Messe du samedi 15 décembre 2018

Hebdomada II Adventus IIème semaine de l'Avent
Sabbato Sabbato
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Isai. 30, 30 Isai. 30, 30
PÓPULUS Sion, ecce Dóminus véniet ad salvándas gentes: et audítam fáciet Dóminus glóriam vocis suae in laetítia cordis vestri. Ps. 79, 2 Qui regis Israël, inténde: qui dedúcis, velut ovem, Ioseph. Peuple de Sion, voici le Seigneur qui vient pour sauver les nations ; et le Seigneur fera entendre Sa voix pleine de majesté, et votre cœur sera dans la joie. Ps. Écoute-nous, ô Toi qui gouvernes Israël, qui conduis Joseph comme une brebis!
Collecta Collecte
Oriátur, quǽsumus, omnípotens Deus, in córdibus nostris splendor glóriæ tuæ, ut, omni noctis obscuritáte subláta, fílios nos esse lucis Unigéniti tui maniféstet advéntus. Per Dóminum. Que se lève en nos cœoeurs, Dieu tout puissant, la splendeur de Ta gloire, en sorte que, chassant toutes les ténèbres de la nuit, la venue de Ton Fils unique nous fasse apparaître fils de lumière.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Sirácidae (48,1-4.9-11)
Et surréxit Elías prophéta quasi ignis, et verbum ipsíus quasi fácula ardébat. Qui indúxit in illos famem et zelo suo paucos fecit eos. Verbo Dómini contínuit caelum et deiécit de caelo ignem ter. Quam amplificátus es, Elías, in mirabílibus tuis! Et quis potest simíliter gloriári tibi? Qui recéptus es in túrbine ignis et in curru equórum igneórum; qui scriptus es parátus in témpora leníre iracúndiam Dómini ante furórem, convértere cor patris ad fílium et restitúere tribus Iácob. Beáti sunt, qui te vidérunt et in amicítia tua dormiérunt! Le prophète Elie se leva ensuite comme un feu, et sa parole brûlait comme une torche. Il amena contre eux la famine, et ceux qui l'irritaient par leur envie furent réduits à un petit nombre, car ils ne pouvaient supporter les préceptes du Seigneur. Par la parole du Seigneur, il ferma le ciel, et il fit tomber trois fois le feu du ciel. C'est ainsi qu'Elie acquit de la gloire par ses miracles. Qui donc peut se glorifier comme toi, toi qui as été enlevé dans un tourbillon de flammes, sur un char traîné par des chevaux de feu; toi dont il est écrit qu'au temps des jugements tu viendras adoucir la colère du Seigneur, réconcilier le coeur du père avec le fils, et rétablir les tribus d'Israël? Bienheureux ceux qui t'ont vu, et qui ont été honorés de ton amitié.
Graduale Graduel
Ps. 49, 2-3 et 5 Ps. 49, 2-3 et 5
℟. Ex Sion spécies decóris eius: Deus maniféste véniet. ℣. Congregáte illi sanctos eius, qui ordinavérunt testaméntum eius super sacrifícia. ℟. C'est de Sion que va briller l'éclat de Sa beauté : Il va paraître au grand jour, notre Dieu. ℣. Rassemblez autour de Lui Ses Saints, tous ceux qui ont contracté avec Lui une alliance scellée par le sacrifice.
Allelúia. Alléluia
Ps. 121, 1
℟. Allelúia. ℣. Laetátus sum in his, quae dicta sunt mihi: in domum Dómini íbimus. ℟. Alléluia. ℣. J'ai été joyeux quand on m'a dit : nous irons dans la maison du Seigneur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Mattháeum (17,10-13)
Descendéntibus illis de monte, interrogaverunt Iesum discipulis dicentes: “Némini dixéritis visiónem, donec Fílius hóminis a mórtuis resúrgat.” Et interrogavérunt eum discípuli dicéntes: “Quid ergo scribae dicunt quod Elíam opórteat primum veníre?” At ille respóndens ait: “Élias quidem ventúrus est et restítuet ómnia. Dico autem vobis quia Elías iam venit, et non cognovérunt eum, sed fecérunt in eo, quaecúmque voluérunt; sic et Fílius hóminis passúrus est ab eis.” Tunc intellexérunt discípuli quia de Ioánne Baptísta dixísset eis. Descendant de la montagnes Ses disciples interrogèrent Jésus alors, en disant: Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'il faut qu'Elie vienne auparavant? Mais Jésus leur répondit: Il est vrai qu'Elie doit venir, et qu'il rétablira toutes choses. Mais Je vous dis qu'Elie est déjà venu, et ils ne l'ont point connu, mais ils lui ont fait tout ce qu'ils ont voulu. C'est ainsi que le Fils de l'homme doit souffrir par eux. Alors les disciples comprirent que c'était de Jean-Baptiste qu'Il leur avait parlé.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 84, 7-8
Deus, tu convértens vivificábis nos, et plebs tua laetábitur in te: osténde nobis, Dómine, misericórdiam tuam, et salutáre tuum da nobis. O Dieu, Tu Te tourneras vers nous, et Tu nous rendras la vie ; et Ton peuple se réjouira en Toi. Montre-nous, Seigneur, Ta miséricorde, et donne-nous Ton Salut.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO I DE ADVENTU Ière PREFACE DE L'AVENT
De duobus adventibus Christi Des deux avènements du Christ
Vere dignum et iustum est, aequum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens aetérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Qui, primo advéntu in humilitáte carnis assúmptae, dispositiónis antíquae munus implévit, nobísque salútis perpétuae trámitem reserávit: ut, cum secúndo vénerit in suae glória maiestátis, manifésto demum múnere capiámus, quod vigilántes nunc audémus exspectáre promíssum.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia caeléstis exércitus, hymnum glóriae tuae cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur.
Lui qui lors de Son premier Avènement a pris chair dans l'humilité, S'est acquitté du devoir qui Lui incombait par Ta disposition ancienne, et nous a ouvert le chemin du salut éternel ; c'est pourquoi lors de Sa seconde venue dans la gloire, de Sa majesté, nous recevrons de façon manifeste Son don, que nous osons désormais espérer et pour laquelle nous veillons.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Bar. 5, 5 ; 4, 36 Bar. 5, 5 ; 4, 36
Ierúsalem, surge, et sta in excélso, et vide iucunditátem, quae véniet tibi a Deo tuo. Lève-toi , Jérusalem , et monte sur un lieu élevé : et considère les délices que ton Dieu versera en toi.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word