Messe du samedi 8 juin 2019

Hebdomada VII Paschae VIIème semaine de Pâques
Sabbato Sabbato
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 70, 8 et 23
REPLEÁTUR os meum laude tua, allelúia: ut possim cantáre, allelúia: gaudébunt lábia mea, dum cantávero tibi, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1-2 In te, Dómine, sperávi, non confúndar in aetérnum: in iustítia tua líbera me, et éripe me. ℣. Glória Patri. Que ma bouche soit remplie de louanges, pour que je chante Ta gloire, alléluia : que se réjouissent les lèvres, quant je Te chante, alléluia, alléluia. Ps. En Toi Seigneur, j'ai mis mon espérance, que je ne sois pas confondu : dans Ta justice, libère-moi, et délivre-moi.
Collecta Collecte
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus, ut, qui paschália festa perégimus, hæc, te largiénte, móribus et vita teneámus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Nous T'en supplions, Dieu tout-puissant, fais que nous qui avons accompli entièrement les fêtes pascales, nous nous y maintenions, dans nos mœurs et dans notre vie, par la générosité de Ta grâce. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (28,16-20.30-31)
Cum introissémus Romam, permíssum est Paulo manére síbimet cum custodiénte se mílite. Factum est autem, ut post tértium diem convocáret primos Iudaeórum; cumque conveníssent dicébat eis: “Ego, viri fratres, nihil advérsus plebem fáciens aut mores patérnos, vinctus ab Hierosólymis tráditus sum in manus Romanórum, qui cum interrogatiónem de me habuíssent, volébant dimíttere, eo quod nulla causa esset mortis in me; contradicéntibus autem Iudǽis, coáctus sum appelláre Cǽsarem, non quasi gentem meam habens áliquid accusáre. Propter hanc ígitur causam rogávi vos vidére et allóqui; propter spem enim Israel caténa hac circúmdatus sum.” Mansit autem biénnio toto in suo condúcto; et suscipiébat omnes, qui ingrediebántur ad eum prǽdicans Regnum Dei et docens quæ sunt de Dómino lesu Christo cum omni fidúcia sine prohibitióne. Quand nous fûmes arrivés à Rome, il fut permis â Paul de demeurer chez lui, avec le soldat qui le gardait. Après trois jours, il convoqua les principaux d'entre les Juifs; et quand ils furent réunis, il leur dit: Mes frères, quoique je n'eusse rien fait contre le peuple, ni contre les coutumes de nos pères, j'ai été enchaîné â Jérusalem et livré aux mains des Romains. Ceux-ci, après m'avoir interrogé, voulaient me relâcher, parce que je n'avais rien fait qui méritât la mort. Mais les Juifs s'y étant opposés, j'ai été contraint d'en appeler à César, sans avoir cependant le dessein d'accuser en rien ma nation. C'est donc pour ce motif que j'ai demandé à vous voir et à vous parler; car c'est à cause de l'espérance d'Israël que je suis lié de cette chaîne. Il demeura deux ans entiers dans le logement qu'il avait loué, et il recevait tous ceux qui venaient le voir, prêchant le royaume de Dieu, et enseignant ce qui regarde le Seigneur Jésus-Christ, avec toute liberté et sans empêchement.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ioann. 14, 18
℟. Allelúia. ℣. Non vos relínquam órphanos: vado, et vénio ad vos, et gaudébit cor vestrum. ℟. Alléluia. ℣. Je ne vous laisserai pas orphelins ; Je M’en vais et Je reviens vers vous et votre cœur se réjouira.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (21,20-25)
In illo tempore: Convérsus Petrus videt illum discípulum, quem diligébat Iésus, sequéntem, qui et recúbuit in cena super pectus eíus et dixit: “Dómine, quis est qui tradit te?” Hunc ergo cum vidísset Petrus, dicit Iésu: “Dómine, hic autem quid?” Dicit ei Iésus: “Si eum volo manére donec véniam, quid ad te? Tu me séquere.” Exívit ergo sermo iste in fratres, quia discípulus ille non móritur. Non autem dixit ei Iésus: “Non móritur”, sed: “Si eum volo manére donec véniam, quid ad te?” Hic est discípulus, qui testimónium pérhibet de his et scripsit haec; et scimus quia verum est testimónium eíus. Sunt autem et ália multa, quae fecit Iésus; quae, si scribántur per síngula, nec ipsum árbitror mundum cápere eos, qui scribéndi sunt, libros. En ce temps là : Pierre, s'étant retourné, vit venir derrière lui le disciple que Jésus aimait, et qui, pendant la cène, s'était reposé sur Son sein, et avait dit: Seigneur, quel est celui qui Te trahira? Pierre donc, l'ayant vu, dit à Jésus: Seigneur, celui-ci, que deviendra-t-il? Jésus lui dit: Si Je veux qu'il demeure jusqu'à ce que Je vienne, que t'importe? Toi, suis-Moi. Le bruit courut donc, parmi les frères, que ce disciple ne mourrait point. Cependant, Jésus n'avait pas dit: Il ne mourra point; mais: Si Je veux qu'il demeure jusqu'à ce que Je vienne, que t'importe ? C'est ce disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites; et nous savons que son témoignage est véridique. Il y a encore beaucoup d'autres choses que Jésus a faites; si on les écrivait une à une, je ne pense pas que le monde entier pût contenir les livres que l'on devrait écrire.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 46, 6
Ascéndit Deus in iubilatióne, et Dóminus in voce tubae, allelúia. Dieu est monté au milieu des cris de joie, et le Seigneur au son de la trompette, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Mentes nostras, quǽsumus, Dómine, Spíritus Sanctus advéniens divínis prǽparet sacraméntis, quia ipse est remíssio ómnium peccatórum. Per Christum.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO II DE ASCENSIONE DOMINI IIe PREFACE DE L'ASCENSION
De mysterio Ascensionis Du mystère de l'Ascension
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Qui post resurrectiónem suam ómnibus discípulis suis maniféstus appáruit, et ipsis cernéntibus est elevátus in cælum, ut nos divinitátis suæ tribúeret esse partícipes.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat. Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant : par le Christ notre Seigneur.
Lui qui, après Sa résurrection, est apparu visiblement à tous Ses disciples et, devant leurs yeux, a été élevé au ciel
pour nous rendre participants de Sa divinité.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte. Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ioann. 3, 8
Spíritus ubi vult spirat: et vocem eius audis, allelúia, allelúia: sed nescis unde véniat, aut quo vadat, allelúia, allelúia, allelúia. L'Esprit souffle où Il veut; et tu entends Sa voix, alléluia, alléluia : mais tu ne sais ni d'où Il vient, ni où Il va, alléluia, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Annue, Dómine, nostris précibus miserátus, ut, sicut de prætéritis ad nova sumus sacraménta transláti, ita, vetustáte depósita, sanctificátis méntibus innovémur. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Act 1, 14
Erant discípuli perseverántes unanímiter in oratióne, cum muliéribus et María Matre Iesu, et frátribus eius, allelúia.
Ant. ad communionem
Io 16, 14
Spíritus Sanctus, ille me clarificábit, quia de meo accípiet, et annuntiábit vobis, dicit Dóminus, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word