Messe du lundi 4 mai 2020

Hebdomada IV Paschae IVème semaine de Pâques
Feria II Lundi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 32, 5-6
MISERICÓRDIA Dómini plena est terra, allelúia: verbo Dómini caeli firmáti sunt, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Exsultáte, iusti, in Dómino: rectos decet collaudátio. ℣. Glória Patri. La terre est remplie de la miséricorde du Seigneur, alléluia : les cieux ont été affermis par la parole du Seigneur, alléluia, alléluia. Ps. Exultez, justes, dans le Seigneur, aux cœurs droits sied la louange. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui in Fílii tui humilitáte iacéntem mundum erexísti, fidélibus tuis sanctam concéde lætítiam, ut, quos eripuísti a servitúte peccáti, gáudiis fácias pérfrui sempitérnis. Per Dóminum. Ô Dieu, qui par l'abaissement de Ton Fils as relevé le monde abattu, accorde [Ta] sainte joie à Tes fidèles, afin de faire jouir des joies éternelles ceux que Tu as arrachés à la servitude du péché.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (11,1-18)
In diébus illis: Audiérunt apóstoli et fratres, qui erant in Iudǽa, quóniam et gentes recepérunt verbum Dei. Cum ascendísset autem Petrus in Ierusálem, disceptábant advérsus illum, qui erant ex circumcisióne, dicéntes: “Introísti ad viros praepútium habéntes et manducásti cum illis!” Incípiens autem Petrus exponébat illis ex órdine dicens: “Ego eram in civitáte Ióppe orans et vidi in excéssu mentis visiónem, descéndens vas quoddam velut línteum magnum quáttuor inítiis submítti de caelo et venit usque ad me; in quod íntuens considerábam et vidi quadrupédia terrae et béstias et reptília et volatília caeli. Audívi autem et vocem dicéntem mihi: ‘Súrgens, Petre, occíde et mandúca!’ Dixi autem: Nequáquam, Dómine, quia commúne aut immúndum numquam introívit in os meum. Respóndit autem vox secúndo de caelo: ‘Quae Deus mundávit, tu ne commúne díxeris.’ Hoc autem factum est per ter, et retrácta sunt rursum ómnia in caelum. Et ecce conféstim tres viri astitérunt in domo, in qua erámus, missi a Caesaréa ad me. Dixit autem Spíritus mihi, ut irem cum illis nihil hǽsitans. Venérunt autem mecum et sex fratres isti, et ingréssi sumus in domum viri. Narrávit autem nobis quómodo vidísset ángelum ad domum suam stantem et dicéntem: ‘Mítte in Ióppen et accérsi Simónem, qui cognominátur Petrus, qui loquétur tibi verba, in quibus salvus eris tu et univérsa domus tua.’ Cum autem coepíssem loqui, décidit Spíritus Sanctus super eos, sicut et super nos in inítio. Recordátus sum autem verbi Dómini, sicut dicébat: ‘Ioánnes quidem baptizávit aqua, vos autem baptizabímini in Spíritu Sancto.’ Si ergo aequále donum dedit illis Deus sicut et nobis, qui credídimus in Dóminum Iésum Christum, ego quis eram qui possem prohibére Deum?” His autem audítis, acquievérunt et glorificavérunt Deum dicéntes: “Ergo et géntibus Deus paeniténtiam ad vitam dedit.” En ces jours là : Les Apôtres et les frères qui étaient en Judée apprirent que les gentils aussi avaient reçu la parole de Dieu. Lorsque Pierre fut remonté à Jérusalem, les fidèles de la circoncision disputaient contre lui, en disant: Pourquoi es-tu entré chez des hommes incirconcis, et as-tu mangé avec eux?  Mais Pierre commença à leur exposer l'ordre des faits en disant: J'étais dans la ville de Joppé, en prière, et je vis dans un ravissement d'esprit une vision; c'était un objet qui descendait du ciel, semblable à une grande nappe nouée aux quatre coins, et elle vint jusqu'à moi; la regardant avec attention, j'y vis des quadrupèdes terrestres, des bêtes sauvages, des reptiles et des oiseaux du ciel. J'entendis aussi une voix qui me disait: Lève-toi, Pierre; tue et mange. Je dis: Je ne le puis, Seigneur; jamais rien de profane ou de souillé n'est entré dans ma bouche. La voix me parla du Ciel une seconde fois: Ce que Dieu a purifié, ne l'appelle pas profane. Cela se fit par trois fois; puis tout fut retiré dans le ciel. Et voici que trois hommes se présentèrent aussitôt dans la maison où j'étais, envoyés vers moi de Césarée. Et l'Esprit me dit d'aller avec eux sans hésiter. Les six frères que voici vinrent aussi avec moi, et nous entrâmes dans la maison de cet homme. Il nous raconta comment il avait vu dans sa maison un Ange debout, et lui disant: Envoie à Joppé, et fais venir Simon, qui est surnommé Pierre; il te dira des paroles par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison. Quand j'eus commencé à parler, l'Esprit-Saint descendit sur eux, comme sur nous au commencement. Alors je me souvins de la parole du Seigneur, quand Il disait: Jean a baptisé dans l'eau; mais vous, vous serez baptisé dans l'Esprit-Saint. Si donc Dieu leur a donné la même grâce qu'à nous, qui avons cru au Seigneur Jésus-Christ, qui étais-je, moi, pour pouvoir empêcher Dieu? Ayant entendu ces choses, ils se turent et glorifièrent Dieu, en disant: Dieu a donc accordé aux gentils la pénitence pour qu'ils aient la vie.
