Messe du dimanche 6 octobre 2019 - XXVIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XXVII per annum XXVIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XXVII per annum XXVIIème dimanche dans l'année
Ad Missam
A la Messe


Introitus
Introït
Esth. 13, 9 et 10-11
IN voluntáte tua, Dómine, univérsa sunt pósita, et non est qui possit resístere voluntáti tuae: tu enim fecísti ómnia, caelum et terram, et univérsa quae caeli ámbitu continéntur: Dóminus universórum tu es. Ps. 118, 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. V/. Glória Patri. Tout est soumis à Ta volonté, Seigneur, et nul ne peut lui résister, car Tu as tout créé, le ciel et la terre et toutes les choses qui sont comprises dans le cours des cieux ; Tu es le Seigneur de l’univers. Ps. Bienheureux ceux qui sont purs dans leurs voies, qui marchent dans la loi du Seigneur. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecta
Omnípotens sempitérne Deus, qui abundántia pietátis tuæ et mérita súpplicum excédis et vota, effúnde super nos misericórdiam tuam, ut dimíttas quæ consciéntia métuit, et adícias quod orátio non præsúmit. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, Toi qui dans la prodigalité de Ton amour surpasses et les mérites et les vœux de ceux qui Te supplient, répands sur nous Ta miséricorde, afin de chasser tout ce que redoute la conscience et suppléer à ce que la prière n'ose demander.
Lectio I Ière lecture
Graduale
Graduale
Ps. 89, 1-2
R/. Dómine, refúgium factus es nobis, a generatióne et progénie. V/. Priúsquam montes fíerent, aut formarétur terra et orbis: a saéculo, et usque in saéculum tu es, Deus. R/. Seigneur, Tu T'es fait notre refuge de génération en génération. V/. Avant que les montagnes fussent créées, avant que la terre fût formée et sa sphère, au début des siècles et jusque dans tous les siècles, Tu es Dieu.
Lectio II IIème lecture
Ad Timotheum II (1,6-8.13-14)
Carissime: Admóneo te, ut resúscites donatiónem Dei, quae est in te per impositiónem mánuum meárum; non enim dedit nobis Deus Spíritum timóris sed virtútis et dilectiónis et sobrietátis. Noli ítaque erubéscere testimónium Dómini nostri neque me vinctum eíus, sed collabóra evangélio secúndum virtútem Dei. Formam habe sanórum verbórum, quae a me audísti, in fide et dilectióne, quae sunt in Christo Iésu; bonum depósitum custódi per Spíritum Sanctum, qui hábitat in nobis.
Allelúia.
Alléluia
Ps. 113, 1

Ps. 113,1
R/. Allelúia. V/. In éxitu Israël de AEgýpto, domus Iacob de pópulo bárbaro.
R/. Alleluia. V/. Lorsque Israël sortit d’Egypte, et la maison de Jacob du milieu d’un peuple barbare.
Evangelium Evangile
Luc (17,5-10)
In illo tempore: Dixérunt apóstoli Dómino: “Adáuge nobis fidem!” Dixit autem Dóminus: “Si haberétis fidem sicut granum sinápis, dicerétis huic árbori moro: ‘Eradicáre et transplantáre in mare’, et oboedíret vobis. Quis autem vestrum habens servum arántem aut pascéntem, qui regrésso de agro dicet illi: ‘Státim transi, recúmbe’, et non dicet ei: ‘Pára, quod cenem, et praecínge te et minístra mihi, donec mandúcem et bibam, et post haec tu manducábis et bibes’? Numquid grátiam habet servo illi, quia fecit, quae praecépta sunt? Sic et vos, cum fecéritis ómnia, quae praecépta sunt vobis, dícite: ‘Sérvi inútiles sumus; quod debúimus fácere, fécimus.’”
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Iob 1
Vir erat in terra Hus, nómine Iob: simplex et rectus, ac timens Deum: quem Satan pétiit, ut tentáret: et data est ei potéstas a Dómino in facultátes et in carnem eius: perdidítque omnem substántiam ipsíus, et fílios: carnem quoque eius gravi úlcere vulnerávit. Il y avait dans la terre de Hus un homme du nom de Job, simple, droit et craignant Dieu. Satan demanda de le tenter, et pouvoir lui fut donné par le Seigneur sur ses biens et sur son corps. Il lui fit perdre tous ses biens et ses enfants ; il attaqua aussi sa chair d’un douloureux ulcère.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes Frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Super oblata
Súscipe, quæsumus, Dómine, sacrifícia tuis institúta præcéptis, et sacris mystériis, quæ débitæ servitútis celebrámus offício, sanctificatiónem tuæ nobis redemptiónis dignánter adímple. Per Christum.
V/. Dóminus vobíscum.
R/. Et cum spíritu tuo.
V/. Sursum corda.
R/. Habémus ad Dóminum.
V/. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
R/. Dignum et iustum est.
V/. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et avec votre esprit.
V/. Haut les coeurs.
R/. Ils sont vers le Seigneur.
V/. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
R/. C'est digne et juste.
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio
Communion
Ps. 118, 81, 84 et 86

Ps. 118, 81, 84 et 86
In salutári tuo ánima mea, et in verbum tuum sperávi: quando fácies de persequéntibus me iudícium ? iníqui persecúti sunt me, ádiuva me, Dómine Deus meus.
Mon âme a été dans l’attente de Ton salut, j’ai espéré en Ta parole ; quand feras-Tu le jugement de ceux qui me persécutent ? Des hommes iniques m’ont persécuté ; aide-moi, Seigneur, mon Dieu.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionem
Concéde nobis, omnípotens Deus, ut de percéptis sacraméntis inebriémur atque pascámur, quátenus in id quod súmimus transeámus. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Est 4, 17
In voluntáte tua, Dómine, univérsa sunt pósita, et non est qui possit resístere voluntáti tuæ. Tu enim fecísti ómnia, cælum et terram, et univérsa quæ cæli ámbitu continéntur; Dóminus universórum tu es. Tout est soumis à Ta volonté, Seigneur, et nul ne peut lui résister, car Tu as tout créé, le ciel et la terre et toutes les choses qui sont comprises dans le cours des cieux ; Tu es le Seigneur de l’univers.
Ant. ad communionem
Lam 3, 25
Bonus est Dóminus sperántibus in eum, ánimæ quærénti illum.
Vel: Cf. 1 Cor 10, 17
Unus panis et unum corpus multi sumus, omnes qui de uno pane et de uno cálice participámus.