Messe du mercredi 29 janvier 2020

Hebdomada III per annum IIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 96, 7-8
ADORÁTE Deum, omnes Angeli eius: audívit, et laetáta est Sion: et exsultavérunt fíliae Iudae. Ps. ibid., 1 Dóminus regnávit, exsúltet terra: laeténtur ínsulae multae. ℣. Glória Patri. Adorez Dieu, tous Ses anges : pour Sion qui entend, grande joie : les filles de Juda exultent.
Ps. Le Seigneur est règne, exulte la terre.
Que se réjouissent les îles sans nombre. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, dírige actus nostros in beneplácito tuo, ut in nómine dilécti Fílii tui mereámur bonis opéribus abundáre. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu éternel et tout-puissant, daigne diriger nos actions selon Ton bon plaisir, afin qu'au Nom de Ton Fils bien-aimé, nous puissions fructifier en bonnes œuvres. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
 Léctio libri secúndi Samuélis (7,1-17)  
In diébus illis : Ecce sermo Dómini ad Nathan dicens: « Vade et loquere ad servum meum David : Hæc dicit Dóminus : " Numquid tu aedifìcábis mihi domum ad habitandum? Neque enim habitavi in domo, ex die illa qua eduxi filios Israel de terra Ǽgypti usque in diem hanc; sed ambulabam in tabernáculo et in tentório. Per cuncta loca, quæ transivi cum omnibus fíliis lsrael, numquid loquens locutus sum ad unam de tribubus lsrael, cui præcépi ut pásceret pópulum meum Israel, dicens: Quare non ædifìcastis mihi domum cédrinam? " Et nunc hæc dices servo meo David: Hæc dicit Dominus exercítuum: " Ego tuli te de páscuis sequéntem greges, ut esses dux super pópulum meum Israel. Et fui tecum in omnibus ubicúmque ambulásti, et interféci univérsos inimícos tuos a fácie tua, fecítque tibi nomen grande iuxta nomen magnórum qui sunt in terra. Et ponam locum pópulo meo Israel, et plantábo eum, et habitábit sub eo, et non turbábitur ámplius; nec addent fílii iniquitátis ut affiígant eum sicut prius, ex die qua constítui iúdices super pópulum meum Israel. Et réquiem dabo tibi ab omnibus inimicis tuis, prædicitque tibi Dóminus quod domum faciat tibi Dóminus. Cumque compléti fúerint dies tui, et dormíeris cum pátribus tuis, suscitábo semen tuum post te, quod egrediétur de útero tuo, et firmábo regnum eius. Ipse ædificabit domum nomini meo, et stabiliam thronum regni eius usque in sempitérnum. Ego ero ei in patrem, et ipse erit mihi in illium. Qui si inique aliquid gésserit, arguam eum in virga virórum et in plagis filiórum hóminum. Misericórdiam autem meam non áuferam ab eo, sicut ábstuli a Saul, quem amóvi a fácie mea. Et fidélis erit domus tua et regnum tuum usque in ætérnum ante fáciem tuam, et thronus tuus erit firmus iúgiter " » . Secundum omnia verba haec et iuxta univérsam visionem istam sic locútus est Nathan ad David. En ces jours là : le Seigneur parla à Nathan, et lui dit: Parle à Mon serviteur David, et dis-lui : Voici ce que dit le Seigneur : Me bâtirez-tu une maison afin que J'y habite? Car depuis que J'ai tiré de l'Egypte les enfants d'Israël jusqu'à ce jour, Je n'ai eu aucune maison, mais J'ai toujours été sous un tabernacle et sous une tente.
Dans tous les lieux où J'ai passé avec tous les enfants d'Israël, quand J'ai donné ordre à quelqu'une des tribus de conduire Mon peuple, lui ai-Je dit : Pourquoi ne M'avez-vous pas bâti une maison de cèdre?
Maintenant, tu diras donc ceci à Mon serviteur David : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Je t'ai ai tiré des pâturages lorsque tu suivais les troupeaux, afin que tu sois le chef de Mon peuple Israël.
