Messe du mardi 28 avril 2020

Hebdomada III Paschae IIIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 65, 1-2
IUBILÁTE Deo, omnis terra, allelúia: psalmum dícite nómini eius, allelúia: date glóriam laudi eius, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 3 Dícite Deo, quam terribília sunt ópera tua, Dómine ! in multitúdine virtútis tuae mentiéntur tibi inimíci tui. ℣. Glória Patri. Jubilez pour Dieu, ô terre entière, alléluia ; chantez un psaume à Son Nom, alléluia ; rendez glorieuse Sa louange, alléluia, alléluia, alléluia. Ps. 3 Dites à Dieu: Que Tes œuvres sont terribles, Seigneur! A cause de la grandeur de Ta puissance, Tes ennemis T'adressent des hommages menteurs. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui renátis ex aqua et Spíritu Sancto cæléstis regni pandis intróitum, auge super fámulos tuos grátiam quam dedísti, ut, qui ab ómnibus sunt purgáti peccátis, nullis privéntur tua pietáte promíssis. Per Dóminum. Ô Dieu, qui ouvres l'accès au royaume céleste à ceux qui sont renés de l'eau et de l'Esprit Saint, fais grandir en Tes serviteurs la grâce que Tu leur as donnée, afin que ceux qui ont été lavés de tous leurs péchés ne soient privés d'aucune de Tes promesses, par Ta bonté.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (7,51-8,1a)
In diébus illis: Dicébat Stéphanus plebi et senióribus et scribis: Duri cervíce et incircumcísi córdibus et áuribus, vos semper Spirítui Sancto resístitis; sicut patres vestri, et vos. Quem prophetárum non sunt persecúti patres vestri? Et occidérunt eos, qui praenuntiábant de advéntu Iústi, cuíus vos nunc proditóres et homicídae fuístis, qui accepístis legem in dispositiónibus angelórum et non custodístis.” Audiéntes autem haec, dissecabántur córdibus suis et stridébant déntibus in eum. Cum autem esset plenus Spíritu Sancto, inténdens in caelum vidit glóriam Dei et Iésum stantem a dextris Dei et ait: “Ecce vídeo caelos apértos et Fílium hóminis a dextris stantem Dei.” Exclamántes autem voce magna continuérunt aures suas et ímpetum fecérunt unanímiter in eum et eiciéntes extra civitátem lapidábant. Et testes deposuérunt vestiménta sua secus pedes adulescéntis, qui vocabátur Saulus. Et lapidábant Stéphanum invocántem et dicéntem: “Dómine Iésu, súscipe spíritum meum.” Pósitis autem génibus clamávit voce magna: “Dómine, ne státuas illis hoc peccátum”; et cum hoc dixísset, obdormívit. En ces jours là, Etienne disait à la foule, aux anciens et aux scribes : Hommes au cou raide, incirconcis de cœur et d'oreilles, toujours vous résistez à l'Esprit-Saint; tels ont été vos pères, tels vous êtes. Lequel des prophètes vos pères n'ont-ils pas persécuté? Ils ont tué ceux qui prédisaient l'avènement du Juste, que vous venez de trahir et dont vous avez été les meurtriers; vous qui avez reçu la loi par le ministère des Anges, et qui ne l'avez point gardée. En entendant ces paroles, ils frémissaient de rage dans leurs coeurs, et ils grinçaient des dents contre lui. Mais comme il était plein de l'Esprit-Saint, levant les yeux au Ciel, il vit la gloire de Dieu, et Jésus qui était debout à la droite de Dieu; et il dit: Voici que je vois les Cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. Alors, poussant de grands cris, ils se bouchèrent les oreilles, et se précipitèrent tous ensemble sur lui. Et l'ayant entraîné hors de la ville, ils le lapidaient; et les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme appelé Saul.  Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit. Et s'étant mis à genoux, il cria à haute voix: Seigneur, ne leur impute pas ce péché. Et quand il eut dit cela, il s'endormit dans le Seigneur.
