Messe du samedi 21 juillet 2018 - de la férie

Hebdomada XV per annum XVème semaine dans l'année
Sabbato Samedi


Introitus Introït
Ps. 51, 10 et 11
EGO autem, sicut olíva fructífera in domo Dómini, sperávi in misericórdia Dei mei: et exspectábo nomen tuum, quóniam bonum est ante conspéctum sanctórum tuórum. Ps. ibid., 3 Quid gloriáris in malítia: qui potens es in iniquitáte ? V/. Glória Patri. Moi, je suis comme un olivier fertile dans la maison de Dieu, j’espère en la miséricorde de Dieu ; et j’attendrai Ton nom, car il est secourable en présence de Tes fidèles. Ps. Pourquoi te glorifies-tu dans le mal, toi qui es vaillant, à commettre l’iniquité ?
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui errántibus, ut in viam possint redíre, veritátis tuæ lumen osténdis, da cunctis qui christiána professióne censéntur, et illa respúere, quæ huic inimíca sunt nómini, et ea quæ sunt apta sectári. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, qui montres la lumière de Ta vérité à ceux qui s'égarent pour qu'ils puissent revenir sur le chemin, donne à tous ceux qui appartiennent à la foi chrétienne de rejeter les choses indignes de ce nom et de rechercher celles qui lui sont conformes. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
 
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Verbum Domini. R/. Deo gratias.
Graduale Graduel
Ps. 16, 8 et 2
Custódi me, Dómine, ut pupíllam óculi: sub umbra alárum tuárum prótege me. V/. De vultu tuo iudícium meum pródeat: óculi tui vídeant aequitátem. Défends-moi, Seigneur, comme la prunelle de l'oe’œil, protège-moi à l'’ombre de Tes ailes. V/. Que mon jugement procède de Ta face ; que Tes yeux voient l'’équité.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 64, 2
R/. Allelúia. V/. Te decet hymnus, Deus, in Sion: et tibi reddétur votum in Ierúsalem. R/. Alléluia. V/. L’hymne de louange T'est due, ô Dieu, dans Sion, et on Te rendra des vœux dans Jérusalem.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (12,14-21)
In illo tempore: Exeúntes pharisǽi consílium faciébant advérsus eum, quómodo eum pérderent. Iésus autem sciens secéssit inde. Et secúti sunt eum multi, et curávit eos omnes et comminátus est eis, ne maniféstum eum fácerent, ut adimplerétur, quod dictum est per Isaíam prophétam dicéntem: “Ecce puer meus, quem elégi, diléctus meus, in quo bene plácuit ánimae meae; ponam Spíritum meum super eum, et iudícium géntibus nuntiábit. Non conténdet neque clamábit, neque áudiet áliquis in platéis vocem eíus. Arúndinem quassátam non confrínget et linum fúmigans non exstínguet, donec eíciat ad victóriam iudícium; et in nómine eíus gentes sperábunt.” En ce temps là : Les pharisiens, étant sortis, tinrent conseil contre Lui, sur les moyens de Le perdre. Mais Jésus, le sachant, S’éloigna de là ; et beaucoup Le suivirent, et Il les guérit tous. Et Il leur ordonna de ne pas le faire connaître, afin que s’accomplît ce qui avait été dit par le prophète Isaïe : Voici Mon Serviteur, que J’ai choisi ; Mon Bien-aimé, en qui Mon âme a mis toutes ses complaisances. Je ferai reposer sur Lui Mon Esprit, et Il annoncera la justice aux nations. Il ne disputera point, Il ne criera point, et personne n’entendra Sa voix dans les places publiques. Il ne brisera pas le roseau cassé, et Il n’éteindra pas la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’Il ait amené le triomphe de la justice. Et les nations espéreront en Son nom.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 24, 1-3
Ad te, Dómine, levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam: neque irrídeant me inimíci mei: étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Vers Toi, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; mon Dieu, je mets ma confiance en Toi, que je n’aie pas à rougir. Et que mes ennemis ne se moquent point de moi, car tous ceux qui espèrent en Toi, ne seront pas confondus.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Réspice, Dómine, múnera supplicántis Ecclésiæ, et pro credéntium sanctificatiónis increménto suménda concéde. Per Christum.
Communio Communion
Ioann. 6, 57
Qui mandúcat meam carnem, et bibit meum sánguinem, in me manet, et ego in eo, dicit Dóminus. Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang demeure en Moi, et Moi en lui, dit le Seigneur.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Sumptis munéribus, quæsumus, Dómine, ut, cum frequentatióne mystérii, crescat nostræ salútis efféctus. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 16, 15
Ego autem cum iustítia apparébo in conspéctu tuo; satiábor dum manifestábitur glória tua.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 83, 4-5
Passer invénit sibi domum et turtur nidum, ubi repónat pullos suos. Altária tua, Dómine virtútum, Rex meus, et Deus meus! Beáti qui hábitant in domo tua, in sæculum sæculi laudábunt te.
Vel: Io 6, 57
Qui mandúcat meam carnem et bibit meum sánguinem, in me manet et ego in eo, dicit Dóminus.