Messe du vendredi 12 juillet 2019 -

Hebdomada XIV per annum XIVème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi


Introitus Introït
Ps. 47, 10-11
SUSCÉPIMUS, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui: secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terrae: iustítia plena est déxtera tua. Ps. ibid., 2 Magnus Dóminus, et laudábilis nimis: in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. V/. Glória Patri. Nous avons reçu, ô Dieu, Ta miséricorde au milieu de Ton temple : comme Ton nom, ô Dieu, Ta louange s’étend jusqu’aux extrémités de la terre, Ta droite est pleine de justice. Ps. Le Seigneur est grand et très digne de louange : dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Collecta
Deus, qui in Fílii tui humilitáte iacéntem mundum erexísti, fidélibus tuis sanctam concéde lætítiam, ut, quos eripuísti a servitúte peccáti, gáudiis fácias pérfrui sempitérnis. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, qui par l'abaissement de Ton Fils as relevé le monde abattu, accorde [Ta] sainte joie à Tes fidèles, afin de faire jouir des joies éternelles ceux que Tu as arrachés à la servitude du péché. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Génesis (46,1-7.28-30)
In diébus illis: Profectús Israel cum ómnibus, quae habébat, venit Bersabée et, mactátis ibi víctimis Deo patris sui Ísaac, audívit eum per visiónem noctis vocántem se: “Iácob, Iácob!” Cui respóndit: “Ecce adsum!” Ait illi: “Ego sum Deus, Deus patris tui. Noli timére descéndere in Aegýptum, quia in gentem magnam fáciam te ibi. Ego descéndam tecum illuc et ego inde addúcam te reverténtem; Ióseph quoque ponet manus suas super óculos tuos.” Surréxit ígitur Iácob a Bersabée, tulerúntque eum fílii cum párvulis et uxóribus suis in plaustris, quae míserat phárao ad portándum senem, sumpsérunt quoque ómnia, quae posséderant in terra Chánaan; venerúntque in Aegýptum Iácob et omne semen eíus, fílii eíus et nepótes, fíliae et cuncta simul progénies. Misit autem Iúdam ante se ad Ióseph, ut nuntiáret et occúrreret in Gessen. Et venérunt in terram Gessen. Iunctóque Ióseph curru suo, ascéndit óbviam patri suo in Gessen; vidénsque eum írruit super collum eíus et inter ampléxus diu flevit. Dixítque Israel ad Ióseph: “Iam laetus móriar, quia vidi fáciem tuam et supérstitem te relínquo.” En ces jours là: Israël partit avec tout ce qu’il avait, et vint au Puits du Serment ; et ayant immolé en ce lieu des victimes au Dieu de son père Isaac,  il l’entendit dans une vision, pendant la nuit, qui l’appelait, et qui lui disait : Jacob, Jacob. Il lui répondit : Me voici. Et Dieu ajouta : Je suis le Dieu très puissant (fort) de ton père, ne crains point ; va en Egypte, parce que je t’y rendrai le chef d’un grand peuple. J’irai là (moi-même) avec toi, et je t’en ramènerai lorsque tu en reviendras, Joseph aussi te fermera les (posera ses mains sur tes, note) yeux de ses mains. Jacob étant donc parti du Puits du Serment, ses enfants (fils) l’amenèrent avec ses petits-enfants et leurs femmes, dans les chariots que le Pharaon avait envoyés pour porter ce vieillard, avec tout ce qu’il possédait au pays de Chanaan ; et il arriva en Egypte avec toute sa race (lignée),  ses fils, ses petits-fils, ses filles, et tout ce qui était né de lui. Or Jacob envoya Juda devant lui vers Joseph pour l’avertir de sa venue, afin qu’il vînt au-devant de lui en la terre de Gessen. Quand Jacob y fut arrivé, Joseph fit atteler son char, et vint au même lieu au-devant de son père ; et le voyant, il se jeta à son cou, et l’embrassa en pleurant. 30 Jacob dit à Joseph : Je mourrai maintenant avec joie, puisque j’ai vu votre visage, et que je vous laisse (vivant) après moi.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 30, 3
