Messe du lundi 18 février 2019 -

Hebdomada VI per annum VIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 30, 3-4
ESTO mihi in Deum protectórem, et in locum refúgii, ut salvum me fácias: quóniam firmaméntum meum, et refúgium meum es tu: et propter nomen tuum dux mihi eris, et enútries me. Ps. ibid., 2 In te, Dómine, sperávi, non confúndar in aetérnum: in iustítia tua líbera me, et éripe me. ℣. Glória Patri. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge, afin que Tu me sauves. Car Tu es ma force et mon refuge, et à cause de Ton nom, Tu seras mon guide et Tu me nourriras. Ps. 30,2 J’ai espéré en Toi, Seigneur : que je ne sois jamais confondu, dans Ta justice, délivre-moi et sauve-moi.
Collecta Collecte
Collecta
Deus, qui te in rectis et sincéris manére pectóribus ásseris, da nobis tua grátia tales exsístere, in quibus habitáre dignéris. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, Tu affirmes que Tu fais Ta demeure dans les coeurs droits et sincères : donne-nous donc la grâce d'être tels que Tu daignes habiter en nous. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Génesis (6,5-8;7,1-5.10)
Videns Deus quod multa malítia hóminum esset in terra, et cuncta cogitátio cordis eórum non inténta esset nisi ad malum omni témpore, paenítuit Dóminum quod hóminem fecísset in terra. Et tactus dolóre cordis intrínsecus: “Delébo, inquit, hóminem, quem creávi, a fácie terrae, ab hómine usque ad pecus, usque ad réptile et usque ad vólucres caeli; pǽnitet enim me fecísse eos.” Noe vero invénit grátiam coram Dómino. Dixítque Dóminus ad Noe: “Ingrédere tu et omnis domus tua arcam; te enim vidi iústum coram me in generatióne hac. Ex ómnibus pecóribus mundis tolle septéna septéna, másculum et féminam; de pecóribus vero non mundis duo duo, másculum et féminam. Sed et de volatílibus caeli septéna septéna, másculum et féminam, ut salvétur semen super fáciem univérsae terrae. Adhuc enim et post dies septem ego pluam super terram quadragínta diébus et quadragínta nóctibus et delébo omnem substántiam, quam feci, de superfície terrae.” Fecit ergo Noe ómnia, quae mandáverat ei Dóminus. Cumque transíssent septem dies, aquae dilúvii inundavérunt super terram. Dieu, voyant que la malice des hommes qui vivaient sur la terre était extrême, et que toutes les pensées de leur coeur étaient en tout temps appliquées au mal, Se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre. Et étant touché de douleur jusqu'au fond du coeur, Il dit: J'exterminerai de dessus la terre l'homme que J'ai créé; J'exterminerai tout, depuis l'homme jusqu'aux animaux, depuis ce qui rampe sur la terre jusqu'aux oiseaux du ciel: car Je Me repens de les avoir faits. Mais Noé trouva grâce devant le Seigneur.Le Seigneur dit à Noé: Entrez dans l'arche, vous et toute votre maison; parce qu'entre tous ceux qui vivent aujourd'hui sur la terre J'ai reconnu que vous étiez justes devant Moi. Prenez sept par sept de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle, et un couple d'animaux impurs, un mâle et une femelle. Prenez aussi sept par sept des oiseaux du ciel, un mâle et sa femelle; afin d'en conserver la race sur la face de toute la terre. Car Je n'attendrai plus que sept jours, et après cela Je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et J'exterminerai de dessus la terre toutes les créatures que J'ai faites. Noé fit donc tout ce que le Seigneur lui avait commandé. Après donc que les sept jours furent passés, les eaux du déluge se répandirent sur la terre.
Graduale Graduel
Ps. 76, 15 et 16 Ps. 76, 15 et 16
℟. Tu es Deus qui facis mirabília solus: notam fecísti in géntibus virtútem tuam. ℣. Liberásti in bráchio tuo pópulum tuum, fílios Israël et Ioseph. ℟. Tu es le Dieu qui seul opères des merveilles. Tu as fait connaître parmi les peuples Ta puissance. ℣. Tu as libéré par Ton bras Ton peuple, les fils d’Israël et de Joseph.
Allelúia.
Alléluia
Ps. 97, 1
Ps. 97,1
℟. Allelúia. ℣. Cantáte Dómino cánticum novum: quia mirabília fecit Dóminus. ℟. Alléluia. ℣. Chantez au Seigneur un cantique nouveau : car le Seigneur a fait des merveilles.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (8,14-21)
In illo tempore: oblíti sunt súmere panes et nisi unum panem non habébant secum in navi. Et praecipiébat eis dicens: “Vidéte, cavéte a ferménto pharisaeórum et ferménto Heródis!” Et disputábant ad ínvicem, quia panes non habérent. Quo cógnito, ait illis: “Quid disputátis, quia panes non habétis? Nondum cognoscítis nec intellégitis? Caecátum habétis cor vestrum? Óculos habéntes non vidétis, et aures habéntes non audítis? Nec recordámini, quando quinque panes fregi in quinque mília, quot cóphinos fragmentórum plenos sustulístis?” Dicunt ei: “Duódecim.” “quándo illos septem in quáttuor mília, quot sportas plenas fragmentórum tulístis?” Et dicunt ei: “Séptem.” Et dicébat eis: “Nóndum intellégitis?” En ce temps là : ils avaient oublié de prendre des pains, et ils n'avaient qu'un seul pain avec eux dans la barque.
Comme Jésus leur donnait cet ordre: Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et du levain d'Hérode,
ils raisonnaient et disaient entre eux: C'est parce que nous n'avons pas de pain.
Jésus, l'ayant connu, leur dit: Pourquoi pensez-vous que vous n'avez pas de pains? N'avez-vous encore ni sens ni intelligence? votre coeur est-il encore aveuglé?
Ayant des yeux, ne voyez-vous pas? et ayant des oreilles, n'entendez-vous pas? et n'avez-vous pas de mémoire?
Quand J'ai rompu les cinq pains pour cinq mille hommes, combien avez-vous emporté de corbeilles pleines de morceaux? Ils Lui dirent: Douze.
Et quand J'ai rompu les sept pains pour quatre mille hommes, combien avez-vous apporté de corbeilles pleines de morceaux? Ils Lui dirent: Sept.
Et Il leur disait: Comment ne comprenez-vous pas encore?
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 118, 12-13
Benedíctus es, Dómine, doce me iustificatiónes tuas: in lábiis meis pronuntiávi ómnia iudícia oris tui. Tu es béni, Seigneur, enseigne-moi Tes commandements ; j’ai prononcé de mes lèvres tous les préceptes de Ta bouche.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes Frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Hæc nos oblátio, quæsumus, Dómine, mundet et rénovet, atque tuam exsequéntibus voluntátem fiat causa remuneratiónis ætérnæ. Per Christum.
Communio
Communion
Ps. 77, 29-30

