Messe du samedi 8 décembre 2018 - CONCEPTION IMMACULEE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Sabbato Samedi
IN CONCEPTIONE IMMACULATA BEATAE MARIAE VIRGINIS CONCEPTION IMMACULEE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
Sollemnitas Solennité


Introitus Introït
Isai. 61, 10
GAUDENS gaudébo in Dómino, et exsultábit ánima mea in Deo meo: quia índuit me vestiméntis salútis: et induménto iustítiae circúmdedit me, quasi sponsam ornátam monílibus suis. Ps. 29, 2 Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me: nec delectásti inimícos meos super me. V/. Glória Patri. Je me réjouirai avec effusion dans le Seigneur, et mon âme sera ravie d'allégresse en mon Dieu; car Il m'a revêtu des vêtements du salut, et Il m'a entouré des ornements de la justice, comme un époux orné d'une couronne, et comme une épouse parée de ses bijoux. Ps. 29,2 Je T'exalterai, Seigneur, parce que Tu m'as relevé, et que Tu n'as pas réjoui mes ennemis à mon sujet.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui per immaculátam Vírginis Conceptiónem dignum Fílio tuo habitáculum præparásti, quæsumus, ut, qui ex morte eiúsdem Fílii tui prævísa, eam ab omni labe præservásti, nos quoque mundos, eius intercessióne, ad te perveníre concédas. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, qui par la Conception immaculée de la Vierge as préparé à Ton fils une demeure digne de Lui, nous T'en prions, par l'intercession de celle que Tu as préservée de toute tâche en considération de la mort de Ton Fils, fais-nous parvenir, purifiés nous aussi, jusqu'à Toi. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Génesis (3,9-15.20) Genèse (3,9-15.20)
Postquam comedit Adam de ligno, vocavít eum Dóminus Deus Adam et dixit ei: “Ubi es?” Qui ait: “Vocem tuam audívi in paradíso et tímui eo quod nudus essem et abscóndi me.” Cui dixit: “Quis enim indicávit tibi quod nudus esses, nisi quod ex ligno, de quo tibi praecéperam, ne coméderes, comedísti?” Dixítque Adam: “Múlier, quam dedísti sóciam mihi, ipsa dedit mihi de ligno, et comédi.” Et dixit Dóminus Deus ad mulíerem: “Quid hoc fecísti?” Quae respóndit: “Sérpens decépit me, et comédi.” Et ait Dóminus Deus ad serpéntem: “quia fecísti hoc, maledíctus es inter ómnia pécora et omnes béstias agri! Super pectus tuum gradiéris et púlverem cómedes cunctis diébus vitae tuae. Inimicítias ponam inter te et mulíerem et semen tuum et semen illíus; ipsum cónteret caput tuum, et tu cónteres calcáneum eíus.” Et vocávit Adam nomen uxóris suae Eva, eo quod mater esset cunctórum vivéntium. Après qu'Adam eût mangé du fruit de l'arbre, le Seigneur Dieu appela Adam, et lui dit: Où es-tu ? Adam lui répondit: J'ai entendu Ta voix dans le paradis, et j'ai eu peur, parce que j'étais nu; c'est pourquoi je me suis caché. Le Seigneur lui répondit: Et d'où as-tu su que tu étais nu, sinon de ce que tu as mangé du fruit de l'arbre dont Je t'avais défendu de manger? Adam lui répondit: La femme que Tu m'as donnée pour compagne m'a présenté du fruit de cet arbre, et j'en ai mangé. Le Seigneur dit a la femme: Pourquoi as-tu fait cela? Elle répondit: Le serpent m'a trompée; et j'ai mangé. Alors le Seigneur Dieu dit au serpent: Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux et toutes les bêtes de la terre: tu ramperas sur le ventre, et tu mangeras la terre tous les jours de ta vie. Je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre ta race et la sienne. Elle te brisera la tête, et tu tâcheras de la mordre par le talon. Et Adam donna à sa femme le nom d'Eve, parce qu'elle était la mère de tous les vivants.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Iudith 13, 23
R/. Benedícta es tu, Virgo María, a Dómino Deo excélso, prae ómnibus muliéribus super terram. V/. Ibid. 15, 10 Tu glória Ierúsalem, tu laetítia Israël, tu honorificéntia pópuli nostri. R/. Bénie êtes-vous, ô Vierge Marie, par le Seigneur Dieu très-Haut, plus que toutes les femmes sur la terre. V/. Vous, gloire de Jérusalem ; vous, joie d’Israël ; vous, honneur de notre peuple.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epístolae beáti Pauli apostoli ad Ephésios (1,3-6.11-12)