Allelúia Alléluia
Ps. 110, 9
℟. Allelúia. ℣. Redemptiónem misit Dóminus pópulo suo. ℟. Alléluia. ℣. Le Seigneur a envoyé la délivrance à Son peuple.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (10,11-18)
In illo tempore: Dixit Iesus: Ego sum pastor bonus; bonus pastor ánimam suam ponit pro óvibus; mercennárius et, qui non est pastor, cuíus non sunt oves própriae, videt lupum veniéntem et dimíttit oves et fugit – et lupus rapit eas et dispérgit – quia mercennárius est et non pértinet ad eum de óvibus. Ego sum pastor bonus et cognósco meas, et cognóscunt me meae, sicut cognóscit me Pater, et ego cognósco Patrem; et ánimam meam pono pro óvibus. Et álias oves hábeo, quae non sunt ex hoc ovíli, et illas opórtet me addúcere, et vocem meam áudient et fient unus grex, unus pastor. Proptérea me Pater díligit, quia ego pono ánimam meam, ut íterum sumam eam. Nemo tollit eam a me, sed ego pono eam a meípso. Potestátem hábeo ponéndi eam et potestátem hábeo íterum suméndi eam. Hoc mandátum accépi a Patre meo.” En ce temps là : Jésus dit : Je suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, et celui qui n'est point pasteur, à qui les brebis n'appartiennent pas, voit venir le loup, et abandonne les brebis, et s'enfuit; et le loup ravit et disperse les brebis. Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon pasteur, et Je connais Mes brebis, et Mes brebis Me connaissent, comme le Père Me connaît et que Je connais le Père; et Je donne Ma vie pour Mes brebis. J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là aussi, il faut que Je les amène, et elles écouteront Ma voix, et il n'y aura qu'une seule bergerie et qu'un seul pasteur. C'est pour cela que le Père M'aime, parce que Je donne Ma vie pour la reprendre de nouveau. Personne ne Me l'ôte, mais Je la donne de Moi-même. J'ai le pouvoir de la donner, et J'ai le pouvoir de la reprendre: tel est le commandement que J'ai reçu de Mon Père.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 62, 2 et 5
Deus, Deus meus, ad te de luce vígilo: et in nómine tuo levábo manus meas, allelúia. O Dieu, mon Dieu, je veille aspirant à Toi dès l'aurore ; et à Ton nom j'élève les mains, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe múnera, Dómine, quǽsumus, exsultántis Ecclésiæ, et cui causam tanti gáudii præstitísti, perpétuæ fructum concéde lætítiæ. Per Christum. Reçois, nous T'en prions, Seigneur, les offrandes de Ton Eglise qui exulte, et donne lui de jouir du fruit éternel en Celui qui est la cause d'une telle joie.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS IV IVème PREFACE PASCALE
De restauratione universi per mysterium paschale De la restauration universelle par le mystère de Pâques
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Quia, vetustáte destrúcta, renovántur univérsa deiécta, et vitæ nobis in Christo reparátur intégritas.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Car notre ancienne misère a été détruite, tout ce qui s'est effondré a été reconstruit
et notre vie dans le Christ a été entièrement renouvelée.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 95, 2
Cantáte Dómino, allelúia: cantáte Dómino, et benedícite nomen eius: bene nuntiáte de die in diem salutáre eius, allelúia, allelúia. Chantez au Seigneur, alléluia, chantez le Seigneur et bénissez Son Nom, annoncez de jour en jour Son salut, alléluia, alléuia.
Post communionem Post communion
Pópulum tuum, quǽsumus, Dómine, intuére benígnus, et, quem ætérnis dignátus es renováre mystériis,ad incorruptíbilem glorificándæ carnis resurrectiónem perveníre concéde. Per Christum. Regarde, Seigneur, avec bonté, Ton peuple qui a été trouvé digne de renouveler ces mystères, et accorde lui de parvenir à la résurrection incorruptible de la chair destinée à être glorifiée.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Rom 6, 9
Christus resúrgens ex mórtuis iam non móritur, mors illi ultra non dominábitur, allelúia. Le Christ, ressuscitant des morts, ne meurt plus, la mort ne dominera plus, alléluia.
Psalmus responsorius
Ps 41,2-3 ; Ps 42,3.4 ( ℟. : cf. Ps 41, 3a)
℟. Sitívit ánima mea ad te, Deum vivum.
Vel:
℟. Allelúia.
Quemádmodum desíderat cervus ad fontes aquárum, ita desíderat ánima mea ad te, Deus. Sitívit ánima mea ad Deum, Deum vivum :
quando véniam et apparébo ante fáciem Dei? ℟.
Emítte lucem tuam et veritátem tuam; ipsa me dedúcant et addúcant in montem sanctum tuum et in tabernácula tua. ℟.
Et introíbo ad altáre Dei, ad Deum lætítiæ exsultatiónis meæ. Confitébor tibi in cíthara, Deus, Deus meus. ℟.
Alleluia Alleluia
Io 10,14
℟. Allelúia. ℣. Ego sum pastor bonus, dicit Dóminus; et cognósco oves meas, et cognóscunt me meæ. ℟. Alléluia. ℣. Je suis le bon pasteur, dit le Seigneur ;et Je connais Mes brebis, et elles Me connaissent.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Io 20, 19
Stetit Iesus in médio discipulórum suórum, et dixit eis: Pax vobis, allelúia. Jésus se tint au milieu de Ses disciples, et leur dit : la Paix soit avec vous, alléluia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word