Ps. 77, 29-30
Manducavérunt, et saturáti sunt nimis, et desidérium eórum áttulit eis Dóminus: non sunt fraudáti a desidério suo.
Et ils mangèrent, et furent rassasiés à l'excès, et le Seigneur leur accorda ce qu'ils désiraient: ils ne furent point frustrés de leur désir.
Post communionem Post communion
Cæléstibus, Dómine, pasti delíciis, quæsumus, ut semper éadem, per quæ veráciter vívimus, appetámus. Per Christum. 3

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 30, 3-4
Esto mihi in Deum protectórem, et in locum refúgii, ut salvum me fácias. Quóniam firmaméntum meum et refúgium meum es tu, et propter nomen tuum dux mihi eris, et enútries me. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge, afin que Tu me sauves. Car Tu es ma force et mon refuge, et à cause de Ton nom, Tu seras mon guide et Tu me nourriras.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps. 77, 29-30
Manducavérunt, et saturáti sunt nimis, et desidérium eórum áttulit eis Dóminus; non sunt fraudáti a desidério suo. Et ils mangèrent, et furent rassasiés à l'excès, et le Seigneur leur accorda ce qu'ils désiraient: ils ne furent point frustrés de leur désir.
Vel: Io 3, 16
Sic Deus diléxit mundum, ut Fílium suum Unigénitum daret, ut omnis qui credit in eum non péreat, sed hábeat vitam ætérnam.