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iésu Christi, qui benedíxit nos in omni benedictióne spiritáli in caeléstibus in Christo, sicut elégit nos in ipso ante mundi constitutiónem, ut essémus sancti et immaculáti in conspéctu eíus in caritáte; qui praedestinávit nos in adoptiónem filiórum per Iésum Christum in ipsum, secúndum beneplácitum voluntátis suae, in laudem glóriae grátiae suae, in qua gratificávit nos in Dilécto, in quo étiam sorte vocáti sumus, praedestináti secúndum propósitum eíus, qui ómnia operátur secúndum consílium voluntátis suae, ut simus in laudem glóriae eíus, qui ante sperávimus in Christo. Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis dans le Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles, dans les Cieux! Il nous a élus en Lui avant la création du monde, par amour, pour que nous fussions saints et irréprochables devant Lui; nous ayant prédestinés à être Ses fils adoptifs, par Jésus-Christ, pour Lui-même, selon le bon plaisir de Sa volonté, à la louange et à la gloire de Sa grâce, par laquelle Il nous a rendus agréables à Ses yeux en Son Fils bien-aimé. C'est ainsi en Lui que nous avons été appelés par le sort, ayant été prédestinés suivant le dessein de Celui qui fait toutes choses selon le conseil de Sa volonté, pour que nous servions à la louange de Sa gloire, nous qui avons d'avance espéré au Christ.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
Cant. 4, 7
R/. Allelúia. V/. Tota pulchra es, María: et mácula originális non est in te. R/. Alléluia. V/. Vous êtes toute belle, ô Marie, et la tache originelle n’est pas en vous.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (1,26-38)
In mense sexto missus est ángelus Gábriel a Deo in civitátem Galilǽae, cui nomen Názareth, ad vírginem desponsátam viro, cui nomen erat Ióseph de domo David, et nomen vírginis María. Et ingréssus ad eam dixit: “Ave, grátia plena, Dóminus tecum.” Ipsa autem turbáta est in sermóne eíus et cogitábat qualis esset ista salutátio. Et ait ángelus ei: “Ne tímeas, María; invenísti enim grátiam apud Deum. Et ecce concípies in útero et páries fílium et vocábis nomen eíus Iésum. Hic erit magnus et Fílius Altíssimi vocábitur, et dabit illi Dóminus Deus sedem David patris eíus, et regnábit super domum Iácob in aetérnum, et regni eíus non erit finis.” Dixit autem María ad ángelum: “Quómodo fiet istud, quóniam virum non cognósco?” Et respóndens ángelus dixit ei: “Spíritus Sanctus supervéniet in te, et virtus Altíssimi obumbrábit tibi: ideóque et quod nascétur sanctum, vocábitur Fílius Dei. Et ecce Elísabeth cognáta tua et ipsa concépit fílium in senécta sua, et hic mensis est sextus illi, quae vocátur stérilis, quia non erit impossíbile apud Deum omne verbum.” Dixit autem María: “Ecce ancílla Dómini; fiat mihi secúndum verbum tuum.” Et discéssit ab illa ángelus. Au sixième mois, l'Ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une Vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph; et le nom de la Vierge était Marie. L'Ange, étant entré auprès d'elle, lui dit: Je vous salue, pleine de grâce; le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre les femmes. Elle, l'ayant entendu, fut troublée de ses paroles, et elle se demandait quelle pouvait être cette salutation. Et l'Ange lui dit: Ne craignez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant Dieu. Voici que vous concevrez dans votre sein, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé le Fils du Très-Haut; et le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David Son père, et Il régnera éternellement sur la maison de Jacob, et Son règne n'aura pas de fin. Alors Marie dit à l'Ange: Comment cela se fera-t-il? car Je ne connais point d'homme. L'Ange lui répondit: L'Esprit-Saint surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de Son ombre; c'est pourquoi le fruit saint qui naîtra de vous sera appelé le Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, votre parente, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et ce mois est le sixième de celle qui est appelée stérile; car il n'y a rien d'impossible à Dieu. Et Marie dit: Voici la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole. Et l'Ange s'éloigna d'elle.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Luc. 1, 28
Ave, María, grátia plena: Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, allelúia. Je vous salue, Marie, pleine de grâce : le Seigneur est avec vous : vous êtes bénie entre les femmes, alléluia.
Communio Communion
Gloriósa dicta sunt de te, María: quia fecit tibi magna qui potens est. Des choses glorieuses ont été dites de vous, Marie : parce que le Puissant vous a fait de grandes choses.