affiche_liturgia("journee")office = messe20190818

Messe du dimanche 18 août 2019 - XXème dimanche dans l'année

Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XX per annum XXème dimanche dans l'année


éditer éditer
Introitus Introït
Ps. 83, 10-11
PROTÉCTOR noster, áspice, Deus, et réspice in fáciem Christi tui: quia mélior est dies una in átriis tuis super míllia. Ps. ibid., 2-3 Quam dilécta tabernácula tua, Dómine virtútum ! concupíscit, et déficit ánima mea in átria Dómini. V/. Glória Patri. Toi qui es notre protecteur, regarde, ô Dieu, et jette les yeux sur le visage de Ton christ. Car un seul jour passé dans Tes parvis vaut mieux que mille. Ps. ibid. 2-3 Que Tes tabernacles sont aimables, Seigneur des armées! Mon âme soupire et languit après les parvis du Seigneur.
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Collecta
Deus, qui diligéntibus te bona invisibília præparásti, infúnde córdibus nostris tui amóris afféctum, ut, te in ómnibus et super ómnia diligéntes, promissiónes tuas, quæ omne desidérium súperant, consequámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Pour ceux qui T'aiment, ô Dieu, Tu as préparé des biens que l’œil ne peut voir : répands en nos cœurs la ferveur de Ton amour, afin que, T'aimant en toute chose et par-dessus tout, nous obtenions la réalisation de Tes promesses qui surpassent tout désir. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Léctio libri Ieremíae prophétae (38,4-6.8-10)
In diebus illis: Dixérunt príncipes regi: “Rogámus, ut occidátur homo iste; de indústria enim dissólvit manus virórum bellántium, qui remansérunt in civitáte hac, et manus univérsi pópuli loquens ad eos iúxta verba haec; síquidem homo iste non quaerit pacem pópulo huic sed malum.” Et dixit rex Sedécias: “Ecce ipse in mánibus vestris est; nequit enim rex vobis quidquam negáre.” Tulérunt ergo Ierémiam et proiecérunt eum in lacum Mélchiae fílii regis, qui erat in vestíbulo custódiae. Et submisérunt Ierémiam fúnibus. Et in lacu non erat aqua sed lutum; descéndit ítaque Ierémias in caenum. Et egréssus est Abdémelech de domo regis et locútus est ad regem dicens: “Dómine mi rex, malefecérunt viri isti ómnia, quaecúmque perpetrárunt contra Ierémiam prophétam, mitténtes eum in lacum, ut moriátur ibi fame; non sunt enim panes ultra in civitáte.” Praecépit ítaque rex Abdémelech Aethíopi dicens: “Tólle tecum hinc trigínta viros et leva Ierémiam prophétam de lacu, ántequam moriátur.” En ces jours là : les princes dirent au roi : Nous demandons (vous prions) que cet homme soit mis à mort ; car il affaiblit à dessein les mains des hommes de guerre qui sont restés dans cette ville, et les mains de tout le peuple, en leur redisant ces paroles ; car cet homme ne cherche pas le bien (la paix) de ce peuple, mais son malheur. Le roi Sédécias répondit : Voici, il est entre vos mains ; car il n’est pas possible (juste) que le roi vous refuse quoi que ce soit. Ils prirent donc Jérémie, et ils le jetèrent dans la citerne (fosse) de Melchias, fils d’Amélech, qui était dans le vestibule de la prison, et ils firent descendre Jérémie avec des cordes dans cette citerne (fosse), où il n’y avait pas d’eau, mais de la boue ; et Jérémie enfonça dans la boue. Et Abdémélech sortit de la maison du roi, et il parla au roi en ces termes : O roi mon seigneur, ces hommes ont mal agi dans tout ce qu’ils ont fait contre le prophète Jérémie, qu’ils ont jeté dans une citerne (la fosse), pour qu’il y meure de faim, puisqu’il n’y a plus de pain dans la ville. Le roi donna donc cet ordre à Abdémélech l’Ethiopien : Prends ici avec toi trente hommes, et tire le prophète Jérémie de la citerne (fosse), avant qu’il meure.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Graduale Graduel
Ps. 117, 8-9
R/. Bonum est confídere in Dómino, quam confídere in hómine. V/. Bonum est speráre in Dómino, quam speráre in princípibus. R/. Il vaut mieux se confier au Seigneur que de se confier dans l'homme. V/. Il vaut mieux espérer au Seigneur, plutôt que d'espérer dans les princes.
Lectio II IIème lecture
éditer éditer
Léctio Epístolae ad Hebráeos (12,1-4)
