Messe du lundi 8 juillet 2019 -

Hebdomada XIV per annum XIVème semaine dans l'année
Feria II Lundi


Introitus Introït
Ps. 47, 10-11
SUSCÉPIMUS, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui: secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terrae: iustítia plena est déxtera tua. Ps. ibid., 2 Magnus Dóminus, et laudábilis nimis: in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. V/. Glória Patri. Nous avons reçu, ô Dieu, Ta miséricorde au milieu de Ton temple : comme Ton nom, ô Dieu, Ta louange s’étend jusqu’aux extrémités de la terre, Ta droite est pleine de justice. Ps. Le Seigneur est grand et très digne de louange : dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Collecta
Deus, qui in Fílii tui humilitáte iacéntem mundum erexísti, fidélibus tuis sanctam concéde lætítiam, ut, quos eripuísti a servitúte peccáti, gáudiis fácias pérfrui sempitérnis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, qui par l'abaissement de Ton Fils as relevé le monde abattu, accorde [Ta] sainte joie à Tes fidèles, afin de faire jouir des joies éternelles ceux que Tu as arrachés à la servitude du péché. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Génesis (28,10-22a)
In diébus illis: Egréssus Iácob de Bersabée pergébat Charran. Cumque venísset ad quendam locum et vellet in eo requiéscere post solis occúbitum, tulit de lapídibus, qui iacébant, et suppónens cápiti suo dormívit in eódem loco. Vidítque in sómnio scalam stantem super terram et cacúmen illíus tangens caelum, ángelos quoque Dei ascendéntes et descendéntes per eam et Dóminum inníxum scalae dicéntem sibi: “Ego sum Dóminus, Deus Ábraham patris tui et Deus Ísaac. Terram, in qua dormis, tibi dabo et sémini tuo. Erítque semen tuum quasi pulvis terrae; dilatáberis ad occidéntem et oriéntem et septentriónem et merídiem; et benedicéntur in te et in sémine tuo cunctae tribus terrae. Et ecce, ego tecum sum et custódiam te, quocúmque perréxeris, et redúcam te in terram hanc; nec dimíttam te, nisi complévero quae dixi tibi.” Cumque evigilásset Iácob de somno, ait: “Vere Dóminus est in loco isto, et ego nesciébam.” Pavénsque: “Quam terríbilis est, inquit, locus iste! Non est hic áliud nisi domus Dei et porta caeli.” Surgens ergo Iácob mane tulit lápidem, quem supposúerat cápiti suo, et eréxit in títulum fundens óleum désuper. Appellavítque nomen loci illíus Bethel; prius autem urbs vocabátur Luza. Vovit Iácob étiam votum dicens: “Si fúerit Deus mecum et custodíerit me in via hac, per quam ámbulo, et déderit mihi panem ad vescéndum et vestiméntum ad induéndum, reversúsque fúero próspere ad domum patris mei, erit mihi Dóminus in Deum, et lapis iste, quem eréxi in títulum, erit domus Dei. En ces jours là : Jacob, étant sorti de Bersabée, allait à Haran; Et étant venu en un certain lieu, comme il voulait s'y reposer après le coucher du soleil, il prit une des pierres qui étaient là, et la mit sous sa tête; et il s'endormit au même lieu. Alors il vit en songe une échelle, dont le pied était appuyé sur la terre, et le haut touchait au ciel; et des Anges de Dieu montaient et descendaient le long de l'échelle. Il vit aussi le Seigneur appuyé sur le haut de l'échelle, qui lui dit: Je suis le Seigneur, le Dieu d'Abraham ton père, et le Dieu d'Isaac. Je te donnerai et à ta race la terre où tu dors. Ta postérité sera comme la poussière de la terre: tu t'étendras à l'orient et à l'occident, au septentrion et au midi; et toutes les nations de la terre seront bénies en toi, et dans Celui qui sortira de toi. Je serai ton protecteur partout où tu iras, Je te ramènerai dans ce pays, et ne te quitterai point que Je n'aie accompli tout ce que J'ai dit. Jacob, s'étant éveillé après son sommeil, dit ces paroles: Le Seigneur est vraiment en ce lieu-ci, et je ne le savais pas. Et, tout effrayé, il ajouta: Que ce lieu est terrible! C'est véritablement la maison de Dieu et la porte du ciel. Jacob, se levant donc le matin, prit la pierre qu'il avait mise sous sa tête, et l'érigea comme un monument, répandant de l'huile dessus. Il donna aussi le nom de Béthel à la ville, qui auparavant s'appelait Luza. Et il fit en même temps ce vœu, en disant: Si Dieu demeure avec moi, s'Il me protège dans le chemin par lequel je marche, et me donne du pain pour me nourrir, et des vêtements pour me vêtir; Et si je retourne heureusement en la maison de mon père, le Seigneur sera mon Dieu; Et cette pierre que j'ai dressée comme un monument s'appellera la maison de Dieu.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 30, 3