R/. Esto mihi in Deum protectórem, et in locum refúgii, ut salvum me fácias. V/. Ps. 70, 1 Deus, in te sperávi: Dómine, non confúndar in aetérnum. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge afin que Tu me sauves. O Dieu, j’ai espéré en Toi, Seigneur : que je ne sois pas à jamais confondu.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 47, 2
R/. Allelúia. V/. Magnus Dóminus, et laudábilis valde: in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. R/. Alléluia. V/. Le Seigneur est grand, et digne de toute louange, dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (10,16-23)
In illo tempore: Dixit Iesus apostolis suis: Ecce ego mitto vos sicut oves in médio lupórum; estóte ergo prudéntes sicut serpéntes et símplices sicut colúmbae. Cavéte autem ab homínibus; tradent enim vos in concíliis, et in synagógis suis flagellábunt vos; et ad prǽsides et ad reges ducémini propter me in testimónium illis et géntibus. Cum autem tradent vos, nolíte cogitáre quómodo aut quid loquámini; dábitur enim vobis in illa hora quid loquámini. Non enim vos estis, qui loquímini, sed Spíritus Patris vestri, qui lóquitur in vobis. Tradet autem frater fratrem in mortem, et pater fílium; et insúrgent fílii in paréntes et morte eos affícient. Et éritis ódio ómnibus propter nomen meum; qui autem perseveráverit in finem, hic salvus erit. Cum autem persequéntur vos in civitáte ista, fúgite in áliam; amen enim dico vobis: Non consummábitis civitátes Israel, donec véniat Fílius hóminis. En ce temps là : Jésus dit à Ses apôtres : Voici que Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents, et simples comme des colombes. Mais mettez-vous en garde contre les hommes : car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous flagelleront dans leurs synagogues ; et vous serez traduits, à cause de Moi, devant les gouverneurs et devant les rois, pour servir de témoignage à eux et aux nations. Mais, lorsqu’ils vous livreront, ne vous inquiétez pas de la manière dont vous parlerez, ni de ce que vous direz ; car ce que vous devrez dire vous sera donné à l’heure même. En effet, ce n’est pas vous qui parlez, mais c’est l’Esprit de votre Père qui parle en vous. Or, le frère livrera son frère à la mort, et le père son fils ; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. Et vous serez haïs de tous, à cause de Mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Lors donc qu’ils vous persécuteront dans une ville, fuyez dans une autre. En vérité, Je vous le dis, vous n’aurez pas achevé de parcourir les villes d’Israël, avant que le Fils de l’homme ne vienne.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 17, 28 et 32
Pópulum húmilem salvum fácies, Dómine, et óculos superbórum humiliábis: quóniam quis Deus praeter te, Dómine ? Tu sauveras le peuple qui est humble, Seigneur et Tu humilieras les yeux des superbes. Car qui est Dieu, si ce n'est le Seigneur ?
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Oblátio nos, Dómine, tuo nómini dicáta puríficet, et de die in diem ad cæléstis vitæ tránsferat actiónem. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 33, 9
Gustáte et vidéte, quóniam suávis est Dóminus: beátus vir, qui sperat in eo. Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux. Heureux est l'homme qui espère en Lui.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Tantis, Dómine, repléti munéribus, præsta, quæsumus, ut et salutária dona capiámus, et a tua numquam laude cessémus. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 47, 101
Suscépimus, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui. Secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terræ; iustítia plena est déxtera tua.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 33, 9
Gustáte et vidéte, quóniam suávis est Dóminus; beátus vir, qui sperat in eo.
Vel: Mt 11, 28
Veníte ad me, omnes qui laborátis et oneráti estis, et ego refíciam vos, dicit Dóminus.