la dispensation de la plénitude des temps, de réunir toutes choses dans le Christ, soit celles qui sont dans le Ciel, soit celles qui sont sur la terre, en Lui-même. C'est ainsi en Lui que nous avons été appelés par le sort, ayant été prédestinés suivant le dessein de Celui qui fait toutes choses selon le conseil de Sa volonté, pour que nous servions à la louange de Sa gloire, nous qui avons d'avance espéré au Christ. C'est en Lui que vous-mêmes, après avoir entendu la parole de vérité (l'Evangile de votre salut), et y avoir cru, vous avez été marqués du sceau de l'Esprit-Saint qui avait été promis, et qui est le gage de notre héritage, jusqu'à la délivrance du peuple que Dieu S'est acquis, pour la louange de Sa gloire.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
Ps. 64, 2
R/. Allelúia. V/. Te decet hymnus, Deus, in Sion: et tibi reddétur votum in Ierúsalem. R/. Alléluia. V/. L’hymne de louange T'est due, ô Dieu, dans Sion, et on Te rendra des vœux dans Jérusalem.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Marcus (6,7-13) Marc (6,7-13)
In illo tempore: Cónvocat Iesus Duódecim et coepit eos míttere binos et dabat illis potestátem in spíritus immúndos; et praecépit eis, ne quid tóllerent in via nisi virgam tantum: non panem, non peram neque in zona aes, sed ut calcearéntur sandáliis et ne indueréntur duábus túnicis. Et dicébat eis: “Quocúmque introiéritis in domum, illic manéte, donec exeátis inde. Et quicúmque locus non recéperit vos nec audíerint vos, exeúntes inde excútite púlverem de pédibus vestris in testimónium illis.” Et exeúntes praedicavérunt, ut paeniténtiam ágerent; et daemónia multa eiciébant et ungébant óleo multos aegrótos et sanábant. En ce temps là, Jésus appela les douze, et Il Se mit à les envoyer deux à deux, et Il leur donna puissance sur les esprits impurs. Et Il leur commanda de ne rien prendre pour le chemin, si ce n'est un bâton seulement, ni sac, ni pain, ni argent dans leur bourse, mais de chausser leurs sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques. Et Il leur disait: Dans quelque maison que vous entriez, demeurez-y jusqu'à ce que vous partiez de ce lieu; et lorsqu'on ne voudra pas vous recevoir, ni vous écouter, sortez de là, et secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux. Etant donc partis, ils prêchaient qu'on fît pénitence, et ils chassaient de nombreux démons, et ils oignaient d'huile de nombreux malades et les guérissaient.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Ps. 24, 1-3
Ad te, Dómine, levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam: neque irrídeant me inimíci mei: étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Vers Toi, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; mon Dieu, je mets ma confiance en Toi, que je n’aie pas à rougir. Et que mes ennemis ne se moquent point de moi, car tous ceux qui espèrent en Toi, ne seront pas confondus.
Super oblata
Prière sur les oblats
éditer éditer
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
éditer éditer
Super oblataPrière sur les oblats
Réspice, Dómine, múnera supplicántis Ecclésiæ, et pro credéntium sanctificatiónis increménto suménda concéde. Per Christum.
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer
éditer éditer
Communio Communion
Ioann. 6, 57
Qui mandúcat meam carnem, et bibit meum sánguinem, in me manet, et ego in eo, dicit Dóminus. Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang demeure en Moi, et Moi en lui, dit le Seigneur.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
éditer éditer
Sumptis munéribus, quæsumus, Dómine, ut, cum frequentatióne mystérii, crescat nostræ salútis efféctus. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
éditer éditer
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 16, 15
Ego autem cum iustítia apparébo in conspéctu tuo; satiábor dum manifestábitur glória tua.
éditer éditer
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 83, 4-5
Passer invénit sibi domum et turtur nidum, ubi repónat pullos suos. Altária tua, Dómine virtútum, Rex meus, et Deus meus! Beáti qui hábitant in domo tua, in sæculum sæculi laudábunt te.
Vel: Io 6, 57
Qui mandúcat meam carnem et bibit meum sánguinem, in me manet et ego in eo, dicit Dóminus.