Messe du vendredi 5 octobre 2018 -

Hebdomada XXVI per annum XXVIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi


Introitus Introït
Dan. 3, 31
OMNIA, quae fecísti nobis, Dómine, in vero iudício fecísti, quia peccávimus tibi, et mandátis tuis non obedívimus: sed da glóriam nómini tuo, et fac nobíscum secúndum multitúdinem misericórdiae tuae. Ps. 118, 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. Omnia. Tout ce que Tu nous as fait, Seigneur, c’est par une justice véritable que Tu l’as fait ; car nous avons péché contre Toi et nous n’avons point obéi à Tes commandements : mais donne gloire à Ton nom et agis à notre égard selon la multitude de Tes miséricordes. Ps. Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Collecta
Deus, qui omnipoténtiam tuam parcéndo máxime et miserándo maniféstas, multíplica super nos grátiam tuam, ut, ad tua promíssa curréntes, cæléstium bonórum fácias esse consórtes. Per Dominum. Dieu, Toi qui révèles surtout Ta toute-puissance en pardonnant et en faisant miséricorde, répands inlassablement en nous Ta grâce, pour que, nous hâtant vers Tes promesses, nous devenions participants des biens célestes.
Lectio I Ière lecture
Iob (38,1.12-21;40,3-5)
Respóndens autem Dóminus Iob de túrbine dixit: Numquid in diébus tuis praecepísti dilúculo et assignásti aurórae locum suum, et, cum extréma terrae tenéres, excússi sunt ímpii ex ea? Vertétur in lutum signátum et stabit sicut vestiméntum. Cohibétur ab ímpiis lux sua, et bráchium excélsum confringétur. Numquid ingréssus es scaturígines maris et in novíssimis abýssi deambulásti? Numquid apértae sunt tibi portae mortis, et óstia tenebrósa vidísti? Numquid considerásti latitúdinem terrae? Índica mihi, si nosti ómnia: In qua via lux hábitet, et tenebrárum quis locus sit; ut ducas unumquódque ad términos suos et intéllegas sémitas domus eíus? Novísti, nam tunc natus eras, et númerus diérum tuórum multus! Respóndens autem Iob Dómino dixit: “Ecce levíter locútus sum, quid respondébo tibi? Manum meam ponam super os meum. Unum locútus sum, quod non repétam, et álterum, quibus ultra non addam.” Le Seigneur parla à Job du milieu d’un tourbillon, et lui dit : Quel est celui qui obscurcit les pensées par des discours inconsidérés (mêle des sentences à des discours maladroits) ? Ceins tes reins comme un homme (de cœur) ; Je t’interrogerai, et tu Me répondras. Où étais-tu quand Je jetais les fondements de la terre ? Dis-le-Moi, si tu as de l’intelligence. Sais-tu qui en a réglé les mesures, ou qui a tendu sur elle le cordeau ? Sur quoi ses bases sont-elles affermies ? ou qui a posé sa pierre angulaire, tandis que les astres du matin Me louaient ensemble, et que les fils de Dieu poussaient des cris de joie ? Qui a (r)enfermé la mer avec des portes (digues), lorsqu’elle s’élançait comme (sortant) du (d’un) sein maternel, lorsque Je lui donnais les nuées pour vêtement, et que Je l’enveloppais d’obscurité comme de langes d’enfant ? Je l’ai resserrée dans mes limites ; je lui ai mis des barrières et des portes (un verrou et une porte à deux battants) ; et J’ai dit : Tu viendras jusqu'ici, et tu ne passeras pas plus loin, et tu briseras là l’orgueil de tes flots. Est-ce toi qui, depuis ta naissance, as donné des ordres à l’étoile du matin, et qui as montré sa place à l’aurore ? Job, répondant au Seigneur, lui dit : Moi qui ai parlé avec légèreté (légèrement), que puis-je répondre ? Je n’ai qu’à mettre (mettrai) ma main sur ma bouche. J’ai dit une chose, et puissé-je ne l’avoir pas dite, et une autre encore, et je n’ajouterai rien de plus.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 144, 15-16
R/. Oculi ómnium in te sperant, Dómine: et tu das illis escam in témpore opportúno. V/. Aperis tu manum tuam: et imples omne ánimal benedictióne. R/. Les yeux de tous espèrent en Toi, Seigneur : et Tu leur donnes leur nourriture en son temps. V/. Tu ouvres Ta main : * et Tu combles de bénédictions tout ce qui a vie.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 107, 2
R/. Allelúia. V/. Parátum cor meum, Deus, parátum cor meum: cantábo et psallam tibi, glória mea. R/. Alléluia. V/. Mon cœur est prêt, ô Dieu, mon cœur est prêt ; je chanterai, et je célébrerai Tes louanges sur la cithare, ô Toi qui es ma gloire.