J'ai été avec vous partout où tu as été; J'ai exterminé tous tes ennemis devant toi, et J'ai rendu ton nom illustre comme est celui des grands de la terre. Je mettrai Mon peuple Israël dans un lieu stable; Je l'y affermirai, et il y demeurera sans être jamais troublé; et les enfants d'iniquité n'entreprendront plus de l'affliger comme ils ont fait auparavant, depuis le temps où J'ai établi des juges sur Mon peuple Israël; et Je te donnerai la paix avec tous tes ennemis. De plus, le Seigneur te promet qu'Il te fera Lui-même une maison. Et lorsque tes jours seront accomplis, et que tu vous seras endormi avec tes pères, Je mettrai sur ton trône après toi ton fils qui sortira de toi, et J'affermirai son règne. C'est lui qui bâtira une maison à Mon nom; et J'établirai à jamais le trône de son royaume. Je serai son père, et il sera mon fils; et s'il commet quelque chose d'injuste, je le châtierai avec la verge des hommes et par les coups dont on punit les enfants des hommes. Mais Je ne retirerai pas Ma miséricorde de lui, comme Je l'ai retirée de Saül, que J'ai rejeté de devant Ma face. Ta maison sera stable; tu verras ton royaume subsister éternellement, et ton trône s'affermira pour jamais. Nathan parla donc à David, et lui rapporta tout ce que Dieu lui avait dit, et tout ce qu'Il lui avait fait voir.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 101, 16-17 Ps. 101, 16-17
℟. Timébunt gentes nomen tuum, Dómine, et omnes reges terrae glóriam tuam. ℣. Quóniam aedificávit Dóminus Sion, et vidébitur in maiestáte sua. ℟. Les nations craindront Ton Nom, Seigneur, et tous les rois de la terre Ta gloire, ℣. Parce que le Seigneur a bâti Sion, et qu'Il sera vu dans Sa majesté.
Allelúia Alléluia
Ps. 96, 1
℟. Allelúia. ℣. Dóminus regnávit, exsúltet terra: laeténtur ínsulae multae. Allelúia. ℟. Alléluia. ℣. Le Seigneur règne, exulte la terre. Que se réjouissent les îles sans nombre.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (4,1-20)
In illo tempore: íterum coepit Iesus docére ad mare. Et congregátur ad eum turba plúrima, ita ut in navem ascéndens sedéret in mari, et omnis turba circa mare super terram erant. Et docébat eos in parábolis multa et dicébat illis in doctrína sua: “Áudite. Ecce éxiit séminans ad seminándum. Et factum est, dum séminat, áliud cécidit circa viam, et venérunt vólucres et comedérunt illud. Áliud cécidit super petrósa, ubi non habébat terram multam, et statim exórtum est, quóniam non habébat altitúdinem terrae; et quando exórtus est sol, exaestuávit et, eo quod non habéret radícem, exáruit. Et áliud cécidit in spinas, et ascendérunt spinae et suffocavérunt illud, et fructum non dedit. Et ália cecidérunt in terram bonam et dabant fructum: ascendébant et crescébant et afferébant unum trigínta et unum sexagínta et unum centum.” Et dicébat: “Qui habet aures audiéndi, áudiat.” Et cum esset singuláris, interrogavérunt eum hi, qui circa eum erant cum Duódecim, parábolas. Et dicébat eis: “Vóbis datum est mystérium regni Dei; illis autem, qui foris sunt, in parábolis ómnia fiunt, ut vidéntes vídeant et non vídeant, et audiéntes áudiant et non intéllegant, ne quando convertántur, et dimittátur eis.” Et ait illis: “Néscitis parábolam hanc, et quómodo omnes parábolas cognoscétis? Qui séminat, verbum séminat. Hi autem sunt, qui circa viam, ubi seminátur verbum: et cum audíerint, conféstim venit Sátanas et aufert verbum, quod seminátum est in eos. Et hi sunt, qui super petrósa seminántur: qui cum audíerint verbum, statim cum gáudio accípiunt illud et non habent radícem in se, sed temporáles sunt; deínde orta tribulatióne vel persecutióne propter verbum, conféstim scandalizántur. Et álii sunt, qui in spinis seminántur: hi sunt, qui verbum audiérunt, et aerúmnae sǽculi et decéptio divitiárum et circa réliqua concupiscéntiae introeúntes súffocant verbum, et sine fructu effícitur. Et hi sunt, qui super terram bonam semináti sunt: qui áudiunt verbum et suscípiunt et fructíficant unum trigínta et unum sexagínta et unum centum.” En ce temps là : Jésus se mit de nouveau à enseigner auprès de la mer ; et une foule nombreuse se rassembla autour de Lui, de sorte qu’Il monta dans une barque et s’assit, sur