Messe du lundi 11 février 2019

Hebdomada V per annum Vème semaine dans l'année
Feria II Lundi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 94, 6-7
VENÍTE, adorémus Deum, et procidámus ante Dóminum, plorémus ante eum, qui fecit nos: quia ipse est Dóminus Deus noster. Ps. ibid., 1 Veníte, exsultémus Dómino: iubilémus Deo, salutári nostro. ℣. Glória Patri. Venez, adorons Dieu et prosternons-nous devant le Seigneur, et pleurons devant Lui qui nous a faits : car Il est le Seigneur notre Dieu. Ps. Venez, réjouissons-nous dans le Seigneur ; chantons des hymnes à Dieu notre Sauveur. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Famíliam tuam, quæsumus, Dómine, contínua pietáte custódi, ut, quæ in sola spe grátiæ cæléstis innítitur, tua semper protectióne muniátur. Per Dóminum. Sur Ta famille, nous T'en prions, Seigneur, veille avec une constante tendresse ; et puisqu'elle s'appuie sur l'unique espérance de la grâce céleste, qu'elle soit toujours pourvue du secours de Ta protection.
Lectio I Ière lecture
Inítium libri Génesis (1,1-19)
In princípio creávit Deus caelum et terram. Terra autem erat inánis et vácua, et ténebrae super fáciem abýssi, et spíritus Dei ferebátur super aquas. Dixítque Deus: “Fiat lux.” Et facta est lux. Et vidit Deus lucem quod esset bona et divísit Deus lucem ac ténebras. Appellavítque Deus lucem Diem et ténebras Noctem. Factúmque est véspere et mane, dies unus. Dixit quoque Deus: “Fiat firmaméntum in médio aquárum et dívidat aquas ab aquis.” Et fecit Deus firmaméntum divisítque aquas, quae erant sub firmaménto, ab his, quae erant super firmaméntum. Et factum est ita. Vocavítque Deus firmaméntum Caelum. Et factum est véspere et mane, dies secúndus. Dixit vero Deus: “Congregéntur aquae, quae sub caelo sunt, in locum unum, et appáreat árida.” Factúmque est ita. Et vocávit Deus áridam Terram congregationésque aquárum appellávit Mária. Et vidit Deus quod esset bonum. Et ait Deus: “Gérminet terra herbam viréntem et herbam faciéntem semen et lignum pomíferum fáciens fructum iúxta genus suum, cuíus semen in semetípso sit super terram.” Et factum est ita. Et prótulit terra herbam viréntem et herbam afferéntem semen iúxta genus suum lignúmque fáciens fructum, qui habet in semetípso seméntem secúndum spéciem suam. Et vidit Deus quod esset bonum. Et factum est véspere et mane, dies tértius. Dixit autem Deus: “Fiant luminária in firmaménto caeli, ut dívidant diem ac noctem et sint in signa et témpora et dies et annos, ut lúceant in firmaménto caeli et illúminent terram.” Et factum est ita. Fecítque Deus duo magna luminária: lumináre maíus, ut praeésset diéi, et lumináre minus, ut praeésset nocti, et stellas. Et pósuit eas Deus in firmaménto caeli, ut lucérent super terram et praeéssent diéi ac nocti et divíderent lucem ac ténebras. Et vidit Deus quod esset bonum. Et factum est véspere et mane, dies quartus. Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. Et la terre était informe et nue, et les ténèbres couvraient la face de l'abîme, et l'Esprit de Dieu était porté sur les eaux. Or Dieu dit: Que la lumière soit, et la lumière fut.
Et Dieu vit que la lumière était bonne, et Il sépara la lumière d'avec les ténèbres.
Et Dieu donna à la lumière le nom de Jour, et aux ténèbres le nom de Nuit; et du soir et du matin se fit le premier jour.
Dieu dit aussi: Que le firmament soit fait au milieu des eaux, et qu'il sépare les eaux d'avec les eaux.
Et Dieu fit le firmament; et Il sépara les eaux qui étaient sous le firmament d'avec celles qui étaient au-dessus du firmament. Et cela se fit ainsi.
Et Dieu donna au firmament le nom de Ciel; et du soir et du matin se fit le second jour.
Dieu dit encore: Que les eaux qui sont sous le ciel se rassemblent en un seul lieu, et que l'élément aride paraisse. Et cela se fit ainsi.
Et Dieu donna à l'élément aride le nom de Terre, et Il appela Mers toutes les eaux rassemblées. Et Il vit que tout cela était bon.
Dieu dit encore: Que la terre produise de l'herbe verte qui porte de la graine, et des arbres fruitiers qui portent du fruit chacun selon son espèce, et qui renferment leur semence en eux-mêmes, pour se reproduire sur la terre. Et cela se fit ainsi.
