Messe du mardi 21 mai 2019

Hebdomada V Paschae Vème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 70, 8 et 23
REPLEÁTUR os meum laude tua, allelúia: ut possim cantáre, allelúia: gaudébunt lábia mea, dum cantávero tibi, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1-2 In te, Dómine, sperávi, non confúndar in aetérnum: in iustítia tua líbera me, et éripe me. ℣. Glória Patri. Que ma bouche soit remplie de louanges, pour que je chante Ta gloire, alléluia : que se réjouissent les lèvres, quant je Te chante, alléluia, alléluia. Ps. En Toi Seigneur, j'ai mis mon espérance, que je ne sois pas confondu : dans Ta justice, libère-moi, et délivre-moi.
Collecta Collecte
Deus, qui ad ætérnam vitam in Christi resurrectióne nos réparas, érige nos ad consedéntem in déxtera tua nostræ salútis auctórem, ut, cum in maiestáte sua Salvátor noster advénerit, quos fecísti baptísmo renásci, fácias beáta immortalitáte vestíri. Per Dóminum. Ô Dieu, qui nous restaures pour la vie éternelle dans la résurrection du Christ, élève-nous jusqu'à Celui qui siège à Ta droite, l'auteur de notre salut, afin que, quand notre Sauveur viendra dans Sa majesté, Tu fasses revêtir l'immortalité bienheureuse à ceux que Tu as fait renaître par le baptême.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolorum (14,19-28)
In diébus illis: Supervenérunt autem ab Antiochía et Icónio Iudǽi et persuásis turbis lapidantésque Paulum trahébant extra civitátem aestimántes eum mórtuum esse. Circumdántibus autem eum discípulis, surgens intrávit civitátem. Et póstera die proféctus est cum Bárnaba in Derben. Cumque evangelizássent civitáti illi et docuíssent multos, revérsi sunt Lystram et Icónium et Antiochíam confirmántes ánimas discipulórum, exhortántes, ut permanérent in fide, et quóniam per multas tribulatiónes opórtet nos intráre in regnum Dei. Et cum ordinássent illis per síngulas ecclésias presbýteros et orássent cum ieiunatiónibus, commendavérunt eos Dómino, in quem credíderant. Transeuntésque Pisídiam venérunt Pamphýliam; et loquéntes in Perge verbum descendérunt in Attáliam. Et inde navigavérunt Antiochíam, unde erant tráditi grátiae Dei in opus, quod complevérunt. Cum autem veníssent et congregássent ecclésiam, rettulérunt quanta fecísset Deus cum illis et quia aperuísset géntibus óstium fídei. Moráti sunt autem tempus non módicum cum discípulis. En ces jours là : quelques Juifs survinrent d'Antioche et d'Iconium, et gagnèrent la foule ; et ayant lapidé Paul, ils le traînèrent hors de la ville, pensant qu'il était mort. Mais les disciples l'ayant entouré, il se leva et rentra dans la ville ; et le jour suivant, il partit avec Barnabé pour Derbe.  Et lorsqu'ils eurent évangélisé cette ville et instruit de nombreuses personnes, ils retournèrent à Lystre, à Iconium et à Antioche, affermissant les âmes des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et leur apprenant que c'est par beaucoup de tribulations qu'il faut que nous entrions dans le royaume de Dieu. Lorsqu'ils eurent établi pour eux des prêtres dans chaque église, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, auquel ils avaient cru. Traversant ensuite la Pisidie, ils vinrent en Pamphylie. Et après avoir annoncé la parole du Seigneur à Perge, ils descendirent à Attalie ; de là ils firent voile pour Antioche, d'où ils avaient été confiés à la grâce de Dieu, pour l'œuvre qu'ils avaient accomplie. Quand ils furent arrivés, ils assemblèrent l'Eglise, et racontèrent les grandes choses que Dieu avait faites avec eux, et comment ils avaient ouvert aux gentils la porte de la foi. Et ils demeurèrent assez longtemps avec les disciples.
