Messe du dimanche 5 août 2018 - XVIIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XVIII per annum XVIIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XVIII per annum XVIIIème dimanche dans l'année


éditer éditer
Introitus Introït
Isai. 55, 1
SITIÉNTES, veníte ad aquas, dicit Dóminus: et qui non habétis prétium, veníte, et bíbite cum laetítia. Ps. 77, 1 Atténdite, pópule meus, legem meam: inclináte aurem vestram in verba oris mei. V/. Glória Patri. Vous qui avez soif, venez aux sources, dit le Seigneur, et vous qui n’avez pas de quoi payer, venez et buvez avec joie. Ps. Mon peuple, écoutez ma loi ; prêtez l’oreille aux paroles de ma bouche. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Collecta
Adésto, Dómine, fámulis tuis, et perpétuam benignitátem largíre poscéntibus, ut his, qui te auctórem et gubernatórem gloriántur habére, et creáta restáures, et restauráta consérves. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Rends-Toi présent, Seigneur, à Tes serviteurs qui T'implorent, en leur prodiguant Ton inépuisable bonté ; c'est leur fierté de T'avoir pour Créateur et Providence, restaure (en eux) ce qui T'est agréable et maintiens ensuite ce qui aura été restauré. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Exodus (16,2-4.12-15)
In diebus illis: Murmurávit omnis congregátio filiórum Israel contra Móysen et Áaron in solitúdine, dixerúntque fílii Israel ad eos: “Útinam mórtui essémus per manum Dómini in terra Aegýpti, quando sedebámus super ollas cárnium et comedebámus panem in saturitáte. Cur eduxístis nos in desértum istud, ut occiderétis omnem coetum fame?” Dixit autem Dóminus ad Móysen: “Ecce ego pluam vobis panes de caelo; egrediátur pópulus et cólligat, quae suffíciunt per síngulos dies, ut tentem eum, utrum ámbulet in lege mea an non. “Audívi murmuratiónes filiórum Israel. Lóquere ad eos: Véspere comedétis carnes et mane saturabímini pánibus scietísque quod ego sum Dóminus Deus vester.” Factum est ergo véspere, et ascéndens cotúrnix opéruit castra; mane quoque ros iácuit per circúitum castrórum. Cumque operuísset superfíciem desérti, appáruit minútum et squamátum in similitúdinem pruínae super terram. Quod cum vidíssent fílii Israel, dixérunt ad ínvicem: “Mánhu?” (quod signíficat: “Quid est hoc?”). Ignorábant enim quid esset. Quibus ait Móyses: “Iste est panis, quem dedit Dóminus vobis ad vescéndum. En ces jours là : Les enfants d’Israël murmurèrent tous contre Moïse et Aaron dans le désert, en leur disant : Plût à Dieu que nous fussions morts dans l’Egypte par la main du Seigneur, lorsque nous étions assis près des marmites pleines de viandes et que nous mangions du pain à satiété ! Pourquoi nous avez-vous amenés dans ce désert, pour y faire mourir de faim tout le peuple ? Alors le Seigneur dit à Moïse : Je vais vous faire pleuvoir des pains du ciel ; que le peuple aille en amasser ce qui lui suffira pour chaque jour, afin que j’éprouve s’il marche ou non dans ma loi.  J’ai entendu les murmures des enfants d’Israël ; dis-leur : Vous mangerez ce soir de la chair, et au matin vous serez rassasiés de pains, et vous saurez que je suis le Seigneur votre Dieu. Et il vint donc le soir un grand nombre de cailles qui couvrirent tout le camp, et le matin il y eut aussi une couche de rosée tout autour du camp. Et la surface de la terre en étant couverte, on vit paraître dans le désert quelque chose de menu et comme pilé au mortier, qui ressemblait à de la gelée blanche sur la terre. Ce que les enfants d’Israël ayant vu, ils se dirent l’un à l’autre : Manhu, c’est-à-dire : Qu’est-ce que cela ? Car ils ne savaient ce que c’était. Moïse leur dit : C’est là le pain que le Seigneur vous donne à manger.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Graduale Graduel
Ps. 144, 15-16
R/. Oculi ómnium in te sperant, Dómine: et tu das illis escam in témpore opportúno. V/. Aperis tu manum tuam: et imples omne ánimal benedictióne. R/. Les yeux de tous espèrent en Toi, Seigneur : et Tu leur donnes leur nourriture en son temps. V/. Tu ouvres Ta main : * et Tu combles de bénédictions tout ce qui a vie.
