Messe du dimanche 27 janvier 2019 - IVème dimanche dans l'année

Hebdomada IV per annum IVème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica IV per annum IVème dimanche dans l'année


Introitus Introït
Ps. 104, 3-4
LAETÉTUR cor quaeréntium Dóminum: quaérite Dóminum, et confirmámini: quaérite fáciem eius semper. Ps. ibid., 1 Confitémini Dómino, et invocáte nomen eius: annuntiáte inter gentes ópera eius. V/. Glória Patri. Que le cœur de ceux qui cherchent le Seigneur se réjouisse. Cherchez le Seigneur, et soyez remplis de force, cherchez sans cesse Son visage. Ps. Célébrez le Seigneur et invoquez Son Nom; annoncez Ses œuvres parmi les nations.
Collecta
Collecte
Collecta
Concéde nobis, Dómine Deus noster, ut te tota mente venerémur, et omnes hómines rationábili diligámus afféctu. Per Dóminum. Accorde-nous, Seigneur notre Dieu, de T'adorer de toute notre âme, et d’'aimer tous les hommes d'’une vraie charité.
Lectio I Ière lecture
Ieremias (1,4-5.17-19)
In diebus Iosiae: Factum est verbum Dómini ad me dicens: “Priúsquam te formárem in útero, novi te et, ántequam exíres de vulva, sanctificávi te et prophétam géntibus dedi te.” Tu ergo accínge lumbos tuos et surge et lóquere ad eos ómnia, quae ego praecípio tibi; ne tímeas a fácie eórum, alióquin timére te fáciam vultum eórum. Ego quippe dedi te hódie in civitátem munítam et in colúmnam férream et in murum ǽreum contra omnem terram régibus Iúdae, princípibus eíus et sacerdótibus et pópulo terrae; et bellábunt advérsum te et non praevalébunt, quia tecum ego sum, ait Dóminus, ut erípiam te.”
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 112,5-7
R/. Quis sicut Dóminus, Deus noster, qui in altis hábitat, et humilia réspicit in cælo et in terra ? V/. Súscitans a terra ínopem et de stércore érigens páuperem.
Lectio II IIème lecture
Ad Corinthios I (12,31-13,13)
Fratres: Aemulámini autem charísmata maióra. Et adhuc excellentiórem viam vobis demónstro. Si linguis hóminum loquar et angelórum, caritátem autem non hábeam, factus sum velut aes sonans aut cýmbalum tínniens. Et si habúero prophetíam et nóverim mystéria ómnia et omnem sciéntiam, et si habúero omnem fidem, ita ut montes tránsferam, caritátem autem non habúero, nihil sum. Et si distribúero in cibos omnes facultátes meas et si tradídero corpus meum, ut glórier, caritátem autem non habúero, nihil mihi prodest. Cáritas pátiens est, benígna est cáritas, non aemulátur, non agit supérbe, non inflátur, non est ambitiósa, non quaerit, quae sua sunt, non irritátur, non cógitat malum, non gaudet super iniquitátem, congáudet autem veritáti; ómnia suffert, ómnia credit, ómnia sperat, ómnia sústinet. Cáritas numquam éxcidit. Sive prophetíae, evacuabúntur; sive linguae, cessábunt; sive sciéntia, destruétur. Ex parte enim cognóscimus et ex parte prophetámus; cum autem vénerit, quod perféctum est, evacuábitur, quod ex parte est. Cum essem párvulus, loquébar ut párvulus, sapiébam ut párvulus, cogitábam ut párvulus; quando factus sum vir, evacuávi, quae erant párvuli. Vidémus enim nunc per spéculum in aenígmate, tunc autem fácie ad fáciem; nunc cognósco ex parte, tunc autem cognóscam, sicut et cógnitus sum. Nunc autem manet fides, spes, cáritas, tria haec; maíor autem ex his est cáritas. Frères : je vais vous montrer encore une voie plus excellente. Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis comme un airain sonnant ou une cymbale retentissante. Et quand j'aurais le don de prophétie, et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science ; et quand j'aurais toute la foi, jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien. Et quand je distribuerais tous mes biens pour nourrir les pauvres, et quand je livrerais mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien. La charité est patiente, elle est pleine de bonté. La charité n'est point envieuse, elle n'agit pas avec témérité, elle ne s'enfle pas d'orgueil ; elle n'est pas ambitieuse, elle ne cherche pas ses propres intérêts, elle ne s'irrite pas, elle ne pense pas le mal, elle ne se réjouit pas de l'injustice (l’iniquité), mais elle se réjouit de la vérité ; elle souffre tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. La charité ne finira jamais ; pas même lorsque les prophéties disparaîtront, que les langues cesseront, et que la science sera détruite. Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie ; mais quand ce qui est parfait sera venu, tout ce qui est partiel (imparfait) disparaîtra. Quand j'étais (petit) enfant, je parlais comme un enfant, je jugeais (j’avais les goûts) comme un (petit) enfant, je raisonnais comme un (petit) enfant ; mais lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant. Nous voyons maintenant à travers un miroir, en énigme ; mais alors nous verrons face à face. Maintenant je connais en partie ; mais alors je connaîtrai comme (aussi bien que) je suis connu (moi-même). Maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance et la charité ; mais la plus grande (des trois) est la charité.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 137, 2
R/. Allelúia. V/. Adorábo ad templum sanctum tuum, et confitébor nómini tuo. R/. Alléluia. V/. J’adorerai dans Ton saint temple, et je célébrerai Ton nom.
Evangelium Evangile
Luc (4,21-30)
In illo tempore: Coepit autem dícere ad illos: “Hódie impléta est haec Scriptúra in áuribus vestris.” Et omnes testimónium illi dabant et mirabántur in verbis grátiae, quae procedébant de ore ipsíus, et dicébant: “Nónne hic fílius est Ióseph?” Et ait illis: “Utíque dicétis mihi hanc similitúdinem: ‘Médice, cura teípsum; quanta audívimus facta in Caphárnaum, fac et hic in pátria tua.’” Ait autem: “Amen dico vobis: Nemo prophéta accéptus est in pátria sua. In veritáte autem dico vobis: Multae víduae erant in diébus Elíae in Israel, quando clausum est caelum annis tribus et ménsibus sex, cum facta est fames magna in omni terra; et ad nullam illárum missus est Elías nisi in Sarépta Sidóniae ad mulíerem víduam. Et multi leprósi erant in Israel sub Eliséo prophéta; et nemo eórum mundátus est nisi Náaman Syrus.” Et repléti sunt omnes in synagóga ira haec audiéntes; et surrexérunt et eiecérunt illum extra civitátem et duxérunt illum usque ad supercílium montis, supra quem cívitas illórum erat aedificáta, ut praecipitárent eum. Ipse autem tránsiens per médium illórum ibat.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 91, 2
Bonum est confitéri Dómino, et psállere nómini tuo, Altíssime. Il est bon de louer le Seigneur et de chanter Ton nom, ô Très-Haut.
Super oblataPrière sur les oblats
Altáribus tuis, Dómine, múnera nostræ servitútis inférimus, quæ, placátus assúmens, sacraméntum nostræ redemptiónis effícias. Per Christum Dóminum nostrum. Par le Christ notre Seigneur.
Communio Communion
Matth. 5, 8-10
Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt: beáti pacífici, quóniam fílii Dei vocabúntur: beáti qui persecutiónem patiúntur propter iustítiam, quóniam ipsórum est regnum caelórum. Bienheureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu. Bienheureux les pacifiques, car ils seront appelés enfants de Dieu. Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Redemptiónis nostræ múnere vegetáti, quæsumus, Dómine, ut hoc perpétuæ salútis auxílio fides semper vera profíciat. Per Christum Dóminum nostrum. Par le Christ notre Seigneur.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 105, 47
Salvos nos fac, Dómine Deus noster, et cóngrega nos de natiónibus, ut confiteámur nómini sancto tuo, et gloriémur in laude tua.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 30, 178
Illúmina fáciem tuam super servum tuum, et salvum me fac in tua misericórdia. Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te.
Vel: Mt 5, 3-4
Beáti páuperes spíritu, quóniam ipsórum est regnum cælórum. Beáti mites, quóniam ipsi possidébunt terram.