Allelúia Alléluia
Ps. 30, 2-3 Ps. 30,2-3
℟. Allelúia. ℣. In te, Dómine, sperávi, non confúndar in aetérnum: in iustítia tua líbera me, et éripe me: inclína ad me aurem tuam, accélera, ut erípias me. ℟. Alléluia. ℣. J'ai espéré en Toi, Seigneur; que je ne sois jamais confondu; dans Ta justice délivre-moi. Incline vers moi Ton oreille; hâte-Toi de me délivrer.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (6,30-35)
In illo témpore: Dixit turba Iesu: Quod ergo tu facis signum, ut videámus et credámus tibi? Quid operáris? Patres nostri manna manducavérunt in desérto, sicut scriptum est: ‘Pánem de caelo dedit eis manducáre.’” Dixit ergo eis Iésus: “Amen, amen dico vobis: Non Móyses dedit vobis panem de caelo, sed Pater meus dat vobis panem de caelo verum; panis enim Dei est, qui descéndit de caelo et dat vitam mundo.” Dixérunt ergo ad eum: “Dómine, semper da nobis panem hunc.” Dixit eis Iésus: “Ego sum panis vitae. Qui venit ad me, non esúriet; et, qui credit in me, non sítiet umquam. En ce temps là: La foule dit à Jésus: Quel miracle fais-Tu donc, afin que nous voyons et que nous croyions en Toi ? que fais-Tu ? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, ainsi qu'il est écrit: Il leur a donné à manger le pain du Ciel. Jésus leur dit: En vérité, en vérité, Je vous le dis, ce n'est pas Moïse qui vous a donné le pain du Ciel, mais c'est Mon Père qui vous donne le vrai Pain du Ciel. Car le pain de Dieu est Celui qui descend du Ciel, et qui donne la vie au monde. Ils Lui dirent donc: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. Jésus leur dit: Je suis le Pain de vie; celui qui vient à Moi n'aura pas faim, et celui qui croit en Moi n'aura jamais soif.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 145, 2
Lauda, ánima mea, Dóminum: laudábo Dóminum in vita mea: psallam Deo meo, quámdiu ero, allelúia. O mon âme, loue le Seigneur. Je louerai le Seigneur pendant ma vie; je chanterai mon Dieu tant que je serai, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe múnera, Dómine, quǽsumus, exsultántis Ecclésiæ, et, cui causam tanti gáudii præstitísti, perpétuæ fructum concéde lætítiæ. Per Christum. Reçois, nous T'en prions, Seigneur, les offrandes de Ton Eglise qui exulte, et donne lui de jouir du fruit éternel en Celui qui est la cause d'une telle joie.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS III IIIème PREFACE PASCALE
De Christo vivente et semper interpellante pro nobis Du Christ, vivant et intercédant sans cesse pour nous
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Qui se pro nobis offérre non désinit, nosque apud te perénni advocatióne deféndit; qui immolátus iam non móritur, sed semper vivit occísus.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Parce qu'Il ne cesse de S'offrir pour nous, intercédant sans cesse devant Toi ; tué, Il ne meurt plus; immmolé, Il vit pour toujours.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Act. 7, 56, 59, et 60 Act. 7, 56, 59, et 60
Vídeo caelos apértos, et Iesum stantem a dextris virtútis Dei: Dómine Iesu, áccipe spíritum meum, et ne státuas illis hoc peccátum. Voici que je vois les Cieux ouverts, et Jésus debout à la droite de Dieu. Seigneur Jésus, reçois mon esprit, ne leur compte pas ce péché.
Post communionem Post communion
Pópulum tuum, quǽsumus, Dómine, intuére benígnus, et, quem ætérnis dignátus es renováre mystériis, ad incorruptíbilem glorificándæ carnis resurrectiónem perveníre concéde. Per Christum. Regarde, Seigneur, avec bonté, Ton peuple qui a été trouvé digne de renouveler ces mystères, et accorde lui de parvenir à la résurrection incorruptible de la chair destinée à être glorifiée.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Ap 19, 5; 12, 10
Laudem dícite Deo nostro, omnes qui timétis Deum, pusílli et magni, quia facta est salus, et virtus, et potéstas Christi eius, allelúia.
Ant. ad communionem
Rom 6, 8
Si mórtui sumus cum Christo, crédimus quia simul étiam vivémus cum Christo, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word