R/. Esto mihi in Deum protectórem, et in locum refúgii, ut salvum me fácias. V/. Ps. 70, 1 Deus, in te sperávi: Dómine, non confúndar in aetérnum. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge afin que Tu me sauves. O Dieu, j’ai espéré en Toi, Seigneur : que je ne sois pas à jamais confondu.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 47, 2
R/. Allelúia. V/. Magnus Dóminus, et laudábilis valde: in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. R/. Alléluia. V/. Le Seigneur est grand, et digne de toute louange, dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (9,18-26) Matthieu (9,18-26)
In illo tempore: Loquénte Iesu ecce princeps unus accéssit et adorábat eum dicens: “Fília mea modo defúncta est; sed veni, impóne manum tuam super eam, et vivet.” Et surgens Iésus sequebátur eum et discípuli eíus. Et ecce múlier, quae sánguinis fluxum patiebátur duódecim annis, accéssit retro et tétigit fímbriam vestiménti eíus. Dicébat enim intra se: “Si tetígero tantum vestiméntum eíus, salva ero.” At Iésus convérsus et videns eam dixit: “Cónfide, fília; fides tua te salvam fecit.” Et salva facta est múlier ex illa hora. Et cum venísset Iésus in domum príncipis et vidísset tibícines et turbam tumultuántem, dicébat: “Recédite; non est enim mórtua puélla, sed dormit.” Et deridébant eum. At cum eiécta esset turba, intrávit et ténuit manum eíus, et surréxit puélla. Et éxiit fama haec in univérsam terram illam. En ce temps là : tandis que Jésus parlait, voici qu'un chef de synagogue s'approcha, et se prosterna devant Lui, en disant: Seigneur, ma fille est morte il y a un instant; mais viens, impose Ta main sur elle, et elle vivra. Jésus, Se levant, le suivait avec Ses disciples. Et voici qu'une femme, qui souffrait d'une perte de sang depuis douze ans, s'approcha par derrière, et toucha la frange de Son vêtement. Car elle disait en elle-même: Si je puis seulement toucher Son vêtement, je serai guérie. Jésus, Se retournant et la voyant, dit: Aie confiance, ma fille, ta foi t'a sauvée. Et la femme fut guérie à l'heure même. Lorsque Jésus fut arrivé à la maison du chef de synagogue, et qu'Il eut vu les joueurs de flûte et une foule bruyante, Il dit: Retirez-vous; car cette jeune fille n'est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de Lui. Lorsque la foule eut été renvoyée, Il entra, et prit la main de la jeune fille. Et la jeune fille se leva. Et le bruit s'en répandit dans tout le pays.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 17, 28 et 32
Pópulum húmilem salvum fácies, Dómine, et óculos superbórum humiliábis: quóniam quis Deus praeter te, Dómine ? Tu sauveras le peuple qui est humble, Seigneur et Tu humilieras les yeux des superbes. Car qui est Dieu, si ce n'est le Seigneur ?
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Oblátio nos, Dómine, tuo nómini dicáta puríficet, et de die in diem ad cæléstis vitæ tránsferat actiónem. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 33, 9
Gustáte et vidéte, quóniam suávis est Dóminus: beátus vir, qui sperat in eo. Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux. Heureux est l'homme qui espère en Lui.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Tantis, Dómine, repléti munéribus, præsta, quæsumus, ut et salutária dona capiámus, et a tua numquam laude cessémus. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 47, 101
Suscépimus, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui. Secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terræ; iustítia plena est déxtera tua.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 33, 9
Gustáte et vidéte, quóniam suávis est Dóminus; beátus vir, qui sperat in eo.
Vel: Mt 11, 28
Veníte ad me, omnes qui laborátis et oneráti estis, et ego refíciam vos, dicit Dóminus.