Messe du dimanche 30 juin 2019 - XIIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XIII per annum XIIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XIII per annum XIIIème dimanche dans l'année


Introitus Introït
Ps. 46, 2
OMNES gentes, pláudite mánibus: iubiláte Deo in voce exsultatiónis. Ps. ibid., 3 Quóniam Dóminus excélsus, terríbilis: Rex magnus super omnem terram. V/. Glória Patri. Nations, battez toutes des mains ; célébrez Dieu par des cris d’allégresse. Ps. Car le Seigneur est très haut et terrible, roi suprême sur toute la terre.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui, per adoptiónem grátiæ, lucis nos esse fílios voluísti, præsta, quæsumus, ut errórum non involvámur ténebris, sed in splendóre veritátis semper maneámus conspícui. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, Tu as voulu que la grâce d'adoption fît de nous des fils de lumière ; accorde-nous, nous T'en prions, de n'être pas enveloppés dans les ténèbres de l'erreur, mais de demeurer toujours, de façon manifeste, dans l'éclat de la vérité.  Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri primi Regum (19,16b.19-21)
In diébus ilis: Dixit Dóminum ad Elíam : "Eliséum fílium Saphat, qui est de Abelméhula, unges prophétam pro te." Proféctus ergo inde répperit Eliséum fílium Saphat arántem duódecim íugis boum; et ipse cum duodécimo erat. Cumque venísset Elías ad eum, misit pállium suum super illum, qui statim, relíctis bobus, cucúrrit post Elíam et ait: " Ósculer, oro, patrem meum et matrem meam, et sic sequar te ". Dixítque ei: " Vade et revertére; quid enim feci tibi? ". Revérsus autem ab eo tulit par boum et mactávit illud et in íugo boum coxit carnes et dedit pópulo, et comedérunt. Consurgénsque ábiit et secútus est Elíam et ministrábat ei. En ces jours là : le Seigneur dit à Elie : "Tu oindras Elisée, fils de Saphat, d’Abelméhula, pour prophète à ta place." Elie, étant donc parti de là, trouva Elisée, fils de Saphat, qui labourait avec douze paires de bœufs, et conduisait lui-même une des charrues des douze paires de bœufs. Et Elie s’approcha d’Elisée, et mit son manteau sur lui. Aussitôt Elisée quitta ses bœufs, courut après Elie, et lui dit : Permettez-moi, je vous prie, d’aller embrasser mon père et ma mère, et ensuite je vous suivrai. Elie lui répondit : Va, et reviens ; car j’ai fait pour toi ce qui dépendait de moi. Elisée, après s’être éloigné d’Elie, prit une paire de bœufs, qu’il tua, et il fit cuire leur chair avec le bois de la charrue, et la donna au peuple, qui en mangea ; et se levant, il s’en alla, et il suivit Elie et le servait.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 33, 12 et 6
R/. Veníte, fílii, audíte me: timórem Dómini docébo vos. V/. Accédite ad eum, et illuminámini: et fácies vestrae non confundéntur. R/. Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur. V/. Approchez-vous de Lui et vous serez éclairés et la confusion ne couvrira pas vos visages.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epistolae beáti Pauli apóstoli ad Gálatas (5,1.13-18)
Fratres: Hac libertáte nos Christus liberávit; state ígitur et nolíte íterum íugo servitútis detíneri. Vos enim in libertátem vocáti estis, fratres; tantum ne libertátem in occasiónem detis carni, sed per caritátem servíte ínvicem. Omnis enim lex in uno sermóne implétur, in hoc: Díliges próximum tuum sicut teípsum. Quod si ínvicem mordétis et devorátis, vidéte, ne ab ínvicem consumámini! Dico autem: Spíritu ambuláte et concupiscéntiam carnis ne perfecéritis. Caro enim concupíscit advérsus Spíritum, Spíritus autem advérsus carnem; haec enim ínvicem adversántur, ut non, quaecúmque vultis, illa faciátis. Quod si Spíritu ducímini, non estis sub lege. Frères : Demeurez fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. Car vous, frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement, ne faites pas de cette liberté une occasion pour la chair ; mais soyez, par une charité (spirituelle), les serviteurs les uns des autres. Car toute la loi est accomplie dans une seule parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais si vous vous mordez et vous mangez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez consumés les uns par les autres. Je dis donc : Marchez selon l’esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair convoite contre l’esprit, le l’esprit contre la chair ; en effet, ils sont opposés l’un à l’autre, pour que vous ne fassiez pas tout ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’esprit, vous n’êtes pas sous la loi.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