Lectio II IIème lecture
éditer éditer
Ad Ephesios (4,17.20-24)
Fratres: Hoc ígitur dico et testíficor in Dómino, ut iam non ambulétis, sicut et gentes ámbulant in vanitáte sensus sui. Vos autem non ita didicístis Christum, si tamen illum audístis et in ipso edócti estis, sicut est véritas in Iésu: depónere vos secúndum prístinam conversatiónem véterem hóminem, qui corrúmpitur secúndum desidéria erróris, renovári autem spíritu mentis vestrae et indúere novum hóminem, qui secúndum Deum creátus est in iustítia et sanctitáte veritátis. Frères : Voici ce que je dis et ce que je vous atteste (conjure) dans le Seigneur : c’est que vous ne marchiez plus comme les païens (gentils), qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris le Christ, si du moins vous l’avez entendu, si vous avez été instruits à son égard, conformément à ce qui est la vérité en Jésus, à vous dépouiller, en ce qui concerne votre conduite antérieure, du vieil homme qui se corrompt en suivant les passions trompeuses (par les désirs de l’erreur), à vous renouveler quant à l’esprit de votre intelligence (âme) et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté de la vérité.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
Ps. 87, 2
R/. Allelúia. V/. Dómine Deus salútis meae, in die clamávi et nocte coram te. R/. Alléluia. V/. Seigneur, Dieu de mon salut, devant Toi, jour et nuit, j'ai crié.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Io (6,24-35)
In illo tempore: Cum vidísset turba quia Iésus non esset ibi neque discípuli eíus, ascendérunt ipsi navículas et venérunt Caphárnaum quaeréntes Iésum. Et cum inveníssent eum trans mare, dixérunt ei: “Rábbi, quando huc venísti?” Respóndit eis Iésus et dixit: “Amen, amen dico vobis: Quǽritis me, non quia vidístis signa, sed quia manducástis ex pánibus et saturáti estis. Operámini non cibum, qui perit, sed cibum, qui pérmanet in vitam aetérnam, quem Fílius hóminis vobis dabit; hunc enim Pater signávit Deus!” Dixérunt ergo ad eum: “Quid faciémus, ut operémur ópera Dei?” Respóndit Iésus et dixit eis: “Hoc est opus Dei, ut credátis in eum, quem misit ille.” Dixérunt ergo ei: “Quod ergo tu facis signum, ut videámus et credámus tibi? Quid operáris? Patres nostri manna manducavérunt in desérto, sicut scriptum est: ‘Pánem de caelo dedit eis manducáre.’” Dixit ergo eis Iésus: “Amen, amen dico vobis: Non Móyses dedit vobis panem de caelo, sed Pater meus dat vobis panem de caelo verum; panis enim Dei est, qui descéndit de caelo et dat vitam mundo.” Dixérunt ergo ad eum: “Dómine, semper da nobis panem hunc.” Dixit eis Iésus: “Ego sum panis vitae. Qui venit ad me, non esúriet; et, qui credit in me, non sítiet umquam. En ce temps là : La foule, ayant donc vu que Jésus n’était pas là, non plus que ses disciples, monta dans les barques, et vint à Capharnaüm, cherchant Jésus. Et l’ayant trouvé de l’autre côté de la mer, ils lui dirent : Maître, quand êtes-vous venu ici ? Jésus leur répondit : En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains, et que vous avez été rassasiés. Travaillez en vue d’obtenir, non la nourriture qui périt, mais celle qui demeure pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que Dieu le Père a marqué de son sceau. Ils lui dirent donc : Que ferons-nous pour faire les œuvres de Dieu ? Jésus leur répondit : L’œuvre de Dieu est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. Ils lui dirent : Quel miracle faites-vous donc, afin que nous voyions et que nous croyions en vous ? que faites-vous ? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, ainsi qu’il est écrit : Il leur a donné à manger le pain du ciel. Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain du ciel, mais c’est mon Père qui vous donne le vrai pain du ciel. Car le pain de Dieu est celui qui descend du ciel, et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent donc : Seigneur, donnez-nous toujours ce pain. Jésus leur dit : Je suis le pain de vie ; celui qui vient à moi n’aura pas faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Exodi 32, 11, 13 et 14
Precátus est Móyses in conspéctu Dómini Dei sui, et dixit: Quare, Dómine, irásceris in pópulo tuo ? Parce irae ánimae tuae: meménto Abraham, Isaac, et Iacob, quibus iurásti dare terram fluéntem lac et mel. Et placátus factus est Dóminus de malignitáte, quam dixit fácere pópulo suo. Moïse conjurait le Seigneur son Dieu, en disant: Seigneur, pourquoi Ta fureur s'allume-t-elle contre Ton peuple ? Que Ta colère s'apaise, et souviens-Toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël auxquels Tu as juré : Je donnerai cette terre où coule le lait et le miel. Alors le Seigneur S'apaisa, et Il résolut de ne point faire à Son peuple le mal qu'Il lui voulait faire.
Super oblata
Prière sur les oblats
éditer éditer
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
éditer éditer
Super oblataPrière sur les oblats
Propítius, Dómine, quæsumus, hæc dona sanctífica, et, hóstiæ spiritális oblatióne suscépta, nosmetípsos tibi pérfice munus ætérnum. Per Christum.
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer
éditer éditer
Communio Communion
Sap. 16, 20
Panem de caelo dedísti nobis, Dómine, habéntem omne delectaméntum, et omnem sapórem suavitátis. Tu as nourri Ton peuple de la nourriture des Anges, et Tu leur as donné du ciel un pain ayant en lui toutes les douceurs et tous les goûts exquis.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
éditer éditer
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Quos cælésti récreas múnere, perpétuo, Dómine, comitáre præsídio, et, quos fovére non désinis, dignos fíeri sempitérna redemptióne concéde. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
éditer éditer
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 69, 2.6
Deus, in adiutórium meum inténde; Dómine, ad adiuvándum me festína. Adiútor meus et liberátor meus es tu; Dómine, ne moréris.
éditer éditer
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Sap 16, 20
Panem de cælo dedísti nobis, Dómine, habéntem omne delectaméntum, et omnem sapórem suavitátis.
Vel: Io 6, 35 Ego sum panis vitæ, dicit Dóminus. Qui venit ad me non esúriet, et qui credit in me non sítiet.