Messe du lundi 14 janvier 2019 -

Hebdomada I per annum Ière semaine dans l'année
Feria II Lundi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
IN excélso throno vidi sedére virum, quem adórat multitúdo Angelórum, psalléntes in unum: ecce cuius impérii nomen est in aetérnum. Ps. 99, 1 Iubiláte Deo, omnis terra: servíte Dómino in laetítia. V/. Glória Patri. Sur un trône élevé, j'ai vu siéger un homme qu'adore une multitude d'anges, chantant en chœur : voici Celui dont l'Empire dure à jamais. Ps 99,1 Jubilez devant Dieu, terre entière ; servez le Seigneur dans la joie. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecte
Collecta
Vota, quæsumus, Dómine, supplicántis pópuli cælésti pietáte proséquere, ut et quæ agénda sunt vídeant, et ad implénda quæ víderint convaléscant. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Nous T'en prions, Seigneur, exauce en Ta céleste bonté, les hommages de Ton peuple suppliant, afin que Tes fidèles voient quels sont leurs devoirs et qui’ils aient la force d’accomplir ce qu’ils auront vu. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Lectio epistulae ad Hebraeos (2,5-12)
Non ángelis subiécit Deus orbem terrae futúrum, de quo lóquimur. Testátus est autem in quodam loco quis dicens: “Quid est homo, quod memor es eíus, aut fílius hóminis, quóniam vísitas eum? Minuísti eum paulo minus ab ángelis, glória et honóre coronásti eum, ómnia subiecísti sub pédibus eíus.” In eo enim quod ei ómnia subiécit, nihil dimísit non subiectíbile ei. Nunc autem necdum vidémus ómnia subiécta ei; eum autem, qui paulo minus ab ángelis minorátus est, vidémus Iésum propter passiónem mortis glória et honóre coronátum, ut grátia Dei pro ómnibus gustáverit mortem. Decébat enim eum, propter quem ómnia et per quem ómnia, qui multos fílios in glóriam addúxit, ducem salútis eórum per passiónes consummáre. Qui enim sanctíficat et qui sanctificántur, ex uno omnes; propter quam causam non erubéscit fratres eos vocáre dicens: “Nuntiábo nomen tuum frátribus meis, in médio ecclésiae laudábo te”; Ce n'est point aux Anges que Dieu a soumis le monde à venir dont nous parlons. Quelqu'un a fait quelque part cette déclaration: Qu'est-ce que l'homme pour que Tu Te souviens de lui? ou le fils de l'homme, pour que Tu le visites ? Tu l'as abaissé pour un peu de temps au-dessous des Anges; Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, et Tu l'as établi sur les oeuvres de Tes mains; Tu as mis toutes choses sous ses pieds. Or, par là même qu'Il lui a soumis toutes choses, Il n'a rien laissé qui ne lui soit soumis; cependant nous ne voyons pas encore maintenant que tout Lui soit soumis. Mais Celui qui avait été abaissé pour un peu de temps au-dessous des Anges, c'est-à-dire Jésus, nous Le voyons, à cause de Ses souffrances et de Sa mort, couronné de gloire et d'honneur, afin que, par la grâce de Dieu, Il goûtât la mort pour tous. Car il convenait que Celui pour lequel et par lequel sont toutes choses, qui voulait conduire à la gloire un grand nombre de fils, élevât à la perfection par les souffrances l'Auteur de leur salut. Car Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'Un seul. C'est pourquoi Il ne rougit pas de les appeler frères, disant: J'annoncerai Votre nom à mes frères; Je Vous louerai au milieu de l'assemblée.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 71, 18 et 3
Benedíctus Dóminus Deus Israël, qui facit mirabília magna solus a saéculo. V/. Suscípiant montes pacem pópulo tuo, et colles iustítiam. R/. Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, qui, à Lui seul, accomplit de grandes merveilles, depuis toujours. V/. Que les montagnes apportent au peuple la paix, et les collines la justice.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 99, 1
R/. Allelúia. V/. Iubiláte Deo, omnis terra: servíte Dómino in laetítia. R/. Alléluia. V/. Jubilez devant Dieu, terre entière ; servez le Seigneur dans l'allégresse.
