Messe du samedi 17 novembre 2018

Hebdomada XXXII per annum XXXIIème semaine dans l'année
Sabbato Sabbato
S. Elisabeth Hungariae, religiosae Ste Élisabeth de Hongrie, religieuse
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introit
Ps. 118, 75 et 120 Ps. 118, 75 et 120
COGNÓVI, Dómine, quia ǽquitas iudícia tua, et in veritáte tua humiliásti me: confíge timóre tuo carnes meas, a mandátis tuis tímui. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. ibid., 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. ℣. Glória Patri. J'ai reconnu, Seigneur, que Tes jugements sont équitables, et que Tu m'as humilié selon Ta justice. Transperce ma chair par Ta crainte; je redoute Tes jugements. Ps. ibid. 1 Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui beátæ Elísabeth tribuísti in paupéribus Christum cognóscere ac venerári, da nobis, eius intercessióne, egénis et tribulátis iugi caritáte servíre. Per Dóminum. Dieu, Tu as donné à la bienheureuse Élisabeth de reconnaître et de vénérer le Christ dans les pauvres, accorde-nous, par son intercession, de servir avec une inépuisable charité ceux qui sont dans le besoin et l'affliction.
Lectio I Ière lecture
Ioannis I (3,14-18) Jean I (3,14-18)
Carissimi: Nos scimus quóniam transívimus de morte in vitam, quóniam dilígimus fratres; qui non díligit, manet in morte. Omnis, qui odit fratrem suum, homicída est, et scitis quóniam omnis homicída non habet vitam aetérnam in semetípso manéntem. In hoc nóvimus caritátem, quóniam ille pro nobis ánimam suam pósuit; et nos debémus pro frátribus ánimas pónere. Qui habúerit substántiam mundi et víderit fratrem suum necésse habére et cláuserit víscera sua ab eo, quómodo cáritas Dei manet in eo? Filíoli, non diligámus verbo nec lingua sed in ópere et veritáte. Très chers : Nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. Celui qui n'aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un homicide; et vous savez qu'aucun homicide n'a la vie éternelle demeurant en lui. A ceci nous avons connu l'amour de Dieu: c'est qu'Il a donné Sa vie pour nous; et nous devons aussi donner notre vie pour nos frères. Si quelqu'un possède les biens de ce monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui? Mes petits enfants, n'aimons pas en paroles ni avec la langue, mais par les actes et en vérité.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 5 Ps. 44,5
℟. Spécie tua, et pulchritúdine tua inténde, próspere procéde, et regna. ℣. Propter veritátem, et mansuetúdinem, et iustítiam: et dedúcet te mirabíliter déxtera tua. ℟. Avec Ta gloire et Ta majesté, avance, marche victorieusement, et règne, ℣. Pour la vérité, la douceur et la justice; et Ta droite Te conduira merveilleusement.
Allelúia Alléluia
Ps. 44, 15 et 16
℟. Allelúia. ℣. Adducéntur Regi vírgines post eam: próximae eius afferéntur tibi in laetítia. ℟. Alléluia. ℣. Des vierges seront amenées au Roi après elle; ses compagnes Te seront présentées dans la joie.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (6,27-38)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: vobis dico, qui audítis: Dilígite inimícos vestros, bene fácite his, qui vos odérunt; benedícite male dicéntibus vobis, oráte pro calumniántibus vos. Ei, qui te pércutit in maxíllam, praebe et álteram; et ab eo, qui aufert tibi vestiméntum, étiam túnicam noli prohibére. Omni peténti te tríbue; et ab eo, qui aufert, quae tua sunt, ne repétas. Et prout vultis, ut fáciant vobis hómines, fácite illis simíliter. Et si dilígitis eos, qui vos díligunt, quae vobis est grátia? Nam et peccatóres diligéntes se díligunt. Et si bene fecéritis his, qui vobis bene fáciunt, quae vobis est grátia? Si quidem et peccatóres idem fáciunt. Et si mútuum dedéritis his, a quibus sperátis recípere, quae vobis grátia est? Nam et peccatóres peccatóribus fenerántur, ut recípiant aequália. Verúmtamen dilígite inimícos vestros et bene fácite et mútuum date nihil desperántes; et erit merces vestra multa, et éritis fílii Altíssimi, quia ipse benígnus est super ingrátos et malos. Estóte misericórdes, sicut et Pater vester miséricors est. Et nolíte iudicáre et non iudicabímini; et nolíte condemnáre et non condemnabímini. Dimíttite et dimittémini; date, et dábitur vobis: mensúram bonam, confértam, coagitátam, supereffluéntem dabunt in sinum vestrum; eádem quippe mensúra, qua mensi fuéritis, remetiétur vobis.” En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : à vous qui M’écoutez, Je dis : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent.  Bénissez ceux qui vous maudissent, et priez pour ceux qui vous calomnient.   Et à celui qui te frappe sur une joue, présente encore l’autre ; et celui qui te prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre aussi ta tunique.  Donne à quiconque te demande, et ne redemande pas ton bien à celui qui s’en empare.  Et ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le-leur vous aussi, pareillement.  Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? car les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.  Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quel gré vous en saura-t-on ? car les pécheurs aussi font cela.  Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? car les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs, afin de recevoir la pareille.  Mais vous, aimez vos ennemis, faites du bien, et donnez beaucoup sans en rien espérer, et votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et les méchants. Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés ; pardonnez, et on vous pardonnera. Donnez, et on vous donnera : on versera dans votre sein une bonne mesure, pressée, et secouée, et qui débordera. Car la même mesure avec laquelle vous aurez mesuré servira de mesure pour vous.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 44, 10
Fíliae regum in honóre tuo, ástitit regína a dextris tuis in vestítu deauráto, circúmdata varietáte. (T. P. Allelúia.) Les filles des rois en Ton honneur, la reine se tient à Ta droite, en vêtements tissus d'or, couverte de broderies.
Communio Communion
Matth. 25, 4 et 6 Mt 25,4 et 6
Quinque prudéntes vírgines accepérunt óleum in vasis suis cum lampádibus: média autem nocte clamor factus est: Ecce sponsus venit: exíte óbviam Christo Dómino. (T. P. Allelúia.) Les cinq vierges sages prirent de l'huile dans leurs vases avec leurs lampes : au milieu de la nuit, un cri se fit entendre: Voici l'époux qui vient; allez au-devant du Christ Seigneur. (T.P. Alléluia).
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word