Messe du samedi 3 août 2019

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Sabbato Sabbato
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 67, 6-7 et 36 Ps. 67,6-7 et 36
DEUS in loco sancto suo: Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo: ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suae. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. ℣. Glória Patri. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple. Ps. ibid. 2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés: et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
Collecta Collecte
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Dóminum. Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Levítici (25,1.8-17)
Locutús est Dóminus ad Móysen in monte Sínai dicens: Numerábis quoque tibi septem hebdómadas annórum, id est septem sépties, quae simul fáciunt annos quadragínta novem; et clanges búcina mense séptimo, décima die mensis expiatiónis die clangétis tuba in univérsa terra vestra. Sanctificabitísque annum quinquagésimum et vocábitis remissiónem in terra cunctis habitatóribus eíus: ipse est enim iobéleus. Revertémini unusquísque ad possessiónem suam, et unusquísque rédiet ad famíliam prístinam. Iobéleus erit vobis quinquagésimus annus. Non serétis neque metétis sponte in agro nascéntia neque víneas non putátas vindemiábitis ob sanctificatiónem iobélei; sed de agro statim ablátas comedétis fruges. Hoc anno iobélei rédiet unusquísque vestrum ad possessiónem suam. Quando vendes quíppiam civi tuo vel emes ab eo, ne contrístet unusquísque fratrem suum; sed iúxta númerum annórum post iobéleum emes ab eo, et iúxta supputatiónem annórum frugum vendet tibi. Quanto plures anni remánserint post iobéleum, tanto crescet et prétium; et quanto minus témporis numeráveris, tanto minóris et émptio constábit: tempus enim frugum vendet tibi. Nolíte afflígere contríbules vestros, sed tímeas Deum tuum, quia ego Dóminus Deus vester. Le Seigneur parla à Moïse sur la montagne du Sinaï, et Il lui dit : Tu compteras sept semaines d’années, c’est-à-dire sept fois sept, qui font en tout quarante-neuf ans ; et au dixième jour du septième mois, qui est le temps de la fête des Expiations (de la propitiation), vous ferez sonner de la trompette dans tout votre pays. (Et) Tu sanctifieras la cinquantième année, et tu publieras la liberté pour tous les habitants du pays, parce que c’est le jubilé. Tout homme rentrera dans le bien qu’il possédait, et chacun retournera à sa famille d’origine, parce que c’est le jubilé la cinquantième année. Vous ne sèmerez point et vous ne moissonnerez point ce que la terre aura produit d’elle-même, et vous ne recueillerez point aussi les fruits de vos vignes, pour en offrir les prémices, afin de sanctifier le (à cause de la sanctification du) jubilé ; mais vous mangerez les premières choses que vous trouverez. En l’année du jubilé tous rentreront dans les biens qu’ils avaient possédés. Quand tu vendras quelque chose à un de tes concitoyens, ou que tu achèteras de lui quelque chose, n’attriste point ton frère ; mais achète de lui à proportion des années qui seront écoulées depuis le jubilé. Et il te vendra à proportion de ce qui reste de temps pour en recueillir le revenu. Plus il restera d’années d’un jubilé jusqu’à l’autre, plus le prix de la chose augmentera ; et moins il restera de temps, moins s’achètera ce qu’on achète ; car celui qui vend te vend le temps des récoltes. N’affligez point ceux qui vous sont unis par une même tribu ; mais que chacun craigne son Dieu, parce que je suis le Seigneur votre Dieu.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 27, 7 et 1 Ps. 27,7 et 1
℟. In Deo sperávit cor meum, et adiútus sum: et reflóruit caro mea, et ex voluntáte mea confitébor illi. ℣. Ad te, Dómine, clamávi: Deus meus, ne síleas, ne discédas a me. ℟. Mon coeur a espéré en Dieu, et j'ai été secouru. Aussi Le louerai-je de tout mon coeur. ℣. Je crierai vers Toi, Seigneur; mon Dieu, ne garde pas le silence à mon égard.
Allelúia Alléluia
Ps. 80, 2-3 Ps. 80,2-3
℟. Allelúia. ℣. Exsultáte Deo adiutóri nostro, iubiláte Deo Iacob: súmite psalmum iucúndum cum cíthara. ℟. Alléluia. ℣. Tressaillez d'allégresse en Dieu notre protecteur; * chantez avec transport en l'honneur du Dieu de Jacob. Entonnez le psaume de joie avec la cithare.
 Evangelium  Evangile
Matthaeus (13,54-58)
In illo tempore: Véniens in pátriam suam, docébat eos in synagóga eórum, ita ut miraréntur et dícerent: “Unde huic sapiéntia haec et virtútes? Nonne hic est fabri fílius? Nonne mater eíus dícitur María, et fratres eíus Iacóbus et Ióseph et Simon et Iúdas? Et soróres eíus nonne omnes apud nos sunt? Unde ergo huic ómnia ista?” Et scandalizabántur in eo. Iésus autem dixit eis: “Non est prophéta sine honóre nisi in pátria et in domo sua.” Et non fecit ibi virtútes multas propter incredulitátem illórum.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 29, 2-3
Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me, nec delectásti inimícos meos super me: Dómine, clamávi ad te, et sanásti me. Je T'exalterai, Seigneur, parce que Tu m'as relevé, et que Tu n'as pas réjoui mes ennemis à mon sujet. Seigneur j'ai crié vers Toi, et Tu m'as guéri.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, quæsumus, Dómine, múnera, quæ tibi de tua largitáte deférimus, ut hæc sacrosáncta mystéria, grátiæ tuæ operánte virtúte, et præséntis vitæ nos conversatióne sanctíficent, et ad gáudia sempitérna perdúcant. Per Christum.
Communio Communion
Prov. 3, 9-10 Prov. 3,9-10
Honóra Dóminum de tua substántia, et de primítiis frugum tuárum: et implebúntur hórrea tua saturitáte, et vino torculária redundábunt. Honore le Seigneur avec tes biens, et donne-Lui les prémices de tous tes fruits; et tes greniers seront remplis d'abondance, et tes pressoirs regorgeront de vin.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, divínum sacraméntum, passiónis Fílii tui memoriále perpétuum; tríbue, quǽsumus, ut ad nostram salútem hoc munus profíciat, quod ineffábili nobis caritáte ipse donávit. Qui vivit.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 67, 6-7.36
Deus in loco sancto suo; Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo, ipse dabit virtútem et fortitúdinem plebi suæ. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple.
Ant. ad communionem
Ps 102, 2
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius.
Vel:
Mt 5, 7-8
Beáti misericórdes, quóniam ipsi misericórdiam consequéntur. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word