Rom. 6, 9
R/. Allelúia. V/. Christus resúrgens ex mórtuis, iam non móritur: mors illi ultra non dominábitur. R/. Alléluia. V/. le Christ ressuscité d'entre les morts ne meurt plus, la mort n'aura plus d'empire sur Lui.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (9,51-62)
Factum est, dum compleréntur dies assumptiónis Iesu, et ipse fáciem suam firmávit, ut iret Ierusálem, et misit núntios ante conspéctum suum. Et eúntes intravérunt in castéllum Samaritanórum, ut parárent illi. Et non recepérunt eum, quia fácies eíus erat eúntis Ierusálem. Cum vidíssent autem discípuli Iacóbus et Ioánnes, dixérunt: “Dómine, vis dicámus, ut ignis descéndat de caelo et consúmat illos?” Et convérsus increpávit illos. Et iérunt in áliud castéllum. Et eúntibus illis in via, dixit quidam ad illum: “Séquar te, quocúmque íeris.” Et ait illi Iésus: “Vúlpes fóveas habent, et vólucres caeli nidos, Fílius autem hóminis non habet, ubi caput réclinet.” Ait autem ad álterum: “Séquere me.” Ille autem dixit: “Dómine, permítte mihi primum ire et sepelíre patrem meum.” Dixítque ei Iésus: “Sine, ut mórtui sepéliant mórtuos suos; tu autem vade, annúntia regnum Dei.” Et ait alter: “Séquar te, Dómine, sed primum permítte mihi renuntiáre his, qui domi sunt.” Ait ad illum Iésus: “Némo mittens manum suam in arátrum et aspíciens retro, aptus est regno Dei.” Il arriva, lorsque les jours où Jésus devait être enlevé du monde approchaient, qu’Il prit un visage assuré, pour aller à Jérusalem. Et Il envoya devant Lui des messagers ; ceux-ci, étant partis, entrèrent dans une ville des Samaritains, pour Lui préparer un logement. Mais ils ne le reçurent pas, parce que son aspect était celui d’un homme qui va à Jérusalem. Ayant vu cela, Ses disciples Jacques et Jean Lui dirent : Seigneur, veux-Tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume ? Et Se tournant vers eux, Il les réprimanda, en disant : Vous ne savez pas de quel esprit vous êtes. Le Fils de l’homme n’est pas venu pour perdre les âmes, mais pour les sauver. Et ils s’en allèrent dans un autre bourg.  Or il arriva, tandis qu’ils étaient en chemin, que quelqu’un Lui dit : Je Te suivrai partout où Tu iras. Jésus lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer Sa tête. Il dit à un autre : Suis-moi. Mais celui-ci répondit : Seigneur, permettez-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. Et Jésus lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts ; pour toi, va et annonce le royaume de Dieu. Un autre dit : Seigneur, je Te suivrai ; mais permets-moi d’abord de disposer de ce qui est dans ma maison. Jésus lui dit : Quiconque met la main à la charrue et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Dan. 3, 40
Sicut in holocáustis ariétum et taurórum, et sicut in míllibus agnórum pínguium: sic fiat sacrifícium nostrum in conspéctu tuo hódie, ut pláceat tibi: quia non est confúsio confidéntibus in te, Dómine. Comme un holocauste de béliers et de taureaux, ou des milliers d’agneaux gras, qu’ainsi notre sacrifice paraisse aujourd’hui devant Toi et qu’il Te soit agréable, car ceux qui ont confiance en Toi ne seront pas confondus, Seigneur.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Deus, qui mysteriórum tuórum dignánter operáris efféctus, præsta, quæsumus, ut sacris apta munéribus fiant nostra servítia. Per Christum.
Communio Communion
Rom. 6, 9
Christus resúrgens ex mórtuis, iam non móritur, allelúia: mors illi ultra non dominábitur, allelúia, allelúia.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Vivíficet nos, quæsumus, Dómine, divína quam obtúlimus et súmpsimus hóstia, ut, perpétua tibi caritáte coniúncti, fructum qui semper máneat afferámus. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 46, 2
Omnes gentes, pláudite mánibus, iubiláte Deo in voce exsultatiónis.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 102, 1
Bénedic, ánima mea, Dómino, et ea quæ intra me sunt nómini sancto eius.
Vel: Io 17, 20-21`
Pater, pro eis rogo, ut ipsi in nobis unum sint, ut credat mundus quia tu me misísti, dicit Dóminus.