La terre produisit donc de l'herbe verte qui portait de la graine selon son espèce, et des arbres fruitiers qui renfermaient leur semence en eux-mêmes, chacun selon son espèce. Et Dieu vit que cela était bon.
Et du soir et du matin se fit le troisième jour.
Dieu dit aussi: Que des corps de lumière soient faits dans le firmament du ciel, afin qu'ils séparent le jour d'avec la nuit, et qu'ils servent de signes pour marquer les temps, les jours et les années;
Qu'ils luisent dans le firmament du ciel, et qu'ils éclairent la terre. Et cela fut fait ainsi.
Dieu fit donc deux grands corps lumineux, l'un plus grand pour présider le jour, et l'autre moindre pour présider à la nuit: Il fit aussi les étoiles.
Et Il les mit dans le firmament du ciel pour luire sur la terre,
pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon.
Et du soir et du matin ce fit le quatrième jour.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 95, 8-9 Ps 95,8-9
℟. Tóllite hóstias, et introíte in átria eius: adoráte Dóminum in aula sancta eius. ℣. Ps. 28, 9 Revelávit Dóminus condénsa: et in templo eius omnes dicent glóriam. ℟. Prenez des victimes et entrez dans Ses parvis : adorez le Seigneur dans Son saint tabernacle. ℣. Ps. 28, 9. Le Seigneur découvrira les lieux sombres : et dans Son temple, tous publieront Sa gloire.
Allelúia. Alléluia
Ps. 148, 2 Ps 148,2
℟. Allelúia. ℣. Laudáte Dóminum, omnes Angeli eius: laudáte eum, omnes virtútes eius. ℟. Alléluia. ℣. Louez le Seigneur, tous, vous Ses anges : louez-Le, toutes Ses puissances.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Marcum (6,53-56)
In illo tempore: Cum transfretássent lesus et discípuli sui in terram, pervenérunt Gennesáret et applicuérunt. Cumque egréssi essent de navi, contínuo cognovérunt eum et percurréntes univérsam regiónem illam coepérunt in grabátis eos, qui se male habébant, circumférre, ubi audiébant eum esse. Et quocúmque introíbat in vicos aut in civitátes vel in villas, in platéis ponébant infírmos; et deprecabántur eum, ut vel fímbriam vestiménti eíus tángerent; et, quotquot tangébant eum, salvi fiébant. En ce temps là : Après avoir traversé la mer, Jésus et Ses disciples vinrent au territoire de Génésareth, et y abordèrent. Et lorsqu'ils furent sortis de la barque, les gens du pays reconnurent aussitôt Jésus;
et parcourant toute cette contrée, ils se mirent à apporter de tous côtés les malades sur des lits, partout où ils entendaient dire qu'Il était.
Et en quelque lieu qu'Il entrât, dans les bourgs, dans les villages ou dans les villes, on mettait les malades sur les places publiques, et on Le priait de leur laisser seulement toucher la frange de Son vêtement; et tous ceux qui Le touchaient étaient guéris.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 16, 5, 6-7
Pérfice gressus meos in sémitis tuis, ut non moveántur vestígia mea: inclína aurem tuam, et exáudi verba mea: mirífica misericórdias tuas, qui salvos facis sperántes in te, Dómine. Affermis mes pas dans Tes sentiers, afin que mes pieds ne soient pas ébranlés. Incline vers moi Ton oreille et exauce mes paroles. Fais éclater Tes miséricordes, Toi qui sauves ceux qui espèrent en Toi, Seigneur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Dómine Deus noster, qui has pótius creatúras ad fragilitátis nostræ subsídium condidísti, tríbue, quæsumus, ut étiam æternitátis nobis fiant sacraméntum. Per Christum.
Communio
Luc. 6, 18 et 19
Multitúdo languéntium, et qui vexabántur a spirítibus immúndis, veniébant ad eum: quia virtus de illo exíbat, et sanábat omnes.
Post communionem Post communion
Deus, qui nos de uno pane et de uno cálice partícipes esse voluísti, da nobis, quæsumus, ita vívere, ut, unum in Christo effécti, fructum afferámus pro mundi salúte gaudéntes. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 94, 6-7
Veníte, adorémus Deum, et procidámus ante Dóminum, qui fecit nos; quia ipse est Dóminus Deus noster. Venez, adorons Dieu et prosternons-nous devant le Seigneur, et pleurons devant Lui qui nous a faits : car Il est le Seigneur notre Dieu.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 106, 8-9
Confiteántur Dómino misericórdiæ eius, et mirabília eius fíliis hóminum, quia satiávit ánimam inánem, et ánimam esuriéntem satiávit bonis.
Vel: Mt 5, 5-6
Beáti qui lugent, quóniam ipsi consolabúntur. Beáti qui esúriunt et sítiunt iustítiam, quóniam ipsi saturabúntur.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word