Messe du dimanche 30 décembre 2018 - SAINTE FAMILLE DE JESUS, MARIE ET JOSEPH

Infra octavam Nativitatis Dans l'octave de la Nativité
Dominica Dimanche
SANCTAE FAMILIAE IESU, MARIAE ET IOSEPH SAINTE FAMILLE DE JESUS, MARIE ET JOSEPH
Festum Fête


Introitus Introït
Ps. 67, 6-7 et 36
DEUS in loco sancto suo: Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo: ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suae. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. V/. Glória Patri. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple. Ps. ibid. 2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés: * et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui præclára nobis sanctæ Famíliæ dignátus es exémpla præbére, concéde propítius, ut, domésticis virtútibus caritatísque vínculis illam sectántes, in lætítia domus tuæ præmiis fruámur ætérnis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, qui as voulu que la Sainte Famille nous soit donnée en exemple ; accorde la grâce à ceux qui le suivent de pratiquer, comme elle, les vertus familiales et d'être unis par les liens de Ton amour, pour obtenir de profiter de l'éternelle récompense de la joie de Ta maison. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Ecclesiasticus (3,3-7.14-17a)
Deus honorávit patrem in fíliis et iudícium matris firmávit in fílios. Qui honórat patrem, exorábit pro peccátis et continébit se ab illis et in oratióne diérum exaudiétur. Et, sicut qui thesaurízat, ita et qui honoríficat matrem suam. Qui honórat patrem suum, iucundábitur in fíliis et in die oratiónis suae exaudiétur; qui honórat patrem suum, vita vivet longióre, et, qui obóedit patri, refrigerábit matrem. Fili, súscipe senéctam patris tui et non contrístes eum in vita illíus; et, si defécerit sensu, véniam da et ne spernas eum ómnibus diébus vitae eíus. Eleemósyna enim patris non erit in oblivióne, nam pro peccátis ipsa plantábitur et in iustítia aedificábitur tibi. Dieu a rendu le père honorable pour ses enfants (dans les fils), et il a soigneusement affermi sur les fils l’autorité (le jugement) de la mère. Celui qui aime Dieu implorera le pardon de ses péchés, et il s’en abstiendra, et il sera exaucé dans sa prière de chaque jour. Celui qui honore sa mère est comme celui qui amasse un trésor. Celui qui honore son père trouvera la joie dans ses enfants (fils), et il sera exaucé au jour de sa prière. Celui qui honore son père jouira d’une longue vie, et celui qui obéit à son père assistera (fera la consolation de) sa mère. Mon fils, soutiens la vieillesse de ton père, et ne l’attriste pas durant sa vie. Si son esprit s’affaiblit, supporte-le, et ne le méprise pas parce que tu es robuste ; car la charité exercée envers un père ne sera pas mise en oubli. Car tu seras récompensé pour avoir supporté le péché de ta mère ; (et) tu seras établi dans la justice (te sera bâtie une maison).
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 26, 4
R/. Unam pétii a Dómino, hanc requíram, ut inhábitem in domo Dómini. V/. Ut vídeam voluptátem Dómini, et prótegar a templo sancto eius. R/. Il est une chose que j’ai demandé au Seigneur, et je la rechercherai uniquement : c’est d’habiter dans la maison du Seigneur. V/. Pour contempler les délices et être protégé par Son saint temple.
