Messe du vendredi 5 avril 2019

Hebdomada IV Quadragesimae IVème semaine de Carême
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 53,3.4.5
Deus, in nómine tuo salvum me fac, et in virtúte tua iúdica me: Deus exáudi oratiónem meam. Ps. Quóniam aliéni insurrexérunt advérsum me: et fortes quaesiérunt ánimam maeam. O Dieu, sauve-moi par Ton Nom, et rends-moi justice par Ta puissance : O Dieu, exauce ma prière. ℣. Car des étrangers se sont élevés contre moi, et des hommes puissants ont cherché à m'ôter la vie.
Collecta Collecte
Deus, qui fragilitáti nostræ cóngrua subsídia præparásti, concéde, quæsumus, ut suæ reparatiónis efféctum et cum exsultatióne suscípiat, et pia conversatióne recénseat. Per Dóminum. Dieu qui as préparé pour notre faiblesse les secours dont nous avons besoin ; accorde-nous d'accueillir avec joie notre relèvement et d'en témoigner par la fidélité de notre vie.
Lectio I Ière lecture
Sapentia (2,1a.12-22)
Dixérunt impii cogitántes apud se non recte: “Circumveniámus iústum, quóniam inútilis est nobis et contrárius est opéribus nostris et impróperat nobis peccáta legis et diffámat in nos peccáta disciplínae nostrae. Promíttit se sciéntiam Dei habére et fílium Dei se nóminat. Factus est nobis in accusatiónem cogitatiónum nostrárum; gravis est nobis étiam ad vidéndum, quóniam dissímilis est áliis vita illíus, et immutátae sunt viae eíus. Tamquam scória aestimáti sumus ab illo, et ábstinet se a viis nostris tamquam ab immundítiis; beáta dicit novíssima iustórum et gloriátur patrem se habére Deum. Videámus ergo, si sermónes illíus veri sint, et tentémus, quae in éxitu eíus erunt: si enim est verus fílius Dei, suscípiet illum et liberábit eum de mánibus contrariórum. Contumélia et torménto interrogémus eum, ut sciámus modéstiam eíus et probémus patiéntiam illíus; morte turpíssima condemnémus eum: erit enim ei visitátio ex sermónibus illíus.” Haec cogitavérunt et erravérunt; excaecávit enim illos malítia eórum, et nesciérunt sacraménta Dei neque mercédem speravérunt sanctitátis nec iudicavérunt honórem animárum immaculatárum. Les impies se sont dit, dans l'égarement de leurs pensées : "Assaillons le juste, car il nous est inutile, et il est opposé à notre manière de vivre, et il nous reproche de violer la loi, et il nous déshonore en décriant les fautes de notre conduite. Il assure qu'il possède la science divine, et il se nomme fils de Dieu. Il s'est fait le censeur de nos pensées mêmes. Sa seule vue nous est insupportable, car sa vie n'est pas semblable à celle des autres, et il suit une conduite tout différente. Il nous considère comme des hommes de futilités; il s'abstient de notre genre de vie comme d'une chose immonde; il préfère la fin des justes, et il se glorifie d'avoir Dieu pour père. Voyons donc si ses paroles sont véritables, faisons l'expérience de ce qui lui arrivera, et nous verrons quelle sera sa fin. Car, s'il est véritablement fils de Dieu, Dieu prendra sa défense, et le délivrera des mains de ses ennemis. Eprouvons-le par les outrages et les tourments, et nous saurons quel cas il faut faire de lui, et nous apprécierons sa patience. Condamnons-le à la mort la plus infâme, et l'on verra le résultat de ses paroles. Ils ont en ces pensées, et ils se sont égarés, car leur malice les aveuglait. Ils ont ignoré les secrets de Dieu; ils n'ont point espéré la récompense de la justice, et ils n'ont fait nul état de la gloire des âmes saintes.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 33, 18-19 Ps. 33, 18-19
℟. Clamavérunt iusti, et Dóminus exaudívit eos: et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos. ℣. Iuxta est Dóminus his, qui tribuláto sunt corde: et húmiles spíritu salvábit. ℟. Les justes ont crié, et le Seigneur les a exaucés; et Il les a délivrés de toutes leurs tribulations. ℣. Le Seigneur est près de ceux qui ont le cœur affligé, et Il sauvera les humbles d'esprit.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum loánnem (7,1-2.10.25-30)
