Messe du mercredi 1 mai 2019

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
4 Esdr. 2, 36 et 37 4 Esdr. 2, 36 et 37
ACCÍPITE iucunditátem glóriae vestrae, allelúia: grátias agéntes Deo, allelúia: qui vos ad cæléstia regna vocávit, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. 77, 1 Atténdite, pópule meus, legem meam: inclináte aurem vestram in verba oris mei. ℣. Glória Patri. Recevez la joie de votre gloire, alléluia : rendant grâces à Dieu, alléluia, qui vous a appelés au royaume céleste, alléluia, alléluia, alléluia. Ps 77,1 Mon peuple, écoutez Ma loi; inclinez l'oreille aux paroles de Ma bouche. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Annua recoléntes mystéria, quibus per renovátam oríginis dignitátem humána substántia spem resurrectiónis accépit, cleméntiam tuam, Dómine, supplíciter exorámus, ut, quod fide recólimus, perpétua dilectióne capiámus. Per Dóminum. Célébrant à nouveau chaque année les mystères par lesquels la nature humaine, dans sa dignité d'origine rétablie, reçoit l'espérance de la résurrection, nous implorons humblement Ta bienveillance, Seigneur, pour que nous recevions dans un amour éternel ce que nous célébrons dans la foi.
Lectio I Ière lecture
Actus Apostolorum (5,17-26) Act 5,17-26

In diébus illis: Exsúrgens princeps sacerdótum et omnes, qui cum illo erant, quae est hǽresis sadducaeórum, repléti sunt zelo et iniecérunt manus in apóstolos et posuérunt illos in custódia pública. Ángelus autem Dómini per noctem apéruit iánuas cárceris et edúcens eos dixit: “Ite et stantes loquímini in templo plebi ómnia verba vitae huíus.” Qui cum audíssent, intravérunt dilúculo in templum et docébant. Advéniens autem princeps sacerdótum et, qui cum eo erant, convocavérunt concílium et omnes senióres filiórum Israel et misérunt in cárcerem, ut adduceréntur illi. Cum veníssent autem minístri, non invenérunt illos in cárcere; revérsi autem nuntiavérunt dicéntes: “Cárcerem invénimus clausum cum omni diligéntia et custódes stantes ad iánuas; aperiéntes autem intus néminem invénimus!” Ut audiérunt autem hos sermónes, magistrátus templi et príncipes sacerdótum ambigébant de illis quidnam fíeret illud. Advéniens autem quidam nuntiávit eis: “Ecce viri, quos posuístis in cárcere, sunt in templo stantes et docéntes pópulum.” Tunc ábiens magistrátus cum minístris adducébat illos, non per vim; timébant enim pópulum, ne lapidaréntur.

En ces jours là : le prince des prêtres et tous ceux qui étaient avec lui (c'était la secte des Sadducéens), s'élevèrent, remplis de jalousie; et ils jetèrent les mains sur les Apôtres, et les mirent dans la prison publique. Mais pendant la nuit un Ange du Seigneur ouvrit les portes de la prison, et, les faisant sortir, leur dit: Allez, et vous tenant dans le temple, annoncez au peuple toutes ces paroles de vie. Ce qu'ayant entendu, ils entrèrent dans le temple dès le point du jour, et ils enseignaient. Cependant le prince des prêtres et ceux qui étaient avec lui étant arrivés, ils convoquèrent le conseil et tous les anciens du peuple d'Israël, et ils envoyèrent à la prison, afin qu'on amenât les Apôtres. Les agents, y étant allés, ouvrirent la prison; et ne les ayant pas trouvés, ils revinrent l'annoncer, disant: Nous avons trouvé la prison fermée avec grand soin, et les gardes debout devant les portes; mais, ayant ouvert, nous n'avons trouvé personne à l'intérieur. Lorsqu'ils eurent entendu ces paroles, le capitaine du temple et les princes des prêtres étaient perplexes au sujet des Apôtres et de l'issue de cette affaire. Mais quelqu'un, survenant, leur dit: Voici, les hommes que vous avez mis en prison se tiennent dans le temple, et enseignent le peuple. Alors le capitaine s'y rendit avec ses agents, et les amena sans violence; car ils craignaient d'être lapidés par le peuple.


Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Matth. 28, 7
℟. Allelúia. ℣. In die resurrectiónis meae, dicit Dóminus, praecédam vos in Galilaéam. ℟. Alléluia. ℣. Au jour de Ma résurrection, dit le Seigneur, Je vous précéderai en Galilée.
 Evangelium  Evangile
Io (3,16-21) Jn 3,16-21
In illo témpore : Dixit Iesus Nicodémo : Sic diléxit Deus mundum, ut Fílium suum unigénitum daret, ut omnis, qui credit in eum, non péreat, sed hábeat vitam aetérnam. Non enim misit Deus Fílium in mundum, ut iúdicet mundum, sed ut salvétur mundus per ipsum. Qui credit in eum, non iudicátur; qui autem non credit, iam iudicátus est, quia non crédidit in nomen Unigéniti Fílii Dei. Hoc est autem iudícium: Lux venit in mundum, et dilexérunt hómines magis ténebras quam lucem; erant enim eórum mala ópera. Omnis enim, qui mala agit, odit lucem et non venit ad lucem, ut non arguántur ópera eíus; qui autem facit veritátem, venit ad lucem, ut manifesténtur eíus ópera, quia in Deo sunt facta. En ce temps là : Jésus dit à Nicodème : Dieu a tant aimé le monde, qu'Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé Son Fils dans le monde pour juger le monde, mais afin que le monde soit sauvé par Lui. Celui qui croit en Lui n'est pas jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il ne croit pas au nom du Fils unique de Dieu. Or voici quel est le jugement: la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient condamnées. Mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce que c'est en Dieu qu'elles sont faites.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Matth. 28, 2, 5 et 6
Angelus Dómini descéndit de cælo, et dixit muliéribus: Quem quǽritis, surréxit, sicut dixit, allelúia. L'ange du Seigneur descendit du ciel et dit aux femmes : Celui que vous cherchez est ressuscité comme Il l'avait dit, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, qui nos, per huius sacrifícii veneránda commércia, uníus summǽque divinitátis partícipes effecísti, præsta, quǽsumus, ut, sicut tuam cognóvimus veritátem, sic eam dignis móribus assequámur. Per Christum. Dieu, qui nous fais participer à Ta divinité unique et suprême à travers l'admirable échange de ce sacrifice, accorde-nous, nous T'en prions, de réaliser dans une vie sainte la vérité que nous avons connue en Toi.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS II IIème PREFACE PASCALE
De vita nova in Christo Dela vie nouvelle dans le Christ
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre: Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus. Per quem in ætérnam vitam fílii lucis oriúntur, et regni cæléstis átria fidélibus reserántur.
Quia mors nostra est eius morte redémpta, et in eius resurrectióne vita ómnium resurréxit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment il est digne et juste, équitable et salutaire : de Te louer en tout temps, Seigneur, mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé. Par lui, les enfants de lumière s'éveillent à la vie éternelle, et les portes du royaume des cieux sont ouvertes aux fidèles ;
car notre mort a été surmontée dans Sa mort, et dans Sa glorieuse résurrection, toute vie est ressuscitée.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ioann. 20, 27 Jn 20,27
Mitte manum tuam, et cognósce loca clavórum: et noli esse incrédulus, sed fidélis. Mets ici ta main, et touche la place des clous, alléluia ; et ne sois pas incrédule, mais croyant, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Pópulo tuo, quǽsumus, Dómine, adésto propítius,et, quem mystériis cæléstibus imbuísti, fac ad novitátem vitæ de vetustáte transíre. Per Christum. Assiste, nous T'en prions Seigneur, Ton peuple, et lui qui a été nourri avec les mystères du ciel, qu'ils puissent le faire passer de l'ancien à la vie nouvelle.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ps 17, 50; 21, 23
Confitébor tibi in pópulis, Dómine, et narrábo nomen tuum frátribus meis, allelúia.
Ant. ad communionem
Cf. Io 15, 16.19
Dicit Dóminus: Ego elégi vos de mundo et pósui vos ut eátis, et fructum afferátis, et fructus vester máneat, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word