Fratres: Et nos tantam habéntes circumpósitam nobis nubem téstium, deponéntes omne pondus et circúmstans nos peccátum, per patiéntiam currámus propósitum nobis certámen, aspiciéntes in ducem fídei et consummatórem Iésum, qui pro gáudio sibi propósito sustínuit crucem, confusióne contémpta, atque in déxtera throni Dei sedet. Recogitáte enim eum, qui talem sustínuit a peccatóribus advérsum semetípsum contradictiónem, ut ne fatigémini ánimis vestris deficiéntes. Nondum usque ad sánguinem restitístis advérsus peccátum repugnántes. Frères : Nous aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetant tout fardeau et le péché qui nous entoure, courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, les yeux fixés sur l'auteur et le consommateur de la foi, Jésus, qui, au lieu de la joie qu'Il avait devant Lui, a souffert la croix, méprisant l'ignominie, et S'est assis à la droite du trône de Dieu. Considérez (Pensez donc), en effet, Celui qui a supporté contre Lui-même de la part des pécheurs une telle contradiction, afin que vous ne vous lassiez point, l'âme découragée. Car vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang, en combattant contre le péché.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
Ps. 94, 1
R/. Allelúia. V/. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro. R/. Alléluia. V/. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons en Dieu notre salut.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (12,49-53)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Ignem veni míttere in terram et quid volo? Si iam accénsus esset! Baptísma autem hábeo baptizári et quómodo coártor, usque dum perficiátur! Putátis quia pacem veni dare in terram? Non, dico vobis, sed separatiónem. Erunt enim ex hoc quinque in domo una divísi: tres in duo, et duo in tres; dividéntur pater in fílium et fílius in patrem, mater in fíliam et fília in matrem, socrus in nurum suam et nurus in socrum.” En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Je suis venu jeter le feu sur la terre, et quel est mon désir, sinon qu’il s’allume ? J’ai à être baptisé d’un baptême, et comme Je Me sens pressé jusqu’à ce qu’il s’accomplisse ! Pensez-vous que Je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-Je, mais la division. Car désormais, dans une même maison, cinq seront divisés : trois contre deux, et deux contre trois. Seront divisés : le père contre le fils et le fils contre son père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre sa belle-fille et la belle-fille contre sa belle-mère.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Ps. 33, 8-9
Immíttet Angelus Dómini in circúitu timéntium eum, et erípiet eos: gustáte, et vidéte, quóniam suávis est Dóminus. L'Ange du Seigneur environnera ceux qui Le craignent, et Il les délivrera. Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux.
Super oblata
Prière sur les oblats
éditer éditer
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
éditer éditer
Super oblataPrière sur les oblats
Súscipe, Dómine, múnera nostra, quibus exercéntur commércia gloriósa, ut, offeréntes quæ dedísti, teípsum mereámur accípere. Per Christum.
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer
éditer éditer
Communio Communion
Matth. 21, 13
Domus mea domus oratiónis vocábitur, dicit Dóminus: in ea omnis, qui petit, áccipit: et qui quaerit, ínvenit, et pulsánti aperiétur. (T. P. Allelúia.)
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
éditer éditer
Per hæc sacraménta, Dómine, Christi partícipes effécti, cleméntiam tuam humíliter implorámus, ut, eius imáginis confórmes in terris, et eius consórtes in cælis fíeri mereámur. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum.

Modifications aux messes lues :
éditer éditer
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 83, 101
Protéctor noster, áspice, Deus, et réspice in fáciem Christi tui, quia mélior est dies una in átriis tuis super míllia.
éditer éditer
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 129, 7
Apud Dóminum misericórdia, et copiósa apud eum redémptio.
Vel: Io 6, 51-52
Ego sum panis vivus, qui de cælo descéndi, dicit Dóminus: si quis manducáverit ex hoc pane, vivet in ætérnum.