Messe du dimanche 7 avril 2019 - Vème dimanche de Carême

Hebdomada V Quadragesimae Vème semaine de Carême
Dominica Dimanche
Dominica V Quadragesimae Vème dimanche de Carême


Introitus Introït
Ps. 42, 1-2
IÚDICA me, Deus, et discérne causam meam de gente non sancta: ab hómine iníquo, et dolóso éripe me: quia tu es Deus meus, et fortitúdo mea. Ps. ibid., 3 Emítte lucem tuam, et veritátem tuam: ipsa me deduxérunt, et adduxérunt in montem sanctum tuum, et in tabernácula tua. Iúdica me. Juge-moi, ô Dieu, et sépare ma cause de celle d'une nation qui n'est pas sainte; délivre-moi de l'homme méchant et trompeur. Car Tu es mon Dieu et ma force. Ps. Envoie Ta lumière et Ta vérité: * elles me conduiront et m'amèneront à Ta montagne sainte et à Tes tabernacles.
Collecta
Collecte
Quæsumus, Dómine Deus noster, ut in illa caritáte, qua Fílius tuus díligens mundum morti se trádidit, inveniámur ipsi, te opitulánte, alácriter ambulántes. Per Dóminum. Accorde-nous, Seigneur notre Dieu, de marcher nous aussi allègrement dans cette charité qui a poussé ton Fils à se livrer à la mort par amour pour le monde.
Lectio I Ière lecture
Isaias (43,16-21)
Haec dicit Dóminus, qui dedit in mari viam et in aquis torréntibus sémitam; qui edúxit quadrígam et equum, agmen et robústum; simul iacuérunt nec resúrgent, contríti sunt quasi linum et exstíncti sunt. “Ne meminéritis priórum et antíqua ne intueámini: ecce ego fácio nova, et nunc oriéntur: nonne cognoscítis ea? Útique ponam in desérto viam et in ínvio flúmina. Glorificábit me béstia agri, dracónes et struthiónes, quia dedi in desérto aquas, flúmina in ínvio, ut darem potum pópulo meo, elécto meo. Pópulum istum formávi mihi; laudem meam narrábunt.
Ait autem: “Hómo quidam habébat duos fílios. Et dixit adulescéntior ex illis patri: ‘Páter, da mihi portiónem substántiae, quae me contíngit.’ Et divísit illis substántiam. Et non post multos dies, congregátis ómnibus, adulescéntior fílius péregre proféctus est in regiónem longínquam et ibi dissipávit substántiam suam vivéndo luxurióse. Et postquam ómnia consummásset, facta est fames válida in regióne illa, et ipse coepit egére. Et ábiit et adhǽsit uni cívium regiónis illíus, et misit illum in villam suam, ut pásceret porcos; et cupiébat saturári de síliquis, quas porci manducábant, et nemo illi dabat. In se autem revérsus dixit: ‘quánti mercennárii patris mei abúndant pánibus, ego autem hic fame péreo. Surgam et ibo ad patrem meum et dicam illi: Pater, peccávi in caelum et coram te et iam non sum dignus vocári fílius tuus; fac me sicut unum de mercennáriis tuis.’ Et surgens venit ad patrem suum. Cum autem adhuc longe esset, vidit illum pater ipsíus et misericórdia motus est et accúrrens cécidit supra collum eíus et osculátus est illum. Dixítque ei fílius: ‘Páter, peccávi in caelum et coram te; iam non sum dignus vocári fílius tuus.’ Dixit autem pater ad servos suos: ‘Cito proférte stolam primam et indúite illum et date ánulum in manum eíus et calceaménta in pedes et addúcite vítulum saginátum, occídite et manducémus et epulémur, quia hic fílius meus mórtuus erat et revíxit, períerat et invéntus est.’ Et coepérunt epulári. Erat autem fílius eíus sénior in agro et, cum veníret et appropinquáret dómui, audívit symphóniam et choros et vocávit unum de servis et interrogávit quae haec essent. Isque dixit illi: ‘Fráter tuus venit, et óccidit pater tuus vítulum saginátum, quia salvum illum recépit.’ Indignátus est autem et nolébat introíre. Pater ergo illíus egréssus coepit rogáre illum. At ille respóndens dixit patri suo: ‘Ecce tot annis sérvio tibi et numquam mandátum tuum praetérii, et numquam dedísti mihi haedum, ut cum amícis meis epulárer; sed postquam fílius tuus hic, qui devorávit substántiam tuam cum meretrícibus, venit, occidísti illi vítulum saginátum.’ At ipse dixit illi: ‘Fili, tu semper mecum es, et ómnia mea tua sunt; epulári autem et gaudére oportébat, quia frater tuus hic mórtuus erat et revíxit, períerat et invéntus est.’”
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 142, 9 et 10
R/. Eripe me, Dómine, de inimícis meis: doce me fácere voluntátem tuam. V/. Ps. 17, 48-49 Liberátor meus, Dómine, de géntibus iracúndis: ab insurgéntibus in me exaltábis me: a viro iníquo erípies me. Délivre-moi, Seigneur, de mes ennemis. Enseigne-moi à faire Ta volonté. V/. Ps. 17, 48-49 Toi qui me délivre de mes ennemis furieux. Et Tu m'élèveras au-dessus de ceux qui se dressent contre moi; Tu m'arracheras des mains de l'homme inique.
Lectio II IIème lecture
Ad Philippenses (3,8-14)