Allelúia Alléluia
℟. Allelúia. ℣. Sancti tui, Dómine, benedícent te: glóriam regni tui dicent. ℟. Alléluia. ℣. Tes saints, Seigneur, Te bénissent : ils narrent la gloire de Ton règne.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (14,27-31a)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Pacem relínquo vobis, pacem meam do vobis; non quómodo mundus dat, ego do vobis. Non turbétur cor vestrum neque formídet. Audístis quia ego dixi vobis: Vado et vénio ad vos. Si diligerétis me, gauderétis quia vado ad Patrem, quia Pater maíor me est. Et nunc dixi vobis, priúsquam fiat, ut, cum factum fúerit, credátis. Iam non multa loquar vobíscum, venit enim princeps mundi et in me non habet quidquam; sed, ut cognóscat mundus quia díligo Patrem, et sicut mandátum dedit mihi Pater, sic fácio. En ce temps là, Jésus dit à Ses disciples : Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas comme le monde la donne que je vous la donne. Que votre cœur ne se trouble pas, et qu’il ne s’effraye pas. Vous avez entendu que Je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous M’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que Je vais auprès du Père, parce que le Père est plus grand que Moi. Et Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent, afin que, lorsqu’elles seront arrivées, vous croyiez. Je ne vous parlerai plus guère désormais ; car le prince de ce monde vient, et il n’a aucun droit sur (rien en) Moi ; mais il vient afin que le monde connaisse que J’aime le Père, et que Je fais ce que le Père M’a ordonné.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 65, 1-2 et 16 Ps. 65, 1-2 et 16
Iubiláte Deo, univérsa terra: psalmum dícite nómini eius: veníte, et audíte, et narrábo vobis, omnes qui timétis Deum, quanta fecit Dóminus ánimae meae, allelúia. Jubilez en Dieu, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom; Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe múnera, Dómine, quǽsumus, exsultántis Ecclésiæ, et, cui causam tanti gáudii præstitísti, perpétuæ fructum concéde lætítiæ. Per Christum. Reçois, nous T'en prions, Seigneur, les offrandes de Ton Eglise qui exulte, et donne lui de jouir du fruit éternel en Celui qui est la cause d'une telle joie.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS V Vème PREFACE PASCALE
De Christo sacerdote et victima Du Christ, prêtre et victime
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Qui, oblatióne córporis sui, antíqua sacrifícia in crucis veritáte perfécit, et, seípsum tibi pro nostra salúte comméndans, idem sacérdos, altáre et agnus exhíbuit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Lui qui, par l'immolation de Son corps sur la croix, a pleinement accompli ce qu'annonçaient les anciens sacrifices et, s'offrant pour notre salut, S'est manifesté comme prêtre, autel et victime.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ioann. 14, 27
Pacem meam do vobis, dicit Dóminus. (T. P. Allelúia.) Je vous donne Ma paix, dit le Seigneur (T.P. Alléluia)
Post communionem Post communion
Pópulum tuum, quǽsumus, Dómine, intuére benígnus, et, quem ætérnis dignátus es renováre mystériis, ad incorruptíbilem glorificándæ carnis resurrectiónem perveníre concéde. Per Christum. Regarde, Seigneur, avec bonté, Ton peuple qui a été trouvé digne de renouveler ces mystères, et accorde lui de parvenir à la résurrection incorruptible de la chair destinée à être glorifiée.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Ap 19, 5; 12, 10
Laudem dícite Deo nostro, omnes qui timétis Deum, pusílli et magni, quia facta est salus, et virtus, et potéstas Christi eius, allelúia.
Ant. ad communionem
Rom 6,8
Si mórtui sumus cum Christo, crédimus quia simul étiam vivémus cum Christo, allelúia. Si nous sommes morts avec le Christ, nous croyons que, de même, nous vivrons avec le Christ, alléluia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word