la mer ; et toute la foule était à terre, au bord de la mer. Et Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles, et Il leur disait dans Son enseignement : Ecoutez ! Voici que le semeur sortit pour semer. Et tandis qu’Il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin ; et les oiseaux du ciel vinrent et la mangèrent. Une autre partie tomba dans des endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre, et elle leva aussitôt, parce que la terre n’avait pas de profondeur ; et lorsque le soleil se fut levé, elle fut brûlée, et comme n’avait pas de racines, elle sécha. Une autre partie tomba dans les épines, et les épines montèrent et l’étouffèrent, et elle ne donna pas de fruit. Une autre partie tomba dans une bonne terre, et elle donna du fruit qui montait et croissait, de sorte qu’un grain rapporta trente, un autre soixante, et un autre cent. Et Il disait : Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. Lorsqu’Il se trouva seul, les douze qui étaient avec lui l’interrogèrent sur cette parabole. Et Il leur disait : A vous il a été donné de connaître le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors, tout se passe en paraboles, afin que, regardant, ils voient et ne voient pas, et qu’écoutant, ils écoutent et ne comprennent pas, de peur qu’ils ne se convertissent, et que leurs péchés ne leur soient pardonnés. Il leur dit : Vous ne comprenez pas cette parabole ? Comment donc comprendrez-vous toutes les paraboles ? Celui qui sème, sème la parole. Il en est qui sont le long du chemin où la parole est semée, et lorsqu’ils l’ont entendue, Satan vient aussitôt, et enlève la parole qui avait été semée dans leurs cœurs. Il en est d’autres, pareillement, qui reçoivent la semence en des endroits pierreux ; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent aussitôt avec joie ; mais, n’ayant pas de racine en eux-mêmes, ils ne durent qu’un temps ; et lorsqu’il survient une tribulation et une persécution à cause de la parole, ils sont aussitôt scandalisés. Il en est d’autres qui reçoivent la semence parmi les épines : ce sont ceux qui écoutent la parole, mais les sollicitudes du siècle, l’illusion des richesses et les autres convoitises, entrant en eux, étouffent la parole, et elle devient infructueuse. Enfin, ceux qui ont reçu la semence dans une bonne terre sont ceux qui écoutent la parole, la reçoivent et portent du fruit, l’un trente pour un, l’autre soixante, et l’autre cent.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 117, 16 et 17
Déxtera Dómini fecit virtútem, déxtera Dómini exaltávit me: non móriar, sed vivam, et narrábo ópera Dómini. La droite du Seigneur a fait éclater Sa puissance, la droite du Seigneur m’a exalté. Je ne mourrai point, mais je vivrai, et je raconterai les œuvres du Seigneur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Múnera nostra, Dómine, súscipe placátus, quæ sanctificándo nobis, quæsumus, salutária fore concéde. Per Christum.
Communio Communion
Luc. 4, 22
Mirabántur omnes de his, quae procedébant de ore Dei. Tous Lui rendaient témoignage, et ils admiraient les paroles de grâce qui sortaient de la bouche de Dieu.
Post communionem Post communion
Præsta nobis, quǽsumus, omnípotens Deus, ut, vivificatiónis tuæ grátiam consequéntes, in tuo semper múnere gloriémur. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 95, 1.6
Cantáte Dómino cánticum novum, cantáte Dómino, omnis terra. Conféssio et pulchritúdo in conspéctu eius, sánctitas et magnificéntia in sanctificatióne eius. Chantez au Seigneur un cantique nouveau ; chantez au Seigneur, (habitants de) toute la terre. La louange et la splendeur (beauté) sont devant Lui ; la sainteté et la magnificence dans Son sanctuaire.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 33, 6
Accédite ad Dóminum et illuminámini, et fácies vestræ non confundéntur. Approchez-vous de Lui, et vous serez éclairés ; et vos visages ne seront pas couverts de confusion.
Vel: Io 8, 12
Ego sum lux mundi, dicit Dóminus; qui séquitur me, non ámbulat in ténebris, sed habébit lumen vitæ. Je suis la lumière du monde ; celui qui Me suit ne marche pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word