Fratres: Exístimo ómnia detriméntum esse propter eminéntiam sciéntiae Christi Iésu Dómini mei, propter quem ómnia detriméntum feci et árbitror ut stércora, ut Christum lucrifáciam et invéniar in illo non habens meam iustítiam, quae ex lege est, sed illam, quae per fidem est Christi, quae ex Deo est iustítia in fide; ad cognoscéndum illum et virtútem resurrectiónis eíus et communiónem passiónum illíus, confórmans me morti eíus, si quo modo occúrram ad resurrectiónem, quae est ex mórtuis. Non quod iam accéperim aut iam perféctus sim; pérsequor autem si umquam comprehéndam, sicut et comprehénsus sum a Christo Iésu. Fratres, ego me non árbitror comprehendísse; unum autem: quae quidem retro sunt, oblivíscens, ad ea vero, quae ante sunt, exténdens me ad destinátum pérsequor, ad bravíum supérnae vocatiónis Dei in Christo Iésu. Frères : je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à toutes choses, les regardant comme des ordures, afin de gagner le Christ, et d’être trouvé en lui, ayant, non pas ma justice, celle qui vient de la loi, mais celle qui vient de la foi au Christ Jésus, la justice qui vient de Dieu moyennant la foi, afin de le connaître, lui et la vertu de sa résurrection, et la participation à ses souffrances, en devenant conforme à sa mort. Pour parvenir, si je le puis, à la résurrection d’entre les morts. Ce n’est pas que j’aie déjà reçu le prix, ou que je sois déjà parfait ; mais je le poursuis pour tâcher de le saisir, puisque j’ai été saisi moi-même par le Christ Jésus. (Non) Mes frères, je ne pense pas l’avoir atteint. Mais (je fais une chose), oubliant ce qui est en arrière, et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, vers le prix auquel Dieu nous a appelés d’en haut dans le Christ Jésus.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Tractus Tractus
Ps. 128, 1-4
Saepe expugnavérunt me a iuventúte mea. V/. Dicat nunc Israël: saepe expugnavérunt me a iuventúte mea. V/. Etenim non potuérunt mihi: supra dorsum meum fabricavérunt peccatóres. V/. Prolongavérunt iniquitátes suas: Dóminus iustus concídit cervíces peccatórum. Ils m'ont souvent attaqué depuis ma jeunesse, V/. Qu'Israël le dise maintenant; ils m'ont souvent attaqué depuis ma jeunesse, V/. mais ils n'ont pas prévalu contre moi.  Les pécheurs ont travaillé sur mon dos; V/. ils m'ont fait sentir longtemps leur injustice. Le Seigneur est juste, Il tranchera la tête des pécheurs.
Evangelium Evangile
Io (8,1-11)
In illo tempore: Perréxit Iesus in montem Olivéti. Dilúculo autem íterum venit in templum, et omnis pópulus veniébat ad eum, et sedens docébat eos. Addúcunt autem scribae et pharisǽi mulíerem in adultério deprehénsam et statuérunt eam in médio et dicunt ei: “Magíster, haec múlier manifésto deprehénsa est in adultério. In lege autem Móyses mandávit nobis huiúsmodi lapidáre; tu ergo quid dicis?” Hoc autem dicébant tentántes eum, ut possent accusáre eum. Iésus autem inclínans se deórsum dígito scribébat in terra. Cum autem perseverárent interrogántes eum, eréxit se et dixit eis: “Qui sine peccáto est vestrum, primus in illam lápidem mittat”; et íterum se inclínans scribébat in terra. Audiéntes autem unus post unum exíbant, incipiéntes a senióribus, et remánsit solus, et múlier in médio stans. Érigens autem se Iésus dixit ei: “Múlier, ubi sunt? Nemo te condemnávit?” Quae dixit: “Némo, Dómine.” Dixit autem Iésus: “Nec ego te condémno; vade et ámplius iam noli peccáre.” En ce temps là : Jésus se rendit sur la montagne des Oliviers.  Et, de grand matin, Il vint de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à Lui ; et S’étant assis, Il les enseignait. Alors les scribes et les pharisiens Lui amenèrent une femme surprise en adultère ; et ils la placèrent au milieu de la foule. Et ils dirent à Jésus : Maître, cette femme vient d’être surprise en adultère. Or Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Toi donc, que dis-Tu ? Ils disaient cela pour Le tenter, afin de pouvoir L’accuser. Mais Jésus, se baissant, écrivait avec son doigt sur la terre. Et comme ils persistaient à L’interroger, Il se releva, et leur dit : Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette la pierre le premier. Puis, Se baissant de nouveau, Il écrivait sur la terre. Mais, ayant entendu cela, ils se retirèrent l’un après l’autre, en commençant par les plus âgés ; et Jésus demeura seul avec cette femme, qui était debout au milieu. Alors Jésus, se relevant, lui dit : Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ? Elle dit : Personne, Seigneur. Jésus lui dit : Moi non plus, Je ne te condamnerai pas ; va, et désormais ne pèche plus.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 110, 1 et 118, 17 et 107
Confitébor tibi, Dómine, in toto corde meo: retríbue servo tuo: vivam, et custódiam sermónes tuos: vivífica me secúndum verbum tuum, Dómine. Seigneur, je Te célébrerai de tout mon cœur : Bénis Ton serviteur; fais-moi vivre, et vivifie moi selon Ta parole, Seigneur.
Communio Communion
Ioann. 11, 33, 35, 43, 44
Videns Dóminus flentes soróres Lázari ad monuméntum, lacrimátus est coram Iudaéis, et exclamávit: Lázare, veni foras: et pródiit ligátis mánibus et pédibus, qui fúerat quatriduánus mórtuus.

Modifications aux messes lues :