Lectio II IIème lecture
Ad Colossenses (3,12-21)
Fratres: Indúite vos ergo, sicut elécti Dei, sancti et dilécti, víscera misericórdiae, benignitátem, humilitátem, mansuetúdinem, longanimitátem, supportántes ínvicem et donántes vobis ipsis, si quis advérsus áliquem habet querélam; sicut et Dóminus donávit vobis, ita et vos; super ómnia autem haec: caritátem, quod est vínculum perfectiónis. Et pax Christi dominétur in córdibus vestris, ad quam et vocáti estis in uno córpore. Et grati estóte. Verbum Christi hábitet in vobis abundánter, in omni sapiéntia docéntes et commonéntes vosmetípsos psalmis, hymnis, cánticis spiritálibus, in grátia cantántes in córdibus vestris Deo; et omne, quodcúmque fácitis in verbo aut in ópere, ómnia in nómine Dómini Iésu grátias agéntes Deo Patri per ipsum. Mulíeres, súbditae estóte viris, sicut opórtet in Dómino. Viri, dilígite uxóres et nolíte amári esse ad illas. Fílii, obóedite paréntibus per ómnia; hoc enim plácitum est in Dómino. Patres, nolíte ad indignatiónem provocáre fílios vestros, ut non pusíllo ánimo fiant. Frères : Revêtez-vous donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de modestie, de patience ; vous supportant les uns les autres, et vous pardonnant mutuellement (les torts), si quelqu’un a un sujet de plainte contre un autre ; comme le Seigneur vous a pardonné, pardonnez-vous aussi (de même). Mais, par-dessus tout cela, ayez la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix du Christ, à laquelle vous avez (même) été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs ; et soyez reconnaissants. Que la parole du Christ habite en vous abondamment (avec plénitude), en toute sagesse ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, chantant à (la louange de) Dieu dans vos cœurs, par l’action de la grâce. Quelque chose que vous fassiez, en parole, ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus-Christ, rendant grâces par lui à Dieu le Père. Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient, dans le Seigneur. Maris, aimez vos femmes, et ne soyez pas amers envers elles. Enfants, obéissez à vos parents en toutes choses, car cela est agréable au Seigneur. Pères, ne provoquez pas l’indignation de vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent (deviennent pusillanimes).
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 32, 1
R/. Allelúia. V/. Gaudéte, iusti, in Dómino: rectos decet collaudátio. R/. Alléluia. V/. Réjouissez-vous, justes, das le Seigneur. Aux hommes droits sied la louange.
Evangelium Evangile
Luc (2,41-52)
Et ibant paréntes eíus per omnes annos in Ierusálem in die festo Paschae. Et cum factus esset annórum duódecim, ascendéntibus illis secúndum consuetúdinem diéi festi, consummatísque diébus, cum redírent, remánsit puer Iésus in Ierusálem, et non cognovérunt paréntes eíus. Existimántes autem illum esse in comitátu, venérunt iter diéi et requirébant eum inter cognátos et notos; et non inveniéntes regréssi sunt in Ierusálem requiréntes eum. Et factum est, post tríduum invenérunt illum in templo sedéntem in médio doctórum, audiéntem illos et interrogántem eos; stupébant autem omnes, qui eum audiébant, super prudéntia et respónsis eíus. Et vidéntes eum admiráti sunt, et dixit Mater eíus ad illum: “Fili, quid fecísti nobis sic? Ecce pater tuus et ego doléntes quaerebámus te.” Et ait ad illos: “Quid est quod me quaerebátis? Nesciebátis quia in his, quae Patris mei sunt, opórtet me esse?” Et ipsi non intellexérunt verbum, quod locútus est ad illos. Et descéndit cum eis et venit Názareth et erat súbditus illis. Et mater eíus conservábat ómnia verba in corde suo. Et Iésus proficiébat sapiéntia et aetáte et grátia apud Deum et hómines.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 30, 15-16
In te sperávi, Dómine ; dixi: Tu es Deus meus, in mánibus tuis témpora mea. J’ai espéré en Toi, Seigneur, j’ai dit : Tu es mon Dieu, mes jours sont entre Tes mains.
Communio Communion
Luc. 2, 48 et 49
Fili, quid fecísti nobis sic ? ego et pater tuus doléntes quaerebámus te. Et quid est, quod me quaerebátis ? nesciebátis, quia in his, quae Patris mei sunt, opórtet me esse ? Mon enfant, pourquoi nous as-Tu fait cela ? Vois, Ton père et moi, nous Te cherchions tout affligés. Pourquoi Me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu’il Me faut être dans les choses de mon Père ?