Messe du jeudi 6 décembre 2018

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 24, 1-3 Ps. 24, 1-3
AD te levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam: neque irrídeant me inimíci mei: étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Ps. ibid., 4 Vias tuas, Dómine, demónstra mihi: et sémitas tuas édoce me. Vers Toi, ô mon Dieu, j'ai élevé mon âme. En Toi j'ai mis ma confiance, et je sais que je n'aurai point à en rougir. En vain les ennemis de mon salut riront de ma patience : quiconque T'attend ne sera point confondu. Ps. Seigneur, viens me montrer la voie qui conduit à Toi; viens m'apprendre Tes divins sentiers.
Collecta Collecte
Excita, Dómine, poténtiam tuam, et magna nobis virtúte succúrre, ut, quod nostra peccáta præpédiunt, grátia tuæ propitiatiónis accéleret. Per Dóminum. Fais paraître Ta puissance, Seigneur, et, avec grande force, viens à notre secours, afin que les obstacles dressés par nos péchés cèdent bientôt devant Ta grâce miséricordieuse.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri lsaiæ prophétæ (26,1-6)
In die illa, cantábitur cánticum istud in terra Iúdæ: “Urbs fortis nobis in salútem; pósuit muros et antemurále. Aperíte portas, et ingrediátur gens iústa, quae servat fidem. Propósitum eíus est firmum; servábis pacem, quia in te sperávit. Speráte in Dóminum in sǽculis ætérnis, Dóminus est petra ætérna. Quia evértit habitántes in excélso, civitátem sublímem humiliábit; humiliábit eam usque ad terram, détrahet eam usque ad púlverem. Conculcábit eam pes, pedes páuperis, gressus egenórum. En ce jour là, on chantera ce cantique dans la terre de Juda : Sion est notre ville forte; le Sauveur en sera la muraille et le boulevard. Ouvrez les portes, et qu'un peuple juste y entre, observateur de la vérité. L'erreur ancienne a disparu; Vous conserverez la paix, la paix, car nous avons espéré en Toi. Espérez dans le Seigneur dans les siècles éternels. Le Seigneur est la fondation, à jamais. Car Il abaissera ceux qui habitent dans les hauteurs, Il humiliera la ville superbe; Il l'humiliera jusqu'à terre, Il la fera descendre jusque dans la poussière. Elle sera foulée aux pieds, aux pieds du pauvre, sous les pas des indigents.
Graduale Graduel
Ps. 117, 8-9 Ps. 117, 8-9
℟. Bonum est confídere in Dómino, quam confídere in hómine. ℣. Bonum est speráre in Dómino, quam speráre in princípibus. ℟. Il vaut mieux se confier au Seigneur que de se confier dans l'homme. ℣. Il vaut mieux espérer au Seigneur, plutôt que d'espérer dans les princes.
Allelúia Alléluia
Ps. 84, 8 Ps. 84, 8
℟. Allelúia. ℣. Osténde nobis, Dómine, misericórdiam tuam: et salutáre tuum da nobis. ℟. Alléluia. ℣. Fais paraître sur nous, Seigneur, Ta miséricorde, et donne-nous le Sauveur que Tu nous prépares.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (7,21-27)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Non omnis, qui dicit mihi: ‘Dómine, Dómine’, intrábit in regnum caelórum, sed qui facit voluntátem Patris mei, qui in caelis est. Multi dicent mihi in illa die: ‘Dómine, Dómine, nonne in tuo nómine prophetávimus, et in tuo nómine daemónia eiécimus, et in tuo nómine virtútes multas fécimus?’ Et tunc confitébor illis: Numquam novi vos; discédite a me, qui operámini iniquitátem. Omnis ergo, qui audit verba mea haec et facit ea, assimilábitur viro sapiénti, qui aedificávit domum suam supra petram. Et descéndit plúvia, et venérunt flúmina, et flavérunt venti et irruérunt in domum illam, et non cécidit; fundáta enim erat supra petram. Et omnis, qui audit verba mea haec et non facit ea, símilis erit viro stulto, qui aedificávit domum suam supra arénam. Et descéndit plúvia, et venérunt flúmina, et flavérunt venti et irruérunt in domum illam, et cécidit, et fuit ruína eíus magna.” En ce temps là, Jésus dit à Ses disciples : Ce ne sont pas tous ceux qui Me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des Cieux ; mais celui qui fait la volonté de Mon Père qui est dans les Cieux, celui-là entrera dans le royaume des Cieux. Beaucoup Me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en Votre nom, et chassé les démons en Votre nom, et fait de nombreux miracles en Votre nom ? Et alors Je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de Moi, vous qui commettez l’iniquité. Ainsi donc, quiconque entend ces paroles que Je dis et les met en pratique, sera comparé à un homme sage, qui a bâti sa maison sur la pierre. Et la pluie est tombée, et les torrents sont venus, et les vents ont soufflé et se sont précipités sur cette maison, et elle ne s’est point écroulée ; car elle était fondée sur la pierre. Et quiconque entend ces paroles que Je dis et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé, qui a bâti sa maison sur le sable. Et la pluie est tombée, et les torrents sont venus, et les vents ont soufflé et se sont précipités sur cette maison, et elle s’est écroulée, et sa ruine a été grande.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 24, 1-3
Ad te, Dómine, levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam: neque irrídeant me inimíci mei: étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Vers Toi, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; mon Dieu, je mets ma confiance en Toi, que je n’aie pas à rougir. Et que mes ennemis ne se moquent point de moi, car tous ceux qui espèrent en Toi, ne seront pas confondus.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO I DE ADVENTU Ière PREFACE DE L'AVENT
De duobus adventibus Christi Des deux avènements du Christ
Vere dignum et iustum est, aequum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens aetérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Qui, primo advéntu in humilitáte carnis assúmptae, dispositiónis antíquae munus implévit, nobísque salútis perpétuae trámitem reserávit: ut, cum secúndo vénerit in suae glória maiestátis, manifésto demum múnere capiámus, quod vigilántes nunc audémus exspectáre promíssum.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia caeléstis exércitus, hymnum glóriae tuae cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur.
Lui qui lors de Son premier Avènement a pris chair dans l'humilité, S'est acquitté du devoir qui Lui incombait par Ta disposition ancienne, et nous a ouvert le chemin du salut éternel ; c'est pourquoi lors de Sa seconde venue dans la gloire, de Sa majesté, nous recevrons de façon manifeste Son don, que nous osons désormais espérer et pour laquelle nous veillons.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 84, 13 Ps. 84, 13
Dóminus dabit benignitátem: et terra nostra dabit fructum suum. Le Seigneur répandra sur nous Son bienfait, et notre terre produira son fruit.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word