Messe du jeudi 21 mars 2019 -

Hebdomada II Quadragesimae IIème semaine de Carême
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus
Introït
Ps. 69, 2 et 3

Ps. 69, 2 et 3
DEUS, in adiutórium meum inténde: Dómine, ad adiuvándum me festína: confundántur et revereántur inimíci mei, qui quaerunt ánimam meam. Ps. ibid., 4 Avertántur retrórsum, et erubéscant: qui cógitant mihi mala. V/. Glória Patri.
O Dieu, viens à mon aide; Seigneur, hâte-Toi de me secourir. Qu'ils soient confondus et couverts de honte, ceux qui cherchent à m'ôter la vie. Ps. ibid.,4 Qu'ils reculent en arrière et soient dans la confusion, ceux qui me veulent du mal.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Ieremíæ prophétæ (17,5-10)
Haec dicit Dóminus: “Maledíctus homo, qui confídit in hómine et ponit carnem bráchium suum, et a Dómino recédit cor eíus; erit enim quasi myrícae in desérto et non vidébit, cum vénerit bonum, sed habitábit in siccitáte in desérto, in terra salsúginis et inhabitábili. Benedíctus vir, qui confídit in Dómino, et erit Dóminus fidúcia eíus; et erit quasi lignum, quod transplantátur super aquas, quod ad humórem mittit radíces suas et non timébit, cum vénerit aestus; et erit fólium eíus víride, et in anno siccitátis non erit sollícitum nec aliquándo désinet fácere fructum Dolósum est cor super ómnia et insanábile; quis cognóscet illud? 10 Ego Dóminus scrutans cor et probans renes, qui do unicuíque iúxta viam suam et iúxta fructum óperum suórum. Ainsi parle le Seigneur : Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme, qui se fait un bras de chair, et dont le coeur se retire du Seigneur.
Il sera comme les bruyères dans le désert, et il ne verra pas arriver le bonheur; mais il habitera au désert dans la sécheresse, dans une terre de sel et inhabitable.
Béni soit l'homme qui se confie dans le Seigneur, et dont le Seigneur est l'espérance.
Il sera comme un arbre transplanté près des eaux, qui étend ses racines vers l'humidité, et qui ne craint pas la chaleur lorsqu'elle est venue. Son feuillage sera toujours vert; il ne sera point en peine au temps de la sécheresse, et il ne cessera jamais de porter du fruit.
Le coeur de tous les hommes est mauvais et impénétrable; qui pourra le connaître?
Moi, le Seigneur, Je sonde le coeur, et J'éprouve les reins; Je rends à chacun selon sa voie et selon le fruit de ses pensées.
Graduale Graduel
Ps. 111, 1-2 Ps. 111,1-2
R/. Beátus vir, qui timet Dóminum: in mandátis eius cupit nimis. V/. Potens in terra erit semen eius: generátio rectórum benedicétur. R/. Heureux l’homme qui craint le Seigneur et qui met ses délices dans ses commandements. V/. Sa race sera puissante sur la terre ; la postérité des justes sera bénie.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (16,19-31)
In illo tempore: Dixit Iesus pharisǽis: Homo quidam erat dives et induebátur púrpura et bysso et epulabátur cotídie spléndide. Quidam autem pauper nómine Lázarus iacébat ad iánuam eíus ulcéribus plenus et cúpiens saturári de his, quae cadébant de mensa dívitis; sed et canes veniébant et lingébant úlcera eíus. Factum est autem ut morerétur pauper et portarétur ab ángelis in sinum Ábrahae; mórtuus est autem et dives et sepúltus est. Et in inférno élevans óculos suos, cum esset in torméntis, vidébat Ábraham a longe et Lázarum in sinu eíus. Et ipse clamans dixit: ‘Páter Ábraham, miserére mei et mitte Lázarum, ut intíngat extrémum dígiti sui in aquam, ut refrígeret linguam meam, quia crúcior in hac flamma.’ At dixit Ábraham: ‘Fili, recordáre quia recepísti bona tua in vita tua, et Lázarus simíliter mala; nunc autem hic consolátur, tu vero cruciáris. Et in his ómnibus inter nos et vos chaos magnum firmátum est, ut hi, qui volunt hinc transíre ad vos, non possint, neque inde ad nos transmeáre.’ Et ait: ‘Rogo ergo te, Pater, ut mittas eum in domum patris mei – hábeo enim quinque fratres – ut testétur illis, ne et ipsi véniant in locum hunc tormentórum.’ Ait autem Ábraham: ‘Hábent Móysen et Prophétas; áudiant illos.’ At ille dixit: ‘Non, pater Ábraham, sed si quis ex mórtuis íerit ad eos, paeniténtiam agent.’ Ait autem illi: ‘Si Móysen et Prophétas non áudiunt, neque si quis ex mórtuis resurréxerit, credent.’” Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de lin, et qui faisait chaque jour une chère splendide.
Il y avait aussi un mendiant, nommé Lazare, qui était couché à sa porte, couvert d'ulceres,
désirant se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche, et personne ne lui en donnait; mais les chiens venaient aussi, et léchaient ses plaies.
Or il arriva que le mendiant mourut, et fut emporté par les Anges dans le sein d'Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli dans l'enfer.
Et levant les yeux, lorsqu'il était dans les tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein;
et s'écriant, il dit: Père Abraham, ayez pitié de moi, et envoyez Lazare, afin qu'il trempe l'extrémité de son doigt dans l'eau, pour rafraîchir ma langue, car je suis tourmenté dans cette flamme.
Mais Abraham lui dit: Mons fils, souviens-toi que tu as reçu les biens pendant ta vie, et que Lazare a reçu de même les maux; or maintenant il est consolé, et toi, tu es tourmenté.
De plus, entre nous et vous un grand abîme a été établi; de sorte que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là venir ici, ne le peuvent pas.
Le riche dit: Je vous supplie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père;
car j'ai cinq frères, afin qu'il leur atteste ces choses, de peur qu'ils ne viennent, eux aussi, dans ce lieu de tourments.
Et Abraham lui dit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu'ils les écoutent.
Et il reprit: Non, père Abraham; mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils feront pénitence.
Abraham lui dit: S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, quand même quelqu'un des morts ressusciterait, ils ne croiront pas.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertoire Offertoire
Domine, * ad adiuvándum me festína: confundántur omnes advérsum me, qui cógitant servis tuis mala; Seigenur, viens vite à mon secours ; qu’ils soient tous confondus, ceux qui me persécutent, et qui conçoivent le mal pour ceux qui Te servent.
V/. Dóminus vobíscum.
R/. Et cum spíritu tuo.
V/. Sursum corda.
R/. Habémus ad Dóminum.
V/. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
R/. Dignum et iustum est.
V/. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et avec votre esprit.
V/. Haut les coeurs.
R/. Ils sont vers le Seigneur.
V/. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
R/. C'est digne et juste.
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio
Communion
Ioann. 6, 57

Jean. 6,57
Qui mandúcat meam carnem, et bibit meum sánguinem, in me manet, et ego in eo, dicit Dóminus.
Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang demeure en Moi, et Moi en lui, dit le Seigneur.