In illo tempore: Ambulábat Iésus in Galilǽam; non enim volébat in Iudǽam ambuláre, quia quaerébant eum Iudǽi interfícere. Erat autem in próximo dies festus Iudaeórum, Scenopégia. Ut autem ascendérunt fratres eíus ad diem festum, tunc et ipse ascéndit, non maniféste sed quasi in occúlto. Dicébant ergo quidam ex Hierosolýmitis: “Nónne hic est, quem quaerunt interfícere? Et ecce palam lóquitur, et nihil ei dicunt. Numquid vere cognovérunt príncipes quia hic est Christus? Sed hunc scimus unde sit, Christus autem cum vénerit, nemo scit unde sit.” Clamávit ergo docens in templo Iésus et dicens: “Et me scitis et unde sim scitis. Et a meípso non veni, sed est verus, qui misit me, quem vos non scitis. Ego scio eum, quia ab ipso sum, et ipse me misit.” Quaerébant ergo eum apprehéndere, et nemo misit in illum manus, quia nondum vénerat hora eíus. En ce temps là : Jésus parcourait la Galilée ; car Il ne voulait pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à Le faire mourir. Or la fête des Juifs, dite des Tabernacles (la Scénopégies, note), était proche. Mais, lorsque ses frères furent partis, il monta, lui aussi, à la fête, non pas publiquement, mais comme en secret. Quelques-uns, qui étaient de Jérusalem, disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? Et voilà qu’il parle publiquement, et ils ne lui disent rien. Est-ce que vraiment les autorités ont reconnu qu’il est le Christ ? Mais Celui-ci, nous savons d’où il est ; or, quand le Christ viendra, personne ne saura d’où il est.  Jésus criait donc dans le temple, enseignant et disant : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis. Je ne suis pas venu de moi-même ; mais celui qui m’a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez pas.  Moi, je le connais, parce que je viens de lui, et que c’est lui qui m’a envoyé. Ils cherchaient donc à l’arrêter ; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 17, 28 et 32
Pópulum húmilem salvum fácies, Dómine, et óculos superbórum humiliábis: quóniam quis Deus praeter te, Dómine ? Tu sauveras le peuple qui est humble, Seigneur et Tu humilieras les yeux des superbes. Car qui est Dieu, si ce n'est le Seigneur ?
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Hæc sacrifícia nos, omnípotens Deus, poténti virtúte mundátos, ad suum fáciant purióres veníre princípium. Per Christum.  
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
 PRÆFATIO III DE QUADRAGESIMA  IIIème PREFACE DU CAREME
De fructibus abstinentiæ Des fruits de l'abstinence
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Qui nos per abstinéntiam tibi grátias reférre voluísti, ut ipsa et nos peccatóres ab insoléntia mitigáret, et, egéntium profíciens aliménto, imitatóres tuæ benignitátis effíceret.
Et ídeo, cum innúmeris Angelis, una te magnificámus laudis voce dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant :
Toi qui as voulu que nous Te rendions grâce par l'abstinence, pour que par elle, nous pécheurs diminuions notre insolence, et en nourrissant les nécessiteux devenions imitateurs de Ta générosité.
C'est pourquoi, avec tous le Saints et les Anges, nous Te magnifiions d'une seule vois en disant :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Luc. 15, 10 Luc. 15,10
Dico vobis: gáudium est Angelis Dei super uno peccatóre paeniténtiam agénte. Je vous le dis : la joie des anges de Dieu est plus grande pour un pécheur faisant pénitence.
Post communionem Post communion
Præsta, quǽsumus, Dómine,ut, sicut de prætéritis ad nova transímus, ita, vetustáte depósita, sanctificátis méntibus innovémur. Per Christum.  
Ad dimissionem diaconus vel, eo deficiente, ipse sacerdos dicere potest invitationem:  Au renvoi, le diacre, ou sans lui, le prêtre lui-même peut dire l'invitation :
Inclináte vos ad benedictiónem. Inclinez-vous pour la bénédiction.
Deinde sacerdos, stans versus ad populum, et super illum manus extendens, dicit hanc orationem super populum: Puis le prêtre, debout et tourné vers le peuple, et les mains étendues sur lui, dit cette oraison sur le peuple :
 Oratio super populum (ad libitum adhibenda)  
Réspice, Dómine, super fámulos tuos, et in tua misericórdia confiténtes cælésti prótege benígnus auxílio. Per Christum. Regarde Tes enfants, Seigneur, qui mettent leur confiance en Ta miséricorde : dans Ta bonté protège-les par le secours qui vient du Ciel.
Modifications aux messes lues :
 Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 53, 3-4
Deus, in nómine tuo salvum me fac, et in virtúte tua líbera me. Deus, exáudi oratiónem meam, áuribus pércipe verba oris mei. O Dieu, sauve-moi par Ton Nom, et rends-moi justice par Ta puissance : O Dieu, exauce ma prière, tends l'oreille vers ma bouche.
 Ant. ad communionem  
Eph 1, 7
In Christo habémus redemptiónem per sánguinem eius, remissiónem peccatórum, secúndum divítias grátiæ eius.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word