Evangelium Evangile
Luc (10,13-16)
In illo tempore: Dixit Iesus: Vae tibi, Chorázin! Vae tibi, Bethsáida! Quia si in Tyro et Sidóne factae fuíssent virtútes, quae in vobis factae sunt, olim in cilício et cínere sedéntes paeníterent. Verúmtamen Tyro et Sidóni remíssius erit in iudício quam vobis. Et tu, Caphárnaum, numquid usque in caelum exaltáberis? Usque ad inférnum demérgeris! Qui vos audit, me audit; et, qui vos spernit, me spernit; qui autem me spernit, spernit eum, qui me misit.” En ce temps là : Jésus dit : Malheur à toi, Corozaïn ! malheur à toi, Bethsaïde ! car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, depuis longtemps elles auraient fait pénitence, revêtues d’un sac et assises dans la cendre. C’est pourquoi, au jugement, il y aura moins de rigueur pour Tyr et pour Sidon que pour vous. Et toi, Capharnaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras plongée jusque (au fond de) dans l’enfer. Celui qui vous écoute, m’écoute ; celui qui vous méprise, me méprise. Et celui qui me méprise, méprise celui qui m’a envoyé.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 136, 1
Super flúmina Babylónis illic sédimus, et flévimus: dum recordarémur tui, Sion. Au bord des fleuves de Babylone, nous nous sommes assis, et nous avons pleuré en nous souvenant de toi, Sion.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Concéde nobis, miséricors Deus, ut hæc nostra oblátio tibi sit accépta, et per eam nobis fons omnis benedictiónis aperiátur. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 118, 49-50
Meménto verbi tui servo tuo, Dómine, in quo mihi spem dedísti: haec me consoláta est in humilitáte mea. Souviens-Toi, Seigneur, de Ta parole à Ton serviteur, de cette parole en laquelle Tu m’as donné l’espérance ; c’est elle qui m’a consolé dans mon humiliation.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Sit nobis, Dómine, reparátio mentis et córporis cæléste mystérium, ut simus eius in glória coherédes, cui, mortem ipsíus annuntiándo, compátimur. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Dan 3, 31.29.30.43.42
Omnia, quæ fecísti nobis, Dómine, in vero iudício fecísti, quia peccávimus tibi, et mandátis tuis non oboedívimus; sed da glóriam nómini tuo, et fac nobíscum secúndum multitúdinem misericórdiæ tuæ. Tout ce que Tu nous as fait, Seigneur, c’est par une justice véritable que Tu l’as fait ; car nous avons péché contre Toi et nous n’avons point obéi à Tes commandements : mais donne gloire à Ton nom et agis à notre égard selon la multitude de Tes miséricordes.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 118, 49-50
Meménto verbi tui servo tuo, Dómine, in quo mihi spem dedísti; hæc me consoláta est in humilitáte mea. Souviens-Toi, Seigneur, de Ta parole à Ton serviteur, de cette parole en laquelle Tu m’as donné l’espérance ; c’est elle qui m’a consolé dans mon humiliation.
Vel: 1 Io 3, 16
In hoc cognóvimus caritátem Dei: quóniam ille ánimam suam pro nobis pósuit; et nos debémus pro frátribus ánimas pónere. En cela nous avons connu l'amour de Dieu : car Il a livré Sa vie pour nous ; et nous devons pour nos frères, livrer notre vie.