Evangelium Evangile
Marcus (1,21b-28)
In illo tempore: lesus et discipuli eius ingrediuntur Capharnaum. Et statim sábbatis ingréssus synagógam docébat. Et stupébant super doctrína eíus: erat enim docens eos quasi potestátem habens et non sicut scribae. Et statim erat in synagóga eórum homo in spíritu immúndo; et exclamávit dicens: “Quid nobis et tibi, Iésu Nazaréne? Venísti pérdere nos? Scio qui sis: Sanctus Dei.” Et comminátus est ei Iésus dicens: “Obmutésce et exi de hómine!” Et discérpens eum spíritus immúndus et exclámans voce magna exívit ab eo. Et miráti sunt omnes, ita ut conquírerent inter se dicéntes: “quídnam est hoc? Doctrína nova cum potestáte; et spirítibus immúndis ímperat, et obóediunt ei.” Et procéssit rumor eíus statim ubíque in omnem regiónem Galilǽae. En ce temps là : Jésus et Ses disciples entrèrent dans Capharnaüm ; et aussitôt, le jour du sabbat, entrant dans la synagogue, il les instruisait. Et ils étaient frappés de sa doctrine, car il les instruisait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme possédé d’un esprit impur, qui s’écria, disant : Qu’y a-t-il entre nous et Toi, Jésus de Nazareth ? Etes-Tu venu pour nous perdre ? Je sais que Tu es le saint de Dieu. Et Jésus le menaça en disant : Tais-toi, et sors de cet homme. Et l’esprit impur, l’agitant avec violence, et poussant un grand cri, sortit de lui. Et tous furent dans l’admiration, de sorte qu’ils se demandaient entre eux : Qu’est-ce que ceci ? Quelle est cette nouvelle doctrine ? car Il commande avec empire même aux esprits impurs, et ils Lui obéissent. Et Sa renommée se répandit aussitôt dans tout le pays de Galilée.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 99, 1 et 2
Iubiláte Deo, omnis terra, servíte Dómino in laetítia: intráte in conspéctu eius in exsultátióne: quia Dóminus ipse est Deus. Soyez en jubilation devant Dieu, terre entière. Servez le seigneur dans l'allégresse ; entrez en Sa présence avec des transports de joie, car c'est Lui le Seigneur Dieu.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Grata tibi sit, quæsumus, Dómine, tuæ plebis oblátio, per quam et sanctificatiónem réferat, et quæ pie precátur obtíneat. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 15, 10
Notas mihi fecísti vias vitae: adimplébis me laetítia cum vultu tuo, Dómine. Tu m’as fait connaître les voies de la vie ; Tu me combleras de joie par Ton visage, Seigneur.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Súpplices te rogámus, omnípotens Deus, ut, quos tuis réficis sacraméntis, tibi étiam plácitis móribus dignánter deservíre concédas. Per Christum.Nous T'adressons nos supplications, ô Dieu tout-puissant, afin qu’à ceux que Tu nourris de Ton sacrement,Tu accordes aussi la grâce de Te servir dignement par une conduite qui Te soit agréable.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf.
In excélso throno vidi sedére virum, quem adórat multitúdo Angelórum, psalléntes in unum: Ecce cuius impérii nomen est in ætérnum. Sur un trône élevé, j'ai vu siéger un homme qu'adore une multitude d'anges, chantant en chœur : voici Celui dont l'Empire dure à jamais.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 35, 10
Dómine, apud te est fons vitæ, et in lúmine tuo vidébimus lumen.
Vel: Io 10, 10
Ego veni, ut vitam hábeant, et abundántius hábeant, dicit Dóminus.